Vous êtes ici : Dossiers référencement > Stratégies de liens

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Le meilleur format d'un lien pour le référencement

Par , Lundi 4 août 2008

Quand Google a bâti son algorithme, le moteur de recherche vedette de l'époque, Altavista, ne se basait quasiment que sur le texte d'une page pour juger de sa pertinence pour une requête donnée. Les fondateurs de Google ont bouleversé la donne en se basant également sur des données extérieures à la page. Parmi ces données figure bien entendu le PageRank (pour estimer la popularité de la page sur le web) mais aussi le contexte sémantique issu des liens.

Principe de l'anchor text (ancre du lien)

L'idée est que les mots utilisés dans les liens fournissent un précieux résumé de la page de destination. Ainsi, quand on fait un lien d'une page A vers une page B, les mots qui figurent dans le texte cliquable renseignent en général l'internaute sur le contenu de la page B. Quand il s'agit de liens externes, créés de façon naturelle, non concertée (c'est de plus en plus rare...), alors ces fameux mots situés dans l'anchor text deviennent un des éléments les plus importants pour le référencement de la page de destination. En résumé, l'ancre d'un lien texte, c'est l'ensemble des mots qui sont cliquables.

Pour un bon référencement, l'ancre doit donc contenir des mots stratégiques pour la page de destination du lien.

Code HTML d'un bon lien pour le référencement

Exemple de code HTML d'un lien efficace pour le référencement naturel, avec des mots-clés dans le texte cliquable

Mais attention, l'optimisation des ancres des backlinks nécessite de bien comprendre le point suivant : les liens spontanés, réellement naturels (ils sont en voie de disparition...) n'utilisent pas toujours des mots-clés dans l'ancre. Par exemple un lien vers une page d'accueil utilisera souvent la marque ou le nom de domaine. Conclusion : si vous faites en sorte que vos backlinks ont presque tous des mots-clés dans l'anchor text, alors Google risque fort de repérer que votre profil de backlinks est artificiel. Depuis avril 2012 et son nouvel algo Penguin, Google peut même déclasser vos pages si leurs backlinks ne sont pas assez naturels.

Petit conseil à ce sujet : ne ratez pas mon dossier central sur les stratégies de liens efficaces pour le référencement.

Ne pas confondre avec l'ancre interne

Il existe aussi la notion d'ancre interne, qui est très différente... On parle d'ancre interne (ou ancre nommée ou fragment) quand une page contient un lien qui pointe à un endroit précis (de la même page ou d'une autre page). Vous pouvez trouver ça dans les sommaires par exemple dans ce tutoriel. Si besoin, consultez mon dossier sur le vocabulaire des URL pour le référencement.

Exemples

Bons liens (pour le SEO)

Passons à la pratique en donnant quelques exemples de liens qui sont efficaces en termes de référencement...

Dans l'exemple ci-dessous, le lien est efficace (pour le site du Louvre) puisque les mots utilisés dans le texte du lien contiennent des mots stratégiques ("musée", "Louvre").

<p><a href="http://www.louvre.fr/">Le Musée du Louvre</a> est sans doute
le plus connu des musées de Paris.</p>

Dans cet autre exemple, le lien est bon car la phrase est tournée d'une façon telle que le lien vers la page de la catégorie des imprimantes laser se trouve sur des mots stratégiques (mots-clés).

<p>Soldes ! Consultez nos promotions sur nos
<a href="/imprimantes-laser.html">imprimantes laser</a> : jusqu'à -60% !</p>

Mauvais liens (pour le SEO)

Voici maintenant des mauvais exemples à ne pas suivre...

Dans le code ci-dessous, le lien est mauvais car tous les mots-clés sont en dehors du lien :

<p>Le Musée du Louvre est sans doute le plus connu des musées de Paris,
<a href="http://www.louvre.fr/">visitez son site ici</a>.</p>

Néanmoins, le contexte du lien est bon et Google en tient également compte. Mais beaucoup moins que l'ancre elle-même !

