La commande link:

La commande link: permettait en théorie de lister des pages qui faisaient un lien (backlink) vers l'URL étudiée. C'était très utile pour travailler son référencement, via l'analyse des backlinks. Après une période pendant laquelle cette commande était bridée sur Google, elle ne semble plus du tout fonctionner.

Avec quels moteurs peut-on utiliser la commande link: ?

Cette commande...GoogleBing
est disponible Disponible sur Google : ouiDisponible sur Bing ? non
est combinable * Combinable sur Google : nonCombinable sur Bing ? non

* combinable signifie qu'on peut la combiner avec d'autres commandes et/ou avec des mots-clés de recherche

Syntaxe link:

link:{URL}

Notations :

  • les accolades { et } servent à délimiter une variable, à remplacer par vos valeurs
  • les crochets [ et ] servent à délimiter une requête Google

Valeurs possibles de l'opérateur link:

N’importe quelle URL indexée par le moteur

Exemples :

[link:www.croix-rouge.fr] listait des pages faisant un lien vers l’URL précise http://www.fft.fr

Pourquoi/comment utiliser la commande link:

La commande link: était utile pour étudier les stratégies de liens d'un concurrent (c'est-à-dire la liste des pages du web qui lui font un lien).

Après une période pendant laquelle cette commande était bridée chez Google, elle ne semble plus du tout fonctionner.

Pour analyser vos propres backlinks avec Google, utilisez Google Search Console (lisez ce tutoriel sur les backlinks dans GSC).

Vous pouvez aussi utiliser cet outil spécialisé dans la gestion des backlinks ou bien me demander un devis d'audit de vos backlinks (ou de ceux de vos concurrents).

Malheureusement chez Yahoo non plus elle n'est plus disponible (depuis le remplacement par Bing).

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Autres commandes associées

  • Commandes associées : linkdomain:, linkfromdomain: