CNIL Google Analytics illégal
Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Les meilleures alternatives à Google Analytics conformes au RGPD

La CNIL semble considérer Google Analytics illégal (même avec le consentement de l'internaute)... Alors voici les meilleures alternatives à GA qui ne nécessitent pas de consentement (certains outils sans cookies du tout).

A moins de revenir de quelques années de voyage sur une autre planète, vous savez que votre outil de web analytics doit respecter le RGPD.

"Pire que ça", vous devez d'abord obtenir le consentement des internautes avant de déposer des cookies. Vous savez, avec les fameuses CMP et leurs super bandeaux de cookies... A cause de ça, une partie des visiteurs le refuseront (il vous manque alors plein de données). Et même pour ceux qui l'acceptent, il vous manque les données pour leur 1ère page vue, et donc leur provenance.

En fait la solution est encore bien plus embarrassante que ça, surtout pour Google Analytics, car en février 2022 la CNIL a mis en demeure des éditeurs de sites de ne plus utiliser Google Analytics, à cause des transferts de données vers les États-Unis. On en discute dans le forum WebRankInfo.

Oui vous avez bien lu : même en obtenant le consentement de l'utilisateur pour des cookies Google Analytics, la CNIL estime que ça reste illégal ! Le passage à GA4 peut/pourra régler le problème, l'avenir nous le dira.

Heureusement, il existe des solutions 👍

Vous trouverez ci-dessous des alternatives à Google Analytics qui sont respectueuses du RGPD et ne nécessitent même pas de consentement pour les cookies. La raison est que ces outils disposent d'une exemption de la CNIL ou simplement qu'ils n'utilisent pas de cookies.

Précision : dans cet article, j'utilise uniquement le terme "cookies" par souci de simplification, mais tous les moyens pour identifier l'utilisateur sont concernés (local storage, etc.)

Merci d'indiquer en commentaires la ou les outils de mesure d'audience que vous utilisez !

Alternatives gratuites à Google Analytics

Voici des solutions de web analytics gratuites, conformes au RGPD et ne nécessitant pas de consentement des cookies.

Certaines sont de simples scripts JS que vous devez installer et gérer sur votre propre serveur. D'autres correspondent à une version gratuite possible si le trafic du site ne dépasse pas un certain volume mensuel de pages vues.

NomEditeurCommentaires
Abla AnalyticsAstra Portaseulement si < 5K PV/mois
Ackeeauto hébergé
beampipeBeampipeseulement si < 10K PV/mois
etracker Analyticsetrackerseulement si < 25K PV/mois
GoatCounterauto hébergé, usage non commercial, < 100K PV
Matomo Auto-hébergementMatomonécessite de pouvoir l'installer sur son serveur
Offenen auto hébergement
Piwik PRO Analytics CorePiwik PROseulement si < 500K actions / mois
umamiauto hébergé
Wysistat FreeWysistatseulement si < 10K PV/mois
Alternatives gratuites à Google Analytics sans consentement nécessaire pour les cookies

Peut-être que Eulerian.io (Eulerian Technologies) devrait être aussi dans cette liste, je n'ai pas pu le confirmer.

Si vous en connaissez d'autres, ou si une erreur s'est glissée, merci de me l'indiquer.

Alternatives payantes à Google Analytics

"Si c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit !"

Voilà pourquoi les outils ci-dessous, mettant en avant la protection des données des utilisateurs, sont payants.

NomEditeurPrix min mensuelRemarques
Abla AnalyticsAstra Porta7€Pas de cookies !
Analytics Suite DeltaAT Internet (Piano)sur demandeDu haut de gamme, par une entreprise française (rachetée en 2021 par Piano, des USA)
beampipeBeampipe10$Pas de cookies !
BEYABLE AnalyticsBEYABLE19€
CS DigitalContentsquaresur demande
etracker Analyticsetracker19€
EulerianEulerian Technologiesintrouvable !
Fathom14$Pas de cookies ! Entreprise canadienne utilisant une filiale européenne et un stockage/traitement des données européennes en Europe
GoatCounter5$
Matomo CloudMatomo19€Nécessite un paramétrage pour être exempté de consentement
Metrical7$Pas de cookies ! Très simple. Seulement 2 personnes gèrent Metrical
Piwik PRO Analytics EnterprisePiwik PROsur demandeNécessite un paramétrage pour être exempté de consentement
Plausible9€Pas de cookies ! Hébergement en Europe
Retency Web AudienceRetencyintrouvable !
Simple AnalyticsSimple Analytics19€Pas de cookies ! Très peu de données récoltées, car peu d'analyses sont disponibles.
SmartProfileNet Solution Partner90€
WizalyWizalyintrouvable !
Wysistat BusinessWysistat19€
Alternatives payantes à Google Analytics sans consentement nécessaire pour les cookies

Si vous en connaissez d'autres, ou si une erreur s'est glissée, merci de me l'indiquer.

