Annonces Google

Vous êtes ici : Dossiers référencement > Référencement mobile

L'indexation d'applications mobiles, avenir du référencement naturel ?

Par , le 03 décembre 2015

App Indexing, vous connaissez ? Indexation d'application en bon français. Si vous avez une application mobile (Android pour l'instant), vous devriez la rendre compatible, pour profiter des nombreux avantages décrits dans ce dossier.

Article mis à jour le 03/12/2015, publié initialement le 29/04/2015

App Indexing

La technique App Indexing permet de faire indexer le contenu d'une application mobile afin de profiter d'une forte visibilité dans les pages de résultats de recherches mobiles sur Google

Visibilité d'une application dans les résultats Google

Si vous avez une application mobile (Android ou iOS), vous pouvez avoir de la visibilité dans Google quand la page qui la décrit sur l'app store s'affiche dans les résultats. Mais c'est généralement limité à peu de requêtes, centrées autour du nom de votre appli.

Toujours pour le même genre de requêtes, votre application peut être mise en avant dans les résultats naturels. Google affiche le nom de l'appli, son logo et surtout un lien-bouton incitant l'internaute à l'installer. C'est évidemment un excellent moyen pour augmenter les installations de votre appli !

Mais l'indexation d'application, c'est encore mieux ! En gros, vous pouvez avoir la même visibilité mais pour toutes les requêtes liées au contenu de votre appli.

L'indexation d'application : la puissance du SEO pour les applis

Démonstration

Pour vous rendre compte de l'impact de l'indexation d'application dans les pages de résultats de recherche Google (mobile), regardez ma vidéo :

Vous pouvez aussi voir cette vidéo sur l'App Indexing directement sur YouTube (abonnez-vous à ma chaîne !).

Qu'est-ce que l'App Indexing ? Comment cela fonctionne-t-il ?

Concrètement, le principe est d'indiquer à Google pour chaque contenu à quel endroit il est disponible dans le site web et dans l'application. Ainsi, quand un internaute a installé l'application et qu'un des contenus sort dans les résultats de Google, l'internaute peut choisir s'il veut le consulter dans l'appli ou sur le site web.

Ces liens directs menant au contenu de votre application s'appellent des liens profonds. J'ai publié sur WebRankInfo un tuto pour faire indexer une appli mobile dans Google grâce aux liens profonds (deep links).

Et avec l'API App Indexing, vous pouvez aller encore plus loin dans l'indexation de votre appli dans Google.

Depuis le 16 avril 2015, Google incite les internautes à installer votre appli, avec un affichage qui met largement en avant votre appli : nom, logo, nombre d'avis et note moyenne (étoiles) et surtout un gros lien vert Installer.

Comment avoir une appli indexable dans Google ?

Il faut demander à votre agence web ou tout développeur d'applications mobiles. En général il faut compter entre 1000€ et 3000€, sauf cas particuliers.

Pour ma part, comme beaucoup d'entre vous je suppose, j'ai choisi de faire mon site avec WordPress. Tant mieux pour moi, car ça m'a permis d'avoir une application mobile compatible avec la technique App Indexing. En plus, elle utilise l'API App Indexing, ce qui procure un second avantage SEO !

Vous souhaitez aussi une appli mobile pour site WordPress ? Ici un bon plan à seulement 300€ HT

Pour plus de détails, consultez mon dossier "Comment avoir une appli mobile pour un site WordPress ?".

L'App Indexing dans Google Search Console

Quand vous ajoutez une appli comme nouvelle propriété dans Google Search Console, vous recevez ce message de bienvenue :

Conseils Google App Indexing Search Console

Les premiers conseils de Google pour l'App Indexing, fournis dans un message dans Search Console

Ensuite, quand vous commencez à avoir de la visibilité de votre appli dans les SERP, vous recevez un second message :

Conseils analyse performances appli Search console

Les premiers conseils de Google pour analyser les performances de votre appli indexée, via Search Console

Concrètement, Google fournit un rapport hebdomadaire indiquant le nombre d'impressions et de clics, ainsi que le nombre de pages web découvertes (en relation avec l'app) et indexées.

  • le nombre d'impressions correspond au nombre de fois où des internautes ayant installé l'appli ont vu des pages web associées à l'appli
  • le nombre de clics correspond au nombre de fois où des internautes ont cliqué pour se rendre sur l'appli

Voici un exemple pour l'appli pagesjaunes.fr (merci à JB pour son partage) :

Rapport app indexing GWT

Rapport sur l'app indexing dans Google Webmaster Tools

De côté du site et de l'appli L'Equipe.fr, le bilan est pour l'instant assez mitigé, comme l'indique Franck dans les commentaires ci-dessous. Il estime que le trafic généré est "mitigé", que le système "manque de souplesse" et que finalement ces liens profonds sont proposés aux internautes dans trop peu de situations (l'internaute doit être connecté à son compte Google, celui avec lequel il a installé l'appli et il doit avoir activé l'historique des recherches dans son navigateur).

Cette fonctionnalité est disponible pour les recherches effectuées depuis l'application Recherche Google version 2.8 ou ultérieure (sur les appareils équipés d'Android 4.1 ou version ultérieure), et depuis les navigateurs mobiles sur Android si l'utilisateur est connecté à son compte.

