Vous êtes ici : Dossiers référencement > Conseils référencement

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Lutte contre le spam : la stratégie de Google peu convaincante

Par , Lundi 16 novembre 2009

Pendant de nombreuses années, les relations entre Google et les webmasters et surtout référenceurs n'était pas spécialement bonnes (il n'y a qu'à voir de quelle façon Google qualifie les "optimiseurs de sites"). Ensuite depuis 2008 j'ai eu l'impression que ça s'améliorait, notamment avec le blog Webmaster Central et le développement des outils GWT. Mais aujourd'hui on peut se demander si Google ne se fiche pas de nous... Explications.

Google impose sa loi

Ce n'est pas un hasard si j'ai utilisé le mot "loi" : très souvent dans le forum WebRankInfo des membres confondent la loi et les règles de Google ! Ils se demandent si ce qu'ils ont fait est légal alors qu'en réalité ils veulent s'assurer qu'ils respectent les règles imposées par le moteur de recherche.

Je ne vais pas revenir sur certains développements controversés de Google en ce qui concerne le référencement, mais simplement vous résumer certains propos de Matt Cutts lors d'une récente conférence (PubCon). Vous trouverez des compte-rendus (en anglais) sur SE Roundtable ici et notamment.

Bloquer archive.org, une faute grave ?

Matt a indiqué que l'historique d'un site (ou plus précisément de son nom de domaine) était analysée par Google. Jusque là tout va bien, nous le savions déjà (ça me rappelle un audit pendant lequel nous avons appris au client que dans le passé son site très "sérieux" avait été destiné aux "adultes"...). Le problème est que Matt a précisé que son équipe regardait si le webmaster interdit au site archive.org d'indexer ses contenus et qu'en cas d'interdiction, Google considérait ça comme suspect. Il a même dit qu'il s'agissait d'un "énorme signal d'alarme rouge" (huge red flag). Depuis, on sait qu'il a précisé que cet élément n'était analysé que pour les sites déjà suspectés de spam par son équipe. L'a-t-il dit pendant la conférence ou seulement après sur Twitter une fois le buzz déclenché ?

Tout le monde comprend bien qu'il peut y avoir de nombreuses bonnes raisons de bloquer l'indexation au site archive.org, ne serait-ce que pour des histoires de droit d'auteur ou de propriété intellectuelle. C'est donc assez étonnant que Matt mentionne cela. D'ailleurs, il est évident que Google a les moyens d'analyser l'historique d'un site de façon autrement plus performante que ce que permet archive.org ! Bref sur ce point je suis assez d'accord avec Laurent.

Google souhaite favoriser les pages qui s'affichent rapidement

Autre élément somme toute assez étrange : Google aimerait favoriser les pages qui se chargent vite (à moins qu'il le fasse déjà ?). Là aussi il peut y avoir pas mal de cas complexes qui me laissent penser que ce critère n'est pas forcément super fiable. Car Matt ne semble pas parler du temps de téléchargement du code HTML mais de l'ensemble des éléments de la page. Quand le script Google Analytics rame, faut-il s'inquiéter pour son positionnement dans Google ? Le plus ridicule est que Matt a précisé qu'un site lent ne serait pas défavorisé. Donc en résumé les sites "non lents" sont favorisés sans que les sites lents soient défavorisés :-) Donc les sites lents pourraient descendre dans le classement Google mais il ne faut pas considérer ça comme un problème !

Cela dit, il est vrai que pour les cas extrêmes, quand le site a un temps de réponse moyen très élevé (à tel point qu'une partie des visiteurs quitte le site), alors le positionnement peut baisser (en plus de l'indexation). Dans ces cas-là je conseille de corriger les problèmes techniques, éventuellement de changer d'hébergeur web, ce qui sera bénéfique à la fois pour les internautes et le référencement.

En réalité, Google ne cherche-t-il pas à se donner une bonne image, celle de celui qui ne se préoccupe que de l'internaute ? Ne cherche-t-il pas à faire la promotion de ses projets comme SPDY ?

