[référenceurs] comment gérez-vous les conflits d'intérêts?

Discussion dans 'Référencement Google' créé par carole heinz, 17 Janvier 2008.

  1. carole heinz
    carole heinz WRInaute passionné
    Inscrit:
    28 Février 2007
    Messages:
    2 417
    J'aime reçus:
    0
    bonjour,

    je me pose une question presque existentielle...

    cette question s'adresse d'abord aux référenceurs professionnels (càd vivant de leur activité de référencement).

    imaginons que je travaille pour un fleuriste à Lyon, je bosse bien, blablabla, son site est premier sur "fleuriste Lyon".

    super.

    un de ses concurrents, voyant ce site bien référencé, fait lui aussi appel à mes services afin d'accéder à la première page de Google sur son mot-clé préféré....

    puis un deuxième, puis un troisième...

    je trouve ça problématique, dans ce cas, un client étant forcément toujours devant un autre, la notion "ex-aequo" n'existant pas chez notre ami Google.

    comment gérer ce problème? faut-il refuser le contrat, jouer carte sur table, refourguer le client à un confrère (moyennant finances hein) ou autre?
     
  2. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 730
    J'aime reçus:
    174
    En fait, quand je bosse avec le premier fleuriste, nous nous mettons d'accord sur le type de "concurrents" que je ne pourrais pas accepter, et il paye pour cette exclusivité.

    C'est normal, c'est ce qui se pratique dans beaucoup de métiers.
     
  3. carole heinz
    carole heinz WRInaute passionné
    Inscrit:
    28 Février 2007
    Messages:
    2 417
    J'aime reçus:
    0
    mhh, c'est ce que je pensais, mais que fais-tu de ce 2ème client? tu le laisses se perdre tout seul dans les méandres des arnaques au référencement?

    et puis, hypocrisie mise à part, ça fait pas mal de C.A. potentiel qui s'en va, non?
     
  4. Vld44
    Vld44 WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    307
    J'aime reçus:
    0
    hum, sinon tu acceptes les 2 mais tu ne promets pas la lune aux 2 ...
     
  5. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    5 997
    J'aime reçus:
    1
    Je ne vois pas où serait le conflit d'intérêts ni pourquoi un référenceur travaillerait moins bien pour un fleuriste que pour un autre fleuriste.
    La seule précaution à prendre, disons déontologiquement, est de prévenir le candidat qu'on bosse déjà dans le secteur.
    Ce qui vous aveugle un peu je pense, c'est que vous voyez la concurrence entre les sites, qui ne mettront que très rarement en oeuvre exactement les mêmes moyens financiers pour des objectifs exactement les mêmes, alors qu'il s'agit de battre le moteur.
    Evidemment, si vous vous contentez de vendre des places dans les SERPs, ça change tout ...
     
  6. blogger
    blogger WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    24 Novembre 2006
    Messages:
    359
    J'aime reçus:
    0
    Ici, y a pas grand monde et je fais de la seo de proximité,
    j'ai résolu l'affaire de la façon suivante, le premier étant par définition le mieux référencé, ben il aide tout simplement ses petits camarades.
    Au début ça un peu choqué le premier puis voyant que les deux autres se sont mis a fréquenter son resto histoire de remercier, il trouve ça finalement pas mal.
    -http://www.vacances.ardennes-restaurant.be
    Le but quand tu rassembles plusieurs chasseurs n'est pas de les inviter à s'entredévorer pour le même territoire mais de s'associer pour partir à la conquête d'un plus vaste.

    bon evidement dans ce cas précis, quand il y a une sanction, ils sont tous dans la même charette :?
     
  7. carole heinz
    carole heinz WRInaute passionné
    Inscrit:
    28 Février 2007
    Messages:
    2 417
    J'aime reçus:
    0

    euuh désolée Szarah mais sur ce coup-là je ne te suis pas. il y a réellement conflit d'intérêt, pour peu qu'on veuille le meilleur pour ses clients, ce meilleur-là c'est la 1ère place, or il n'y en a qu'une.

    après je ne sais pas quelle est ta définition du référencement, mais pour moi, oui, c'est effectivement "une place dans les SERPs".

    la meilleure place possible, et sur les bons mots-clé, of course.

    et donc oui, deux fleuristes sur Lyon sont en concurrence, en concurrence frontale même, dans la rue comme dans les SERPs. je suis loin d'être aveuglée, au contraire, j'ouvre grand les yeux.

    quand on connait les différences des taux de clics de l'internaute "lambda" (qui n'existe pas, mais passons) sur le premier et le troisième résultat dans les SERPs pour un mot-clé donné, pour peu que l'on soit un tant soit peu honnête envers ses clients, je ne crois pas que "prévenir" suffise, justement.

    c'est ici la définition même du conflit d'intérêt.
     
