Annonces Google

Vous êtes ici : Dossiers référencement > Etudes

Le moteur de recherche du futur

Par , le 21 janvier 2010

Fin novembre 2009, Google a fait réaliser une étude par le cabinet DirectPanel Research, intitulée "Search of the future - France : Le moteur de recherche idéal vu par les internautes". Suite à l'invitation de Laurent, je vous livre ici quelques une de mes réflexions issues de la lecture de ce document.

En quoi a consisté cette étude ?

L'étude avait pour objectif de demander à des internautes "avancés" (1002 individus de 15 à 50 ans) comment ils imaginaient le moteur de recherche du futur : à quoi ressemblera-t-il ? que sera-t-il capable de faire ? comment changera-t-il notre vie ?

Les questions étaient réparties en 10 types de nouvelles fonctionnalités envisagées :

  • mode de transmission des requêtes
  • type de données soumises
  • type et étendue des données "recherchables"
  • type d'appareil utilisé pour interroger le moteur
  • conseil ou coaching réalisé par le moteur
  • type d'actions réalisables par le moteur
  • personnalisation des résultats
  • présentation et affichage des résultats
  • assistance à la recherche
  • interaction avec le moteur

Les résultats...

Je n'ai malheureusement eu que très très peu de temps pour analyser cette étude... Voici néanmoins quelques résultats pris en vrac, avec quelques commentaires (consultez les slides ici) :

  • un quart des utilisateurs passent par leur téléphone pour faire des recherches (un tiers d'entre eux l'utilisant tous les jours). Je n'ai pas de chiffres de comparaison mais il me semble bien qu'on arrive enfin en 2010 à une utilisation répandue d'Internet sur mobiles (depuis le temps que je lis que ce sera l'année du mobile). Nul doute que l'iPhone a joué un rôle primordial dans cette évolution. Vos sites sont-ils accessibles correctement en version mobile ? Si ce n'est pas le cas, il va falloir vous y mettre !
  • Globalement les utilisateurs souhaitent + que tout des résultats pertinents. Et pour ça ils ont l'air prêts à mettre la main à la pâte pour aider les moteurs. Google a commencé à le tester avec son Search Wiki mais je me demande si c'est réaliste de compter sur les internautes car ce type d'ouverture est forcément victime de spam.
  • Parmi les fonctionnalités imaginées qui semblent le moins réalistes pour les sondés, on trouve l'idée qu'un moteur puisse lire dans les pensées de l'internaute ou chercher dans sa mémoire. Cela dit, il y en a quand même respectivement 18% et 29% qui pensent que c'est probable (dans les 10 ans à venir apparemment). Ces gens-là estiment sans doute que les ~200 produits et services actuels de Google ne sont pas encore assez invasifs dans leur vie quotidienne ?
  • Les utilisateurs sont finalement assez peu à trouver que la personnalisation des résultats selon le profil est intéressante (27% seulement la jugent attrayante contre 79% attirés par des résultats vraiment pertinents).

En conclusion, je trouve que le moteur de recherche du futur (dans 10 ans) décrit par ces internautes ne sera pas si différent que celui d'aujourd'hui. Ils souhaitent surtout + de pertinence et une meilleure présentation des résultats. Ils ne me semblent pas exemple pas assez conscients de la révolution à venir dans les domaines du mobile (qu'on utilisera à longueur de journée pour exploiter Internet) et du web des objets (quand les objets du quotidien auront leur adresse IP)...

Je remercie au passage Laurent qui a eu la gentillesse de me sélectionner pour son premier essai de "billet synchronisé". L'idée était de demander à un panel de publier exactement au même moment sur leur site quelques réflexions sur un document précis. Les participants : Antoine Leroux, Aurélien Bardon, Aymeric Jacquet, David Degrelle, Gonzague Dambricourt, Jean-Marie Le Ray, Laurent Bourrelly, Léo Ludwig, Marie Pourreyron, Michel de Guilhermier, Olivier Andrieu, Olivier Duffez, Renaud Joly, Sébastien Vallery, Sylvain Richard

Vous pouvez donner votre avis sur cette étude dans la discussion du forum WebRankInfo.

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC,...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le SEO (+300.000 membres, 1,5 million de posts). Il est aussi cofondateur de Ranking Metrics, leader des formations webmarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux) et éditrice de la plateforme MyRankingMetrics (crawler et audit SEO en ligne).

Article (Le futur du moteur de recherche vu par les Français) publié par WebRankInfo dans la rubrique Etudes. Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

12 commentaires

  • Aurélien a dit le

    Fichtre, nous avons proposé le même titre :p

  • LaurentB a dit le

    Merci à toi d'avoir participé, malgré un planning que je sais très chargé.

  • Sylvain a dit le

    Et le même sujet !
    Du délit d'initié derrière tout cela ? Je suis sur la piste d'un certain LB.

  • Seb a dit le

    "je me demande si c'est réaliste de compter sur les internautes car ce type d'ouverture est forcément victime de spam"

    Je pense que ce système n'a d'impact que pour les personnes qui l'utilisent concrètement, c'est pas certain que ca ouvrira la porte aux spams, ils ont surement déjà fait le tour de la question à Mountain View.

    J'étais absent lors de la publication synchronisée, intéressant concept au passage. Tu trouveras la bonne url sur mon site

  • Patrenet a dit le

    Étude très intéressante.
    Ce que j'en retiens surtout c'est ce passage : "Les utilisateurs sont finalement assez peu à trouver que la personnalisation des résultats selon le profil est intéressante (27% seulement la jugent attrayante contre 79% attirés par des résultats vraiment pertinents)."

    Sera t-on enfin débarrassé de cette pollution de résultats personnalisés ?!

  • Renaud Joly a dit le

    Même si la pertinence est le souhait exprimé par les utilisateurs, je trouve que la question est biaisée dans l'étude.
    Le probleme pour un moteur n'est pas d'être pertinent, ils le sont a un niveaux qu'on aurait pas pu imaginer (en partie grace au travail fait en SEO d'ailleurs). Le probleme pour un moteur est de lutter contre le spam (en partie grace au travail fait en SEO d'ailleurs).
    Toute médaille a son revers ;-)

  • Ya-graphic a dit le

    Ce genre de réflexion sur LE produit du futur n'est que du brainstorming.

    Par analogie au monde de l'automobile, on expose une voiture qu'on dit "du futur". Quelques années plus tard, on se rend compte que la voiture est différente de celle qu'on croyait.

  • Røi a dit le

    Je pense que c'est un effet de mode, mon temps de surf à partir de mon téléphone oscille vers les 5% de mon temps total et franchement on aura beau dire mais un clavier et un souris c'est quand même bien plus pratique

  • Eric a dit le

    Oui il faut faire attention aussi à ce que les systèmes de google ne deviennent pas de méga-logiciels de surveillance de nos esprits.

  • Cleatis a dit le

    Le moteur du futur sera rapide, efficace, sur plusieurs plateformes, il indexera en temps réel..
    On me souffle dans l'oreillette qu'il existe déjà : Google :)

  • chrisabir a dit le

    Oui espérons qu'il sera rapide et surtout plus pertinent, mais le vocale il est pour quand? car je nous vois mal dans dix ans utiliser encore nos petits doigts.

  • YD a dit le

    @(quand les objets du quotidien auront leur adresse IP)

    ça fait froid dans le dos !

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Annonces Google

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Annonces Google

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.