Vous êtes ici : Dossiers référencement > Google Webmaster Tools

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Google Webmaster Tools : nouveaux rapports d'erreur de crawl

Par , Mercredi 14 mars 2012

Google vient de changer en profondeur la façon dont il rapporte les erreurs de crawl de votre site dans Google Webmaster Tools. Il y a du bon et du moins bon dans cette mise à jour...

Ce qui change le plus, c'est une classification des erreurs en 2 groupes :

Les outils Google pour webmasters

  • les erreurs concernant l'ensemble du site : problèmes de DNS, de connection au serveur, ou liées à votre fichier robots.txt
  • les erreurs page par page (URL) : erreur 500 ou 503, soft 404, accès interdit (401), introuvable (404 ou 410), redirections (301 ou 302)

Nouveautés :

  • des graphes montrant l'évolution des erreurs sur les 90 derniers jours
  • des informations détaillées sur les dates : date du 1er jour où Googlebot a rencontré l'erreur, date de la dernière fois où Googlebot a rencontré l'erreur
  • gestion des priorités, pour indiquer en 1er les erreurs les plus graves
  • possibilité d'indiquer qu'une erreur est corrigée

Ce qui semble moins bien qu'avant :

  • on ne peut plus télécharger le tableau complet des erreurs, au format CSV
  • pour chaque type d'erreur, Google fournissait un listing jusqu'à 100.000 URL et maintenant c'est limité à 1000
  • Google indique parmi les erreurs les URL qui sont redirigées (301 ou 302) mais n'indique plus les cas où une page redirige en boucle
  • Google n'indique plus le détail des URL bloquées par le robots.txt ce qui était pourtant pratique dans certains cas (gros sites notamment)

Source : Google et SearchEngineLand

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

Vous devriez lire aussi :

8 commentaires

  1. Vacances a dit le

    Est ce que le nombre d erreur ou le pourcentage du nombre d erreur par rapport au nombre de page dans le sitemap intervient comme facteur dans le SEO ? J aurais tendance à penser que oui. De mon côté j'ai réduit les erreurs au strict minimum et j ai pu noter une amélioration du référencement du site.

  2. consultant a dit le

    C'est moi...ou les avantages semblent sous compenser les pertes ?!

    Je trouvais GWT assez riche en contenu utile...

    Il faudrait à Google un "web ergonome".

    N'est-ce pas une hérésie d'avoir GWT et google analytics séparés ?

    L'équipe font-ils expres d'avoir des sites moches qu'on dirait issu de Front page express ou c'est juste parce qu'ils ont mauvais gout ?

    Je refond mon vieux site bientot en V2 j'espere qu'ils en feront autant.

    Le confort visuel c'est important aussi...Steve revient !

  3. Olivier Duffez a dit le

    Je ne pense pas qu'on soit pénalisé parce qu'on a plusieurs erreurs (notamment il peut arriver pour certaines qu'on n'y soit pour rien). Par contre c'est clair que ça peut nous handicaper le référencement, donc c'est effectivement toujours une très bonne chose de les corriger.

  4. Boite à dragées a dit le

    J'ai vu cette fonction dans WMT aujourd'hui justement.
    J'avais 2 pages en erreur, après vérification j'ai mi`s comme "corrigées" pour ces 2 erreurs, il semblerait que ce soit un problème lié au serveur lors d'une passage du robot à ce moment ou quelque chose dans le style.
    Perso je trouve de plus en plus riche le contenu de WMT et les donnée sont vraiment pertinentes.

  5. Chasseur d’appartement a dit le

    Ce qui est étonnant, c'est que certaines erreurs signalées, notamment pour des problèmes de caractères accentués dans l'URL, sont quand même indexées et surtout accessibles via le moteur de recherche....

  6. Last Video a dit le

    Je pense pas qu'on soit pénalisé en teme de Seo pour le nombres d'erreurs que l'on a. Parfois des sites nous font des liens mais se trompent dans l'url. Ce qui donne une erreur 404.

  7. Git Server Windows a dit le

    La classification des erreurs de crawl est une bonne chose même si je suis d'accord pour dire que tout n'est pas parfait.
    J'aurais notamment aimé voir ces erreurs disparaître de GWT rapidement lorsqu'elles sont corrigées.

  8. Paul a dit le

    La traduction pour la liste des erreurs manque apparemment en langue française. On a donc dans l'ordre, les erreurs sur des pages :
    1). Introuvables,
    2). Non suivies,
    3). Accès refusé,
    4). Erreurs serveur,
    5). Soft 404 (intraduisible),
    6). Autres erreurs.

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google Analytics et aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (financement possible par OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.