Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Nouveau brevet pour Google sur le sujet des noms de domaine avec mots-clés

Avoir des mots-clés dans son nom de domaine, c’est certain que ça aide au référencement (en énorme partie de façon indirecte, grâce aux backlinks). En 2011, une rumeur a circulé, indiquant que Google pourrait baisser l’avantage concurrentiel des noms de domaine incluant des mots-clés. Hier, Google a obtenu un brevet sur ce sujet… décryptage.

Amit Singhal, co-inventeur du brevetAmit Singhal (un des patrons de l’algorithme Google), Matt Cutts (responsable de la lutte contre le spam chez Google) et  Jun Wu viennent de se voir attribuer un brevet déposé pourtant en 2003, intitulé Systems and methods for detecting commercial queries. Ce système a pour objectif de détecter le type de requête associée à un nom de domaine afin de tenir compte de façon spécifique des mots-clés du domaine.

L’objectif principal est de détecter si la requête est à caractère commercial. On comprend que dans ce cas, Google pourrait diminuer l’impact positif de la présence de mots-clés dans le nom de domaine.

Le brevet précise néanmoins que d’autres types de requêtes peuvent être détectés, par exemple les requêtes à caractère géographique local, celles utilisées pour atteindre directement un site précis (en utilisant son nom), les requêtes liées au calendrier (date) ou à des actualités, celles incluant des noms propres, celles construites en langage naturel, etc.

Dans le descriptif du brevet, on apprend également que le système sait gérer les tirets dans le nom de domaine et même exploiter des synonymes pour faire des analyses linguistiques.

Finalement ce qu’on peut retenir de ce brevet (lisez ici les explications en anglais), c’est que l’impact des mots-clés du nom de domaine dans le positionnement sur Google peut dépendre du type de requête. Pour ma part, malgré la rumeur citée précédemment, j’ai l’impression que dans les 12 derniers mois, les sites avec des mots-clés dans le nom de domaine ont vu leur visibilité augmenter. Au point que pour certaines requêtes, la pertinence de Google s’est largement dégradée… Malgré cela, je continue de préférer créer une forte notoriété sur un nom de domaine de type marque (sans forcément de mots-clés) plutôt que de me focaliser sur les exact match domains (noms de domaine constitués uniquement de mots-clés).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous l’impression que Google a diminué la visibilité des sites avec exact match domain ? Ou bien plutôt le contraire ?

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

27 commentaires

Agence de com plurimédia

A mon sens, tout dépend de l’objectif visé.

Si c’est pour lancer un site de type « niche » ou évènementiel, je pense qu’il y a un véritable intérêt à utiliser un NDD à mots clés.

Si c’est pour lancer un site corporate, vitrine ou même e-commerce, je pense qu’il est préférable de s’appuyer sur sa marque et de la valoriser au fil du temps.
Ainsi, cela participe à l’image de marque sans mettre en péril tout le travail effectué en amont, car qui sait ce que Google réserve comme sort aux NDD à mots clés dans le futur ?

Répondre
Maison de retraite médicalisée

@j’ai l’impression que dans les 12 derniers mois, les sites avec des mots-clés dans le nom de domaine ont vu leur visibilité augmenter.

j’ai constaté la même chose avec mes 30 NDD bourrés de mots clés ils ont pris le top 50 en qq semaines, je t’avais informé d’ailleurs OD en temps réel

Répondre
Juggern

Merci pour l’info Olivier,

Pour ce qui est du positionnement actuel de mon site (un NDD composé DU mot clé principal de mon activité) il reste en constante évolution depuis les 12 derniers mois.

Mais j’ai l’intime conviction, tout comme toi, que le NDD importe peu. Je pense que des ancres de BL optimisées ainsi que, et surtout, du contenu optimisé et bien rédigé font qu’un site ressortira tout autant qu’un NDD à mot clé dans les SERPs.

Il faut dire aussi que de nos jours un NDD disons « propre » (optimisé?) est difficilement trouvable avec la quantité de sites qui se créent chaque jours.

Si Google se lance là dedans… ça va être tendu.

Répondre
Justsearch News

J’ai effectivement l’impression que malgré toutes les annonces faites par Google il n’y a pas eu d’amélioration signicative sur les domaines spammy.
Le profil de backlinks est très important oui, mais le mot clé dans le nom de domain peut faire varier un site de +/- 10 places (expériences faites sur plusieurs sites en utilisant des redirections 301).