En plus d'Android, c'est en test sur iOS depuis fin mai 2015.

Pour la mise en oeuvre technique, suivez les explications de Google.

L'avez-vous mis en place ? Merci d'avance pour vos retours d'expérience.

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC,...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le SEO (+300.000 membres, 1,5 million de posts). Il est aussi cofondateur de Ranking Metrics, leader des formations webmarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux) et éditrice de la plateforme MyRankingMetrics (crawler et audit SEO en ligne).

Article (App Indexing Google (indexation d'application mobile)) publié par WebRankInfo dans la rubrique Référencement mobile. Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

10 commentaires

  • rick a dit le

    Une bonne raison de faire une appli, même si elle n'apporte rien de plus que le site, juste pour que le résultat soit bien visible dans les SERP... Je pense que ça va être le début des applis vite faites, juste pour resortir dans les résultats par rapport aux autres sites...

  • Olivier Duffez a dit le

    en effet rick, bonne remarque. Je pense qu'au début Google affichera toutes les applis et qu'ensuite, un algo déterminera celles qui ont une qualité suffisante... Un peu comme pour les avis : ce n'est pas parce qu'on intègre correctement les données dans sa page que Google affiche les étoiles dans les SERP.

  • Frank a dit le

    Bonjour Olivier, ayant mis en place le programme App indexing à L'Equipe.fr, j'ai quelque remarque.

    En effet en termes de trafic généré c'est plutôt mitigé.
    En fait pour voir apparaitre les deep links dans les résultats de recherche, ce n'est pas simple, coté utilisateur.
    Puis, toujours faut-il que le deep link soit cliqué à la place du lien classique (qui est le premier proposé et le plus "gros").

    Mais je pense que le premier obstacle est de taille.
    En effet il y a plusieurs contraintes qui doivent être respectées coté utilisateur, avant de voir apparaitre les deep links sur son mobile:

    - déjà c'est limité aux applications Android...
    - l'utilisateur doit être connecté avec un compte Google
    - l'utilisateur doit être connecté avec le même compte Google avec lequel il a téléchargé l'application
    - utilisateur doit avoir activé l'historique des recherches dans son navigateur

    Si une seule de ces conditions n'est pas respecté, l'utilisateur ne voit pas les deep links (et moi, je ne les vois pas, je ne sais pas pourquoi :-)

    Le système manque de souplesse.
    J'ai demandé à Google, il y a 10 jours, s'ils allaient faire quelque chose dans ce sens, afin d'évaluer les couts/bénéfices sur un nouveau projet: pas de réponse.

  • Olivier Duffez a dit le

    Merci beaucoup Frank pour ces détails ! Espérons que le système s'améliore par la suite. Par exemple en devenant compatible avec iOS (mais je ne vois pas bien comment Google pourrait savoir si l'internaute a installé l'appli, n'ayant pas accès à son compte Apple)

  • Watussi a dit le

    En train de le tester également depuis quelques semaines sur pagesjaunes.fr

    Pour le moment les stats ne sont pas folles mais les taux de clic sont excellents (Google nous envoie un rapport hebdo avec le nombre d'impressions et de clics).

    Le fait que Google propose désormais d'installer l'application si elle n'est pas installée est un vrai plus (fonctionnalité live depuis le 16 avril).

    Aucun impact mesuré pour l'instant sur le ranking mais rien qu'en terme de branding, de taux de clic et de meilleure UX, ça vaut le coup.

    A noter que si vous avez déjà une application android, l'effort pour faire l'app indexing est faible. Il suffit de gérer les deep links côté applicatif et faire le lien avec votre site (via une balise ou via le sitemap).

  • Olivier Duffez a dit le

    Merci Jean-Benoît pour ces précisions intéressantes. Le rapport hebdo dont tu parles est fourni par Google Play Store ?

  • Watussi a dit le

    Non, il est fourni par Google Webmaster Tools.

    J'ai viré les datas mais je t'envoie ce que ça donne

  • Frank a dit le

    En fait, il y a eu un changement : maintenant Google met en avant le deep Link vers l'appli.
    Le premier lien (le plus visible) est celui vers l'application et le tout petit ouvre vers le site web.
    Donc, c'est une belle progression vers une meilleure conversion.
    Parmi les conditions pour l'affichage, l'utilisateur doit aussi activer les "résultats privés" en cochant la case "Utiliser les résultats privés" dans les "Paramètres de Recherche" de Chrome.

  • yohann a dit le

    La condition principale pour effectuer un app indexing est que l'appli propose la même chose que le site (mobile et dekstop). Si une appli est principalement orientée espace client par ex, aucun intéret de l'indexer ?

    Question sous-jacente: peut-on indexer une appli sur des requêtes spécifiques?

  • Olivier Duffez a dit le

    En effet Yohann, l'app indexing concerne avant tout les applis de contenus.
    Pour le positionnement (pas l'indexation) sur des requêtes précises, tout reste à tester ! pour voir si c'est différent de la page associée

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Annonces Google

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Annonces Google

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.