Le référencement Web entre à l'université

Discussion dans 'Débuter en référencement' créé par Rahir, 7 Avril 2008.

  1. Rahir
    Rahir WRInaute discret
    Inscrit:
    24 Janvier 2006
    Messages:
    232
    J'aime reçus:
    2
    Salut,

    Je viens de lire un article parlant de la naissance des formations pour le référencement Web, l'ouverture aura lieu dès la rentrée 2008 en alsace. C'est la première fois en france qu'une formation est dédiée au référencement par l'université.
    "Il existe ni en suisse, ni en belgique" explique t-il Patrick Rein.

    Explication : Le référencement entre à l'université
     
  2. kanon90
    kanon90 WRInaute impliqué
    Inscrit:
    23 Mars 2007
    Messages:
    775
    J'aime reçus:
    0
    ca craint pour nous :'(
     
  3. TOMHTML
    TOMHTML WRInaute accro
    Inscrit:
    25 Août 2004
    Messages:
    2 524
    J'aime reçus:
    0
    Intéressant, vraiment.
    Il existe pas mal de formations plus ou moins orienté référencement (ici, dans ma licence pro de Lille orientée web, on a eu pas mal de cours sur le référencement & l'accessibilité) mais une formation à 100% je sais pas, à la place des étudiants je fliperai un peu quand même. Des référenceurs on en recherche pas des mille et des cents non plus. Et si demain les moteurs c'est old school ? Et faire des cours quand les "manuels" (=algos) évoluent plusieurs fois l'an ?
     
  4. Madrileño
    Madrileño Membre Honoré
    Inscrit:
    7 Juillet 2004
    Messages:
    32 105
    J'aime reçus:
    284
    TOMHTML +1 difficile d'un côté mais si ce n'est que les informations de base ce peut être possible. Compliqué comme histoire. :lol:
     
  5. SpeedAirMan
    SpeedAirMan WRInaute passionné
    Inscrit:
    2 Juin 2007
    Messages:
    2 391
    J'aime reçus:
    0
    Très intéressante cette news, merci pour l'info !
     
  6. touftouf
    touftouf WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    7 Novembre 2005
    Messages:
    371
    J'aime reçus:
    0
    ça serait absurbe d'apprendre à des étudiants qu'à savoir ecrire et connaitre le référencement. Je pense qu'il y aura des modules plus généralistes sur les sites en générales
     
  7. Thierry Bugs
    Thierry Bugs WRInaute accro
    Inscrit:
    16 Juin 2004
    Messages:
    3 397
    J'aime reçus:
    1
    je trouve ça pas mal,
    toute formation visant à "démocratiser" ce qu'on fait d'une façon empirique, en le cadrant, avec de bons conseils, ce devrait etre bien non ?

    (je veux dire par là : on sait tous écrire
    mais une aide/formation/conseils dans le domaine spécifique du réfé
    ça doit aider.)
     
  8. Bellegarde-webb
    Bellegarde-webb WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Juillet 2006
    Messages:
    1 002
    J'aime reçus:
    0
    C'est forcément bon car c'est la reconnaissance d'un métier. Maintenant bien s^r que la formation sera généraliste et j'espère que ce seront des pros du référencement qui donneront les cours spécifiques au
    "métier". :)
     
  9. Darkcity
    Darkcity WRInaute passionné
    Inscrit:
    7 Juin 2007
    Messages:
    1 256
    J'aime reçus:
    0
    Mouais... faut pas non plus une année de cours pour apprendre à référencer un site... j'ai appris ce qu'il y avait d'important à savoir sur WRI en une semaine max... voire moins... l'autodidactisme n'est pas assez reconnu, et pourtant il surpassera toujours les formations théoriques à ce niveau là.
     
  10. ybet
    ybet WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Novembre 2003
    Messages:
    7 516
    J'aime reçus:
    1
    Moi en beaucoup plus de temps, et me reste toujours à apprendre. Pourtant, en une semaine (dirait même en moins de 2 jours, il y a moyen d'apprendre à positionner des sites correctement, y compris lire WRI entre les lignes et détrecter les en-tourloupes des annuaires bizarres .... Le reste ces des travaux pratiques
     
  11. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    il n'y a qu'une vingtaine de semaines, mais la formation semble être beaucoup plus généraliste que cela, car elle parle aussi de marketing, et ça, ça peut être intéressant.
    Car bien se référencer c'est une chose, mais qu'ensuite les visiteurs viennent sur notre site et y restent, voire même achètent ou nous contactent, c'est le plus intéressant.
    Sans parler du fait de savoir faire des textes compréhensibles, sans faute d'orthographe, vérifier ses infos, etc...
     
  12. phloam
    phloam WRInaute passionné
    Inscrit:
    8 Avril 2005
    Messages:
    1 127
    J'aime reçus:
    0
    Wow c'est chouette, ca doit être vraiment génial de parler référencement pendant 1650 heures à l'uni, j'adorerais suivre une telle formation :)
     
  13. sim100
    sim100 WRInaute passionné
    Inscrit:
    2 Février 2003
    Messages:
    1 383
    J'aime reçus:
    1
    ok

    Bah le tout est de ne pas se reposer sur la formation...et de se tenir updaté régulièrement et de praquiquer aussi
     
  14. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    dans ce nombre d'heures, il y a 29 semaines de stages
     
  15. maximethomas
    maximethomas WRInaute discret
    Inscrit:
    24 Décembre 2004
    Messages:
    189
    J'aime reçus:
    0
    Il pourront nous engager comme prof :D
     
  16. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    C'est une réelle avancée pour la profession.
    Même si c'est un peu naïf dans le contexte réel menfin bon, j'ai fait un billet pour marquer le coup.
    L'essentiel, c'est la reconnaissance de la profession.
     
  17. ybet
    ybet WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Novembre 2003
    Messages:
    7 516
    J'aime reçus:
    1
    Désolé mais les profs d'unif sont des théoriciens, nous des praticiens .... on sera juste assistant pour les travaux pratiques :oops:

    :lol:
     
  18. UsagiYojimbo
    UsagiYojimbo WRInaute accro
    Inscrit:
    23 Novembre 2005
    Messages:
    11 890
    J'aime reçus:
    75
    On peut aussi être intervenant extérieur.
     
  19. cedric_g
    cedric_g WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Janvier 2006
    Messages:
    2 962
    J'aime reçus:
    1
    C'est bien ça qui m'inquiète sur ce genre de thématique : je me souviens déjà comment les profs menaient leurs cours en algorithmique ou en programmation objet à la FAC (j'ai fait une année de licence info après mon DUT éponyme), c'était effrayant : théorie, théorie, théorie... Sauf qu'en entreprise, on prône l'efficacité et le fonctionnel, pas la théorie :roll:

    Mais bon, c'est un truc qui me plaîrait en cours du soir par exemple :mrgreen: ; vous savez pas si on peut suivre ce type de formation par correspondance ? Bah oui Mulhouse c'est pas vraiment à côté de chez moi... et j'aimerais me recycler dans les 2 ans à venir :twisted:
     
  20. TOMHTML
    TOMHTML WRInaute accro
    Inscrit:
    25 Août 2004
    Messages:
    2 524
    J'aime reçus:
    0
    Moi je me demande comment ils vont faire pour noter les DS/partiels... Ils font un controle TP au début de l'année, ils mettent ça en ligne et attendent la fin de l'année pour voir qui a la meilleure position ? ^^

    edit : la formation s'appelle "Référenceur <i>et Rédacteur Web</i>". La deuxième partie, très intéressante de surcroît, doit également prendre une large place dans le programme
     
  21. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    Cette formation est intéressante à plus d'un titre mais elle va préparer à entrer dans un monde de bizounours où le contenu bien structuré serait réellement roi, où les moteurs fonctionneraient de manière prévisible et où il ne serait pas possible de tricher. Le vrai positif, c'est la reconnaissance du métier.
     
  22. Bellegarde-webb
    Bellegarde-webb WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Juillet 2006
    Messages:
    1 002
    J'aime reçus:
    0
    Je me sens un peu visée en tant que "théoricienne" :lol: et ayant enseigné l'algorithmique en France et aux USA d'un point de vue théorique mais aussi très pratique (en IUT), tout au moins je l'espère. Mais je le crois toujours après 42 ans de méfaits théoriques: les deux aspects sont complémentaires et, je m'en excuse, tous deux nécessaires dans une formation. Ayant dit cela, il faut laisser l'enseignement du référencement aux pros du référencement et pas aux universitaires qui ne peuvent pas enseigner un métier. On ne peut jamais enseigner un métier que l'on n'a pas pratiqué. Tous les aspects "pratiques" doivent être enseignés par des professionnels. Le problème de ces formations est que l'on ne trouve jamais assez de professionnels qui veulent enseigner: ils n'ont pas le temps, ils ne sont pas assez rémunérés, et ce n'est pas gratifiant!! Que l'on ne se plaigne pas ensuite que les formations soient théoriques! :(

    By the way the Google boys came from theory: PHD in Computer Science and not in Software Engeneering! Google will be nothing without mathematics! :D :D :lol:
     
  23. Bellegarde-webb
    Bellegarde-webb WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Juillet 2006
    Messages:
    1 002
    J'aime reçus:
    0
    Tout à fait juste SZarah! :)
    Mais l'étude des tricheries est très intéressante dans une formation! Si j'étais encore dans la course je tenterai de la mettre au programme! :lol:
     
  24. cedric_g
    cedric_g WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Janvier 2006
    Messages:
    2 962
    J'aime reçus:
    1
    Merci Bellegarde-Webb : c'est EXACTEMENT ce que je voulais exprimer !


