Pagination dangereuse pour le SEO
Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

SEO : la pagination est à consommer avec modération !

La pagination peut masquer des problèmes, vous empêcher de comprendre que le maillage interne est loin d’être optimal. Voici des explications en vidéo et une méthode pour faire les tests sur votre site.

Bon… Vous avez appris que Google ne tient plus compte des balises link rel=next/prev.

OK, mais est-ce vraiment la question essentielle concernant la pagination ?

Pas du tout ! La pagination peut masquer des problèmes, vous empêcher de comprendre que le maillage interne est loin d’être optimal.

Je vais vous expliquer ça et vous montrer un exemple concret avec un site ecommerce.

Vous pouvez le suivre en vidéo ou bien dans les explications qui suivent.

A voir aussi sur Youtube si besoin : SEO : la pagination est à consommer avec modération !

Et si vous ne l’avez pas encore lu : le tutoriel sur la pagination SEO

Les pages 2+ de la pagination, nulles en SEO et en UX ?

D’abord, je crois qu’on est tous d’accord pour dire que les pages de la pagination (2 et suivantes) sont très faibles en termes de référencement :

Pages paginées

Les pages de la pagination (2 et suivantes) sont très mauvaises d’un point de vue SEO

  • elles ont très peu de liens entrants internes (et à part la page 1, ils viennent des autres pages de la pagination), donc un PR interne très faible
  • elles n’ont quasiment jamais de backlinks externes, donc un PR très faible et au final très peu de « jus » à distribuer aux fiches produits et articles
  • elles n’ont pas de contenu inédit

Bref, ces pages ne sont pas là pour aider votre référencement. Et pourtant, vous comptez sur elles pour apporter du jus à vos fiches produits ou articles ?

OK, donc en termes SEO les liens des pages de pagination vers les fiches produits sont très peu efficaces.

Qu’en est-il en termes d’UX ?

On va voir combien de visiteurs consultent les pages de la pagination.

Je prends mon site ecommerce d’exemple et je vais dans Google Analytics. Dans la partie audience, j’active le segment avancé « a consulté la pagination » et je constate que seulement 2% des visiteurs ont vu au moins 1 URL de pagination dans les 2 derniers mois.

Pagination peu consultée

98% des visiteurs ne consultent aucune page de la pagination !

En gros : 98% des visiteurs ne consultent aucune page de la pagination !

Ah…

Donc si je fais le bilan, mettre ou pas les bonnes balises rel next/prev n’est pas du tout la question à vous poser !

Ce qui est important, c’est de comprendre à quel point le fait d’opter pour de la pagination nuit à votre maillage interne et notamment à la profondeur des fiches produits ou articles

On va donc essayer d’imaginer ce qui se passe si on s’interdit de passer par la pagination.

Profondeur des pages : les pièges de la pagination

Comment atteindre la fiche produit ?

pagination pièges profondeur

Les pièges de l’analyse de la profondeur avec ou sans la pagination

Dans mon exemple, si je passe par la pagination, j’ai besoin de 3 clics (et encore je suis sympa, ça c’est la profondeur calculée par les outils qui tiennent compte de tous les liens, mais il faudrait que l’internaute aille directement de la page 1 à la page 4).

Si je ne peux plus, et qu’aucun lien stable n’a été mis en place vers ma fiche produit, le plus court chemin est de passer par une autre fiche produit, de cliquer sur un des liens « produits similaires » et de faire la même chose sur plusieurs fiches produits
pour enfin arriver à la fiche produit que j’étudie.

Résultat : 6 clics, soit une énorme perte de performances SEO et quasiment la certitude qu’aucun internaute ne trouvera votre produit.

En plus, ces liens dans les blocs « produits similaires » sont souvent faits de façon automatique. Vous n’avez aucune garantie qu’ils fassent au final un lien vers le produit étudié ici…

Comment savoir si cela vous concerne sur votre site ?

C’est assez simple, je vous explique

  1. faites un 1er audit normal, sans aucune restriction. Les pages de la pagination sont crawlées et la profondeur de vos fiches produits est calculée de façon traditionnelle.
  2. faites un second audit en interdisant le crawl de la pagination (sauf la page 1).

Avec quoi faire les audits ? Avec mon crawler SEO « RM Tech » !

Si votre site est mal fait, certaines fiches produits ne seront pas trouvées. C’est la définition même des pages LIP (Lost In Pagination) et par expérience leurs performances SEO sont absolument catastrophiques.

Mais ce qui m’intéresse ici, c’est de vérifier si la profondeur de mes fiches produits calculée de façon traditionnelle n’est pas « artificiellement avantagée » par la pagination.

Il me suffit de comparer les profondeurs calculées dans mes 2 audits

Voici ce que ça donne pour ce site :

Pagination écart profondeur

Ce tableau permet de lister les pages dont la profondeur calculée de façon traditionnelle est « artificiellement » réduite par la pagination

Je vous montrerai dans une prochaine vidéo comment faire pour évaluer concrètement (je veux dire avec des mesures) à quel point la pagination masque vos problèmes de maillage interne

Là pour ce site, j’ai juste calculé quelques stats : 43 fiches produit sur 255 sont affectées, soit 17%…

Conclusion : changez de regard sur la pagination !

Retirez ou conservez si vous voulez les balises next/prev

Mais surtout, repensez à votre maillage interne et à la profondeur de vos fiches produits ou articles. En adoptant une stratégie de maillage interne plus efficace que le recours à la pagination, vous allez améliorer le référencement de vos fiches produits et articles.

Et vous ?

L’avez-vous testé ?
ça donne quoi sur vos sites ?
Dites-le moi dans les commentaires

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 4.9 (7 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

4 commentaires

Nilav

Quid d’un site de presse ? Une solution anti pagination ?

Répondre
Olivier Duffez

ça risque d’être dur s’il est énorme, mais il faut travailler à fond les taxonomies et sous-catégories

Répondre
MakeOnlineShop

Bonjour, et pour un site ecommerce avec des milliers de produits, que faire ? merci.

Répondre
Olivier Duffez

comme indiqué dans mon dossier sur la pagination : augmenter le nb de produits par page, faire des sous-catégories ou rendre compatible SEO le moteur à facettes. Ne pas lister tous les produits dans les catégories parentes.

Répondre