Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Impact de Google Suggest sur le référencement

Google a annoncé l’intégration de Google Suggest sur leur moteur de recherche, alors que cette fonctionnalité n’était disponible pour l’instant que dans Google Labs ou certains outils comme la barre d’outils. Le principe est de suggérer aux internautes des requêtes en fonction des lettres qu’ils tapent dans le formulaire de recherche. Quel va être l’impact sur le référencement ? Quelles stratégies faut-il mettre en place pour ne pas perdre de trafic et même en gagner ? Voici quelques pistes… que je détaille en formation pour ceux que ça intéresse.

Moins d’erreurs de frappe ou de fautes d’orthographe

Si jusqu’à présent votre site est bien positionné sur une requête incluant une faute de frappe ou une faute d’orthographe, vous risquez de ne plus récupérer beaucoup de trafic par cette requête puisque Google Suggest aura tendance à les supprimer en amont (l’internaute qui se rend compte de sa faute de frappe sélectionne la version corrigée dans la liste déroulante avant de valider sa recherche Google).

Impact sur la réputation en ligne

Vous savez sans doute qu’il est important de bien gérer votre identité numérique ou celle de votre entreprise. Google Suggest pourrait avoir des conséquences facheuses comme l’explique Martin en prenant l’exemple d’Obama : la requête [Obama] ne fait apparaître (parmi les 10 pages web en page 1 des résultats) aucun résultat qui ternit l’image du candidat, sans doute grâce à un travail efficace de référencement et reputation management. Mais quand on tape Obama, Google Suggest met en avant des requêtes liées à des campagnes de dénigrement du candidat.

J’ai essayé pour notre Président et l’effet est bien moins flagrant. Il est cependant amusant de constater que la première suggestion de Google quand on tape Sarkozy est Sarkozy vacances… Sans doute que l’impact sera différent selon la syntaxe des langues : si en anglais on a l’habitude de mettre les mots après le mot principal (postposition), en français la règle est plutôt l’inverse (antéposition).

Impact sur la Longue Traîne (Long Tail)

Requêtes longue traîne

Les internautes qui ont l’habitude de taper des requêtes assez longues (4 à 6 mots par exemple) vont sans doute changer petit à petit d’habitude en sélectionnant les suggestions fournies par Google avant qu’ils n’aient tapé les 4 mots. Par exemple après avoir tapé les 3 premiers mots de la requête de 6 mots qu’ils s’apprêtaient à faire, ils changent d’avis et cliquent sur une suggestion de Google qui ne contient que 4 mots.

Pour les requêtes très longues (5 mots et plus), on peut donc s’attendre à voir le nombre moyen de mots par requête diminuer, alors qu’il augmente régulièrement depuis des années, au fur et à mesure que les internautes réalisent qu’il vaut mieux taper des requêtes précises (nombreux mots) pour obtenir rapidement des résultats pertinents (le fait que la concurrence s’est accrue ces dernières années n’est pas étranger non plus à l’accroissement du nombre moyen de mots par requête).

Néanmoins, il y aura aussi des cas où Google n’aura pas de suggestion à proposer, donc pour ces requêtes longues et précises il n’y aura pas d’impact.

Requêtes courtes (génériques)

Inversement, pour les requêtes très courtes (1 ou 2 mots), il est probable que l’effet soit inverse : un internaute peu habitué à effectuer des requêtes, qui commence à taper 2 mots dans Google, se voit proposer des suggestions de requêtes plus longues (3 ou 4 mots) auxquelles il n’avait pas pensé, et qui pourtant lui semblent pertinentes. Il clique donc sur ces suggestions ! Cela peut concerner par exemple des requêtes où une notion de géographie s’avère pertinente, mais où l’internaute peu habitué oublie d’indiquer un lieu.

Je pense donc qu’il va y avoir :

  • moins de requêtes de 1 et 2 mots
  • bien plus de requêtes de 3 à 4 ou 5 mots
  • moins de requêtes de 5 ou 6 mots et plus

La concurrence sur la partie centrale de la longue traîne va donc s’accentuer fortement…

Il va falloir attendre quelques semaines sans doute pour pouvoir observer les effets sur le trafic global et les statistiques des requêtes des internautes…

Encore plus d’argent encaissé sur AdWords ?

En concentrant un plus grand nombre de requêtes sur le milieu de la Longue Traîne, Google va augmenter la concurrence entre annonceurs sur ces requêtes. Ils devront sans doute augmenter leur budget pour rester au top de la visibilité dans les liens sponsorisés.

Egalement, en dirigeant de nombreux internautes vers des requêtes populaires (remplies d’annonces AdWords) qu’ils n’auraient pas forcément faites, Google va sans doute augmenter ses revenus publicitaires…

Comment profiter de Google Suggest pour améliorer votre référencement

Augmenter le nombre de requêtes sur lesquelles vous devez vous positionner

Même si j’ai dit précédemment que nous allons sans doute observer une baisse du nombre de mots moyen par requête pour les très longues requêtes (et donc une baisse du nombre de requêtes distinctes qui génèrent du trafic), je vous conseille de faire davantage d’études de mots-clés qu’avant. En quoi cela consiste ?