    Quand j'étais à l'IUT, 90% des professeurs étaient des professionnels avant tout (sauf les "pures universitaires" : professeurs d'anglais, professeurs de maths, professeurs d'une matière qui s'appelait "Expression" et que j'aimais beaucoup... Une sorte de cours de français "pratique" si j'ose dire ! Bref)

    En filière universitaire, tout le contraire : des théoriciens "non appliqués" si je puis me permettre l'expression. En clair, aucune culture d'entreprise, aucune implication concrète des techniques informatique, à tel point qu'en partiel, ils arrivaient à nous proposer des exercices totalement théoriques (qui ne servaient à rien) ce qui en programmation est quand même assez fort...


    Là on risque de tomber dans des schémas similaires. J'aurais préféré une formation de type BAC+3 technique, post-DUT par exemple (des "spécialisations diplômantes")
     
  25. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    non, regardez bien le profil des étudiants recherchés (lettre, communication, marketing) ainsi que la spécialisation donnée : on veut former des personnes qui vont faire du bon contenant orienté à la fois SEO mais aussi, et surtout, marketing.
    La partie SEO n'est pas la plus importante, même si c'est celle qui est la plus mise en avant dans l'intitulé.
    Ca servira avant tout à donner un léger vernis SEO à des personnes qui ont des aptitudes à savoir faire du contenu. Parce que le bourrage de mots clés sans aucun sens devrait (j'espère ;)) bientôt disparaitre des 1° pages des SERP

    Et ça changera beaucoup de "z'en pensez quoi de mon super nouveau site : c'est un blog orienté buzz people, ça n'existe pas encore réellement comme ça, LOL"
    Après, il faudra voir ce que cela donnera
     
  26. Pandore
    Pandore WRInaute passionné
    Inscrit:
    14 Octobre 2005
    Messages:
    1 119
    J'aime reçus:
    0
    C'est le système qui veut ça quelque part. Les prof d'université sont soit des profs agrégés ou soit des docteurs. Donc des personnes qui ont été eux même dans le système universitaire. On forme des gens pour les "réinjecter" dans le système.
     
  27. Madrileño
    Madrileño Membre Honoré
    Inscrit:
    7 Juillet 2004
    Messages:
    32 105
    J'aime reçus:
    284
    J'ai déjà vu un concours très similaire dans une classe sur un forum espagnol. :lol:
     
  28. netsys
    netsys WRInaute passionné
    Inscrit:
    17 Juillet 2004
    Messages:
    1 011
    J'aime reçus:
    0
    C'est bien pour la profession en effet et la formation prend en compte la rédaction pour le web qui est très spécifique au média et un paramètre nécessaire (mais pas suffisant) pour le référencement.
    Je regrette juste peut-être le terme de "web spécialiste". Si un effet un professionnel du web ne peut être performant dans tous les domaines, il se doit d'avoir les connaissances pour identifier un besoin et faire appel dans ce cas à une personne plus spécialisée.
    On se retrouve encore trop souvent avec la situation : "Je viens de créer un site et je souhaite maintenant le référencer".
     
  29. franceradio
    franceradio WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    19 Avril 2007
    Messages:
    478
    J'aime reçus:
    0
    et les professeurs! ??
     
  30. modv
    modv WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    Messages:
    422
    J'aime reçus:
    0
    S'engager dans ce genre de formation c'est risqué d'être au chômage dans 10ans.
    Internet, ça va ça vient, et de plus je ne pense pas que ce soit un diplome reconnu par l'état donc continuons à apprendre sur wri.
     
  31. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    de toutes façons, avec l'autonomie voulue des universités, il y aura de plus en plus de diplôme d'université et de moins en moins de diplômes d'état
     
  32. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour à tous, quelques précisions sur la formation à cette adresse http://www.twiger.fr/showthread.php?t=186&page=4 avec l'intervention de David Eichholtzer.

    Comme mon pseudo ne l'indique pas, sinon ce ne serait pas un pseudonyme, je m'appelle Simon Vissol et comme David, je fais partie des professionnels qui avec les universitaires ont créé cette formation, et y participeront comme formateur.

    Aucune formation je pense, ne peut se passer de théorie, et évidemment de pratique. La partie pratique prendra une grande place dans cet enseignement aussi bien lors des cours que des travaux dirigés.
    Et puis, les professionnels qui interviendront ont tous une longue expérience de leur métier et ne manqueront pas d'exemples très pratiques pour illustrer leurs propos et former les étudiants loin du monde de ces chers "Bizounours"javascript:emoticon(':wink:')
    Wink. J'insiste sur ce point parce que comme souvent, quand on pense formation universitaire, on pense théorie, pas de pratique, ne colle pas avec les besoins réels des entreprises, etc, etc

    Pour la petite histoire, nous avons avant de nous lancer, sondé un large panel d'entreprises afin qu'elles expriment leurs besoins dans le domaine du référencement et du marketing sur internet. Toutes sont en attente de compétences. Et encore aujourd'hui quand je parle à mes clients de cette formation, tous sont prêts à prendre un stagiaire....voire à re-devenir étudiant !!

    Pour toutes ces raisons que je viens d'énoncer, la formation sera aussi une formation en ALTERNANCE comme toute licence professionnelle.
    Une bonne partie du cursus se fera donc en entreprise.

    Enfin en ce qui concerne le profil des étudiants que nous recrutons, pourquoi des "littéraires" ?
    Tout simplement parce que faire des fôte dortograffe quand on est entre autre un professionnel de la génération de contenu, est un défaut rédhibitoire. Et sur une année on ne peut pas se permettre de ré-apprendre le français (et l'anglais) aux étudiants, le programme étant déjà très chargé notamment sur la partie technique et marketing.

    Pour terminer je dirai simplement que la position des professionnels de la communication Web n'était plus tenable sans une réelle formation à l'appui. Nous sommes aujourd'hui quasiment tous autodidactes dans le domaine du référencement, cependant comme d'autres l'ont souligné plus haut une formation reconnue par l'Etat, c'est de l'autre côté une profession reconnue.

    Voilà, mon post est un peu long, mais je tenais à vous éclairer autant que je le peux sur cette licence pro.
    Pour plus d'infos vous pouvez aller ici : http://www.iutmulhouse.uha.fr/atc_r/index.html

    Simon
     
  33. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    +1
    mais beaucoup ne s'en rendent, malheureusement, pas compte.
     
  34. Bellegarde-webb
    Bellegarde-webb WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Juillet 2006
    Messages:
    1 002
    J'aime reçus:
    0
    Je constate en regardant les programmes que l'on considère qu'il y a une séparation des métiers : référenceur-rédacteur vs cocepteur-écrivain du site qui est, je le suppose, laissée aux programmeurs. Il y a 90h de prévus dans lesquels les "langages du web" sont noyés. Je vous pose et me pose quelques questions.

    Cela vous semble-t-il pertinent qu'un référenceur-rédacteur ne sache pas programmer, lire un script ou ne puisse pas comprendre un algorithme de PR, n'ait pas de notion sur les graphes, les listes...ne puisse pas comprendre les expressions régulières et la réécriture d'URL? : Un autodidacte apprend petit à petit ce dont il a besoin. Quelqu'un qui a a reçu un titre et une formation
    exige (et croit) tout connaître sur son métier et c'est toute la différence! Ce que je veux dire est que l'on n'apprend pas de la même façon ni les mêmes choses à l'école ou quand on se forme sur le tas.

    Ensuite, supposer que les formations informatiques (scientifiques) ne fassent pas la guerre à l'orthographe et à la rédaction est injurieux. Dire que les scientifiques à un niveau bac +2 ne connaissent pas la langue française l'est aussi!

    Je ne sais pas ce qui est le plus pénalisant: être allergique au "scientifique" ou ne pas être "littéraire". :twisted:

    Sans doute que c'est moi qui fait injure aux "littéraires" en pensant qu'il ne peuvent pas absorber suffisamment de bases "scientifiques", tout au moins à un niveau suffisant de vulgarisation. Mais il m'a toujours semblé plus facile d'absorber la partie "littéraire" que l'inverse.

    Et il y a autre chose dont on ne parle même pas : c'est l'ergonomie, le choix des couleurs, le graphisme, le choix des fontes, l'harmonie... Il faut un troisième spécialiste : le graphiste et l'artiste ... sans compter que le "littéraire" n'a pas forcément le talent de l'écrivain.

    Il y a des compétences multiples qui sont toutes nécessaires pour obtenir
    un site de qualité.

    Si les entreprises et les gens de "métier" ne mettent en valeur qu'un aspect ou deux, j'ai bien peur que le web devienne de plus en plus moche. C'est mon coté dépressif aujourd'hui, excusez-moi.
    :arrow:
    Finalement, j'aime beaucoup les autodidactes! :lol:
     
  35. Darkcity
    Darkcity WRInaute passionné
    Inscrit:
    7 Juin 2007
    Messages:
    1 256
    J'aime reçus:
    0
    On peut ne pas faire de fautes d'orthographe sans être forcément littéraire (au sens du système scolaire).

    Mais pour ça, faut beaucoup lire... notamment des vrais livres et tout... et y'en a qu'ont du mal (ou qui n'en voient pas l'utilité).

    Je peux dire que globalement je ne fais pas de fautes d'orthographe (sauf erreurs de frappe/inattention) depuis que j'ai 10 ans. Et ça je ne l'ai pas appris en faisant des exercices de grammaire ou des dictées, mais en lisant des textes eux-mêmes dépourvus de fautes.

    En tout cas c'est une bonne chose que cette formation soit accessible et même conseillée aux profils littéraires, quand maintenant pour obtenir un diplôme de webdesign faut être un boss en maths. Evidemment c'est pas la même chose, mais ça reste dans un domaine technologique qui en pratique est injustement réservé aux "scientifiques".
     
  36. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    Il est logique que cette formation parte des littéraires : ce sont les facultés de lettres (et de psychologie) qui ont le plus oeuvré dans le domaine de la sémantique.
    Les maths, c'est pour l'outil.
     
