Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Adwords Business Credit, carte de crédit pour financer AdWords

Afin d’inciter encore plus de PME à utiliser AdWords, Google lance des services de prêt sous le libellé Adwords Business Credit.

Adwords Business Credit
Carte Adwords Business Credit

Carte de crédit Adwords Business Credit

Même si vous n’avez pas l’argent, vous pouvez dépenser des AdWords. Elle n’est pas belle la vie ?

Si les TPE/PME hésitent à investir dans l’achat de liens sponsorisés, autant leur fournir une ligne de crédit. C’est la dernière idée en date de Google pour booster le nombre de clients de sa plateforme AdWords. Google considère concluant le test effectué aux USA en juillet 2012 (1400 entreprise ont participé), en partenariat avec la banque Barclays. Le géant d’Internet ouvre désormais ce service au Royaume-Uni et devrait prochainement faire de même aux Etats-Unis avec Comenity Capital.

Dans les deux cas, les cartes de crédit associées sont des MasterCard. Les taux s’échelonnent entre 8,99% et 18,99%. La carte Google AdWords Business Credit ne peut servir qu’à acheter des AdWords.

Pour l’instant, il faut bénéficier d’une invitation pour participer.

Aucune indication n’est fournie quant à la disponibilité de ce service en France, mais d’après la dernière mise à jour, Google souhaite étendre la couverture de ce projet aux Etats-Unis ainsi que dans d’autres pays.

Vidéo promotionnelle fournie par Google, témoignage d’un utilisateur de la carte de crédit AdWords :

Source : blog Google AdWords. + d’infos sur le support Google

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

25 commentaires

Nicolas

Je trouvais justement que la force de Google était d’avoir imposé aux annonceurs le prépaiement. Ce retour en arrière n’est pas un bon signe à long terme, avec des impayés, … Comme pour les plateformes d’affiliation.

Répondre
référencement Laval

Un taux qui va jusqu’à 18,99% !! Ça fait mal, Google va loin là. Déjà que les annonces adwords sont horriblement cher, si en plus tu dois rembourser presque 20% d’intérêt, c’est même plus la peine ^^ !

Répondre
Detectimmobilier

C’est un crédit, un pourcentage sut le réel business généré eut été plus honnête….

Répondre
Marwa

Google a toujours du nouveau, un jour ça va se détourner contre lui car il abuse !!

Répondre
maryjane

Oui je suis d’accord que Google commence à trop abuser…

Répondre
Bruno TRITSCH

Bonjour,

Mais où va-t-on? Payer de la publicité à crédit, mais quelle idée somme toute farfelue et suicidaire!

Ca me fait 1 peu penser aux ménages qui font leurs courses au supermarché et qui les payent avec leur carte Aureur dont les taux sont voisins pour la fourchette haute (en tant qu’ancien salarié de cette société de crédit, je peux vous l’affirmer).

Je fais partie de ceux qui pensent que le crédit doit rester réservé aux investissements.

Répondre
Manu

A quand la banque Google ?

Répondre
Awily

Entre 9% et 19%, ça fait très cher le crédit.

Cela étant dit, quelles sont les garanties demandées par le préteur ? Est-ce que des PME à la solvabilité moyenne vont pouvoir accéder à ces crédits ? Si c’est le cas, ça va aider à dynamiser la net économie (des porteurs de projet vont pouvoir s’acheter de la visibilité).

Si seules les boites les plus solvables ont accès à ce crédit, ça ne justifie pas une telle prime de risque. Ca fera juste de la marge en plus pour Google…

Répondre
Akihabara

Vous trouvez que ça fait cher, je suis d’accord avec vous mais quand on y pense mais c’est pas plus que ce que proposent les banques.

Sur ma carte bleu, il y a une option paiement comptant ou crédit.
Si je choisis crédit, les taux oscillent entre 8 et 20%
(Autant vous dire que je vérifie à 2 fois avant de valider afin d’être sur de ne pas choisir crédit ^^)

La caisse d’épargne le fait, de même que le crédit agricole. Je pense que la plupart des banques doivent le proposer.
Venant d ebanques je trouve que c’est du vol.

Donc les 18.99% ca fait effectivement cher… mais ça ne me surprend pas plus que ça…

Répondre
fmartin

Cela fait des marges démentielles ….

