Vous êtes ici : Dossiers référencement > L'entreprise Google

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

4ème trimestre 2011 Google : croissance bien moins forte que prévu

Par , Lundi 23 janvier 2012

Cet article présente les résultats financiers de Google pour le quatrième trimestre 2011 : le chiffre d'affaires est en hausse mais bien moins bon que les prévisions du marché, contrairement au trimestre précédent. Les réserves de trésorerie continuent de grossir (actuellement 44,6 milliards de dollars). Voici les principales informations à retenir, compilées par WebRankInfo.

Evolution des revenus Google de 2005 à t4 2011

Evolution des revenus Google de 2005 à t4 2011

Cliquez ici pour agrandir ce graphique.

Résultats financiers Q4 2011

Sur cette période le groupe a affiché des revenus de 10,584 Mds$, en augmentation de 25,4% en glissement annuel, et en croissance de 8,89% en séquentiel, par rapport à T3-11

Ces revenus se ventilent de la façon suivante :

  • 7,294 Mds$ pour Google AdWords, soit 68,9% des revenus, en augmentation de 28,6% en glissement annuel et 8,2% en séquentiel
  • 2,880 Mds$ pour Google AdSense, soit 27,2% des revenus, en augmentation de 15,4% en glissement annuel et de 11,0% en séquentiel
  • ce qui ne laisse que 3,9% pour les revenus hors publicité…

Au 21/01/2012, la capitalisation boursière (action GOOG) s'élève à 197,4 Md$.

Contrairement aux trimestres précédents, la publicité sur les sites de Google a moins progressé que sur son réseau de sites affiliés. Pourtant les publicités AdWords sont de plus en plus visibles, sur Google Search ou les autres services de Google (par exemple Google Maps ou Google Shopping). C'est dommage, les chiffres ne donnent pas le détail des revenus AdWords générés sur le site You Tube ?

Autres chiffres

  • 53% des revenus sont établis à l'international (en baisse par rapport aux trimestres précédents).
  • les coûts d'acquisition de trafic ont été de 2,45 Mds$ dont 2,010 Mds$ qui représentent le reversement aux éditeurs AdSense (Google a donc reversé en moyenne 69,79% des revenus AdSense, en très légère baisse par rapport aux trimestres précédents, voir les détails dans le schéma ci-dessous)
  • au 31/12/2011 l'entreprise comptait 32467 employés à plein temps
  • Google disposait au 31/12/2011 de 44,6 Mds$ de cash. De quoi poursuivre le rythme effréné des acquisitions d'entreprises

Part des revenus AdSense reversée aux éditeurs (affiliés) :

En faisant une moyenne globale sur l'ensemble des éditeurs AdSense, voici l'évolution de la part reversée par Google. Ce n'est sans doute pas très juste mais étant donné que Google n'est pas hyper transparent sur cet aspect, nous ne pouvons pas en savoir plus…

Evolution de la part des revenus AdSense reversée aux affiliés

Evolution de la part des revenus AdSense reversée aux éditeurs depuis t4 2006

C'est bizarre mais on a comme l'impression que depuis la crise économique, Google se garde une plus grande part des revenus… Pour ceux que ça intéresse, sachez que Google a fourni en mai 2010 des chiffres officiels sur la part reversée par AdSense à ses affiliés.

retrouvez d'autres statistiques sur Google et sur You Tube

Source : le communiqué de presse officiel.

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (250.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

Vous devriez lire aussi :

20 commentaires

  1. blog moto a dit le

    ça va donc... tout va bien ;)

  2. développeur web a dit le

    Les bénéfices augmentes et les reversements diminuent, petit à petit. Le géant nous ferait-il passer la pilule tout doucement pour ne pas attiser les mœurs ? En tout cas, la barre des revenus est nette, elle augmente depuis 2005 de façon croissante. Le jour où Google se lancera en politique, là, on aura un problème :)

  3. Bruno a dit le

    Les financiers ne sont jamais rassasiés!
    Rendez-vous compte, nous vivons 1 crise depuis l'été 2008, nombre d'entreprises ont disparu ou sont fragilisées et nous avons là 1 compagnie solide, disposant de 44,6 Mds$ de trésorerie avec 1 chiffre d'affaire en nette hausse, ...etc... et ces messieurs de la finance ne sont pas satisfaits!
    Quand je pense que la plupart des chefs d'entreprises se contenteraient bien volontiers d'1 stagnation de leurs chiffres, à défaut de croissance, mais de qui se moque-t-on?
    Par ailleurs, Google n'a que peu de respect pour ses clients et partenaires: il garde 1 part de plus en plus importante des revenus Adsence et lorsque vous souscrivez à Adwords ou à ses dérivés, vous payez dans 1 mesure non négligeable pour du trafic qui ne vous intéresse pas! (exemple: vous êtes agent immobilier exclusivement spécialisé dans la cession de fonds de commerces, Google vous enverra des visiteurs qui auront comme requête la location ou l'immobilier résidentiel, et il vous le facturera! Vous aurez beau vous plaindre, Google vous ignorera royalement!)
    Alors comme on dit, certains se plaignent d'aise et il n'y en a que pour les crapules!

  4. Olivier Duffez a dit le

    @Bruno : concernant AdWords, c'est à l'annonceur de faire attention aux mots-clés achetés. En effet par défaut il y a trop de mots achetés, c'est pourquoi il faut utiliser le moins possible le ciblage large !