  37. modv
    modv WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    Messages:
    422
    J'aime reçus:
    0
    N'oublions pas l'économique, il s'agit de méler, le littéraire, les mathématiques et l'économie :wink: car n'oublions pas l'aspect monétisation (investissement, subvention...), le fait que l'économiequi est dans le référencement d'un site très important. L'économie c'est aussi l'étude de la concurrence, de l'environnement...le littéraire ma fois ne justifie rien, outre le fait de ne pas faire de fautes, mais il existe tant de correcteur orthographique.
     
  38. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    Comme il existe des calculettes, pas vrai ? :)
    Non, sans rire, tout le monde a sa place, plus ou moins vitale, je voulais seulement dire que la discupline appartient historiquement aux lettres.
     
  39. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    +1
    Comment croyez vous que gg fasse son tri dans les SERP ? comment arrive-t-il, pas suffisamment à mon gré, à s'apercevoir qu'une page est du spam ? car elle a une structure qui ne correspond pas avec la thématique. Et tout ça, c'est le TALN (Traitement Automatique des Langues Naturelles) http://www.atala.org/
    Et c'est très intéressant
     
  40. modv
    modv WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    Messages:
    422
    J'aime reçus:
    0
    Euh je ne rigolais pas, et les math ne se résument pas à une calculatrice or l'orthographe bel et bien. Les lettres(...) on croirais qu'en France on parle le chinois si on se mettait à vous écouter.
    Les littéraires ne sont pas les seuls à manier la langue je suis désolé si je vous l'apprend, mais les PDG du CAC40 n'ont pas fait des études de lettres pourtant ils ne font ni fautes, ni erreur de syntaxe, de langue...
    Alors le référencement aux littéraire c'est une énormes bêtises les amis.
    Dans mon Tag peu m'importe rousseau, beaudelaire ou apollinaire.
     
  41. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    ils ont des trucs qu'on appelle...ah oui, des secrétaires :lol:
    ben oui :wink:
     
  42. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    Il y a longtemps que la littérature utilise les maths. Pour te donner un exemple simple et proche : JP Balpé, fonateur de l'ALAMO (Atelier de Littérature Assistée par la Mathématique et les Ordinateurs) en ... 1982.
    Accessoirement (si je puis dire), ce littéraire pur jus est le boss du Département Hypermédia de Paris 8.
    Je te fais grâce des travaux anglo-saxons :)
     
  43. Bellegarde-webb
    Bellegarde-webb WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Juillet 2006
    Messages:
    1 002
    J'aime reçus:
    0
    Ne polémiquons pas sur littéraires ou non. Ce que je pensais est que cette formation manque à mon avis certains aspects de web design et oui à l'économie aussi. Il ne faut pas totalement ignorer les autres métiers qui touchent au web pour faire un bon référenceur ou tout au moins je le pense et cela n'engage que moi. :lol:
     
  44. Bellegarde-webb
    Bellegarde-webb WRInaute passionné
    Inscrit:
    12 Juillet 2006
    Messages:
    1 002
    J'aime reçus:
    0
    Tout à fait d'accord SZarah mais à un haut niveau,
    je ne pensais pas que cela entrait dans la formation des bac +2!
    Mais je puis me tromper, il est vrai que j'ai failli être engagée dans une fac de lettre, mais je n'ai pas regardé les aspects formation de très près aussi je suis incompétente et je ferai mieux de me taire.
    Je reste cependant assez critique sur le programme proposé mais c'est un début.
    :)
     
  45. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    Oui mais je suis d'accord avec toi, Bellegarde-webb, j'explique seulement pourquoi c'est aux lettres qu'on a confié le boulot : par tradition, pourrait-on dire. Dans les pays du nord, ç'aurait été aux facs de psycho.
    Et chez Mickey, à Dingo plutôt qu'à Genius :)
     
  46. fran6
    fran6 WRInaute passionné
    Inscrit:
    21 Septembre 2004
    Messages:
    1 165
    J'aime reçus:
    7
    à l'heure actuelle il n'y a aucun apprentissage du référencement dans la foultitude de formations de "webmaster éditorial" ?
     
  47. modv
    modv WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    Messages:
    422
    J'aime reçus:
    0
    Szarah tu dis "berszerkers" (n'porte quoi en français :lol: )

    Lorsque tu écris un message, tu penses à plein de choses et finalement tu fais ce genre de faute de pluriel, mais en même temps je ne l'ai pas relu et je l'ai écrit en 30sec chronos. Ce qui ne doit nullement porter atteinte au propos.
     
  48. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    Il suffit de savoir que mon sigle est SZ et lire ma page "Berszerkers ?" pour comprendre :)

    Code:
    Berserker :
    1. dans les mythologies du Nord, un guerrier berserk est mû par une colère divine, il est invincible et il peut donc impunément se comporter en téméraire.
    2. dans la saga Berserker de Fred Saberhagen, le berserker est un vaisseau de guerre, gardien et protecteur des frontières de l’humanité et qui, l’ayant oubliée, se retourne contre elle.
    
    SEO :
    acronyme pour Search Engines Optimization, optimisation pour les moteurs de recherche.
    
    SEO berSZerkers :
    les webmasters sont animés par la rage de vaincre, c’est-à-dire de placer leurs sites en première position sur la première page de résultats des recherches.
    
    Pour y parvenir, tous les moyens sont bons.
    
    Ce blog SEO berSZerkers traite des méthodes des référenceurs, des bonnes manières en matière de référencement et des exploits, heurs et malheurs des fous du référencement sauvage. 
     
  49. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Je crois que la notion de "littéraire" n'est pas bien comprise. On parle de profil littéraire.
    Par exemple, un économiste détient un profil littéraire ce qui ne l'empêche pas de maîtriser les outils mathématiques qui lui sont utiles.
    Un programmeur qui présente de très bonnes capacités littéraires ça existe aussi évidemment, et il est bien sûr le bienvenu dans cette formation.

    Quelque soit la matière, scientifique ou non, que l'on veut appréhender, une bonne expression (orale et écrite), une richesse du langage, etc, sont des gages de réussite. Réussite dans l'apprentissage, mais aussi dans le rendu de cet apprentissage et plus tard dans sa vie professionnelle.

    Par contre programmeur et référenceur, sont deux métiers à part entière.
    Un référenceur qui ne sait pas lire du code sera évidemment fortement handicapé.
    Mais on ne lui demandera pas de créer des CMS en php et d'aller faire des requêtes mysql complexes pour aller à la pêche à l'info dans une base de données...ce n'est pas son métier.

    Quant à la durée de la formation et aux résultats attendus, le but n'est pas de créer une super race de SEO plus forts que le roquefort qui vont tout casser dans les moteurs et autres systèmes de recherche en un an seulement. Non, le but est de donner les meilleures connaissances théoriques et pratiques possibles à des personnes qui souhaitent faire du référencement et de la rédaction web leur métier.
    La transmission du savoir en la matière est capitale et évitera à ces personnes d'avoir à refaire le parcours fastidieux de l'autodidacte (et nous savons tous de quoi il en retourne) tout en bénéficiant de l'expérience de professionelS.
    C'est je crois ce qui se fait plus ou moins dans l'enseignement d'un métier en général ! ! Sauf pour le référencement jusqu'à maintenant...

    Sinon, merci pour vos réactions, c'est toujours un plaisir de les lire.
    Quant à l'orthographe dans les post, je ne crois pas que ce soit l'endroit idéal pour en parler. On tape tous très vite sans relire....
     
  50. davideichholtzer
    davideichholtzer Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    7 Juillet 2005
    Messages:
    14
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour à tous,

    je viens de découvrir vos premières réactions sur la licence Pro.
    Je fais parti du groupe projet qui a mis sur pied cette licence avec d'autres professionnels du secteur et donc fondé le programme qui est en cours de finalisation, et je suis référenceur bien entendu.
    Je vous propose un complément d'information.

    Cette formation intègrera autour de l'optimisation pure, bien entendu une partie importante de Marketing et communication web, de la rédaction adaptée au web, la connaissance des moteurs de recherche, la manière de diriger/orchestrer un projet de référencement dans l'entreprise ("In House SEO" comme on dit outre Atlantique, savoir faire avancer un projet avec bcp d'intervenants, faire de la formation, vulgarisation, collecter la bonne information auprès des bons interlocuteurs, ...), savoir diagnostiquer un site, et mettre en place des outils de reporting constructifs répondant aux objectifs d'une entreprise.

    L'HTML et d'autres heures autour du technique sont également prévues cela est nécessaire pour savoir formuler une expression de besoin vis à vis d'une DSI ou tout simplement pour agir directement soi même sur un site selon les cas.
    L'anglais sera également présent et organiser sa veille d'information, les deux étant très liés. Le SEM est également au programme car cela est indissociable d'une stratégie de visibilité sur les moteurs.

    Mais nous avons insisté sur l'aspect rédactionnel car c'est la clés de voûte du référencement, comme vous le savez, surtout à l'heure de la recherche universelle et du fort développement des média participatifs. Savoir orchestrer ce qui ce dit sur un site, une entreprise depuis d'autres sites fait désormais partie intégrante d'une stratégie de référencement.

    Référenceur n'est pas le seul débouché bien entendu, c'est pour cela que la licence va plus loin dans le marketing et la communication, savoir animer un blog, prendre la parole pour une entreprise à travers ces nouveaux canaux.

    Les besoins des entreprises dans ce domaine vont bon train et il est difficile aujourd'hui de trouver des référenceurs rédacteurs, expérimentés avec des connaissances, une méthode et des outils adaptés pour agir sur la visibilité des entreprises. C'est l'ambition de cette formation.

    J'espère avoir apporté des réponses à vos interrogations, vos interventions sont importantes, c'est la premiere formation du genre, elle ne demande qu'à grandir et aller dans le bons sens !

    David Eichholtzer
     
  51. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Salut David, une intervention à la même minute...quel timing ! !
    Et c'est d'ailleurs vrai que les débouchés ne sont pas exclusivement ceux de référenceurs et rédacteur web. La promotion en ligne en général fait fleurir bien des métiers intéressants qui sont compatibles avec cette formation.
     