  8. carole heinz
    carole heinz WRInaute passionné
    Inscrit:
    28 Février 2007
    Messages:
    2 417
    J'aime reçus:
    0
    8)

    au moins ça a le mérite de la franchise, et je crois que c'est ce qu'attend, avant tout, un client.
     
  9. blogger
    blogger WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    24 Novembre 2006
    Messages:
    359
    J'aime reçus:
    0
    ben tes fleuristes à lyon, il y a un tas de mots clé à envisager : montage floraux, location plante, décoration....
    tu leur vends x places sur x mots mais c'est un peu bourrin comme truc ou c'est une façon élégante de dire que tu as un client à fourguer en stock ? :D
     
  10. Wm-
    Wm- WRInaute discret
    Inscrit:
    20 Décembre 2007
    Messages:
    53
    J'aime reçus:
    0
    Moi je suis complétement d'accord avec Szarah. Si vous vendez une place dans les serps, vous êtes des arnaqueurs. Ce que vous vendez, c'est une optimisation de la présentation d'une information (en l'occurence, un site web) et ça ça peut être fait pareil pour trois personnes différentes mais dans le même secteur. Aprés, la place dans les serps ce n'est pas vous qui allez la déterminer mais le moteur en fonction de critéres que vous contrôlez (et que vous avez donc maximisé pour vos différents clients) et de critères que vous ne contrôlez pas : des liens que certains n'ont pas, l'âge du domaine du client, la forme du domaine du client, et surtout surtout, les 250 millions de parties d'algorithme dont personne n'a aucune idée à part les ingénieurs Google (et qui de toutes façons doivent changer toutes les semaines).
    En bref, vous vendez la mise en place de conditions idéales à priori. Le résultat concret dans les serps ne dépend pas que de vous.
     
  11. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 274
    J'aime reçus:
    0
    le problème, c'est qu'une fois optimisé le premier site, on connait quelques uns des termes pour travailler de façon efficiente sur la longue traine. Et si la longue traine fonctionne encore bien, c'est qu'il y a peu de concurrence dessus
     
  12. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 730
    J'aime reçus:
    174
    C'est assez simple, je construis des sites, je les optimise et je les référence.

    Je ne vois pas vraiment de façon de faire globalement très différemment sur un riad sur Marrakech, et comme dit Carole, il n'y a pas plus de dix places en tête.

    Je n'ai aucune problème pour faire 15 sites d'hôtels, mais sur un segment donné, je n'en prends qu'un, sur une période donnée.

    C'est décidé au départ (genre pas d'hôtel dans la même catégorie, mais une autre oui, ou des chambres d'hôtes) et éventuellement une liste de concurrents :)

    Et il est clair que comme en tout, l'exclusivité à un prix.
    En même temps ça fidélise mes clients, et ça les pousse à me recommander chaudement "ailleurs".

    Ce qui fait je ne suis pas sûre de perdre du CA, parce que pour l'instant j'ai plutôt "une liste d'attente". Et je vends aujourd'hui mes prestations très cher pour le Maroc. Alors qu'il y a des gens qui vendent des sites pour à peine 50 euros.

    Enfin, en stratégie long terme, cela me permet de construire peu à peu un réseau de sites complémentaires.

    Et enfin, ça m'évite de faire de l'abattage en faisant 40 fois le même site de location de voiture, donc je continue à m'amuser en bossant.

    Il y a des boites qui ont adopté la stratégie inverse, en prenant tout ce qui passe, et qui commencent à avoir des problèmes à cause de ça.

    Et quand j'étais client, la clause d'exclusivité était toujours dans le cahier des charges

    Je complète, je n'avais pas vu la suite.