Arnaud @ Justsearch

Répondre
Cosmétique bio

Prendre un nom de domaine composé de mot clés est vraiment a double tranchant: si Google se met demain a les considérer comme une forme de spam, ouch !

Répondre
Valentin

J’ai un test en cours sur le sujet avec un site récent modeste et surtout sans BL de qualité : formation-toilettage-canin.com

Cependant sans coup de pouce, il restera en 5e page sur la requête « formation toilettage canin »
Il est cependant en 2e page sur « devenir toiletteur canin » title de la page

Le test continue sans optimisation complémentaire le site étant encore trop jeune.

Répondre
Valentin

@cosmétique
Ils ne seront jamais considérés comme du spam au pire ils ne seront plus pris en compte…

A suivre dans les mois à venir…

Répondre
Merc

Je pense que vous qu’il faut plus se concentrer sur un nom de domaine que l’on peut retenir facilement, plutôt que d’essayer à tout prix de trouver un ndd avec des mots clés… d’autant que très souvent, on se retrouve au milieu d’une nuée de sites dont les ndd se ressemblent tous….

Répondre
Didier

Bonsoir Olivier.

Rien de nouveau… Mais
des années!

heuuu:

C’est quoi le mieux? Un nom avec 1,2,3,4,5,6,9,15,50 ou sans tiret?

:-)

Répondre
Tess

Une stratégie de branding maitrisée et un référencement optimisé seront toujours plus pertinent qu’un nom de domaine bourré de mots clés, tirets et cie. Excepté pour des termes génériques style pecheur.com ou materiel.net…

Répondre
SmartCenter

A ma connaissance cela diminue le poids dans le ndd des mots clefs de nature commerciale pour limiter le spam facile lucratif.

Répondre
Olivier

Je suis tout a fait d’accord que les mots clés dans un ndd ca ne fait pas très pro…tellement de gens ont utilisé cette technique que je trouve que cela ne joue pas en la faveur de la marque…

Répondre
Bali

Franchement, nous sommes encore dans le cas où il faut relativiser en fonction la notoriété de la société.
Quand on est une jeune société, avoir un ndd qui contient des MC, on va tout de même récupérer des BL avec comme ancre le ndd et donc, sur les MC sur lesquelles ont souhaite se positionner.
Et si on a pas trop de sou au début pour développer sa notoriété, on peut tout même compter le ranking des MC dans son Ndd.

Répondre
Laurent Bazet

Sur le secteur que je connais le mieux, la cuisine, les sites en noms de domaine génériques sont extrêmement présents depuis longtemps (souvent nom-de-r7.machin) et malheureusement leur présence ne faiblit pas, bien au contraire…

Et comme tu dis Olivier, c’est tellement utilisé que ça discrédite tous ces sites, finalement quelque soit la qualité du contenu. Et c’est bien là la difficulté pour faire le ménage, savoir conserver malgré tout « ceux qui le méritent »…

Répondre
JF

Je fais le même constat pour les NDD avec mots-clés : je trouve que le phénomène de « préférence » s’est même amplifié depuis le Panda mondial de mi-août. J’en ai fait le test, ça fonctionne sur GG mais encore pire sur Bing (c’est même décisif sur Bing).

Répondre
Simon Wyckaert

D’accord avec tout ce qui s’est dit.

Pour moi ce serait :
– court terme : NDD avec mots-clés (sauf si gros budget de com et d’adwords);
– long terme : on construit et capitalise sur un NDD avec le nom de la marque

Maintenant un NDD avec des mots-clés, ça a tout de suite une image cheap et opportuniste…

J’ai également constaté des positionnements « favorisés » pour les NDD avec mots-clés, ces derniers temps.

Répondre
Mendel

Il me semble au contraire que les questions sont moins pertinentes qu’avant: les mauvais sites ne sont eux plus autant visibles que les bon sites, par contre, les bons sites n’arrivent plus en tète… et moi j’en perd la mienne!

Répondre
Olivier Duffez

Désolé Mendel mais je n’ai pas compris ton commentaire. De quelles « questions moins pertinentes » parles-tu ?

