Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Les détails de l’alliance Microsoft/Yahoo

Après 18 mois de tractations et de tentatives de rachat de Yahoo par Microsoft, les deux dirigeants ont annoncé hier avoir signé un accord de partenariat pour 10 ans. En résumé, le moteur Bing remplacerait celui de Yahoo sur les portails Yahoo, tandis que Yahoo aurait en charge la commercialisation des liens sponsorisés premium chez Microsoft. C’est sans doute le moment de travailler votre référencement dans Bing

Carol Bartz et Steve Ballmer lors de la signature de l'accord de partenariat Yahoo / Bing

Carol Bartz et Steve Ballmer lors de la signature de l’accord de partenariat Yahoo / Bing

Les termes de l’accord

  • L’accord porte sur une durée de 10 ans, mais devra d’abord être entériné par les autorités antitrust. Il pourrait être définitif début 2010.
  • Microsoft pourra acquérir une licence de 10 ans sur le moteur de recherche Yahoo Search, lui permettant notamment de réutiliser ces technologies dans ces propres produits ;
  • Bing sera le nouveau moteur de recherche utilisé sur les sites de Yahoo partout dans le monde ;
  • Pendant les cinq premières années, Microsoft reversera à Yahoo! 88% des recettes publicitaires générées sur les sites de Yahoo!.
  • Yahoo sera le partenaire exclusif de Microsoft pour la commercialisation de la publicité contextuelle premium (et continuera à la commercialiser pour ses propres sites) ;
  • Les liens sponsorisés en self service seront gérés pour les 2 sites via la plateforme AdCenter de Microsoft ;
  • Environ 24 mois après l’officialisation de l’accord, Carol Bartz (CEO de Yahoo) pense économiser environ 200 millions de dollars par an (n’ayant plus à développer son moteur de recherche) et augmenter son bénéfice opérationnel annuel de 500 millions de dollars ;
  • Selon Les Echos, Steve Ballmer, le président de Microsoft, a estimé que ce partenariat représentait pour son groupe un investissement d’environ « 200 millions de dollars sur les deux premières années » ;
  • Les deux entreprises resteront concurrentes sur tous les autres secteurs d’activité, notamment la publicité en ligne « traditionnelle » par bannières.

Edit du 28/04/2015 : ce partenariat a été modifié le 15/04/2015

Quelques réflexions au sujet de cet accord

En signant l’arrêt de mort de son moteur de recherche, Yahoo poursuit la série macabre des décès de moteurs de recherche : AltaVista, Fast Search, AllTheWeb et Inktomi…

Que va-t-il advenir de tous les services de Yahoo proches de la recherche d’information ? Delicious, BOSS, etc. vont-ils disparaître, utiliser les technologies de Bing ou bien rester en place ? Quid de l’annuaire Yahoo ?

Yahoo n’a pas précisé s’il utiliserait Bing comme moteur de recherche interne.

Yahoo pourra gérer à sa guise l’affichage des résultats de recherche (bien qu’effectuée par Bing) sur son portail, en ajoutant des fonctionnalités (suggestions de recherche, raccourcis, etc.).

Que va-t-il advenir de l’index de Yahoo ? Va-t-il être purement et simplement oublié ou va-t-il être fusionné avec celui de Bing ? Dans ce cas, quelles informations seront finalement associées à chaque site : celles de Bing, de Yahoo ou un mélange des deux ? Par exemple quand un site est pénalisé par un des deux moteurs, que va-t-il se passer ?

Yahoo Explorer va-t-il disparaître ? Les référenceurs et webmarketeurs y perdraient un outil important notamment pour l’analyse des backlinks.

Avec la part de marché de la recherche sur Yahoo, Bing va booster sa visibilité auprès des annonceurs (et des internautes). L’ensemble est évalué à environ 28% de parts de marché aux Etats-Unis contre 65% pour Google, selon Comscore.

En tout cas, même s’il faut attendre encore l’accord des autorités administratives américaines, les webmasters et référenceurs ont intérêt à se mettre à travailler leur référencement dans Bing

On discute de cet accord de partenariat Yahoo Microsoft sur le forum WebRankInfo.

Source : le communiqué officiel de l’accord de partenariat, sur le site officiel créé pour l’occasion (choicevalueinnovation.com). Photo.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

4 commentaires

binioo

C’est un début de rapprochement entre les 2 sites, suite à l’acquisition manquée de Microsoft.

Par contre, je trouve étonnant que Yahoo choisisse d’arrêter son moteur, qui commençait à devenir mature. Les équipes techniques de Yahoo Search vont-elles être déplacées vers Bing ?

Répondre
Sun Location

Ca m’étonnerais aussi que Yahoo décide de fermet da barre de recherche au profil de celle de bing… Surtout pour un accord de 10 ans….

Répondre
Al HAJJI SOUFIANO JB. Ismaila

Pourquoi yahoo a pris cette decision? Il faut de facto que cette nouvelle version soit plus performante sinon ce serait vraiment dommage.

Répondre