  52. davideichholtzer
    davideichholtzer Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    7 Juillet 2005
    Messages:
    14
    J'aime reçus:
    0
    Merci Simon ;o)

    j'étais parti du lien d'Olivier et je n'avais pas vu tes interventions...

    Intéressant toutes ces remarques, cela montre tout l'intérêt de la question.

    David
     
  53. TOMHTML
    TOMHTML WRInaute accro
    Inscrit:
    25 Août 2004
    Messages:
    2 524
    J'aime reçus:
    0
    Merci Tobias et David de vos commentaires.
    Alors tout d'abord, attention à l'utilisation du terme SEO, ce sera bientôt une marque déposée ;)

    Ensuite, pour le "existe aussi en alternance, comme pour toutes les licences pro", je peux vous dire que la mienne se fait exclusivement en continue. Ou alors faut bosser la nuit (-:

    Enfin, j'aurais souhaité en savoir plus sur l'évaluation des étudiants. Comme on le sait, le référenceur n'a pas d'obligation de résultats* mais de moyens. De ce fait, comment dire à un étudiant "non, ce que tu as fait la ne va pas aider au référencement" quand celui-ci peut répondre "si si, prouvez-moi le contraire" par exemple. Avec des QCM ? Ou des TP où l'on donne aux étudiants un site pourri jusqu'à la moelle et ils doivent lister toutes les erreurs de référencement ?

    [private joke]
    Sinon à part ça, un major de promo de licence pro avec des compétences en informatique et en rédaction (web), ça vous intéresse ? :D
    [/private joke... ou pas]

    (*) Bon ok il y a des exceptions ;-)
     
  54. edfrench
    edfrench Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    2 Juin 2003
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Un master plus ancien :)

    Si, si, à Lille le Master IDEMM depuis l'année dernière (la première promo est entrain de faire son stage), nous avions pris l'axe référencement- rédaction ;-)

    Pour dire vrai, c'était Sébastien Billard qui devait donner les cours, mais son changement d'affectation à modifié les projets. Toutefois, c'est un pro. du référencement qui leur donne les cours et pas des TD :), c'est Damien Sellore de Rouge Interactif.

    Si vous souhaitez des infos sur ce Master, un p'tit tour sur http://www.idemmatic.fr devrait vous éclairer. Les anciens Idemm (au passage, l'ex. étudiante qui s'occupe d'Idemmatic est une référenceuse maintenant, comme quoi déjà avant, notre formation conduisait au référencement).

    Bon, je peux déjà répondre à quelqies questions et remarques que j'ai noté :)

    Il n'est pas absurde qu'une formation apprennent à des étudiants à savoir ecrire et connaitre le référencement. les entreprises sont très demandeuse de ce genre de profil. Je peux vous garantir que depuis 5 ans que j'interviens dans ce master (ex. DESS), les étudiants partent en stage comme des petits pains et trouvent des CDI sans aucun problèmes :)

    L'enseignement du master est concu sur 2 ans, mais rien n'empêche les étudiants de postuler directement pour la 2é année. Grosso modo, le Master 1 est plus théorique que le Master 2.
    Si je devais décliner les grands modules du M2 IDEMM, outre le référencement, les étudiants ont des cours sur les outils web (photoshop, css, Flash...), sur la médiatisation des contenus (dont l'écriture), l'ergonomie, la recherche d'info, le elearning, gestion de projet plus quelques autres modules dont "l'étude des outils TIC" (par exemple, cette année par le biais de leur projet d'année, ils ont découvert les mondes virtuels, et nous avons travaillé dans Facebook).

    Nous avons basé notre enseignement sur la mise en place de projets d'années... que nous essayons de réaliser dans des cadres professionnel. Par exemple, l'un des projets de cette année était la communication on-line du congrès Net 2007. Ceci vient en plus de 4 à 6 mois de stage !

    Pour répondre à la critique sur les profs d'univ plus théoriciens que praticiens .... au sein de la formation IDEMM, les cours sont répartis entre pro et universitaire à part égale et pas seulement pour les TD :)
    je suis moi-même un professionnel qui possède un contrat spécifique PAST qui me donne le titre de Maitre de conférence associé. Mais, je dois avoir une activité principale à côté... Je possède mon entreprise et suis accessoirement organisateur des rencontres blog en nord, pour ceux qui connaissent.

    Il est en effet pertinent que le référenceur-rédacteur ne soit pas programmeur, ni graphiste, ni... ce n'est pas son boulot premier. Cette après midi, je participais à une rencontre sur le métier de rédacteur web (lors de la journée sur les contenus web de cette année, nous avons vu le rapprochement entre les deux métiers en France et en même temps au Canada) et je peux vous assurer qu'à ma connaissance aucun des rédacteurs présent n'était des techniciens.

    Ceci m'amène à parler du choix de notre public : des littéraires ! Petite expérience de ma vie passée... J'avais suivi une formation dans les années 80 de rédacteur technique en informatique. Le recrutemen était majoritairement des techniciens. Résultat, moi qui faisait du journalisme à l'époque, même si j'ai une formation technique et commerciale, j'ai été le seul à travailler dans l'écriture :))) Il n'est pas question des fautes... Désolé, mais la plupart des techniciens n'ont pas "l'esprit" rédacteur. Suffit de lire certains mode d'emlois pour s'en convaincre ! Donc, le choix est rapidement fait... Cependant, ce n'est pas pour cela que nous fermons complétement la porte. Si le "technicien" nous prouve qu'il sait écrire, pas de pb, on le prend :)

    «Dire que les scientifiques à un niveau bac +2 ne connaissent pas la langue française l'est aussi! (injurieux)» je vais être encore plus sévère. Même en Bac +5 littéraire, j'en connais qui ne maitrisent pas la langue française ! Si, si... J'pourrais montrer des exemples. Mais c'est un autre débat.
    Au passage, pour le conseil de lecture pour apprendre l'orthographe, c'est une idée qui est fausse. Elle ne fonctionne pas avec tout le monde ! j'avais écrit un billet dans mon blog sur le sujet.

    Donc, en conclusion, désormais vous ne pourrez plus dire que la formation de Mulhouse, dont la presse parle car Olivier A. est derrière, est la seule de France. D'ailleurs, en Idemm à l'université de Lille3 (Littéraire) au sein de l'UFR IDIST (des documentalistes oupsss... plus généralement faisant partie des SIC - Sciences de l'Informatin et de la communication), nous avions déjà d'autres concurents... Allez, j'pense même à un DUST du côté de la Roche sur Yon... où les étudiants semble maîtriser également les techniques fondamentales du référencement et de l'écriture pour le web. :)

    PS. Un peu, beaucoup à la bourre... comme j'ai été prévenu par l'un des intervenant de cette discussion, j'ai voulu réagir rapidement à mon tour, mais je n'ai pas le temps de relire... donc, cela ne sert à rien de réagir sur les fôtes.... merci. Par contre, pas de pb pour continuer le débat.
     
  55. Darkcity
    Darkcity WRInaute passionné
    Inscrit:
    7 Juin 2007
    Messages:
    1 256
    J'aime reçus:
    0
    Ca pourrait bien m'intéresser (quand je serais en position de le faire...) donc bon courage pour la suite.
     
  56. elas
    elas WRInaute impliqué
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Messages:
    758
    J'aime reçus:
    31
    ca va chauffer

    Desolé, pas le temps de lire tous le fil.
    J'apporte juste un peu d'eau au moulin.
    L'informatique en général est une branche tres etrange. Si vous avez un couteau à la maison, vous n'allez pas acheter une vache la découper en morceau et vous auto déclarer boucher.
    Avec l'informatique c'est tres different, le premier quidam qui a fait trois lignes de codes en php va considerer qu'il est plus apte a faire de l'informatique que quelqu'un qui a passé 5 ans a étudier la chose a temps complet. Evidement il y aura toujours des autodidactes génials qui feront mieux que n'importe qui, mais si vous êtes un de ceux la, le passage par des choses plus formelles ne vous fera pas de mal et vous ouvrira des portes vers des choses plus pointues.
    En marketing, c'est pire que tout. Poser une annonce d'emploi en marketing vous recevrez tellement de cv que vous ne pourrez pas tous les traiter.
    Donc une filiere qui ouvre dans le so sera sans doute (comme beaucoup de filiere marketing) un nouveau rendez-vous de tout et n'imoprte quoi ou le meilleur va cottoyer le pire. Mais cela a au moins l'avantage de developper le metier et peut etre de faire des emuls pour plus tard balayer la branche.
     
  57. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Quelques nouvelles précisions pour éviter des confusions.

    Olivier Andrieu n'est pas à l'origine de cette formation, mais il nous a aidé via son excellent site Abondance à en débuter la promotion.
    LE "Olivier" que cite David n'est pas le même :oops: !

    Enfin il est vrai que d'autres cycles universitaires se sont intéressés au référencement, l'IDEMM en est un très bon exemple, mais il en existe d'autres à Strasbourg par exemple (master CAWEB, dess de l'IECS, etc). Toutes font de l'excellent travail et forment de très bons éléments pour les métiers du web.
    Cependant ces formations ne sont pas spécialisées référencement. Maintenant être le premier ou pas : aucune importance, il fallait une formation de ce type. Et j'espère bien que d'autres du même type vont naître dans d'autres universités/écoles, comme cela existe déjà dans bien d'autres domaines.
     
  58. TOMHTML
    TOMHTML WRInaute accro
    Inscrit:
    25 Août 2004
    Messages:
    2 524
    J'aime reçus:
    0
    @Merci pour ton commentaire Eric

    Oui en fait il existe bon nombre de formations informatiques qui ont un module +/- important de référencement. Maintenant il est vrai que cette nouvelle licence pro est la seule à avoir le référencement pour principal axe.