Alternatives à Google Analytics NON exemptées du consentement

Il y en a plein d'autres je pense, gratuites ou payantes, par exemple :

  • Clicky édité par Roxr Software Ltd, gratuit si < 3K PV par jour, au-delà à partir de 9,99$/mois
  • Yandex Metrica

Ressources

Voici des ressources qui pourraient vous être utiles :

  • liste des outils de mesure d'audience exemptés de consentement par la CNIL
Merci d'indiquer en commentaires la ou les outils de mesure d'audience que vous utilisez !

Questions-réponses

Quelle alternative gratuite à Google Analytics ?

Essayez par exemple Abla Analytics, Ackee, Beampipe, etracker Analytics, GoatCounter, Matomo Auto-hébergement, Offen, Piwik PRO Analytics Core, umami (voir liste des outils gratuits)

Matomo : bonne alternative RGPD à Google Analytics ?

Oui, Matomo fait partie des alternatives à Google Anlaytics, avec l'avantage d'être exempté de consentement aux cookies par la CNIL. Matomo est gratuit si vous l'hébergez sur votre serveur, ou payant en version cloud.

Google Analytics est-il illégal en France ?

La réponse à cette question dépasse le cadre de cet article, mieux vaut se tourner vers un avocat spécialisé. Surtout que ça dépend des moments, des jurisprudences et décisions de justice en France et dans le reste du monde.

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 3.5 (17 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

26 commentaires

Werner KLINGER

Bonjour,

Cet article reproduit une erreur trop souvent lue : il n'y a pas d'OUTIL analytics exempté de consentement, uniquement des CONFIGURATIONS exemptées de consentement. La liste de la CNIL (https://www.cnil.fr/fr/cookies-solutions-pour-les-outils-de-mesure-daudience) mentionne la CONFIGURATION d'un OUTIL pour rentrer dans les critères d'exemption de consentement. Vous trouverez la liste des critères pour prétendre à l'exemption dans les lignes directrices relatives au traceurs publiées sur le site de la CNIL. Autrement dit, on peut très bien avoir un Matomo auto-hébergé qui nécessite le consentement, ou un outil non listé configuré pour être exempté de consentement...

Werner KLINGER

PS: merci Olivier pour WRI, que je suis au moins depuis 2005...

Répondre
Olivier Duffez

Merci pour la précision Werner. Donc en gros c'est encore plus compliqué que ça : comme si on en avait besoin !

Répondre
Insky

Bonjour,
Merci pour cette liste.

Cela m'évoque 2 remarques :
- Dans quelle mesure se passer totalement de GG analytics peut-avoir un impact négatif indirect sur le SEO du site? (on arrête d'utiliser un des services de google... a priori il n'aimera pas çà. Ne peut-il pas d'une façon ou d'une autre y avoir une pénalité ?).

- N'y aurait-il pas intérêt à considérer "2 listes" selon la situation : site e-commerce d'un côté et site vitrine plus "local" de l'autre ? Même si tous deux ont besoin de données, le traitement ne sera pas le même, ni la finalité. Il y a donc peut-être deux poids 2 mesures, un site vitrine pouvant à priori plus facilement s'adapter aux changements vu les besoins plus réduits ?

Répondre
Olivier Duffez

Bonjour
1) utiliser Google Analytics ou pas n'a aucun impact sur le référencement du site concerné. Google l'a affirmé et pour ma part je trouverais inefficace que ce soit autrement.
2) en effet, mais on pourrait créer bien plus que 2 cas de figure. A chacun d'analyser la situation. Par exemple moi pour un client qui n'utilise pas Google Ads et ne fait d'ailleurs aucune pub payante, il est passé à Matomo (en 2018...). Pour du ecommerce il faut faire bien plus attention à la migration (vers GA4 ou une alternative à GA)

Répondre
Patoche

Bonjour, Quid des statistiques obtenues par Jetpack, sur WordPress ?