Dans le code ci-dessous, le lien est mauvais car le texte de lien est vide de sens (aucun mot-clé en rapport avec la page de destination) :

<p>Soldes ! Promotions jusqu'à -60% sur nos imprimantes laser :
<a href="/imprimantes-laser.html">cliquez ici</a> !</p>

Liens sur des images attributs ALT et TITLE

L'attribut ALT d'une image

Quand un lien est fait uniquement sur une image, il n'y a pas de texte de lien. Les moteurs de recherche se basent alors sur l'attribut ALT de la balise IMG, qui est prévu pour être un texte alternatif descriptif de l'image. Voici ce que cela donne pour l'exemple du Louvre :

<a href="http://www.louvre.fr/">
 <img src="/images/louvre.jpg" alt="Le Musée du Louvre"
 title="Le Louvre, sans doute le plus connu des musées de Paris">
</a>

L'attribut TITLE d'un lien ou d'une image

Qu'il soit sur la balise du lien (A) ou de l'image (IMG), l'attribut TITLE est ignoré par les moteurs. Attention à ne pas confondre avec la balise TITLE...

Dans l'exemple ci-dessous, Google ignore totalement le contenu de l'attribut title du lien, donc le lien n'est pas efficace pour le référencement :

<p><a href="/imprimantes-laser.html" title="imprimante laser">
Consultez nos promotions</a> : jusqu'à -60% !</p>

Dans l'exemple ci-dessous, Google ignore totalement le contenu de l'attribut title de l'image, il ne se base que sur l'attribut ALT (et le contexte du lien), donc le lien n'est pas efficace pour le référencement :

<a href="http://www.louvre.fr/">
 <img src="/images/louvre.jpg" title="Le Musée du Louvre"
 alt="Voir le site">
</a>

Pour aller plus loin...

Je vous incite fortement à consulter les autres dossiers sur l'optimisation des liens pour le référencement.

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

20 commentaires

  1. Peek a dit le

    Merci beaucoup pour cette piqure de rappel.

    Par contre petite question pratique : comment faire pour un site d'ecommerce pour remplacer l'ancre : En savoir plus par autre chose ?

    Merci

  2. Olivier Duffez a dit le

    Je n'ai pas bien compris la question... Le texte actuel du lien sur ton site est "En savoir plus" ? Pour le changer il faut demander à celui qui a fait le site, non ?

  3. Grounchys a dit le

    Félicitation pour votre site! Je viens de le découvrir et il m'aide déjà énormément.
    Continuez votre bon travail!

  4. Dr Jean-Romain Michaux a dit le

    Un très bon article, claire et synthétique. Merci.

  5. horoscope a dit le

    Merci pour le post.
    J'en profite pour montrer que j'ai bien tout lu. ;)

  6. Fabrice a dit le

    Bonjour,
    Enfin un site clair...
    Merci pour toutes ces infos!
    Une question cependant:
    Est-il utile de créer sur un site, une page reprenant les liens vers les sites créés précédemment afin d'améliorer la visite de robots?
    Si oui, comment la nommer (vu que gg reconnait les termes tels que "nos partenaires", "liens utiles"...)?
    Merci d'avance...

  7. Olivier Duffez a dit le

    Non Fabrice ce n'est pas vraiment nécessaire. Faites une page partenaires si vous souhaitez présenter des partenaires à vos internautes.

  8. Fabrice a dit le

    "Pas vraiment nécessaire"... Sous-entendu que cela peut s'avérer utile ;-)
    Nous comptons placer des bannières "pub" sur nos sites, avec images et liens. Dans un cadre de partenariat win-win avec nos clients. Cela constituerait en quelques sortes un "annuaire de nos partenaires". Avec mise à jour dix fois par mois (à la sortie de chaque nouveau site).
    1/ si le mot "pub" ou "partenaires" n'apparait pas, pas d'équivoque pour GG...
    2/ Le nombre de mises à jour ne risque-t-il pas d'interférer négativement sur la progression et la visibilité des sites?

    PS: je suis très intéressé par vos séminaires. Avez-vous des dates sur la Belgique?

  9. Digiman a dit le

    Bonjour,
    Tout d'abord merci pour cet article qui est très bien expliqué.
    J'ai une petite question toutefois sur cet article. Quelle est l'utilité de la balise TITLE si elle n'est pas prise en compte par les moteurs de rechercher ? Personnellement je l'indique toujours dans le doute, mais je me pose maintenant la question s'il faut la renseigner ou non ?
    Merci par avance.

