Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google et Bing avouent protéger certains sites (listes blanches d’exception)

A l’occasion de la conférence SMX de San Jose du 8 au 10 mars 2011, Matt Cutts (le responsable de la lutte contre le spam chez Google) a déclaré que Google utilise des « listes d’exception », où figurent des sites qui échappent ainsi à certains algorithmes. Bing a indiqué procéder de la même façon. Cette déclaration va à l’encontre de ce qui avait été indiqué à la Commission Européenne…

Selon Danny Sullivan qui rapporte les propos de Matt Cutts, Google utilise pour certains algorithmes des listes blanches de sites, pour éviter que ceux-ci soient pénalisés dans le classement des résultats de recherche. Matt Cutts a précisé qu’à l’heure actuelle, aucune liste blanche n’était exploitée pour le récent algorithme « Panda » (contre les fermes de contenus). Il a laissé supposer que ça pourrait par contre être le cas plus tard…

Le représentant de Bing a déclaré utiliser également ce genre de listes blanches, considérant que tous les algorithmes ne sont pas parfaits à 100%.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

21 commentaires

Otyg

Il était évident que ce type de liste blanche existe.

Je voyais mal de très gros sites avec des contenus pertinents « passer à la trappe » à cause d’un nouvel algorythme.

Répondre
Doss

Pfff, le gros site sont protéger pendant que des milliers de p’tits site sont pénalisé a tord :/

Répondre
Peters

C est évident. Regardez le contenu de certains sites, le nombre de backlinks, et vous vous demandez vraiment pourquoi ils sont si bien classés.
C est tres gênant quand on parle de site dont le contenu se fait par les utilisateurs car in fine le site parvient à pouvoir revendiquer ce classement.
En gros, Google choisit avec qui il bosse et exclut ceux avec qui ils ne bosse pas.
Très belle leçon d’économie.

Répondre
Webmaster lyon

Et certains gros sites utilisent des techniques de spam, sans même sans cacher , et du fait, squattent un nombre impression d’expressions de longue traine.

Concurrence déloyale ?

Répondre
Olivier Duffez

C’est vous qui dites que ces sites font du spam… Les sites concernés peuvent très bien être clean (vis-à-vis de Google), par exemple le site de la Maison Blanche (remarque… je ne suis pas allé vérifié qu’il respectait les consignes de Google !)

Répondre
ebooks

C’est assez scandaleux. Dans cette liste blanche je serai curieux de savoir combien ces sites arrosent google en adwords ou adsense…il y a eu des abus récemment et je ne vois pas comment ça pourrait cesser. Les conflits d’intérêts sont énormes.

Répondre
Olivier Duffez

C’est scandaleux s’il y a dans cette liste des clients de Google, mais qui dit que c’est le cas ?
Par ailleurs, les sites avec AdSense n’ « arrosent » pas Google, au contraire ils sont source de coûts pour Google.

Répondre
beni22

Les sites en liste blanche sont certainement des sites gouvernementaux ou de gros sites à forte notoriété.

Evidemment que les sites utilisant AdSense rapportent de l’argent à Google. Seul ceux qui proposent des contenus bidons pour afficher de la pub AdSense peuvent être un coût indirecte pour Google, car ils décrédibilisent AdSense et peuvent faire fuir les annonceurs.

Peut-être que Google avantage certains sites lui rapportant le plus, voir ses propres sites Internet. Là ce serait scandaleux, mais ce n’est qu’une hypothèse.

Répondre
ebooks

Olivier, les sites avec adsense partagent les revenus générés avec Google me semble-t-il…Plus tu génères de revenus adsense plus tu partages avec la « régie ».

Répondre
Olivier Duffez

Les sites avec AdSense n’apportent aucune richesse à Google, ce sont les annonceurs AdWords qui le font. Si un site avec AdSense disparait ou se trouve pénalisé par Google, alors les pubs s’afficheront sur d’autres sites, ce qui ne devrait pas provoquer de baisse de revenus pour Google.