  • Prenez vos requêtes les plus stratégiques, et pour chacune, récupérez les principales suggestions fournies par Google Suggest et ajoutez-les dans votre liste de requêtes secondaires.
  • Utilisez ensuite un logiciel pour analyser le positionnement de votre site sur ces requêtes jusqu’à présent laissées de côté
  • Selon les résultats, modifiez vos pages et votre netlinking pour améliorer votre visibilité sur toutes ces requêtes secondaires
  • En parallèle, analysez bien vos statistiques de trafic pour étudier l’impact de ces changements

Bons de réduction, avis de consommateurs, etc.

Si vous avez un site avec du contenu unique et original centré sur des marques (sites d’avis de consommateurs, de bons de réduction, etc.), vous allez pouvoir glaner du trafic sur des requêtes incluant un nom de marque. En effet, la liste déroulante de Google Suggest va agir comme une sorte de pré-filtre aux 10 premiers résultats traditionnels. Si vous êtes très bien placé pour une requête de type [{nom de marque} bon de réduction] et que Google Suggest propose cette requête quand on tape le nom de la marque, vous allez peut-être récupérer du trafic (au détriment du site officiel…).

Bien entendu cette remarque ne concerne pas seulement les marques : créer du contenu optimisé pour cibler une requête au top des suggestions de Google peut s’avérer être une bonne tactique pour le référencement…

Intérêt pour vos campagnes AdWords

Si vous gérez des campagnes AdWords, vous devez savoir qu’il est intéressant de définir des mots négatifs (ou mots de blocage), c’est-à-dire des termes que vous voulez exclure car ils ne correspondent pas à l’offre que vous proposez. Google Suggest peut vous servir à trouver ces mots négatifs : si en tapant les premiers mots d’une requête stratégique, vous voyez des suggestions hors-sujet avec vos activités, vous pouvez utiliser les mots suggérés comme de nouveaux mots à exclure de vos achats de mots-clés.

Voici la description officielle de Google de ces mots négatifs :

Mots clés à exclure. (Mots clés de blocage). Les mots clés de blocage vous permettent d’éliminer les requêtes que vous savez n’être pas en relation avec votre message publicitaire. Si vous ajoutez le mot clé d’exclusion « table » à votre mot clé « chaussures de tennis », votre annonce n’apparaîtra pas lorsque les utilisateurs chercheront des informations sur des « chaussures de tennis de table ». Les mots clés négatifs doivent cependant être employés avec précaution, car ils peuvent amputer une partie importante de l’audience que vous ciblez si leur utilisation est inappropriée.

Votre avis sur Google Suggest

Et vous, pensez-vous que cela va diminuer le trafic issu de la Longue Traîne ? Quelles sont vos réactions en tant que référenceur ? On parle de Google Suggest sur le forum référencement de WebRankInfo.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

21 commentaires

carole

"Prenez vos requêtes les plus stratégiques, et pour chacune, récupérez les principales suggestions fournies par Google Suggest et ajoutez-les dans votre liste de requêtes secondaires."

>> si l’étude des mots-clés a été correctement faite au moment de la mise en ligne et du référencement, ces expressions sont DEJA dans les objectifs.

merci pour cet article.

Répondre
Olivier Duffez

En effet Carole, d’ailleurs 2 effets de Google Suggest seront peut-être :
1- d’éduquer les internautes (novices) à savoir mieux formuler leurs requêtes
2- d’éduquer les marketers (novices) à mieux anticiper les requêtes stratégiques sur lesquelles travailler

Répondre
Tuf

Merci pour cet article qui apporte de l’info.

Répondre
medjaz

Pour le changement des habitudes de ceux qui font la recherche, je crois c’est le "s" masculin pluriel qui va jouer un grand rôle.
Exemple :
Sur Google.fr, en tapant "création de sites" (beaucoup de gens le met avec un "s") dans la suggestion de Google c’est proposer sans "s" se qui fait que la tendance va pencher beaucoup plus vers celui sans "s"

Pour tout les mots ou on devait travailler pour se positionner sur le singulier et le pluriels (au cas du "s") je crois qu’il va falloir plus travailler sur le sans "s".

Répondre
Eroan Boyer

Petite question-suggestion :
Les Google Suggest étant devenues automatiques, il serait intéressant de les intégrer dans les outils d’aide au positionnement actuels. Il est facile de récupérer les résultats retournés par une requête dans Google, mais est-ce le cas pour cette liste de 10 mots clés ?
Bref, ça va tout de même avoir un impact colossal !

Répondre
Adri

Ca se complique ! =)

Répondre
MorganPP

Google suggest est effectivement mis en place sur google.fr, mais pas sur iGoogle. Quelqu’un a-t-il entendu parler d’une éventuelle "correction" dans les jours à venir ? C’est relativement pénible de devoir aller sur Google.fr spécialement pour bénéficier de la version "suggest" :-)

Répondre
Ramenos

Il faut voir à quel point le suggest est intrusif dans la recherche d’information. Si, effectivement, la plupart des utilisateurs vont ignorer l’outil), une grande majorité risque d’ajuster leurs habitudes de recherche, ce qui va avoir quelques conséquences sur les résultats affichés…

Répondre
Mathieujava

Google suggest est encore un moyen pour augmenter le chiffre d’affaire sous couvert de l’éducation de l’internaute.