    Je ne vends pas, je n'ai jamais vendu une place dans les SERP.
    Je vends le fait de faire de mon mieux pour que le site soit positionné le plus haut possible, et ça pas seulement avec le code ni l'optimisation.

    Je ne pense pas que faire "la même chose" pour deux clients différents soit faire "de mon mieux".
    Quand j'utilise certaines plateformes, il n'y a pas de place pour deux liens, mais pour un.

    Donc je maintiens que pour moi il y a conflit d'intérêt.

    Après ça dépend de la prestation vendue.
     
  13. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 730
    J'aime reçus:
    174
    Je ne pense pas, je pense que la vraie précaution à prendre, c'est de prévenir son client déjà existant.

    Si tu penses qu'il est important pour un prospect de savoir que tu bosses déjà dans le secteur, je pense qu'il est encore plus important de prévenir ton client, qui a commencé à travailler avec toi en étant seul sur le secteur, que la situation risque de changer sans qu'il ait le choix ?

    Car si c'est une information pertinente pour le candidat (en gros, il va accepter ou pas) ça l'est encore plus pour le client existant, qui lui n'a même pas le choix, si tu ne le préviens pas.
     
  14. carole heinz
    carole heinz WRInaute passionné
    Inscrit:
    28 Février 2007
    Messages:
    2 417
    J'aime reçus:
    0
    la belle affaire.

    avouons que l'on est en droit de se demander qui est l'arnaqueur: celui qui vend un résultat concret (càd celui qui se jette à l'eau, se mouille, se met en danger) ou celui qui vend "les conditions pour, peut-être, un résultat, si Google veut bien": sous couvert de fausse honnêteté, on s'assure contre l'échec, c'est ça, votre vision du référencement?

    parce qu'encaisser des thunes, qui peuvent représenter une part non-négligeable d'un C.A. H.T. d'un pauvre artisan fleuriste, sans aucun résultat derrière, moi j'appelle ça un échec, et ça me donne envie de pleurer.

    tsssss.... (ben oui: "tsssssssss")

    un bon référenceur assure un minimum de veille technologique qui lui permet, justement, d'assurer (je dis bien assurer) des résultats concrets, par tous temps et quelle que soit la température ambiante... un bon référenceur ne subit pas Google, il joue avec lui.

    et l'intégralité des évolutions de notre cher moteur démontre cet état de fait: c'est Google qui subit les assauts des référenceurs, et non l'inverse, c'est Google qui s'adapte à ce que les meilleurs (ou plutôt les plus travailleurs) savent de lui, tout comme un douanier aura toujours un peu de retard sur un dealer...(j'ai déjà utilisé cette image mais je l'aime bien);

    certes, la bête a quelques soubresauts, par-ci par-là, à l'image d'un bovin se secouant pour écarter, quelques secondes, l'essaim de mouches qui le démangent: de temps en temps , quelques dealers tombent, le PR et le positionnement aussi;

    et c'est toujours les plus faibles, les moins informés, ou les plus inconscients, qui tombent en premier. les autres voient venir de loin, quelques fois il suffit de lire les recommandations de Google pour devenir prophète, hein.

    un discours tel que le tien, Wm-, est un discours d'impuissance, de prudence, de tâtonnement.

    allons donc demander à M. Duffez si ses positions sur des milliers de mots-clés sont le fruit des humeurs hasardeuses et mystérieuses de Google, ou plutôt le fait de son travail, de ses tests et recherches, de son adaptation permanente et de son expertise...

    désolée mais je n'ai jamais vendu aucune optimisation en tant que telle, tout le monde s'en tape, à commencer par les fleuristes de Lyon pour lesquels il s'agit de toutes les façons de charabia.

    eux, ce qui les intéresse, c'est de vendre des orchidées, point.

    à chacun de mettre en place des tests, des tests et encore des tests afin de comprendre les tenants et les aboutissements, et ce dans une perspective longitudinale et transversale.

    c'est quoi cette blague de l'optimisation? vous vendez du "on-page" c'est ça?

    - mon cher Monsieur il faut rajouter un attribut alt par-ci et un attribut title par-là, chèque ou espèces?

    mais comment encaisser un chèque en regardant un client dans les yeux alors que son site est perdu dans les SERPs et qu'un autre client est (loin) devant?