    @Aux fondateurs de la formation : au fait, dans la formation c'est référéncement naturelle ou vous allez aussi traiter les liens sponsorisés ? J'imagine déjà toute une promo d'étudiants agréés Google Advertising Professionals, ce serait la classe ;)
    + merci de répondre à ma question précédente sur les contrôles.
     
  59. Cendrillon
    Cendrillon WRInaute accro
    Inscrit:
    17 Août 2004
    Messages:
    3 650
    J'aime reçus:
    0
    Je viens de découvrir cette très intéressante discussion et je dois dire que suis particulièrement satisfaite d'entendre que cette activité soit enfin reconnue comme une activité à part entière dans des cursus de formations dédiés. D'abord parce que cette activité va enfin pouvoir sortir de l'empirisme (en tout cas c'est le sentiment quelle inspire souvent aux clients potentiels que je connais, et ce qui a poussé certaines entreprises, dont la mienne, à développer cette compétence en interne). Ensuite parce qu'à l'image de certaines professions médicales ou psy, aujourd'hui n'importe qui peut s'autoproclamer référenceur (voir expert), ce qui conduit à quelques dérives.

    J'ai lu certains reprocher à cette formation son aspect trop théorique et pas assez pratique. Pour des formations de ce niveau, en alternance ou pas, il me semble illusoire d'en attendre des étudiants prêt à pratiquer et directement opérationnel. Mais c'est la même chose pour toutes les formations techniques. Une entreprise n'accordera pas la conduite d'un projet à un jeune ingénieur fraichement diplômé, son expérience il va se la faire en entreprise mais sur des bases théoriques solides.

    J'ai lu que d'autres trouvaient ces formations pas assez pointues techniquement. Mais il me semble que l'activité de référencement est essentiellement transversale sur des projets pluridisciplinaires (je parle des gros sites bien entendu). Il me semble également que ce que l'on attend de ces nouveaux diplômés c'est d'être des spécialistes du référencement mais certainement pas des spécialistes de toutes les disciplines qui interviennent dans le développement des sites internet. A l'image d'un chef de projet produit (ou d'un ingénieur système), il me semble au contraire que ce que l'on peut attendre de genre ce spécialistes du référencement, c'est d'être de bon généralistes dans toutes les disciplines qui interviennent dans le projet, mais certainement pas d'être des multi spécialistes.

    Savez-vous s'il est envisagé de faire des formations de ce type pour des bac+5 ou ingénieurs ?
     
  60. Pandore
    Pandore WRInaute passionné
    Inscrit:
    14 Octobre 2005
    Messages:
    1 119
    J'aime reçus:
    0
    Ce n'est pas une critique : c'est un fait.

    Attention, je ne dis pas que c'est vrai dans TOUS les domaines d'activités. Mais dans la plupart des cas, ça l'est.

    Dans la fac de sciences que j'ai fréquenté, tous les profs d'université étaient soit des docteurs ou soit des professeurs agrégés. En clair, des gens qui ont "bouffé" de la théorie et qui la re-enseigne.
     
  61. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    TOMHTML, oui, les liens sponsorisés seront traités. Ils font partie intégrante du métier de référenceur, même si aujourd'hui naturel et sponsorisé induisent deux métiers séparés quand ils s'agit de gérer de gros budgets ou un gros volume de clients.

    Pour les contrôles nous n'avons pas encore définitivement tranché, mais je peux déjà vous donner mon opinion.

    => Il y aura bien sûr un classique contrôle des connaissances théoriques, le savoir étant la base de toute compétence.

    => Sur le volet pratique, les étudiants seront notamment évalués à partir de :
    - leur projet en entreprise,
    - leur projet tuteuré; travail d'équipe sur le référencement d'un site existant,
    - contrôles lors des travaux dirigés.

    => D'une manière générale les critères de notation seront fondés sur la capacité à :
    - gérer un projet et travailler en équipe (notamment savoir dialoguer et se faire comprendre),
    - diagnostiquer un site et proposer des solutions cohérentes et adaptées,
    - obtenir des résultats et les faire évoluer tant en matière de positionnement que de ROI,
    - maîtriser les outils de reporting : installation, paramétrages, analyse des données, conclusions, formulation de solutions,
    - exercer un travail de veille efficace,
    - savoir mettre les mains dans le code (ou le camboui c'est selon :wink: )
    - maîtrise de l'anglais

    J'ai d'autres idées bien sûr, mais je les garde encore dans ma besace :oops:
    D'ailleurs la discussion est ouverte ici sur ce sujet.

    En tous les cas un grosse partie de l'enseignement sera dispensé par des professionnels (référenceurs, "liens sponsoriseurs":lol:, statisticiens (internet bien sûr), veilleurs, programmeurs, etc, etc). Mais il y aura aussi l'intervention d'universitaires évidemment car leurs savoirs sont des mines d'informations plus qu'utiles, ne serait-ce que pour avoir une approche plus globale du métier.

    Cendrillon, votre philosophie rejoint complètement la notre.
    En ce qui concerne une formation pour ingénieurs et bac+5, je ne peux donner qu'un avis personnel.
    Cela serait en effet très intéressant notamment pour former des managers d'équipe e-marketing.
    Ce type de fonction demande un grand savoir faire "référencement" au sens large, ainsi que des compétences stratégiques avancées.
    Voilà, ce n'est que mon avis...
     
  62. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    il y en a dans pas mal de domaines en informatique qui sont aussi intervenant en entreprises : sur le DESS que j'avais suivi, plus de la moitié des intervenants étaient en poste en entreprise et certains étaient profs de fac, mais avaient une activité annexe de conseil en entreprise.
     
  63. TOMHTML
    TOMHTML WRInaute accro
    Inscrit:
    25 Août 2004
    Messages:
    2 524
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour les réponses !
    J'ai mis en gras ci-dessus les points qui font que cette formation se distinguera de toutes les autres qui parlent +/- de référencement. Sans oublier le côté liens sponsorisés, très bon plan ça.
    D'ailleurs, pour les outils de stats, là dessus on a beau dire, il faut pas mal de théorie avant d'attaquer la pratique.

    Si ça avait été ouvert l'an passé, ma foi je dois bien admettre que j'aurai longuement hésité entre ma licence pro actuelle et celle-là.

    Bref : "merde" pour la suite, comme on dit ;)

    PS : c'est bien ça va faire du monde dans les apéros référenceurs du coup :) [dédicace à EdFrench 8) ]
     
  64. edfrench
    edfrench Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    2 Juin 2003
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    @ Tobias : même si le but de la licence pro est de travailler directement en entreprise, pour ceux qui voudront continuer, ils pourront venir chez nous :)

    D'une manière générale, je pense que les programmes sont plus ou moins similaires. Il me semble évident que l'on doit parler de veille, de reporting...
    Les sujets mis en avant sont évidemment dans le programme du Master IDEMM sous une forme ou une autre.

    Ce qui me parait plus intéressant dans cette démarche de création de Licence pro, c'est la palette de possibilité qui s'étoffe au fil des ans : de la licence en passant par des dust jusqu'au master. Il y a des possibilité de formation pour tous.

    Je n'entrerai pas dans le débat autodidacte -formation étant moi même autodidacte à la base :)

    Juste une information pour les lecteurs de ce fil, il faut savoir que les enseignements de LMD (masters donc), sont des plans quadrienal ! Il n'est donc pas possible de modifier les intitulés des UE, EC... Nous devons donc jongler...

    Actuellement, par exemple, nous préparons le prochain quadrienal qui sera mis en place à la rentrée 2009 ! Je peux d'ors et déjà dire que l'aspect référencement sera visible au niveau du master, ce qui ne peut-être le cas pour l'instant !

    L'année prochaine déjà, nous modifions afin de coller au plus près du marché les contenus de cours. Selon moi, le référencement et la rédaction (je préfére le terme de contenu) est un tout !

    @ Tom... héhéhéh... déjà que pour les apéro référenceurs, nous étions avec Blog en nord, maintenant en plus y'aura également FaceNordbook ;-)

    Tiens, p'tite question à Tobias, vous intégrez comment le référencement et Facebook (enfin, les réseaux sociaux) dans votre formation ? Nous avons réussi à l'intrégrer l'année mais je suis curieux de savoir comment vous vous y prenez !
     
  65. FroZenDooM
    FroZenDooM WRInaute discret
    Inscrit:
    11 Août 2004
    Messages:
    139
    J'aime reçus:
    0
    Une excellente nouvelle!
    La profession de référenceur pourra enfin se faire reconnaître et devenir professionnel.
    Les soit disant professionnels qu'on peut trouver sur le net actuellement auraient pour la plupart bien besoin d'une formation et notamment d'apprendre les techniques à éviter.

    Il est très important dans ce domaine de savoir ce qu'on peut faire et ne pas faire.
    Le référencement étant une notion encore un peu vague pour beaucoup de propriétaire de site, leur proposer un suivit référencement pouvait passer pour du charlatanisme voir escroquerie mais aussi pour un investissement hasardeux.
    Grâce à une formation comme vous proposez non seulement le métier sera valorisé car reconnu et cela permettra de pousser les "faux" référenceurs vers la porte.

    C'est réellement un métier d'avenir,il fallait faire cette Université et un vrai Bravo à vous.

    Je m'interroge juste sur le choix de vos formateurs. Etant dans le métier du référencement depuis plusieurs années, j'ai vus les techniques évoluer, les croyances se défèrent , et parfois des révélations.
    Il faut donc des gens toujours à l'affut des nouvelles et un programme flexible. Enormément de personne de ce forum pourrait devenir formateur. Comment recrutez vous ?
    :wink:

    Petite remarque: C'est la première fois qu'une formation en université est créée pour percer les mystères de l'algorithme d'une entité web (Google).
    (si on réduit le référencement à ce moteur bien sur)
     
  66. co7645
    co7645 WRInaute impliqué
    Inscrit:
    18 Février 2006
    Messages:
    874
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Je me permets d'intervenir afin de poser une question qui me taraude depuis que j'ai découvert ce post.