  5. Agence Drupal a dit le

    Oui beaucoup de personnes perdent de l'argent "pour rien" avec Adwords car ils ne savent pas s'en servir et utilisent à tout va le ciblage large...

  6. Fred a dit le

    Concernant Adwords, les nouveautés de 2011 et le développement des conseils personnalisés permettent aussi de mieux gérer ses campagnes CPC, et donc de moins dépenser pour un résultat similaire: dans certains cas, google a moins gagné en améliorant les services à ses clients. En parallèle, la crise qui perdure incite également à mieux gérer les dépenses publicitaires dans les secteurs les plus affectés. Mais on ne va pas plaindre Google au regard de sa croissance de près de 9% en un seul trimestre!

  7. jouer a dit le

    La part des revenus redistribués aux éditeurs s'amoindrit. De quoi envisager sérieusement une alternative à la régie adsense !

  8. Bruno a dit le

    Concernant Adwords, quand vous achetez les mots-clés "immobilier professionnel", "vente fonds de commerce", "achat fonds de commerce", ...etc... Google vous envoie (et surtout vous facture) tout de même les réquêtes du type "maison à louer", "location maison", "appartement à vendre", ...etc..., enfin tout ce qui ne concerne pas l'immobilier professionnel!

  9. Bruno a dit le

    A contrario, je gère depuis plus de 2 ans plusieurs sites sur lesquels je teste différentes plateformes publicitaires, et à ce jour, seul Adsense me procure des revenus!
    Je crois donc que je vais finir par abandonner tout ce qui est plateforme d'affiliation pour me concentrer sur Adsense, avec lequel on ne s'occupe de rien (mise à jour régulière des bannières et des campagnes publicitaires chez les concurrents de Google), et cela même si Google est de moins en moins généreux!

  10. Olivier Duffez a dit le

    si tu achètes en ciblage large, tu n'achètes pas des mot-clés mais des sortes de thématiques. C'est pourquoi il ne faut pas utiliser le ciblage large !

  11. garrett ace 250 a dit le

    je suis décu que google soit passé de moteur de recherche à machine à fric...quand on voit la place que prennent les adwords sur la page de recherche çà en devient presque découragant de bosser son référencement naturel, surtout que la couleur des adwords devient tellement proche des résultats naturels que les internautes ne font même plus la différence.

  12. Bruno a dit le

    Ok, merci pour l'info!

  13. Shelko a dit le

    C'est impressionnant en regardant le graphique. Le but de google devient de moins en moins dissimulé. Quand est-ce que les surfeurs eux aussi vont s'apercevoir que la présentation des recherches n'est pas forcément celle qui se rapproche le plus de leur besoin, mais plutôt du profit de GG ?

  14. Cédric G. a dit le

    Bonjour

    Comme toujours, les marchés font la tête quand les prévisions ne sont pas à la hauteur... MÊME si les chiffres sont exceptionnels !

    Tant qu'on aura ce genre de réaction on ne sortira pas des problèmes qui touchent le monde de la finance (et qui impacte directement le "monde réel" !)

    Concernant Google, je ne me fais toutefois pas de soucis : il édicte sa propre loi, et nous suivons tous comme des moutons !

  15. Goudie a dit le

    C'est assez impressionnant de voir le beau graphique du chiffre d'affaire en 2011... et le comparer a la part distribuée...

    Google est un glouton qui n'en a jamais assez, et ce n'est malheureusement pas très surprenant, et bien révélateur du monde actuel ...

  16. gripsous a dit le

    Concernant Google, je ne me fais toutefois pas de soucis : il édicte sa propre loi, et nous suivons tous comme des moutons !

    Malheureusement c'est la vérité. Mais quelle serait l'alternative ? Avons-nous le choix ?

  17. Chambre Hote Bourgogne a dit le

    Intéressant votre mini débat sur les trucs à faire et à éviter pour une pub adwords, à quand un petit tuto tout frais sur ce sujet ?...
    Concernant la part redistribuée, je suis persuadé qu'elle continuera à diminuer tant que les bénéfices d'adwords continueront à augmenter... C'est un peu comme votre billet d'avion, plus vous êtes prêts à payer cher et plus le prix du billet est élevé, le but n'est pas de trouver le juste prix d'un "service" mais d'obtenir le gain le plus élevé... Ouvrez les yeux, on a besoin d'adwords pour faire notre publicité et besoin d'adsense pour obtenir quelques revenus, non ? Quelqu'un d'autre que moi s'en passe ?

  18. c gagner a dit le

    "Quelqu'un d'autre que moi s'en passe ? "
    oui , pour l'instant ;-)

  19. comparatif assurances a dit le

    Il me semble que les reversements Adsense étaient de 68% depuis le début du programme.

    Mais on voit que la courbe est un peu plus haute, ce qui peut peut être s'expliquer par des gros fournisseurs de clics plus rémunérés que les petits.

    De toute façon, ce n'est pas très transparent pour les éditeurs, qui n'ont qu'une vue partielle sur le montant des CPC.

  20. Lescomparateurs a dit le

    Oui, un peu inquiétant ce ralentissement de la croissance du CA de Google au 4em trimestre 2011. Pour d'autre c'est carrément une baisse... Ainsi la régie Hi-Media a réalisé un chiffre d'affaires de 59 millions d'euros au T4 contre 69 millions attendus, ce qui donne une baisse par rapport au T4 2010 qui était de 64 M€...

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google Analytics et aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (financement possible par OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.