La concurrence (déjà forte) sur les requêtes génériques va exploser au profit des CPC de Google.

J’espère qu’il y aura encore du monde qui tapera sans regarder l’écran pour laissez son imagination agir ;)

Répondre
Loric

Article très intéressant et qui présente très bien les conséquences de cette nouvelle fonctionnalité de Google. Cela risque effectivement de "révolutionner" le monde du SEO (le mot est peut être trop fort) nécessitant une adaptation.

Répondre
Dopaweb

Je vais peut être paraitre un peu pervers, mais Google filtre automatiquement les requetes adultes (même si ce qu’on cherche est tout autre).
Je pense donc que ces sites ne seront pas pénalisés.

En tout cas, merci pour cette analyse de qualité.

Répondre
Guillaume

@Olivier:
bravo et merci !
un petit point resterait à creuser: la géolocalisation: GG Suggest est actuellement disponible unqiuement en Fr, pas en BE ou CA. Si la langue est la même, les expressions linguistiques ne le sont pas…. surtout en B2C, mais aussi sur des requêtes B2B.
Ce serait un point à creuser: comment faire ? (et surtout comment obtenir des requêtes "locales", cas par ex. pour le BE, interroger GG.BE depuis une IP belge, afin d’obtenir les mêmes infos que les visiteurs que l’on visent à recruter. Cela paraît idiot, ce n’est pas si simple..!

Répondre
gif

C’est bien dans le sens d’obtenir peut être + de visiteurs, mais si de l’autre côté l’internaute doit faire un clique sur "fermer" c’est chiant. Au lieu de mettre les infos vers le bas, il faudrait plutôt les mètres en haut ce qui permet a l’internaute de cliquer sur rechercher. Même si je sais qu’il suffit de faire enter, l’internaute lui n’est pas un utilisateur expert. Sérieusement je n’aime pas et au point de ne plus faire mes recherches sur Google, au début c’est bien mais à force c’est chiant et pas pratique. L’internaute à normalement libre choix de faire sa recherche comme il le souhaite et non en sélectionnant du texte ou des liens, c’est une perte de temps pour l’internaute puisqu’il doit faire plus de manipulations ennuyantes. Si c’est utile, dans le sens d’apprendre à faire moins de fautes, bien il existe des traitements pour le texte. Il faudrait que l’internaute ait le choix de supprimer cette option ou de la mettre lui même s’il le souhaite.

Répondre
Olivier Duffez

@gif : "Il faudrait que l’internaute ait le choix de supprimer cette option ou de la mettre lui même s’il le souhaite." : c’est possible de supprimer l’option Google Suggest, j’ai écrit un petit article à ce sujet.

Répondre
tonguide

Il faut quand même souligner que la suggestion se trouve uniquement sur l’accueil classique de Google.fr
Par conséquent, l’effet ne va pas être immédiat, à moins que le visiteur trouve du premier coup ce qu’il cherche, il risque d’agrandir sa recherche et là (en tout cas chez moi), il n’y a pas de suggestions.
Donc à mon avis, on va vraiment voir la différence quand google (si il le fait) mettra Google Suggest sur les pages de résultats également.

Répondre
Rico

IL faut également noter que Google Suggest n’est pas disponible ou actif sur FireFox 2…

Répondre
Olivier Duffez

Google Suggest fonctionne sans problème avec Firefox 2 (sur la page d’accueil)

Répondre
cooperben

Je ne sais pas pour vous mais sur mon mac, le champs de recherche de firefox en haut à droite de la barre d’adresse comprend également Google suggest. Sa version : Mozilla/5.0 (Macintosh; U; PPC Mac OS X Mach-O; fr; rv:1.8.1.16) Gecko/20080702 Firefox/2.0.0.16

Répondre
rdebrabant

Les fautes d’orthographe ne sont pas forcement irradié de Google Suggest. En effet si vous tapez gaufre dans Google Suggest il vous propose (encore) Gauffre.

Il serait intéressant de savoir si les sites bien référencés sur cette short liste gagnent en trafic ? Pour ma part je n’ai pas détecté de très nette progression … Sauf celui du retour des vacanciers ;-)

Répondre
comment

article très intéressant qui montre comment Google cherche à augmenter ses revenus. C’est clair que ca va engendrer encore plus de concurrence entre les annonceurs surtout que maintenant Google Suggest est aussi sur les pages de résultats et aussi sur iPhone. Je ne sais pas vraiment comment ils vont pouvoir l’intégrer aussi sur le moteur de recherche en marque blanche.

Répondre
Grabo

Maintenant que c’est fait on est bien contents de l’avoir non? Quoique parfois cette fonctionnalité me tape sur les nerfs car mets du temps à rafraichir sur mon vieux portable.

Répondre