    En effet, il est question de "maîtrise de l'anglais"...je ne comprends pas les raisons qui rendent la maîtrise de cette langue necessaire. La réponse est sûrement évidente....mais je trouve dommage que les autodidactes soient majoritairement évincés du fait de cette obligation. En effet, une partie des "réferenceurs" amateurs, déjà trentenaire, voire quinquagénaire, n'ont plus, depuis longtemps, de contact avec le monde scolaire (hormis peut-être par le truchement de leurs enfants)...pour peu qu'ils ne soient pas issus de milieux favorisés, qu'ils aient peu voyagé, qu'ils aient eu un cursus scolaire bref....au revoir m'sieu dame!!

    Je ne cherche pas à polémiquer...il s'agit simplement d'un petit "coup de gueule"...cela soulage, parfois.
     
  67. edfrench
    edfrench Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    2 Juin 2003
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    @ co7645 : pour notre master, l'anglais est obligatoire également ! C'est historique chez nous... car dans les temps anciens, le DESS était orienté multilinguisme.

    D'un autre côté, la maîtrise de l'anglais me semble nécessaire, ne serait ce que pour référencer des sites de langue anglaise ! Et puis, reonnaissons le, c'est plus simple de lire de comprendre l'anglais si l'on veut rester à la pointe et lire les informations à la source ! J'ai quand même l'impression que ce qui se déroule ou se dit outre atlantique est parfois important pour le référencement !

    De là à penser que l'on évince les postulants pour cela ! Pas chez nous... On leur conseille par contre de suivre des cours de rattrage dans le cadre de la formation continue de la Fac ou du centre de ressources en langue !
     
  68. co7645
    co7645 WRInaute impliqué
    Inscrit:
    18 Février 2006
    Messages:
    874
    J'aime reçus:
    0
    Je pense malgré tout que quelques bases suffisent

    Effectivement, je n'avais pas songé à cela...c'est imparable!!! :cry:
     
  69. Madrileño
    Madrileño Membre Honoré
    Inscrit:
    7 Juillet 2004
    Messages:
    32 105
    J'aime reçus:
    284
    Un point que je n'ai pas vu, les professionnels ne sont souvent pas d'accord sur certaines optimisations (voir certains quizz en 2007).
     
  70. Audreyb
    Audreyb Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    18 Août 2007
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Re: Un master plus ancien :)

    Ici Ex-étudiante Master idemm (citée par Edfrench) et au passage CP ref nat

    Ce qui m'interpelle le plus ici est au delà de la reconnaissance universitaire du métier.
    C'est en fait l'avenir professionnel en sortie d'étude.

    Alors oui une licence pro est "pro" et doit normalement répondre au problème des cursus purement théoriques
    Comme je l'ai lu dans les différents post le métier demande de nombreuses compétences :
    - connaitre les moteurs c'est bien
    - connaitre les langages de progr c'est bien
    - savoir rédiger c'est bien aussi

    Mais que fait-on de :
    - gestion de projet
    - management d'équipe
    - marketing
    - gestion de portefeuille
    - relation client
    - veille professionnelle

    Pour moi un CP ref c'est avant tout un CP web avec une forte orientation moteurs, une ENORME curiosité et une GROSSE culture G (d'où pour moi au delà des profils littéraires, les profils sciences humaines)

    Quels profils sont recherchés ?
    Regardons les offres ... bac +5, bac+5 et bac+5

    C'est pour toutes ces raisons que les étudiants Idemm de Lille3 intègrent des postes ref depuis plusieurs années maintenant et répondent parfaitement aux contraintes métiers même si la formation ne se positionnait pas forcement sur le seul créneau référencement.

    Que fait un référenceur licencié pro quand il veut évoluer professionnellement ou changer de voie ?
    Pas de méprise une licence pro réf est une bonne chose et je souhaite un avenir radieux à tous les futurs diplomés...


    En fait oui ! faites cette licence pro, venez compléter votre cursus en master pro Idemm et vous ne devriez pas avoir trop de difficulté à trouver du boulot...


    J'oubliai presque ... mon cursus initial : Maitrise de lettres modernes ;-)
     
  71. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Concernant les débouchés après la licence pro, c'est là la partie pour laquelle nous avons le moins de soucis.
    Comme je l'ai dit plus haut les entreprises que nous avons sondé avant de nous lancer sont déjà prêtes à embaucher.
    Certaines sont même des sociétés de référencement ! !
    Pour ceux qui en ont déjà fait l'expérience, recruter un référenceur est une chose bien difficile aujourd'hui...une formation permet à ce niveau de simplifier un peu les choses et de permettre des embauches moins hasardeuses.

    Pour ce qui est de l'anglais, il est absolument nécessaire.
    Aujourd'hui, une majeure partie de la veille à pour source des articles en anglais. Comprendre une vidéo de Matt cutts sans maîtriser l'anglais paraît difficile.
    Ensuite, beaucoup de sites ne peuvent aujourd'hui se passer d'un référencement anglais, de plus un référenceur professionnel est très souvent en contact avec des clients étrangers qui tous parlent la langue de Shakespeare, le langage des affaires.
    Entre parenthèses, le système scolaire en France est loin d'être le plus performant pour ce qui est de l'apprentissage des langues et de l'anglais en particulier.

    Audreyb, je tiens à attirer votre attention sur le management.
    Un chef de projet référencement n'est pas à la base un manager d'équipe, il travaille en équipe, ce qui est différent.
    Etant moi même chef de projet référencement ET "manager" (je préfère le mot "responsable") d'une équipe de 12 référenceurs de 7 nationalités différentes, je peux vous certifier que ce n'est pas la même chose.
    Ce type de management ne sera pas (encore) abordé dans cette formation contrairement aux autres points que vous citez.

    edfrench, Facebook est un outil intéressant, mais pour moi cela reste un outil parmi d'autres dans la galaxie du "web 2.0".
    D'autre part ce fameux "web 2.0" n'est pas utile à tous les référencements.
    En BtoB, si par exemple vous êtes une société internationale vendant des systèmes de mesure industriels de pointe (rien que ça ! ), l'utilisation d'un blog pour la promotion de vos produits peut certes être intéressante, mais très loin d'être dans les habitudes d'utilisation du public que vous souhaitez toucher.
    Il en va autrement pour ce qui est du BtoC ou du CtoC où là le web 2.0 peut devenir un fort levier de visibilité.
    Mais dans ce domaine il me faudrait plus qu'un post pour en parler :wink: ou un cours en licence pro :wink: :wink:
     
  72. FroZenDooM
    FroZenDooM WRInaute discret
    Inscrit:
    11 Août 2004
    Messages:
    139
    J'aime reçus:
    0
    Attention aux sociétés de référencement!

    Non seulement elles ne sont pas composés de gens aillant une formation spécifique en référencement vu que ça vient seulement de voir le jour, mais en plus certaines utilisent des techniques certes efficaces mais très dangereuses.

    Par exemple *** qui se fait connaître comme professionnel du référencement pratique la page satellite et le cloaking. J'ai repris un référencement à eux c'était la catastrophe.
    Oh oui beaucoup de visites vus les pages bourrées de mots clef, et les liens partout!
    Des liens cachés, des pages satellite bourrées de duplicate content.. alors quand j'entends que ces gens se fond passé pour société pro en référencement je dis : méfiance.:evil:
    Une autre à laquelle j'ai eut affaire la semaine dernière s'amuse à mettre des liens en haut de la page accueil, dont le texte est composés de mots clef mais ils pointent tous sur la page d'accueil! Super efficace ... :cry: et d'un redoutable intérêt pour l'internaute. Si je peux vous conseiller un dicton à dire à vos élèves : "Toujours penser à l'internaute, lui proposer des sites de qualité et des liens utiles"

    Par chance la clientèle est encore assez ignorante pour se dire que leur référenceur utilise des techniques à risque pouvant faire black lister son domaine. Ce qui jetterait un doute sur la profession. On peut espérer que les référenceurs issus de formations universitaires ne pratiquerons pas ces méthodes répréhensibles.

    On peut même voir se profiler une autre formation, le chasseur de méthodes frauduleuses. :wink:
     
  73. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 413
    J'aime reçus:
    0
    d'où l'intérêt d'être, aussi, formé sur ces méthodes plus que borderline. Il n'y a qu'à voir comment, très fréquemment, les wrinautes arrivent à trouver rapidement la cause d'un blacklistage, d'une exclusion d'adsense, etc... :wink:
     
  74. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Il faut en effet je pense, qu'un référenceur connaisse le maximum de techniques de référencement. Ne serait-ce que pour les détecter lorsqu'il lui arrive un site qui a déjà été référencé avec de mauvaises ou de bonne pratiques.

    Pour ce qui est des sociétés de référencement qui utilisent des méthodes douteuses, j'aimerai apporter une nuance.
    Il arrive aujourd'hui que certaines (grosses) entreprises investissent des sommes considérables dans la création de sites quasiment "in-référençables".
    Vu les sommes engagées, venir en bon référenceur et proposer de refaire ceci ou cela même avec la plus grande diplomatie possible : c'est NON
    ex : sites en lotus +frame+pas de ré-écritures d'url+toutes les pages dupliquées+1 seul modèle de page etc etc ET quelques milliers de pages indexées avec un contenu très intéressant et utile pour l'internaute ! ET interdiction de toucher à la structure du site. Que faire ?

    Un référenceur doit dans ce genre de cas quand même pouvoir proposer la solution la moins mauvaise, pour l'internaute ET le moteur, les deux allant très souvent de paire.
    En tout cas je trouve qu'ici, le fait de réaliser des pages satellites propres avec du vrai contenu informatif, une vraie charte graphique, ce qui revient finalement à faire de vraies pages de site, mais référençables, n'est pas de la triche.
    D'ailleurs ce genre de problème en souligne un autre qui est la capacité des moteurs dont Google, à traiter les technologies web dans leur algorithmes. Google est loin d'être parfait à ce niveau, pas plus que les autres en tout cas.