Répondre
Olivier Duffez

Aucune idée, je n'ai jamais utilisé Jetpack

Répondre
AM

Bonjour, merci pour cet article éclairant sur le sujet !
Pouvez-vous développer le point suivant ?
"Et même pour ceux qui l’acceptent, il vous manque les données pour leur 1ère page vue, et donc leur provenance."
Depuis la mise en place d'une CPM, j'ai en effet une explosion du trafic direct au détriment du SEO, mais je n'arrive pas à identifier le problème. Le bandeau cookie ?

Répondre
Olivier Duffez

Oui c'est sans doute lié. C'est pour ça qu'une solution ne nécessitant pas de consentement a un net avantage.

Répondre
Fred

Bonjour,
Merci pour cet article.
SI l'on passe par une solution autre que GG Analytics, qu'en sera t-il des liens entre GG Adwords et le nouvel outil ?

Répondre
Olivier Duffez

C'est à étudier au cas par cas, mais en effet ça risque d'être moins bien intégré qu'avec Google Analytics.

Répondre
Phil

Sont bien gentils à la CNIL mais je fais quoi de mon historique Google Analytics de + de 10 ans... ? La RGPD c'est un emmerdement maximum pour les honnêtes gens pendant que les spammeurs continuent de spammer et ne sont pas inquiétés...

Répondre
Fab

J'utilise Matomo depuis de nombreuses années en auto-hébergement. Cela s'installe aussi facilement qu'un CMS et fonctionne sur n'importe quel hébergement mutualisé de type LAMP. Et effectivement, depuis peu, il est possible de s’exempter du bandeau de consentement, moyennent certaines configurations. Avant, c'était un peu plus flou...

Sinon, une remarque, vous parlez dans l'article de cookies, je pense par simplification. Mais il faut rappeler que le règlement concerne tous les moyens de pistage utilisant le navigateur (local storage, indexDB, etc.).

Répondre
Olivier Duffez

En effet Fab, j'ai ajouté une remarque sur le terme cookies : merci de l'avoir signalé.

Répondre
WebStrategy

Hello,
Qu'en est-il de ces solutions que le voit très souvent sur les sites Fr.
Axeptio ?
Didomi ?
C'est un sacré chantier à faire !

Merci pour tes lumières Olivier

Répondre
Iron Star

Merci Olivier, pour ce récap. Je suppose que tu as une préférence ? Peux-tu la partager ?

Répondre
Olivier Duffez

Non, je n'ai pas de préférence, car je n'ai pour l'instant pas testé beaucoup de solutions, seulement quelques unes.
Certains ne veulent pas payer quoi que ce soit, ce qui limite les possibilités, mais ça peut se comprendre.
Le vrai problème, c'est quand on mesure des conversions (ecommerce notamment), car il peut nous manquer beaucoup d'infos avec les internautes qui ne donnent pas leur consentement.

Répondre
JF

Bonjour Olivier,

Merci pour cette liste. Peut-être faudrait-il ajouter une colonne pays. On a l'information que pour certains outils.

Jeff

Répondre
Olivier Duffez

Je ne connais pas toujours le pays où est implanté l'éditeur, et/ou les serveurs de stockage et traitement. Si certains ont des infos, faut pas hésiter !

Répondre
Via Nebula

Il ne faut pas hésiter à contacter les entreprises qui hébergent les outils. On apprend ainsi que Sendinblue est hébergé sur Google Cloud et AWS... C'est dommage car l'entreprise est française mais ne respecte pas les attentes de la CNIL en terme de protection des données contre les services de renseignements américains comme mentionné dans cet article de la CNIL : https://www.cnil.fr/fr/utilisation-de-google-analytics-et-transferts-de-donnees-vers-les-etats-unis-la-cnil-met-en-demeure

Potentiellement, de nombreux outils sont ainsi prohibés sans que nous le sachions.

Répondre
Babar

Hello,
Clicky n'est pas dans la liste ?

Répondre
Olivier Duffez

J'ai ajouté Clicky (qui n'est pas exempté du consentement pour les cookies par la CNIL)

Répondre
Emb

On utilise Matomo en auto-hébergé pour nous clients. On en est très satisfaits.
L'interface est assez similaire à Google Analytics, ce qui a facilité la transition. Et éviter les CMP est un gros plus en terme d'ergonomie et de design du site.

Répondre
Alexvb6

Je m'interroge... S'il ne se base pas sur un cookie client (ou autre système de stockage dans le navigateur), c'est alors qu'il utilise l'IP côté serveur. L'IP, est une donnée personnelle en regard du RGPD (:-/), du coup, un bandeau / CMP de consentement est requis, non ?