Répondre
Destination Net

C’est vrai que les taux sont conséquents tout comme la plupart des paiements en plusieurs fois sur internet.

Maintenant, cela peut servir aux sites à « fort potentiel de vente » qui se trouveraient à cours de budget publicitaire. Si les ventes générées par ce ‘crédit’ sont supérieures aux montants payés à Google, ça peut être intéressant.

Néanmoins comme tout crédit, il faut toujours en garder la maîtrise.

Répondre
Net Offensive

À des taux d’intérêt pareils il faut mieux se rapprocher de sa banche pour obtenir un crédit plus abordable pour constituer son fond de roulement.

Répondre
Serrurier France

Bonjour

de mon coté j ‘investie plus de 100 k pour une communication sur toute la France. notre sites est un annuaire des serruriers en géolocalisation et nous nous trouvons avec des clics a plus de 200 € car il y a des périodes ou ont se retrouve face a des entreprise féroce qui place le mot clé a 500 € ca flambe les enchères pour ce qui paie et comme il profite des 60 jours de credit de Google, ferme par la suite leur société.
ça permet de profiter de Chiffre d’Affaire important gratuitement, c’est pas normal.

Google devrais pas faire ca !

que pensez vous ?

Répondre
Anonyme

Bonjour Serrurier France,

En tant que Professionnel certifié Adwords, je peux vous assurer qu’un coût-par-clic supérieur à 200€ est impossible, même dans un domaine hyper-concurrentiel.

Répondre
Awily

Des CPC moyens à 200€, j’y crois pas une seconde…

Répondre
serrurier de France

Re

je vous le garantie

c’est sur vu que 2 ou 3 société montent les enchères, vu qu’il paient pas, en annulant leur CB

Répondre
Winsiders

200€ de CPC :) … mais comment pouvez-vous maintenir cette affirmation? Vous faites une erreur de vocabulaire. Si vous transformez à 10% vos clics (déjà beau), ça vous un coup d’acquisition client à 2000€ ! ça a drôlement augmenter le tarif des serruriers dites donc, à ce prix je préfère passer à travers ma porte avec une hache et en remettre une autre. Bref…

Moi ce qui m’a également surpris, c’est désormais l’obligation pour les nouveaux comptes adwords des paiements automatiques ! Ainsi Google prélève à la volée… et tanpis pour ceux qui oublient leur campagne hein ! Bref un piège pour les étourdis, c’est la rentabilité à tout prix, c’est moche. Les milliardaires pourraient se payer un peu d’éthique…

Répondre
Décorateur

Google abuse un peu certainement mais il peut se le permettre, étant le seul à proposer cela.
18% est peut être élevé mais après tout dépend de ce que ça va apporter aux entreprises.

Répondre
Shilton

Ils auraient peut-être dû penser à prendre un pourcentage sur les ventes que les e-commerçants se font grâce aux campagnes adwords…si jamais vente il y a..

Répondre
maryjane

@Shilton: mais ça va pas, j’espère que c’est une blague ;)

Répondre
Peniscola

Difficile de faire le rapport entre Adwords et un éventuel taux de transformation…..

Répondre
Dr Sbaisto

TRES BONNE INITIATIVE car tout le monde est gagnant !

– les sites qui n’ont plus de visites depuis les maj de l’algo et qui vont pouvoir continuer à se payer de la pub sans aucune entrée d’argent.

– les sites qui fluctuent dans les serps car ça permet de lisser des charges à 19% d’intérêt.

– les actionnaires à qui on va assurer un niveau de dividendes et une plus-value qui compensera le manque à gagner des sociétés sandboxées qui coulent à pic.

N’allez pas dire après qu’on vous suce le sang jusqu’à la dernière goutte ! … »Don’t be evil » !

Répondre
Claude

Google pense vraiment a tout, tout le monde sera avantagé, bien sur Google gagnera plus.

Répondre
Jean

Des cartes de crédits à la « conso » toutes les banques US en donnent depuis des années à n’importe qui. Dans le cas présent je vois pas trop l’intéret?

Répondre
convertic

J’ai tendance à penser que si une entreprise est en bonne santé il est inimaginable qu’elle puisse faire des achats à crédit pour ses dépenses courantes.
Alors acheter du Adwords à crédit jusqu’à 20% plus cher, quelle brillante idée !
Je n’ose pas imaginer le taux d’impayé sur cette affaire!

Répondre