Avoir plusieurs sites dans la même niche thématique, louche aux yeux de Google !

"Avoir plusieurs sites couvrant différents aspects de votre secteur d'activité est un signal d'alarme rouge pour Google" ! (la phrase de Matt : having multiple sites for different areas of the same industry can be a red flag to Google)

Ceux qui m'ont fait le plaisir de venir écouter mes conseils en formation savent que je suis très attaché à cette question : est-il plus efficace de faire plein de mini-sites ou un seul gros site ? Avec Fabien, nous sommes clairement de l'école qui conseille de se concentrer sur un seul site, de créer de la valeur et de la notoriété, tout étant ensuite plus facile. Ce n'est sans doute pas un hasard si tous les géants d'Internet qui ont réussi ont suivi cette voie. Cela n'empêche pas qu'il existe des cas où la création d'un mini-site supplémentaire est intéressante.

Cela dit, la façon dont Matt Cutts en parle me semble assez ridicule... Qu'il surveille de près ceux qui créent de multiples petits sites au contenu quasi vide, répété sur de nombreux noms de domaine : OK. Que Google catalogue comme spammeurs des webmasters sous prétexte qu'ils ont plusieurs sites sur leur thématique : non !

Votre avis ?

Je ne suis pas tout à fait de l'avis de Laurent qui pense que Google n'arrive plus à lutter contre le spam. Par contre je trouve que Google devrait revoir sa communication avec les webmasters et référenceurs en arrêtant de profiter de sa situation ultra-dominante pour imposer des règles de plus en plus ridicules. Et si Google remplaçait Matt par un autre employé ? On discute des propos de Matt Cutts dans le forum référencement de WRI.

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

Vous devriez lire aussi :

35 commentaires

  1. Zeft a dit le

    Enfin !!!!!!!!!!! Je suis tellement content de voir un tel article sur WRI !!

    Je suis complètement d'accord avec toi. Google depasse les limites, je commence a croire que la plupart des webmasters bossent pour eux.

    Je suis vraiment content de voir que sur WRI la langue de bois n'existe pas. Car Google outrepasse ses droits et je crois que les webmasters commencent à en avoir marre.

    Personnellement, j'en ai ras le bol de la politique de Google et leur communication au raz des paquerettes, certaines boites se font literralement flingué par le moteur sans même un message d'explication après des centaines de changements.

    Bref y'en ras le bol... GO BING et Yahoo, Google doit être absolument concurrencé !

  2. nico_somb a dit le

    Waou, intéressant cet article qui tire sur Google. Personnellement, j'en redemande ;-) !

  3. Goudie a dit le

    Hm, y'a comme un goût de révolution ! Cet article est intéressant...

  4. LeMulotNocturne a dit le

    C'est clair que la politique de Google en matière de référencement n'est pas toujours très claire... :o(
    Comme le dit Zeft, vive Bing et Yahoo, mais il faut bien reconnaitre que ces moteurs ne sont pas (encore) au niveau pour pouvoir concurrencer le No 1, et c'est bien là tout le problème... hélas...

  5. François a dit le

    Imaginez : Vous avez réaliser le plus célébre moteur de recherche du monde et vous gagnez des milliards.

    Vous faite quoi ? vous vous basez sur l'avis d'un référenceur francophone dans l'fond d'son pays pour apprendre à des ingénieurs comment y doivent ou non gérer leur algorithme ?

    hé bhé!

  6. yves a dit le

    Olivier : un mot : CHAPEAU

    il ne reste qu'à faire la prise du GooglePlex !