    Pour ce qui est du cloaking là aussi, un "bon référenceur" doit savoir reconnaître ce qui sert à tricher du reste.
    je pense que bon nombre d'entre vous on déjà eu cette problématique lorsqu'on vous demande du référencement :
    le gentil webmaster qui a lu que "le duplicate content c'est pas bien", et qui ne veut pas enlever les ID de session de ses URLs car c'est plus facile de faire du ""cloaking"", terme qu'il ne connait d'ailleurs même pas. Je dis "gentil" webmaster, car son but n'est pas de tromper l'internaute, mais juste de ne pas être pénalisé par les moteurs...

    Allez je conclus car mes post sont toujours trop longs :oops:
    Je pense que toutes ces différentes problématiques et leurs manières d'être résolues doivent être enseignées aujourd'hui, tant au niveau technique pur qu'au niveau marketing et gestion des relations client.
    Cela n'empêche pas évidemment qu'être professionnel, c'est aussi savoir dire non.
     
  75. FroZenDooM
    FroZenDooM WRInaute discret
    Inscrit:
    11 Août 2004
    Messages:
    139
    J'aime reçus:
    0
    Pour avoir eut à référencer ce type de site à problème : frame, flash .. ets, il y a des techniques pour les référencer dans les règles.

    Les noframes et noscripts sont autorisés et fonctionnent.
    Je vais me faire l'avocat du diable : :twisted:

    - Site en lotus : du moment que l'affichage ce fait en HTML au final. ou comme pour le flash on met une frame avec un noframe contenant le même site en html.
    - frame : en utilisant le Noframe on fait un site parallèle qui sera lui correctement référencé.
    - URL rewriting : cela n'est pas décisif pour le référencement. C'est mieux mais ne constitue pas un point obligatoire. C'est surtout le texte du lien qui est utile et doit avoir des mots clef.
    - les pages dupliquées: normalement dans un site il n'y en a pas. Si oui, il faut juste refaire les liens pour envoyer un des liens vers la seule page.
    - modèle de page : c'est le contenu avant la forme qui prime. La plupart des sites ont de toute façon la même structure sur toutes les pages.
    - Pas touche à la structure. Et bien on n'y touche pas. Les balises noframe ou noscript avec un htaccess pour rediriger les liens duppliqués devrait régler tout ça sans toucher la structure.
    - les ID de session : il y a des méthodes permettant au robot de ne pas prendre en compte les sessions et c'est autorisé.

    La solution la moins mauvaise c'est quand même de ne pas utiliser un technique risquant un blacklistage.
    Même une grosse entreprise pourra comprendre qu'on ne souhaite pas lui faire ce type de référencement dangereux.
    :arrow: En revanche si ils insistent et sont conscient du risque effectivement on peut le faire, ça n'est pas interdit pas la lois.
    :idea: Ce sont uniquement les moteurs qui censure les sites utilisant les techniques de référencement exagérée. (cela dans le but de proposer à l'internaute un site intéressant au contenu crédible par rapport à se recherche)
     
  76. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    S'ils veulent manger, ils feront exactement ce que la boîte qui les emploiera leur dira de faire. Et s'il s'avère qu'il est impossible d'obtenir des résultats sans tricher, il y a intérêt à ce qu'ils sachent comment obtenir le maximum en prenant le minimum de risques.
    Ce sera une formation d'équilibristes :)
     
  77. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Je vais être très clair :

    1/ Les situations ou le site est "intouchable" sont rares heureusement. Et les pages satellites qui restent une vieille solution, ne sont évidemment pas la seule solution. Ce que je voulais souligner c'est que leur utilisation n'est pas forcément liée à une volonté de tricher. Idem pour le cloaking.

    2/ Il sera très important lors de la formation de donner des règles de conduite aux futurs référenceurs.
    La première règle étant de ne jamais mettre un site en danger avec des pratiques reconnues comme "interdites".
    Maintenant si le client le demande, il faut être rigoureux, car la responsabilité d'un acte ne pèse pas que sur l'instigateur de cet acte, mais aussi sur celui qui l'a réalisé en connaissance de cause. Et c'est là qu'un professionnel doit dire "NON".

    C'est en tout cas ce qui sera enseigné. Mais après la formation, à chacun des étudiants de se débrouiller avec sa conscience.

    Les enseignants de cette formation, universitaires comme professionnels ont tous un longue expérience de leur métier.
    Les professionnels qui interviendront ont tous entre 5 et 7 ans d'ancienneté (voire beaucoup plus) dans leurs métiers respectifs, avec tous la même philosophie d'un travail bien fait, dans les règles de l'art.
    Pour ma part, je dirai qu'en 7 ans de référencement et quelques centaines de prestations réalisées, une seule fois un client ne m'a pas écouté et l'a payé par un black listage. En une semaine le site était de nouveau dans Google, le client soulagé, mais surtout à L'ECOUTE.

    Et je mange toujours bien :)
     
  78. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    6 026
    J'aime reçus:
    1
    Pas de souci, Tobias, moi aussi je prône le travail dans le respect des directives :)
    Mais il est difficile de ne pas remarquer que beaucoup de belles positions sont obtenues autrement. Et tu viens de le dire : un blacklistage en règle, ça se récupère en peu de temps :)
    Je crains un discours angélique animé d'un clin d'oeil entendu et répété.
     
  79. TOMHTML
    TOMHTML WRInaute accro
    Inscrit:
    25 Août 2004
    Messages:
    2 524
    J'aime reçus:
    0
    @Tobias : je suis tout à fait d'accord avec toi. Quand je parle avec des personnes qui connaissent "un peu" le référencement, ce n'est pas les résultats qui font que l'on a une certaine autorité dans le dialogue, c'est bien le fait de connaître un maximum de techniques, mauvaises ou pas, et les possibilités. Exemple : le simple fait de dire "tu as pensé à faire ton sitemap.xml ?", déjà ça calme :)

    Comme disait l'un de mes profs : le plus important, ce n'est pas de savoir utiliser comme un dieu les outils que l'on connaît, c'est d'avoir connaissance tous les outils qui sont à notre disposition, leurs forces et leur faiblesses.
    Je vous laisse méditer là-dessus.
     
  80. Madrileño
    Madrileño Membre Honoré
    Inscrit:
    7 Juillet 2004
    Messages:
    32 105
    J'aime reçus:
    284
    Très sage. :mrgreen:
     
  81. Darkcity
    Darkcity WRInaute passionné
    Inscrit:
    7 Juin 2007
    Messages:
    1 256
    J'aime reçus:
    0
    C'est vrai. C'est une très bonne phrase qui s'applique parfaitement au monde du webmastering et du ref.

    Dans une application pratique, le plus dur quand on se lance dans un projet est de savoir comment le réaliser : CMS ? Codage intégral ? Modèle économique ? Stratégie de popularisation ? Le reste, on peut l'apprendre sur le tas, dans le feu de l'action. Et dans un monde virtuel en perpétuelle évolution, mieux vaut s'intéresser à tout que de camper sur ce qu'on maitrise à la perfection.
     
  82. Etnyk
    Etnyk Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    12 Septembre 2008
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Eh bien, que de réactions ! Au moins, cette formation aura fait son "buzz" dans le milieu du référencement.

    Je suis étudiant à Mulhouse, dans la licence Services et Réseaux de Communication, option Référenceur et Rédacteur Web. Donc vous allez dire que je ne suis pas un spécialiste du référencement (ni de l'enseignement d'ailleurs), et que je n'ai pas mon mot à dire pour juger de la qualité d'une formation, encore moins en référencement.
    Cependant, j'aimerais quand même réagir sur quelques points évoqués ici... Avec 1 semaine de cours seulement, je vous l'accorde.

    Certains ici ont dit que les professeurs étaient des théoriciens, enfermés dans leur tour d'ivoire, déconnectés du monde réel, bercés par les bizounours etc...
    Pourtant, si je fais le tour des cours que j'ai eu cette semaine, je remarque tout de même que le cours d'introduction a été assuré par Olivier Andrieu (qui ne me semble pas être orienté "théorie"), que j'ai eu deux cours assurés par les salariés d'une agence de référencement générant 3 millions d'€ de CA par an, référençant en 7 langues différentes ainsi qu'un cours d'audit assuré par David Eichholtzer, qui m'a semblé être l'exposé précis de ses méthodes de travail et de son expérience personnelle depuis dix ans. Plus de 50% des intervenants sont des professionnels, et (beaucoup) plus de 50% du temps est passé en entreprise. Donc la part du théorique pur me semble, comment dire... relativement faible.

    De plus, dire qu'on peut devenir référenceur en deux semaines en lisant WRI comme semblait le penser DarkCity me semble un peu... limite. Mais bon, je ne suis pas (encore) référenceur, je peux me tromper.

    Bien sûr, je pense qu'il est très important de se constituer une culture personnelle, par des lectures sur le domaine, et qu'il est tout à fait possible de devenir référenceur autodidacte. Mais je ne vois pas pourquoi il faudrait se priver d'une source d'informations précieuses, issues de l'expérience de professionnels qui endossent la casquette "prof" pour les 40h de cours de leur matière. On peut étudier en autodidacte en PLUS de la formation ! D'où l'importance de la veille (qui fait partie de nos cours)

    Par contre, j'avoue que le côté "technique", code, peut manquer un peu à certains d'entre nous... MAis la formation s'oriente vers le métier de conseil. Notre rôle (si j'ai bien compris) serait plus de donner les recommendations nécessaires aux développeurs. Mais qui peut se vanter d'être Webmaster, référenceur, développeur, spécialiste du e-marketing, rédacteur Web, veilleur et graphiste à la fois ?

    Voilà mon avis après une semaine de cours. N'hésitez pas à juger de l'évolution de mes talents de rédacteur Web, en suivant le blog de mon entreprise, sur le thème de la veille (http://www.blueboat.fr) !


    edit : Merci Tobias et David pour vos cours, c'était passionnant !
     