    - ah oui ma bonne dame, mais pourtant le site est optimisé, c'est sûrement Google qui est de mauvaise humeur, c'est un cyclothymique vous savez.... chèque ou espèces?

    alors bien sûr que le référenceur a avant tout une obligation de moyens, plutôt qu'une obligation de résultats, mais pour en revenir au sujet initial, les mêmes moyens produisant les mêmes effets (à quelques détails prêt, n'en déplaise aux sceptiques), un référenceur s'occupant de plusieurs clients visant le même marché (et donc les mêmes mots-clés) se retrouve fatalement avec un client "mieux servi" que les autres;

    cela ne pose peut-être pas de problèmes à tout le monde, je le conçois aisément.
     
  15. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 730
    J'aime reçus:
    174
    :D

    Disons que je lui ai expliqué comment je bossais, et ce que j'acceptais de faire ou pas. Après, à lui de décider si il cherche quelqu'un de sérieux, ou si il prend le premier "bourreur de mot clé"

    Cela dit, honnêtement, le problème essentiel reste le prix. Il me suffit souvent d'annoncer les tarifs pour que la question ne se pose plus.

    Amusant, sur une requête que je suis, je viens de voir un site d'un de mes ex-prospects se viander d'un coup, 127 places de perdues aujourd'hui... un petit tour vers sa homepage pour comprendre. "Bientôt notre site" et derrière une balise keywords qui fait 4 ecrans 1280 * 1024
     
  16. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 730
    J'aime reçus:
    174
    Je suis tout à fait d'accord avec toi.

    Souvent mon premier boulot, avec mon hôtelier, ou autre, c'est déjà de définir ses mots clés. Il n'en a pas idée, avec en plus par rapport au fleuriste de Lyon, la barrière de la langue (ne serait ce que pour la retranscription des noms de lieux d'arabe en français).

    J'ai un de mes clients qui sur mes conseils, a laissé tomber la requête sur laquelle tout le monde se battait, tout simplement parce que cette façon de dire les choses là bas n'est pas la façon dont les clients la recherchent, ici.

    Vu la clientèle rapportée, il en est plutôt content.

    En fait, les petits webmasters individuels que nous sommes bossent rarement pour des grandes boites avec des services marketing structurés, la définition de leur cible et de ses différentes niches et même des analyses de tendance.

    Et comme tu dis, on n'est pas là, au fond des choses, pour vendre de l'optimisation, ou du référencement, on est là pour vendre un service qui va ramener des clients.
    C'est le résultat qui compte, et même si on ne promet pas un résultat particulier (genre deuxième ligne), on s'engage néanmoins à faire de notre mieux pour arriver à ce résultat.
     
  17. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 274
    J'aime reçus:
    0
    et, in fine, ce qui l'intéresse vraiment, c'est le nombre de visiteurs puis de clients.
    Après lui dire vous êtes 1° sur 10 millions pour fleurs, c'est super, mais si ce ne sont que des connexions en provenance de l'autre côté de la France ou de l'étranger et qu'il ne vende pas par correspondance pour une question de coûts et de garantie de qualité à la réception de ses produits. :cry:
     
  18. Manga59
    Manga59 WRInaute discret
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    0
    Je te comprends parfaitement car pour nous aussi, notre cible ce sont les commerces. Et nous on ne fait pas du conseil, mais de la prestation, on va au charbon, on bosse, et quand pour "fleuriste lyon" le mec il n'est pas premier, forcément il nous sort sans aucune connaissance approfondie et avec une certitude époustouflante: "de toute façon les internautes ne lisent que les 3 premiers résultats.

    C'est facile de la jouer référencement éthique, bio, commerce équitable... quand on ne fait que du conseil. D'ailleurs je n'ai jamais compris pourquoi ça payait mieux dans ce milieu là, ou plutôt si, j'ai compris... On va voir des grosses boîtes en leur vendant du conseil, de toute façon elles ont les moyens (structurels+financiers) et on leur vend pour des sommes astronomiques les infos que l'on a chopé sur WRI et les blogs... Surtout que bon... Pour placer du Auchan ou du Norauto, c'est pas super compliqué vu la notoriété hein...