  7. Olivier Duffez a dit le

    @François : donc tu suggères d'obéir aux règles de Google sans rien dire, ni même oser en discuter ? Je n'ai pas la prétention de faire bouger Google, je dis simplement ce que je pense... tant que Google me l'autorise encore (ce qui n'est pas si sûr dans mon cas, il est connu que Google surveille spécialement les activités des référenceurs, je ne retrouve plus la discussion sur WRI sur ce sujet)

  8. Carole a dit le

    bel article, qui change un peu du ron-ron ambiant (ici et ailleurs).

    aucun algo ne sera jamais inviolable; c'est Google qui crée le spam, pas les SEO: avec ses 90% de PDM personne n'a vraiment le choix et quand on finit par comprendre comment fonctionne leur machin surpatché, on en profite, c'est parfaitement normal.

    de toutes façons des millions de webmasters interconnectés entre eux sauront toujours mettre à nu le plus complexe des algos. et ce n'est certainement pas une bande d'ados payés en M&M's et en stickers fluos qui peut changer ça. Cheveux tondus ou pas tondus.

    attendons maintenant que Google révolutionne le papier toilette (gratuit) et puis on aura fait le tour je pense.

  9. Exgoogler a dit le

    Je crois que vous vous emballez un peu trop sur les propos de Matt Cutts. D'après ce que je peux comprendre entre les lignes, Matt livre quelques pistes qui servent à l'équipe Webspam et qualité de recherche pour pister les spammeurs... je veux dire, les vrais spammeurs: ceux qui créent des sites dans le seul but d'être positionné sans se soucier des utilisateurs.

    Bloquer archive.org n'implique pas qu'on va se recevoir une pénalité. Par contre un site qui mérite une pénalité a des chances de bloquer archive.org. Tout est une question de sens; je dirais même de bon sens

    Quant à remplacer Matt Cutts par quelqu'un d'autre, ... mouais mine de rien, il sait ce qu'il raconte même si ça se voit pas toujours car il doit toujours faire attention aux secrets de fabrication !

  10. Marie a dit le

    J'ai quasi le même avis et je l'avais expliqué ici

  11. Thibaut a dit le

    très bon article ! enfin quelqu'un qui ose critiquer un peu le géant... et si nous boycottions le moteur de recherche pendant quelques jours ;-D : on n'utilise plus adsense, adwords ni le moteur de recherche.... direction bing et yahoo !

  12. Scavenger a dit le

    Merci Olivier pour ce très bel article qui résume bien ce que je pense depuis quelques semaines : à vouloir trop en faire pour conserver sa place de leader, Google commence un peu à partir dans tous les sens. Je ne suis pas particulièrement pour la montée de Bing et de Yahoo! car j'estime qu'ils n'auront jamais la pertinence que Google a pu acquérir dans le domaine, et parce que fidèle à leurs habitudes ils viendront enquiquiner les professionnels du Web avec des "standards maison". Toutefois s'il s'agit là de la seule solution pour que les chevilles du géant glouton arrêtent d'enfler, je suis preneur. Et je parle au nom du professionnel du référencement comme au nom du simple blogueur que je suis (qui n'ont pas tous les moyens de se payer un serveur dédié avec un 100Go de débit).

    Quant à François, il semble qu'il ait loupé quelques cours de marketing : la fidélisation client ça se passe en se rapprochant de lui, pas en le censurant. Donc si je voulais gagner encore plus de milliards je me rapprocherais du besoin au lieu d'établir des lois stupides.

  13. Florian a dit le

    Personnellement, j'ai recu aujourd'hui un email d'adsense me renvoyant de leur programme !

    Dans leur email, ils n'ont même pas pris la peine d'expliquer pourquoi, et je n'ai jamais eu d'avertissement préalable.
    Ils précisent également que selon LEURS conditions, les revenus ne me seront pas envoyés ! (et recrédités aux annonceurs.... tu parles !)
    Le site en question était chez Adsense depuis 2 ans, avec plusieurs milliers (parfois dizaines de milliers et meme un record à plus d'une centaine de milliers) de visiteurs par jour. Les conditions me semblaient respectées et je n'ai strictement rien changé sur le site depuis !
    Je me retrouve donc du jour au lendemain sans revenus (et même rétroactivement pour le mois précédent) à devoir trouver une solution en urgence parce que j'ai maintenant un site qui me coute de l'argent et ne rapporte plus rien...

