Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google TrustBox, lien entre sandbox et trustrank

C’est dans l’air du temps : le terme TrustRank va sans doute bientôt remplacer le fameux Sandbox. Voilà pourquoi certains parlent désormais de TrustBox !

Todd par exemple a indiqué récemment qu’il n’y a pas de sandbox mais plutôt une trustbox.

Je parlais hier du lien entre Sandbox et TrustRank.

Rappel : le TrustRank est un terme d’un algorithme de chercheurs chez Yahoo, pas chez Google…

Danny évoquait les nouveaux réseaux de confiance qui peuvent être utilisés par les moteurs de recherche pour analyser dans quel réseau (de liens) est situé un site. Plus récemment, il a synthétisé l’évolution de la prise en compte des liens dans les algorithmes des moteurs de recherche :

  • au début, les moteurs donnaient autant d’importance à chaque lien : pour réussir, il fallait donc simplement avoir le plus de liens possibles
  • ensuite, les moteurs ont accordé plus d’importance aux liens issus des pages populaires (via le PageRank) : pour réussir, il fallait donc obtenir le plus de liens possibles issus de pages les plus populaires possible
  • maintenant, les moteurs analysent le degré de confiance d’un site, en se basant d’une part sur une liste de sites dits de confiance par des humains et d’autre part sur l’analyse des réseaux de liens : pour réussir, il faut obtenir des liens issus de sites de confiance

Massa, un spécialiste du référencement, donnait son avis récemment dans Threadwatch à propos de ces histoires (légendes ?) de sandbox. D’après lui, si un site qui vient d’être mis en ligne obtient un lien le même jour de sites comme MSNBC ou CNN, alors immédiatement il aura de très bons positionnements pour de nombreux termes (car les liens obtenus de ces sites de confiance lui ont conféré immédiatement un bon indice de confiance). Mais si ce même site récupère des dizaines de milliers de liens issus de splogs ou autres sites de spam, alors il tombera très vite dans les oubliettes de Google, qui aura pour ainsi dire « perdu confiance en lui »…

Martinibuster clamme la mort du « link development »… enfin pas tout à fait, il pense qu’il faut revenir à des liens « naturels ».

Aaron Wall fait le point sur ce qu’il appelle justement le Google Trustbox (j’ignore si c’est lui qui a inventé ce terme).

Avec cette notion de confiance que l’on retrouve un peu partout, les stratégies d’échanges de liens doivent absolument être revues. Comment rentrer dans cette Trustbox ? :-) Peut-être faudrait-il simplement faire comme si les moteurs n’existaient pas, et redevenir un peu plus naturel ? Le débat est lancé, à vous la parole ! Vous pouvez utiliser les commentaires de ce blog ou la discussion TrustBox et stratégies de liens dans le forum.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

3 commentaires

Mr_go

Cette info pourrait annoncer une bipolarité dans la logique de recherche. Les résultats de google étant majoritairement efficaces en terme de pertinence, ce nouveau type de référencement peut donc ammener Google a subir la pression d’un moteur de recherche concurent fonctionnant sur l’ancien principe…

Toutou-fr

"si ce même site récupère des dizaines de milliers de liens issus de splogs ou autres sites de spam, alors il tombera très vite dans les oubliettes de Google"

Espérons que Google n’accorde tout de même pas trop d’importance au TrustRank, sinon il va devenir très facile pour des webmestres mal intentionnés de faire plonger les sites de leurs concurrents..

killerwolf

Mais si ce même site récupère des dizaines de milliers de liens issus de splogs ou autres sites de spam, alors il tombera très vite dans les oubliettes de Google, qui aura pour ainsi dire "perdu confiance en lui

A quand ce trustrank car encore aujourd’hui des black hat spammer utilise les moteur en les spammant de pages satélites, fo savoir aussi qu’il n’y a pas que google

Les commentaires sont fermés