Répondre
temps

Je pense que le vrai problème est qui détermine qui est quoi.
Quelque part cette démarche est gênante car elle va influencer nos informations et donc notre perception du monde.
J’aimais bien le google qui laissait les internautes décider, tout en relativisant les effets de foules (analyse de liens,…). Par contre j’aime beaucoup moins un google qui va trop loin en oubliant qu’Internet n’est pas un système commerciale, mais un système de communication. Tel mot serait réservé à un tel, tel autre terme serait pour un tel !!! Ce sont des dérives à la wikipédia qui au lieu d’ouvrir l’esprit, ferme les esprit dans des croyances préjudiciables.
Cordialement

Répondre
Sylvain

Tout à fait d’accord sur le fait qu’une url bourrée de mots clef ne fait pas pro et ne met pas en valeur la marque.

Répondre
Referencement2siteweb

A mon avis, tout dépend du budget que l’on veut y consacrer et de l’importance du site. En effet, si on dispose d’une somme conséquente pour promouvoir un site on peut alors choisir un nom de type ‘marque’ mais si le budget est faible et que le site est sur un secteur concurrentiel il vaut mieux acheter un nom de domaine contenant les mots clés visés.

Répondre
Agence

C’est vrai que les noms de domaines permettent de ranker plus facilement sur certains mots-clés, cependant, lorsque les requêtes deviennent très concurrentiel, le nom de domaine a de moins en moins d’importance.

Pour exemple, la requête « forum référencement » fait apparaître webrankinfo en premier et non pas tout les sites au dessous avec dans le domaine forum-referencement …

Répondre
Eric C.

J’ai également remarqué ces derniers temps (1 an 1/2 on va dire) que les noms de domaine constitués de mots clés avaient une nette tendance à squatter de plus en plus les SERPs. Pas que le phénomène soit dérangeant en soit (chacun sa stratégie après tout), mais le plus souvent cela est contre productif, les résultats sont moins pertinents. Et c’est là ou ça devient problématique : Google se vante de lutter contre le spam indexing de façon de plus en plus efficace mais fait dans le même temps de plus en plus la promotion de certains de ces sites de façon indirecte. A mon sens, l’algo donne trop d’importance à l’anchor text, du coup c’est pas tant le fait d’avoir les mots clés dans le ndd qui booste la visibilité, mais plutôt le fait que tous les liens externent aient ce mot clé. Exemple tout bête : la requête « cours guitare » sort en position #1 un site qui n’a pas (à l’exception de 4 vidéos piquées sur Youtube) un seul cours à proposer. C’est le 1er exemple qui me vient à l’esprit mais j’ai constaté un phénomène similaire dans plein de thématiques. Il serait temps que ça change, je ne comprends vraiment pas la logique de Google pour le coup, et c’est bien l’une des premières fois…

Répondre
Olivier Duffez

@Eric : Tout à fait d’accord avec cette analyse

Répondre
contact

@ Eric, en effet le binôme anchor text – ndd, c’est un peu comme la triplette du bourrin !

Répondre
pascal

on peut mixer les 2 Sous nom de domaine avec des mots clés + NDD le parfait mixe pour que google puisse trouver l’information pertinente !

Répondre
Francois M

C’est un sujet qui reviens régulièrement.
Les choses, à mon sens, ne sont pas aussi simples. je m’explique :
un NDD constitué de mots, qu’ils soit concurrentiels ou pas, est un bon indicateur pour l’internaute sur le sujet dudit site, d’ailleurs google incite à avoir un nom significatif. quand à dire que ce n’est pas pro !! ??

Ce n’est pas obligatoirement une stratégie ( je me suis déjà exprimé à ce sujet il y longtemps sur le forum ). mon dieu ! si longtemps déjà !
Comment l’algo peut il faire la différence ? Doit on en arriver là pour lutter contre le spam ?
Perso, je ne pense pas, je crois qu’il y a d’autres moyens.

@temps : bien d’accord !!
Depuis longtemps, je lis ici que telle ou telle chose n’est plus prise en compte, qu’est ce qui sera pris en compte bientôt à ce rythme ?

D’autre part tout le monde ne peut s’appeller woomachin ou zaatruc. ;)

@Bali, @ Referencement2siteweb : tout à fait d’accord, il faut des moyens pour commencer avec un nom « brandable », que ce soit pour le trouver ou pour le promouvoir.

Maintenant, concernant ce brevet et/ou de son utilité ou efficacité, je pense que cela dépendra de la recherche effectuée, n’oublions nous tous pas trop souvent que Google est aussi une entreprise commerciale ?

@+

Répondre