    Alors pour moi, dire que google prend les webmasters pour [...], c'est un euphémisme !

  14. chasseur immobilier a dit le

    Et bien, commençons par virer le script de GG analytics.....

  15. Julien G a dit le

    @Florian : C'est quoi l'adresse de ton site ?

    Concernant Google et leurs règles, il y a plusieurs points de l'article sur lesquels je suis d'accord. Mais il faut aussi penser que Google, comme toute société qui se respecte, n'établit pas des lois pour enquiquiner ses clients (car au final nous sommes ses clients), mais plutôt pour établir une ligne de conduite.

    Par contre j'ajouterai que parmis les nombreux services que Google propose, s'il y en a bien un qui nécessite de revoir sa politique client, c'est bien AdSense. Parce que quand ça concerne une entrée d'argent pour Google (Adwords), on bénéficie de la plus grande attention, mais quand il s'agit de payer ses "partenaires", il suffit de trainer sur les forums de AdSense pour se rendre contre que l'attention apportée n'est pas du même niveau.

  16. chasseur immobilier a dit le

    @julien G :
    Qu'entends tu exactement par "l'attention apportée n'est pas du même niveau" ?

  17. Julien G a dit le

    @chasseur immobilier : dans mon cas précis, lorsque j'ai adhéré à Adwords, j'ai immédiatement été contacté par un agent Adwords, qui a souhaité m'aider à mettre en place les premières campagnes, à vouloir m'expliquer comment marcher le bidding (avec le petit côté commercial quand même).

    Par contre, lorsque je me suis retrouvé confronté à des problèmes de création de compte AdSense, personne n'a su répondre à l'appel chez Google (jusqu'a très recemment).

    En gros, il est bien plus facile de contacter et d'entretenir une relation avec Google quand il s'agit d'Adwords plutôt qu'AdSense.

  18. chasseur immobilier a dit le

    @Julien G :
    Ah okkkkay, je pensais que tu faisais allusion à la génération des paiements

  19. Gael a dit le

    Je confirme que l'aide sur Adwords n'a rien à voir avec l'aide sur Adsense !
    Il est même assez difficile de trouver un formulaire mail via Adsense pour contacter le support.
    Mais c'est compréhensible, il faudrait 10fois plus de personnel si Google devait répondre à ce genre de demandes...

  20. Gerard a dit le

    Référençant beaucoup de gros comptes, je peu vous certifier que ceux ci disposent d'une multitude de mini sites (beaucoup de blogs notemment ) pour obtenir des liens. Ceci dit ils font acheter les domaines par differentes personnes ou par des entreprises "fictives" ( ils n'hésitent pas a monter des sarl a 1 euro juste pour acceder au nom de domaine de leur choix avec un propriétaire different ). Ce systeme est et sera difficilement detectable par google... Avec plus de 30 rédacteurs comme des poulets en batterie pour alimenter ces faux blogs en contenus...
    Une fois de plus c'est celui qui à le plus de moyens financiers qui gagne.

  21. François a dit le

    @Olivier : Et bien tu peut en discuter c'est un peu le propre d'une démocratie : "Cause toujours". Tu va pas braquer un fourgon blindé et dire que c'est la faute aux textes de lois avec lesquelles tu n'étais pas d'accord.

    Quelque part; si la façon dont Google gère SA société et SES produits te pose un problème tu le coince sur ton robots.txt et tu te concentre sur bing(?) ou alors tu fais comme tout le monde : tu t'adapte ou alors tu te sent tout simplement dépassé ?

    Maintenant joué le jeu de la théorie du complot sur "Google me surveille" parce que je suis un référenceur... Moi là franchement j'ai envie de te dire que j'vois pas bien ce que tu pourrait leur apprendre.

    M'enfin!