    Je pense qu'il est bien plus dangereux et valorisant de placer les commerces pour qui le CA et la survie en dépend souvent. Seulement il faut employer des techniques "validées" par dieu, le but étant quand même que le site survive dans la jungle et ne soit pas blacklisté, il ne faut pas penser uniquement à court terme.
    Perso j'éduque beaucoup les clients et ça se passe mieux que toi apparemment ;-) .
    Mais je ne te cache pas que moi aussi, j'ai une grande pression du résultat, et c'est souvent contrariant quand cela se passe mal pour X ou Y raison.

    Mais je m'en fous, comme tu peux le voir ici:
    http://julien.bagein.free.fr/dotclear/i ... eferenceur
    Je relativise :D
     
  19. Marie-Aude
    Marie-Aude WRInaute accro
    Inscrit:
    5 Juin 2006
    Messages:
    16 730
    J'aime reçus:
    174
    Ben oui, c'est pour ça qu'on travaille aussi sur les mots clés, pour qu'ils rapportent de la clientèle :)

    Et donc que je me vois mal faire ça avec deux concurrents ...
     
  20. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 274
    J'aime reçus:
    0
    c'est ce que je disais plus haut : comme on travaille sur la longue traine, ces expressions on ne les trouve qu'au fur et à mesure de la lecture des stats et donc, si on a un 2° client dans le même domaine, en 3-4 semaines il peut se retrouver devant notre client initial, avec la prime de fraicheur, car le texte aura été déjà construit à partir de cette base de mots clés.
    Alors comment expliquer au 1° client que pour lui il nous a fallu 6 mois et pour son concurrent 3 semaines ?
    il aura l'impression qu'on se sera fait du beurre sur son dos. :evil:
     
  21. blogger
    blogger WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    24 Novembre 2006
    Messages:
    359
    J'aime reçus:
    0
    Ben justement, parfois lui proposer une offre de référencement est de l'arnaque.

    Pour faire bref, un artisant, petit entrepreneur est à la recherche d'une solution pour augmenter ses bénéfices.
    Il veulent un site parcqu'on leur a dit que le web c'est le nouvel eldorado. Après ils cherchent un référenceur parcqu'il apprennent vite que le nouvel eldorado ne s'appelle pas internet mais google.

    Mais est ce qu'un site était la meilleure solution à leur demande ?
     
  22. blogger
    blogger WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    24 Novembre 2006
    Messages:
    359
    J'aime reçus:
    0
    Mon post du dessus est un peu provoquant, je vais étoffer.

    Un site a ceci de pratique pour un commerçant, est qu il s'agit d'une documentation immédiatement accessible depuis n'importe quel point de la terre. A l'usage c'est infiniment plus pratique que les docs papiers d'autrefois.

    Le boulot d'un référenceur est de s'assurer que les gens succeptibles d'être intéressés par ces documents sachent qu'ils existent ou les trouvent facilement lors d'une recherche.

    La facilité est de les rendre visible sur google sans se tracasser de savoir si c'est éfficace.

    Un référenceur ce n'est pas simplement quelqu'un qui "joue avec google" c'est quelqu'un qui sait comment contacter le plus grands nombre de prospects pour un coût minimal.
     
  23. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 274
    J'aime reçus:
    0
    +1
    Un référenceur se doit de proposer une solution globale. Un site web sans visiteurs, surtout ciblés, c'est une dépense.
    Un site web bien réfléchi, c'est un investissement.
    Il faut donc connaitre un minimum le domaine du client pour lui proposer une solution adaptées.
    Parce que, un site de fleuriste, tu peux le référencer sur le thème "rencontres", "un bouquet de fleur pour une rencontre", ... et cela va plus loin que de se référencer sur "roses rouges", "roses blanches", ...
     
  24. Szarah
    Szarah WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Février 2006
    Messages:
    5 997
    J'aime reçus:
    1
    Contente de lire ça, je ne suis donc pas si sotte :) J'ajoute que l'expérience aidant, tu peux très bien devenir LE spécialiste du ref des fleuristes.
     
