Créer sa propre densité de mots clefs, pas de norme ?

Discussion dans 'Rédaction web et référencement' créé par Progistar, 29 Octobre 2010.

  1. Progistar

    Progistar WRInaute discret

    Inscrit:
    20 Juillet 2010
    Messages:
    83
    J'aime reçus:
    0
    Bonsoir

    Je lisais un article sur l'indice de densité des mots clefs et je me posais une question sur la meilleure manière de procéder pour pouvoir les gérer sur ces pages...

    Bon, à priori personne ne sait exactement quel est l'indice idéal, le but étant de favoriser une bonne rédaction et de penser aux utilisateurs, mettre ce qu'il faut là où il faut tout en paraissant naturel. En fait arrêter de penser SEO SEo seo...

    Bref, je me disais que finalement, l'indice de densité idéal était certainement celui que l'on décidait d'appliquer à toutes les pages de son site et de le respecter à la lettre tout simplement avec un bon maillage interne et une bonne catégorisation des thématiques en les mettant bien en évidence, je m'explique :

    Oublions cette idée : "il faut qu'une expression ou mot clef soit situé entre X% et Y% voire même au delà...etc."
    A bien y vérifier sur certains sites, le résultat ne vient pas forcément de là...

    Si par exemple, je décide d'appliquer un indice de densité des mots clefs entre 3% et 6% (c'est une idée, disons avec ces taux, la page reste suffisamment lisible pour l'utilisateur) et bien je veillerai simplement à ce que tous les autres mots clefs non importants soient bien en dessous des 3% pour avoir une vrai distinction, de telle sorte que même si la page comporte 2500 mots, et bien que ceux-là même (du moins importants au plus importants) soient ceux qui sont le plus mis en évidence sur cette page. (risque de sur-optimisation ou pas ?)

    En gros, pour que tous les autres mots, qui pourraient servir à donner du ton à la page : adverbes, verbes, compléments d'objet etc...ne polluent pas les précédents indices de nos mots clefs favoris.

    Dans l'idéal ( ;-) ) ces mots indifférents devraient être deux fois inférieur pour moi au taux le plus faible des mots clefs que vous souhaitez positionner donc ici celui de 3% (soit à 1.5 % en moyenne mais c'est juste une idée...)
    Mathématiquement cela paraît logique que cela se passe comme ça et pourtant certains mots complètement inutiles viennent tout de même se faufiler au milieu sans qu'on leur demande rien... :lol:

    Le travail serait en fin de compte non pas d'augmenter le nombre de fois qu'apparaît un mot clef mais plutôt de réduire ceux qui nous gênent...(en gros quoi)

    Moi je vois au moins 3 avantages à cette façon de faire :

    1- On travaille plus facilement et on agit naturellement sur le contenu en apportant du complémentaire à l'utilisateur sans "survendre" une expression d'une page, et ce de manière discrète.
    (on a juste à vérifier si "par hasard" une expression non souhaitée ne viendrait pas se mettre entre nos 3% et 6%...)

    2- GG fera bien plus facilement la distinction des thématiques des pages du site et donc attribuera les valeurs des expressions adéquates aux pages que l'on désirent.
    Donc un meilleur positionnement de nos pages favorites parmi nos pages si je puis dire... en donc pas de concurrence interne.

    3 -Finalement la densité des mots clefs de nos concurrents n'auront peut-être pas autant d'importance, c'est le reste de contenu qui comptera le plus. Pas besoin de vouloir mettre autant de fois un mot concurrentiel voire plus que le site qui est devant nous au niveau des résultats. On joue ainsi sur la qualité du contenu.

    Ouverture:
    La où l'on va pouvoir travailler après le plus, c'est sur le nombre de liens qui voteront pour nos pages bien thématiques et bien classées et catégorisées par Google, qui lui-même n'en sera que plus satisfait car il sera beaucoup plus sûr du rapport entre les liens et la page (celle qui a reçu le vote), aussi bien en interne qu'en externe.

    Qu'en pensez-vous ? Est-ce une bonne pratique selon vous ?
     
  2. e-kiwi

    e-kiwi WRInaute accro

    Inscrit:
    23 Décembre 2003
    Messages:
    15 681
    J'aime reçus:
    0
    désolé, je ne vais pas lire ton post en entier, vu que tu commences par :

    >> Je lisais un article sur l'indice de densité des mots clefs

    et cet article doit avoir plusieurs années, car il n'y a plus de densité de mots clé depuis que Google a fortement progressé dans la sémantique. un taux supérieur à 0,x % de densité signifie forcement une sur-optimisation,tu ne trouveras d'ailleurs aucun livre qui contient des mots avec autant de densité (mis à part le, la, de, ...)

    et je suppose que le reste de ton post découle de cette phrase ?
     
  3. u73256

    u73256 WRInaute discret

    Inscrit:
    9 Octobre 2007
    Messages:
    222
    J'aime reçus:
    0
    Il reste quand même une phrase importante dans son texte :
    « (...) le but étant de favoriser une bonne rédaction et de penser aux utilisateurs, mettre ce qu'il faut là où il faut tout en paraissant naturel. (...) »
    Mais,
    « En fait arrêter de penser SEO SEo seo... » (pour le contenu textuel, je suppose).
    Le SEO ce n’est pas l’optimisation du contenu c’est un ensemble de techniques et de pratiques pour l’optimisation d’un site en vue de son indexation et d’un positionnement de ses pages (code, architecture, contenus, netlinking, linkbaiting).
     
  4. WebRankInfo

    WebRankInfo Admin
    Membre du personnel

    Inscrit:
    19 Avril 2002
    Messages:
    22 825
    J'aime reçus:
    7
  5. Madrileño

    Madrileño Madribot

    Inscrit:
    7 Juillet 2004
    Messages:
    37 803
    J'aime reçus:
    14
    +1 il faut écrire pour les utilisateurs et non les moteurs.
     
  6. Progistar

    Progistar WRInaute discret

    Inscrit:
    20 Juillet 2010
    Messages:
    83
    J'aime reçus:
    0
    En fait , c'est précisément là où je voulais en venir, mais je me suis mal exprimé, l'idée était en fait de vouloir dire que l'indice de densité était une erreur si l'on considère que l'on veut en faire plus que son voisin. En revanche, cela permettra en interne, sur propre site de bien situer les expressions à favoriser et de mieux gérer l'importance de certains mots.

    Quand je dis d'arrêter de penser SEO, c'est bien évidemment de vouloir à tout prix arrêter d'optimiser au maximum chaque phrase, mot, page etc. sans tenir compte des réels besoins des internautes, bien sûr mettre en place des techniques en vue d'améliorer son positionnement est la chose la plus importante mais pas au détriment de la qualité intrinsèque qu'apporte un vrai contenu.

    Là où je suis mal parti c'est qu'effectivement qu'il ne faut pas le prendre comme un moyen d'améliorer son positionnement mais il faut tout de même surveiller cet indice pour ne pas tomber soit dans la sur-optimisation soit dans le "diffus" c'est à dire sans un réel 1 page = 1 thème par exemple si on suit ce principe là.

    Mais bon vous avez bien tous raisons et cet article datait un peu, mais j'y pensais du coup, je vous rassure je n'en tiens jamais compte en réalité à ce point je fais juste attention à ce que je disais plus haut.

    Merci pour ces retours en tout cas