  22. David Norden Secret Marketing Links a dit le

    @Florian il faut discuter avec Google par email adsense-support@google.com, et essayer de rentrer en contact avec l'un de leur representant. Essaie de savoir sur quoi ils on "flashé" et confirme que tu désires rectifier le tir si nécessaire. C'est comme avec les flics, il faut montrer profil bas, et en même temps montrer que tu es au courant de ce qui se passe, mais de bonne volonté. Tout en étant legerement assertif la ou il faut et incisif si Google est lui même en position de faiblesse. Comme un jour ou il m'ont coupé mon compte adsense car j'avais mis un scene de la pendaison de Samdam Hussein sur mon site car leur regles indique que des scene de meurtre sont contraire a leur petites regles. Je leur ai repondu que cette video etait partout dans l'actualité et que j'enleverais la video, lorsqu'ils enleverais adsense de Google Video ou elle etait hébergé, ou la video de leur propre site et qu'ils fairais mieux de d'abord se policer eux-même avant de policer les autres. Inutile de dire qu'ils m'ont immediatement réactivé mon accompte.

  23. Noel-France a dit le

    Tous ces cas sois-disants "suspectés" et le cas échéant "punis" par google se trouvent toujours dans les résultats google en bonnes position mettant par là-même la crédibilité des propos à rude épreuve.

    Le point spécifique des nombreux sites dans la même thématique me "hante" depuis que je fais des sites et du SEO (quelques années déjà) et je constate toujours la présence de ces multitudes de sites "satellites" dans les résultats google. Pire, ces sites sont même souvent reliés entre eux, rendant leur identification d'un simplicité enfantine à qui veut bien ouvrir les yeux....(les robots et les algorithmes ont-ils des yeux ??)

    Oui, Google veut montrer et nous démontrer que tout est fait pour garantir une qualité de résultats sans reproche. Un peu comme le monde politique explique aux citoyens que tout est fait pour leur rendre la vie meilleure....mais force est de constater que l'injustice et le "médiocre" ne disparaissent pas pour autant....comme sur google en quelque sorte...! :)

  24. parieuse a dit le

    C'est un peu dommage que google n'autorise pas vraiment plusieurs sites de la meme thematique....a les croire on devrait n'avoir qu'un site.

  25. Sociale a dit le

    Merci Olivier pour ce topic.
    Et si Yahoo et Bing fixaient de règles contraires à Google, cela pourrait leur faire grignoter de parts de marché...et faire infléchir GG.

  26. chasseur immobilier a dit le

    Certes, mais quel est le poids réel de ces 2 moteurs ?

  27. Eric a dit le

    En tout cas il n'y a pas à dire, vous parlez tous de google comme du maitre du monde, c'est qu'il l'est effectivement...

  28. achat Immobilier a dit le

    Il y a eu IBM, puis Miscrosoft, aujourd'hui c'est Google et demain...........

  29. Florian a dit le

    @Noel-France : tellement d'accord !
    c'est l'impunité totale sur google avec les sites assez anciens.
    Je pense que la faille est la, les sites vraiment vieux peuvent tout se permettre.
    J'avais meme dénoncé un site de prénom sur WRI il y a quelques temps, mais mon topic a été supprimé puisque je citais les noms (normal hein...)
    Il y a carrément 15 domaines différents ayant strictement le meme contenu (presque aucun), et même le meme design.
    Résultat: il y a pas mal de prénoms que l'on cherche et pour lesquels on trouve au moins 4 de ces sites en première page...
    J'avais dénoncé ca des dizaines de fois à google, 1 an plus tard rien n'a changé, et les sites agés de 2 ans ayant 3x plus de contenu sont toujours bien loin derrière ce duplicate content très massif !

