Linkbaiting : comment obtenir des backlinks spontanément

WebRankInfo

Olivier Duffez (admin)
Membre du personnel
On en parle depuis quelques mois sur les sites anglosaxons, le terme devient à la mode mais pourtant le concept n’a absolument rien de nouveau : le linkbaiting consiste à créer du contenu qui va susciter spontanément des liens naturels (backlinks).

Concrètement, ça consiste à créer chez vos lecteurs ou vos visiteurs d’un instant l’envie irrépressible de faire un lien vers votre blog, votre site, vers un article ou une idée en particulier. Les anglo-saxons, qui sont toujours premiers lorsqu’il s’agit de créer une mode ou un mouvement sur Internet, ont déjà défini les contours de la technique pour créer des liens entrants (ces fameux liens naturels ou organiques chers aux référenceurs) sans en avoir l’air, et distinguent plusieurs manières de le faire…

Je vous invite à lire son article

Edit : je complète par un de mes articles publiés 2 ans plus tard, le 18/07/2008 :

L’avis de Matt Cutts sur le link building : linkbait, widgetbait, liens réciproques…
Voici quelques infos tirées d’une interview de Matt Cutts par Eric Enge publiée le 16 juin 2008. Matt Cutts est le responsable de l’équipe de lutte contre le spam, qui fait partie du département Qualité du moteur de recherche. Il donne son avis sur les caractéristiques des bons liens, sur les techniques de linkbait et particulièrement de widgetbait, sur les liens réciproques et sur quelques autres aspects du link building.

Un lien efficace en référencement sur du long terme
Voici d’après Matt Cutts les caractéristiques d’un lien qui aura du poids (en référencement) sur du long terme (dans un monde idéal…) :
  • le lien est éditorial, intégré dans un contenu texte
  • le lien n’a pas été demandé par celui qui l’a reçu : celui qui a fait le lien l’a fait volontairement car il estime que la page en question est intéressante, utile, amusante, etc.
  • les liens issus d’une opération de linkbait peuvent être considérés bons à long terme (mais Matt Cutts sous-entend que ce n’est pas toujours le cas, sans préciser sa pensée…)
Le linkbait
Un exemple récent de linkbait innocent : Zappos.com a récemment fait parler de lui, pour sa politique de recrutement singulière : après 15 jours à former un nouvel embauché, ce dernier se voit proposer 1000$ s’il souhaite finalement quitter la société. Zappos.com préfère garder les employés qui sont motivés pour travailler chez eux, et laisser partir ceux qui estiment que 1000$ sont plus intéressants à prendre… Ce site a donc obtenu ces dernières semaines de nombreux liens, mais ces liens restent naturels, ils sont donc bons pour le référencement.

Le widgetbait
D’autres exemples : créer quelque chose d’unique, que personne n’a encore jamais fait sur le web. Ca peut être un simple glossaire, un service, un produit open source, une extension Firefox, etc. Quand on se lance dans une opération de widgetbait (un linkbait basé sur un widget), il faut faire attention que les liens inclus dans le widget (qui vont donc se retrouver sur les pages de ceux qui utilisent le widget) ne soient pas cachés. Il faut que le webmaster qui intègre le widget sur son site comprenne bien ce que ça implique. Un mauvais exemple : un simple bout de code pour un marqueur de statistiques, qui cache un lien dans la partie noscript, qui n’a rien à voir avec le service de statistiques en question.

En résumé, en termes de référencement Google, un bon widgetbait :
  • ne cache pas 36 liens dans le code,
  • précise clairement les choses aux webmasters qui veulent l’intégrer sur leur site,
  • les quelques liens sont tous dans la thématique du site qui a créé le widget,
  • les liens pointent vers le site qui a créé le widget et pas des sites tiers
Les liens réciproques : bonne idée ?
Les liens réciproques sont-ils néfastes pour le référencement dans Google ? On est maintenant bien habitués à la réponse mais Matt Cutts le redit : non, les liens réciproques ne sont pas pénalisés dans l’algorithme de Google car ils sont un phénomène naturel sur le web. Par contre ce qui n’est pas naturel, c’est qu’une trop grande partie du profil de liens du site (ou de la page) soit faite de liens réciproques. Il ne faut pas tomber dans l’excès (mais bien entendu il n’y a pas de chiffre officiel ou optimal sur le taux de liens réciproques à ne pas dépasser…).

Liens venant de sites à fort notoriété
Est-il efficace d’obtenir beaucoup de liens de sites de référence (bon TrustRank ou équivalent) ?

Oui c’est bien mais il ne faut surtout pas se concentrer uniquement sur ce type de liens. Un site dont la proportion de backlinks issus de site à très forte notoriété dépasse largement la moyenne peut être détecté par Google. Même si le PR (de la toolbar) ne veut plus dire grand chose, si on se base sur le PR des backlinks, il faut que leur répartition soit similaire à la répartition moyenne observée sur le web. Il ne faut pas recevoir l’essentiel des backlinks de pages à PR supérieur à 6 puisque ce n’est pas naturel…

Matt Cutts réexplique ici des choses que l’on connait depuis longtemps mais j’ai malgré tout retranscrit ici les éléments que j’ai trouvés intéressants.
 

u8086

WRInaute passionné
Euh... ça méritait vraiment une actu ça ? J'ai loupé un truc peut-être ?
La seule info que je vois là dedans, c'est que les anglophones sont très réactifs pour créer des néologismes.
 

lafleur2004

WRInaute passionné
Oui, ça fait mieux que de dire "trouver des trucs pour déclencher le cyber bouche-à-oreille".

"Buzz marketing", c'est déjà démodé ?

Mais bon, faut être au courant des tendances, je vais essayer de placer "link baiting" lors de ma prochaine réunion client, si quelqu'un est assez aimable pour me dire comment ça se prononce ;)
 

TOMHTML

WRInaute accro
moi je demande rien et y'a plein de site qui font des liens vers le mien, la classe :)
merci Olivier pour l'article, enfin le lien vers l'article :lol:
 

Sébastien Billard

WRInaute passionné
Moi j'appelle ça "créer du contenu de qualité qui génère spontanément des citations". Allez j'y vais de mon néologisme : "info-qualiting" :D (vous l'avez vu ici le 1er)
 

gripsous

WRInaute passionné
"créer du contenu de qualité qui génère spontanément des citations"
Rien de nouveau finallement, on met un mot sur un principe vieux comme le web, d'ailleur l'auteur de l'article originel le dit lui même :
Although the term "link bait" is fairly new, the entire concept of link bait has been around as long as the internet itself

Bon aprés s'il faut appeler "ça" link bait, allons y pour Link Bait.... :wink:
 

Discussions similaires

Haut