Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google surveille les sites qui créent soudainement de nombreux sous-domaines

Au milieu d’un post de son blog, Matt Cutts a laissé entendre que l’algo de Google intègre un indicateur qui se déclenche quand un site crée soudainement de nombreux sous-domaines…

Barry résume sur son blog ce qu’a dit Matt Cutts, et on en parle sur le forum WMW.

Cela dit il faut relativiser, car Matt Cutts (toujours lui !) a précisé que ceci ne concerne que les sites avec des millions d’URL (ou de sous-domaines), comme MSN Spaces dans l’exemple cité.

Cela permet de rappeler une petite règle : faites attention quand vous remodelez l’architecture de votre site, un changement massif des URL est souvent néfaste pour le référencement, en tout cas à court terme.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

8 commentaires

Laurent

Moi qui souhaite refaire 100% de mon site, cela me fait réfléchire…
Je vais bien lire les explications de ce site pour éviter tout désagrément !

Répondre
HawkEye

Intéressant et logique. Celà permettra de dégager un grand nombre de sites "pur spamdexing", mais penser en millions de sous-domaines est à mon avis réducteur: un site qui met 50 sous-domaines en ligne d’un coup devrait déjà attirer l’attention.
En termes de remodelage d’architecture, il est certain qu’il vaut mieux réfléchir à ce qu’on fait. Néanmoins, une modification lourde, si elle est bien orchestrée (redirections 301 correctes page-à-page, 404 ou 410 sur les urls qui disparaissent, etc…), Google est à même de détecter la modification "générale" et d’effectuer de lui même un recalage global rapide. Le tout étant bien évidemment de respecter la règle "Don’t do evil" si chère à Google ;)

Répondre
SuperPJ

Je pense que c’est une très bonne chose. Lorsque plusieurs urls d’un même site sont présentes sur la première page de Google, elles sont regroupées et seules 2 d’entre elles apparaissent. L’astuce qu’ont trouvé certains spammeurs pour monopoliser les classements est de créer un paquet de sous-domaines, de la sorte si un site est vraiment très bien référencé il peut avoir ses 10 sous-domaines qui squattent la 1ère page de résultats sur une requête donnée (même s’il risque d’être rapidement blacklisté).

Répondre
lo

Comment on sait si un site est Black listé par google?
Cette information est elle donnée par les moteurs?

Répondre
luxe-campagne

Qu’en est-il pour les fournisseurs d’accès comme Free qui proposent de créer son site perso en sous-domaine ???

Répondre
Placeoweb

"crée soudainement de nombreux sous-domaines…"
En l’occurence Free crée surement à la demande de ses clients, 1 sous domaine à la minute. Par contre les proprietaires n’en demandent pas forcement le référencement.
C’est l’ancienneté du contenu et de l’URL qui compte, donc je pense que tu peux rester tranquile avec ton domaine en .free

Répondre
detectimmobilier

Sait on quand un site crée soudainement de nombreux sous-domaines, à partir de combien ?

Répondre
Olivier Duffez

Non je ne crois pas qu’on connaisse ce nombre. Disons qu’il faut créer des sous-domaines en fonction des besoins réels du site, pour l’architecturer en grandes rubriques. On peut aussi se dire que ça ne vaut pas le coup de créer de sous-domaines s’ils ne contiennent que peu de pages…

Répondre