    @David Norden: c'est ce que j'ai fait !
    J'ai envoyé 2 emails jusqu'à maintenant (1 en réponse, puis 1 en nouvelle prise de contact). Dans les 2 cas: pas la moindre réponse !
    J'ai tout simplement demandé de m'expliquer la raison pour laquelle mon compte adsense était brutalement supprimé, avec les fonds qui m'étaient dus...
    Je doute que leur conditions permettent de virer un client (en le privant de l'argent accumulée sur son compte) sans même lui expliquer pourquoi...
    Si telles sont leurs conditions, elles sont clairement abusives (c'est ce que je leur ai expliqué dans mon 2eme email)

  30. David Norden Secret Marketing Links a dit le

    @Florian Je n'avais d'abord pas non plus reçu de reaction la premiere fois, mais avais mis une reponse sur le forum adsense de Google, apres avoir essayé de deviner la raison de ma suspension et en leur expliquant que je n'etais pas dans la même situation et ensuite copié collé cette reponse sur l'email.

    Il te faut perseverer et esperer tomber sur un de leur collaborateur receptif à tes griefs.

    De toute façon les fond qui te sont du, tu peux en ultime recours les reclamer par voie de justice, dans la majorité des cas le juge te donnera raison. D'apres mes informations certaines personnes attendent jusque 5 mois avant de recevoir une reponse definitive.
    Montre toi collaborant et flexible, c'est le meilleur conseil que je puisse donner, et essaie aussi de montrer ton intelligence et sens de l'ethique. Les emails envoyé sont lu, n'oublie pas de mentionner ton email de login ainsi que ton nr de pub et le message exacte que tu recoit afin que la personne qui traite ton dossier ai tous les eements en main pour juger de ton cas sans devoir trop se fatiguer. Bonne chance

  31. LaurentB a dit le

    Salut Olivier,

    Merci pour la citation.
    Par rapport à l'idée que je voulais véhiculer, il me semble évident que les spammeurs ne sont pas effrayés par Google. Bien sûr que ce dernier combat le spam avec d'énormes moyens, mais les spammeurs continuent d'exploiter des failles. De plus, la base reste la même depuis le début.
    En valeur absolue, je suis d'accord que Google combat le spam, mais je ne trouve pas qu'il soit hyper efficace et surtout il ne décourage personne. Le moindre bidouilleur dans sa chambre d'étudiant peut apprendre quelques trucs pour fourguer des saloperies au moteur.
    Comme pour le White Hat, il est vrai que la place est plutôt à ceux qui savent mettre en place une stratégie et disposent de moyens. Il n'en demeure pas moins qu'ils sont toujours vaillants.

    @

  32. B. a dit le

    Et maintenant on fait quoi ? Ce n'est pas une nouveauté que Google fait ce qu'il veut, comme il veut et que nous sommes des pions pris par les cocougniettes parce qu'on ne peut risquer de disparaitre de l'index du Maitre.
    Je suis prêt à faire disparaitre google intégralement de mon site : adsense, moteur, stats ..... et à afficher pleine largeur que j'invite mes internautes à passer à autre chose. Mais qui l'est aussi ?
    Pas grand monde alors qu'il faudrait être des milliers ...
    La révolution attendra, ou plutot non, il faudra attendre qu'un autre Maitre du monde nous fasse bouffer dans sa main tendu pour que la dépendance se déplace. Internet, quel renoncement pour ceux qui en on connu les début et l'espoir qu'il a suscité ...

  33. Tro Choi a dit le

    oui!
    'arrêtant de profiter de sa situation ultra-dominante'

    Ça c est bien vrai ... les fameuses règles de google deviennent loi dans le domaine du référencement.

    Ca devient frustrant... Faisons tous des sites en Chinois pour Baidu... arg non c est encore pire comme moteur lol!

    Le probleme avec Google est qu'il n y a pas vraiment de présomption d'innocence. Il te suspecte et te punit directe, sans réelle preuve, les doutes suffisent.. comme le démontre cet article.

  34. chasseur immobilier a dit le

    Attendons de voir ce que nous réserve Caffeine.

  35. Chasseur Immobilier Toulouse a dit le

    En tous cas ça bouge sacrément dans les serps avec google adresses !

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google Analytics et aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (financement possible par OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.