Répondre
aquaportail

Le problème majeur que j’y vois n’est pas les éventuelles protections que GG met à certains sites, mais cela s’appelle aussi de la concurrence déloyale vis à vis de toutes les entreprises qui vont s’échiner à vouloir améliorer leur référencement sur certaines requêtes qui sont … déjà données et protégées pour d’autres.

En résumé, probablement beaucoup de temps perdu en tentatives de référencement si on tombe sur l’un de ces sites protégés (surtout qu’on ne sait rien d’eux!).

Vive le référencement naturel protégé (je trouve l’expression pas mauvaise).

Répondre
beni22

Les sites avec AdSense sont les sites qui affichent les pubs des annonceurs AdWords.

« Si un site avec AdSense disparaît ou se trouve pénalisé par Google, alors les pubs s’afficheront sur d’autres sites. »

La plupart du temps, les sites exploitent en effet AdSense et l’un remplacera l’autre. Mais certains (rares) n’affichent pas de pubs et d’autres utilisent d’autres régies que Google. Il y a donc une baisse de revenus possible pour Google.

Répondre
Olivier Duffez

Ne t’inquiète pas trop pour Google, je doute qu’il manque de sites pour afficher des pubs AdSense. Ce qu’il faut surtout pour Google, c’est des annonceurs AdWords

Répondre
Sebastien

J’avoue ne pas être étonné de savoir révéler une intervention « humaine » dans la définition des résultats de recherche de Google. Personnellement, j’ai toujours considéré l’algorithme de Google comme un immense reporting ou seule change la valeur des KPI. D’autant que l’on sait que Google a déjà supprimé « manuellement » certains backlinks, notamment dans le cas de bombing, ou infligé à certains blogueurs, des pénalités manuelles sur leur URL.

Répondre
Html4Seo

Le recours à ces listes blanches est un aveu de faiblesse (de la part Google) des algorithmes aussi pertinents soient ils.

Répondre
CLB

@Olivier Dufez
C’est une erreur de penser qu’Adsense soit un coût pour Google, car c’est le client qui paye le clic! Google ne reverse qu’un pourcentage…

Répondre
Olivier Duffez

@CLB : en effet, je me suis mal exprimé. Je voulais opposer source de profits et source de coûts. En tout cas je ne pense pas que Google perde d’argent en pénalisant dans ses résultats naturels un site avec AdSense

Répondre
Damerose

Je ne pense pas que Google est un intérêt quelconque à protéger les sites qui propose du AdSense par contre les annonceurs AdWords oui. Et je vois mal l’intérêt de Google de black-lister un très gros annonceurs AdWords. Nous présentions depuis un certain temps ces listes blanches, elles se confirment ici.

Répondre
Kowam

En même temps, un site qui aurait un super contenu , mais qui n’intègre pas toutes les dernières techniques de référencement devrait se faire rétrograder?? Je vois pas pourquoi tout le monde s’excite, ça parait normal, et c’est due à toutes ces optimisations dans le référencement. Ce genre de liste n’existerait pas si tout le monde jouait le jeu de façon naturel, mais c’est pas le cas.

On sait très bien qu’un Algorithme ne sera jamais parfait. Mais je préfère un algorithme avec quelques exception qu’un classement entièrement « humain » qui ne refléterait, la plupart du temps, que la bêtise des internautes…(ceux qui fantasme sur un Facebook search suivent très bien mon regard…)

Répondre
compléments alimentaires

c’est vrai que ce n’est pas en accord avec la commission européenne …

favoritisme, concurrence déloyale, …

une liste blanche est contraire aux lois d’une « concurrence pure et parfaite » en économie

en même Google n’est pas l’Etat mais une entreprise privée, et c’est là le problème

Répondre
blanche-seo

J’accepte de ne pas déposer plainte contre Google si ils acceptent d’ajouter mon site dans cette liste blanche. Qui à l’adresse de Matt pour lui envoyer un mail ?

Répondre