  83. polweb
    polweb WRInaute accro
    Inscrit:
    18 Octobre 2006
    Messages:
    3 264
    J'aime reçus:
    0
    Je veux bien donner des cours dans cette formation :D
     
  84. phloam
    phloam WRInaute passionné
    Inscrit:
    8 Avril 2005
    Messages:
    1 127
    J'aime reçus:
    0
    Vous n'avez aucun cours de programmation ???
     
  85. Madrileño
    Madrileño Membre Honoré
    Inscrit:
    7 Juillet 2004
    Messages:
    32 105
    J'aime reçus:
    284
    Merci Etnyk pour les informations.
    :mrgreen:
     
  86. fredfan
    fredfan WRInaute accro
    Inscrit:
    2 Juillet 2008
    Messages:
    2 868
    J'aime reçus:
    2
    Si vous arrivez dans une entreprise pour donner des conseils à des développeurs et que vous ne comprenez un minimum le html ça ne va pas faciliter le dialogue
     
  87. edfrench
    edfrench Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    2 Juin 2003
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Nous sur Lille, ils connaissent le Htlm et ont une init au PHP :)
     
  88. Darkcity
    Darkcity WRInaute passionné
    Inscrit:
    7 Juin 2007
    Messages:
    1 256
    J'aime reçus:
    0
    C'est pourtant ce que je suis devenu. Avec évidemment une grosse part d'expérimentations, de tests et de remises en questions... mais le côté théorique ça vient en quelques jours. Au niveau pratique ça se fait effectivement sur une longue durée.
    La majorité des gens qui fréquentent ce forum, car il ne faut pas oublier que le Web vient à peine de débarquer en France donc ce domaine de formation est ultra-récent. Quand on fait du webmastering indépendant, on se doit de maitriser tous ces sujets et en général on l'a fait de manière totalement autodidacte.

    Enfin bon, admettons. On verra bien ce que ça va donner. Je ne suis pas spécifiquement contre ces formations, mais j'ai un peu peur que ses futurs diplômés ne remplacent sur le marché du travail des autodidactes plus compétents.

    Mais cette formation m'intéresse, je n'exclue pas d'y faire un tour un jour.
     
  89. TOMHTML
    TOMHTML WRInaute accro
    Inscrit:
    25 Août 2004
    Messages:
    2 524
    J'aime reçus:
    0
    Merci Etnyk pour ton message.

    S'il y a des étudiants en informatique à l'IUT de Lens ici, vous allez avoir un prof de SEO très sympa cette année, dont le nom finit par "OMHTML" ^^
     
  90. andre1980
    andre1980 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    27 Juillet 2008
    Messages:
    49
    J'aime reçus:
    0
    J'ai surtout peur moi que l'état créer encore une filière à chômeur.

    le web étant un des hobby préféré des jeunes, il y a des chances pour que l'école forme plus de "référenceur" que ceux que le marché à besoin d'ici quelque année.

    Combien d'infographiste au chômage, des tonnes. Pourquoi? car pas de départ à la retraite car nouvelle profession.

    Une fois, les entreprises fourni en salarié, bonjours au nouveau pour trouver une place.

    Je connais une personne qui travail à l'ANPE, son agence voit arriver en masse des infographiste avec un master. Le marché est surbooké.
     
  91. Raspailloux
    Raspailloux WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Messages:
    401
    J'aime reçus:
    0
    Je déterre le topic mais bon j'aimerais savoir si après quelques mois et promos la formation est toujours "dans le coup", si les étudiants qui se sont lancés dans cette voie sont contents de la formation etc...

    J'ai moi même déposé ma candidature dans cette licence pour la rentrée de septembre 2009, on m'a déconseillé d'y aller je ne vous le cache pas, un de mes prof en IUT m'a clairement dit que je n'apprendrais rien de plus que ce qu'il m'a enseigné (ça je n'y crois pas trop mais bon ^^).

    Tout ça pour dire que je pense qu'une formation comme celle-ci, menant au métier que j'aimerai exercer me paraît non pas incontournable mais "être un plus dans un CV". Je trouve personnellement le contenu de la formation intéressant et la possibilité de la faire en apprentissage me motive vraiment (surtout que j'ai déjà une proposition pour être apprenti dans une agence de ref ^^).

    Donc voilà à l'heure actuelle, sur WRI, vous en pensez quoi?
     
  92. Tobias
    Tobias Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    16 Mars 2006
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Je ne sais pas quelle formation vous avez suivi à votre IUT.
    Dans tous les cas, je vous conseille d'aller directement sur le blog des étudiants de la promo 2008-2009.
    Tapez juste licence referencement dans Google, le premier résultat devrait être le bon :wink:

    A bientôt
     
  93. Raspailloux
    Raspailloux WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Messages:
    401
    J'aime reçus:
    0
    Merci beaucoup pour l'indication :)

    edit: je vais aller m'inscrire histoire de poser mes questions directement chez eux.
     
  94. TNT90
    TNT90 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    1 Février 2009
    Messages:
    25
    J'aime reçus:
    0
    Je ne connaissais pas cette formation, je suis très tenté :D
     
  95. u8086
    u8086 WRInaute passionné
    Inscrit:
    24 Mai 2004
    Messages:
    2 446
    J'aime reçus:
    0
    [HS]
    Encore un qui crois savoir parce qu'il n'a rien approfondi.

    Pire, je suis persuadé que ce discours est tenu par un prof de "sciences dures" qui pense que les "sciences humaines" reposent sur un socle de connaissances vide...
    [/HS]

    Je pense que se renseigner directement auprès des étudiants serait une bonne stratégie : http://www.licence-referencement.fr/


    PS : je n'ai eu à ce jour que des bons échos, que ce soit d'étudiants ou d'observateurs extérieurs et professionnels.
     
  96. Raspailloux
    Raspailloux WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Messages:
    401
    J'aime reçus:
    0
    Merci beaucoup MagicYoyo pour ta réponse :)

    Boarf c'est un prof de communication ^^ enfin bon je le remercie quand même c'est lui qui m'a fait découvrir le référencement :mrgreen:
     
  97. TNT90
    TNT90 Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    1 Février 2009
    Messages:
    25
    J'aime reçus:
    0
    Les candidatures sont encore ouvertes pour l'année prochaine, je viens d'appeler :)
     
  98. Raspailloux
    Raspailloux WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    19 Février 2009
    Messages:
    401
    J'aime reçus:
    0
    Ya jusqu'à fin juin je crois =)

    Moi j'ai posé ma candidature ya un moment déjà ^^

    J'attends de savoir si ils veulent de moi maintenant :|
     
  99. 00429bes
    00429bes Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    13 Octobre 2008
    Messages:
    40
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Sans vouloir créer de polémique, n'y a t'il pas un risque que cette formation forme d'excellents experts, mais malheureusement inefficaces ? Je m'explique...

    Les moteurs et les algorithmes sont compliqués. On constate aujourd'hui que beaucoup de sites référencés et bien positionnés s'appuient sur des techniques limites et parfois dépassant celles-ci et que beaucoup de pages devraient être considérées comme spam, etc... Je ne vais pas lister ici toutes les "bidouilles" et autres comportements interdits par les moteurs, et pourtant ces pages "bidouillées" passent au niveau de ces derniers.

    Le risque dont je parlais c'est en fait que cette formation va permettre à des personnes de devenir des experts Honnêtes du référencement, mais feront-ils le poids contre toutes les mauvaises techniques, ou devront ils eux aussi, et à contre coeur, recourir à ces bidouilles et du coup laisser derrière eux une formation pour revenir au comportement basique et autodidacte du référencement actuel.

    Au contraire, est-ce que le fait d'encourager les bonnes techniques va permettre aux moteurs de durcir leur algorithme au niveau de la qualité des sites soumis et de rejeter les sites de plus en plus limites ? C'est à espérer. Cependant, il y aura toujours des personnes malveillantes pour trouver les failles de ces algorithmes (bon, ceci dit, on rencontre dans tous les domaines des gens malveillants).

    Et puis, je m'interroge aussi sur le contenu de cette formation. Est-ce que le fait d'être à l'écoute des labos et experts du référencement et se tenir constamment informé n'est-il pas nécessaire dans un monde qui évolue relativement vite. Quelle plus value apporte cette formation par rapport à l'expert autodidacte ? J'attends les retours, non pas à chaud, mais à froid d'ici un à deux ans.
     
  100. Greendog
    Greendog WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    18 Mars 2008
    Messages:
    448
    J'aime reçus:
    0
    De bons éléments vont en sortir de cette formation à n'en pas douter, de là c'est leur curiosité qui fera la différence. Un bon référenceur à l'instant T sera complètement dépassé à T+2 s'il ne se tient pas à jour des nouveautés. C'est un métier ou contrairement à d'autres comme l'électricien qui peut travailler avec ce qu'il a apprit pendant sa formation durant des années.
    Ici ça va vite, très vite, il y aura une sélection naturelle.
     
Chargement...
Similar Threads - référencement Web université Forum Date
Légalité de mon site web - Référencement de lieu. Droit du web (juridique, fiscalité...) 2 Juillet 2020
référencement d'une page web de recherche Problèmes de référencement spécifiques à vos sites 29 Mai 2019
Référencement google avec Annuaire Webrankinfo Référencement Google 30 Septembre 2018
Référencement site web Débuter en référencement 20 Avril 2018
WEB GAME SEO ou la guerre des SERPS - Référencement Google Expérimental Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 26 Décembre 2017
Formation référencement pour jeune webmaster Débuter en référencement 9 Avril 2017
Référencement vidéo au format webm Débuter en référencement 29 Mars 2017
Base Du Référencement Site Web Problèmes de référencement spécifiques à vos sites 18 Janvier 2017
Aide : référencement site web Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 22 Juillet 2016
WebGL 3D et iFrames: quel impact sur le référencement? Rédaction web et référencement 24 Mai 2016