  10. Olivier Duffez a dit le

    Je suppose que tu ne parles pas de la balise title mais de l'attribut title, ce qui affiche une infobulle quand on passe la souris.
    C'est utile pour aider l'internaute à comprendre ce qu'il va obtenir s'il clique sur le lien, mais pas pour le référencement.

  11. Monsieur Mode a dit le

    Merci pour ces rappels.
    On attend avec impatience les formations dans le Sud !

  12. Bioman a dit le

    Est ce que le nombre de mots qui se trouvent dans la balise href comptent ? Est ce qu'une phrase complète sera aussi efficace qu'un lien sur deux ou trois mots ? Peut être que je coupe les cheveux en quatre... mais un lien sur une phrase qui contient l'expression clé visée sera peut être plus naturel non ?

  13. Olivier Duffez a dit le

    Il faut varier le nombre de mots cliquables, en général de 1 à 5 ou 6 par exemple

  14. djanahana a dit le

    Merci pour l'article c'est intéressant .

    J'ai une petite question concernant un site d'éducation et plus précisément d'une université,quel sont les "Best practise" pour augmenter le référencement de ces pages .
    est ce qu'une template specifique (avec joomla )peut agir sur le référencement de tous le site

    merci

  15. Julien a dit le

    Bonjour,

    Bravo pour votre site que je consulte régulièrement.

    Quelle est la façon d'optimiser de petits textes récapitulatifs suivi d'un lien [+] permettant d'accéder à des pages avec davantage d'information, étant donné que l'attribut title est ignoré?

    Je précise qu'il s'agit de liens internes au site, mais pointant vers une page différente.

    Ces petits textes débutent par un titre , qui n'est pas toujours optimisé pour les moteurs.

    J'hésite entre plusieurs approches:
    a) Remplacer les titres par des liens (en plus du lien "[+]")?
    b) Trouver des mot-clés dans le résumé et les transformer en liens
    (en plus du lien "[+]")
    c) Transformer l'entier de chaque résumé en un lien ?
    d) S'arranger pour que les résumés se terminent par des mots utiles
    et inclure dans le lien ces derniers mots, suivis du [+]?

    J'imagine que les solutions b) et d) sont les meilleures, mais si vous pouvez apporter une précision c'est bien volontiers.

    A vrai dire, en dupliquant les liens j'ai peur de créer trop de liens internes et que ceci nuise au référencement.

    Merci.

  16. Olivier Duffez a dit le

    @Julien : ça serait plus facile de répondre si on avait un exemple de page qui utilise ces liens. Mais les internautes se rendent-ils vraiment compte que les "+" sont cliquables ?

  17. Julien a dit le

    @Olivier: Merci. Je dirais que oui, mais c'est vrai que c'est une bonne question, car en tant que webmaster on a toujours tendance à surestimer ce que les gens comprennent.

    Actuellement, je n'ai pas encore d'exemple, le site étant au stade "maquette", mais je vais essayer de "retourner" mes phrases pour pouvoir créer des liens contenant les mots importants et renoncer aux "[+]"

  18. Julien a dit le

    @Olivier:
    Voilà la solution que j'ai finalement retenue: optimisation des titres de mes résumés et liens à l'intérieur de ceux-ci.

    Ajout d'un "(+)" à la fin des titres pour stimuler la compréhension qu'ils sont cliquables, mais uniquement en CSS afin de ne pas altérer le contenu des liens:
    h3 > a:after {content:' (+)'}

    En outre, à l'intérieur du texte, ajout d'un lien vers la même page, avec pour contenu une suite de mots optimisée.

    Ca me paraît pas mal. Le seul hic est qu'il y a donc deux liens vers chaque page, mais c'est un compromis entre l'optimisation du référencement et la volonté de faciliter la navigation des visiteurs.

  19. Bertrand a dit le

    L'attribut "title" est ignoré pour le référencement, mais Google prend-il quand même en compte le texte de cet attribut comme contenu du site?

    Dans votre formation, sur l'avant dernier slide sur l' "Optimisation pour Google Images", vous avez indiqué "Incluez des mots-clés dans la balise TITLE"...

  20. Olivier Duffez a dit le

    l'attribut title est ignoré, cela veut dire que Google considère que le libellé de l'attribut title n'existe pas, qu'il ne fait pas partie de la page.
    dans la formation, je parle de la balise title (de la page contenant l'image), il ne faut pas la confondre avec l'attribut title qui n'a rien à voir

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.