  25. Manga59
    Manga59 WRInaute discret
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    0
    Cherche pas, c'est moi :D :D :D
     
  26. Leonick
    Leonick WRInaute accro
    Inscrit:
    8 Août 2004
    Messages:
    19 274
    J'aime reçus:
    0
    Aurais-je déjà dit ça chère Szarah ?
    C'est pour cela que quand je vois des interventions sur WRI du genre "j'ai mon keyword principal qui représente 20% de mon contenu est-ce bon ?" ou une utilisation automatique d'extraction de mots clés, je rigole doucement.
    Pour en revenir au fleuriste, pour 2 fleuristes, qui ne travaillent pas avec la même clientèle (CSP différente), on ne jouera pas avec les mêmes keywords pour la longue traine, mais évidemment, dans nos stats on verra se dégager certaines tendances qui, si elles ne servent pas sur le 1° serviront au 2° puis on affinera.
    un bon SEO fait bien autre chose que du bourrage de mots clés dans les alt des images. 8)
     
  27. ybet
    ybet WRInaute accro
    Inscrit:
    22 Novembre 2003
    Messages:
    7 419
    J'aime reçus:
    1

    c'est pourquoi, je refuse simplement les sites suivants.

    Référencer est un bien grand mot.

    . Positionner un terme sur une requête choisi par le client ....

    Mais non, le début est d'analyser que tapent les internautes. Une fois connu, on optimalise pour le site pour avoir des visiteurs.

    et forcément un deuxième site dans le même domaine on va (même inconsiament) positionner les pages sur les mêmes mots clés.

    C'est pas de la déontologie, c'est du respect pour le travail fait pour un client. Qelques unes de mes connaissances font la même chose. Contrat 6 mois, mais on reapsse dessus des dizaines de mois plus tard quelques minutes pour adapter.
     
  28. samuel
    samuel WRInaute discret
    Inscrit:
    17 Octobre 2003
    Messages:
    130
    J'aime reçus:
    0
    C'est exactement dans cette optique que nous travaillons dans notre boite, les clients quand bien même ils sont dans le même secteur et location géographique, n'auront pas tous les mêmes besoins et les mêmes ambitions ($$). Ont ne vend pas des places dans les moteurs mais plutôt un ROI.

    Et puis, entre les 5 premières place, ça se joue quand même parfois de peu, c'est assez drôle de voir 3 clients dans le même secteur et location être tous les 3 dans le top 5 de google pour la meilleure requête... il n'y a là aucun conflit d'intérêt à mon sens, du moins ils sont au courant que l'ont travailles avec d'autres compagnies dans leur secteur.

    Je pense qu'au final ils sont tous gagnants, puisque les techniques éprouvés d'un côté seront réutilisé de l'autre, du moins en tenant compte de leur capacité/volonté de dépenser.

    -Sam
     
  29. carole heinz
    carole heinz WRInaute passionné
    Inscrit:
    28 Février 2007
    Messages:
    2 417
    J'aime reçus:
    0
    ben voyons. dès que l'on précise un peu le domaine d'activité d'une boîte ou d'un artisan, et sa géolocalisation, il se dégage rapidement quelques (je n'ose pas dire une) requêtes phares, point. (cette remarque est évidemment valable uniquement pour l'exemple de départ, à savoir métier+ville).

    à partir de là, considérant que chaque place dans les SERPs a une valeur propre, qui décroit de haut en bas (prime au 10ème mise à part), et que (au risque de me répéter) il n'y a jamais d'ex-aequo, on ne peut pas être au même niveau de performance pour chacun, pour peu qu'un seul des mots-clés soit commun aux deux clients.

    alors bien sûr on peut proposer des "longues traînes" (ce machin commence à me donner la nausée et ne va pas tarder à rejoindre le mot "buzz" au fond de mes toilettes) sous prétexte que le premier fleuriste est plus "orchidées apostasiacées jaunes" et que le second est plutôt "orchidées cypripédiacées bleues".

    la bonne blague, hein.

    bien sûr, pour de grandes boîtes genre fnac ou autre, proposant des milliers de produits très différents les uns des autres, il va de soi que la notion de requête phare est moins pertinente.

    je reformule donc la probématique:

    référenceurs, comment gérez-vous le conflit d'intérêt, lorsqu'il apparaît?
     
  30. blogger
    blogger WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    24 Novembre 2006
    Messages:
    359
    J'aime reçus:
    0
    Ben lorsque tu dois absolument choisir entre deux clients, tu conserves celui qui rapportera le plus. C'est aussi simple que ça et oui si c'est possible tu essayes de te faire 4 sous en revendant l'autre .
     
  31. Franck
    Franck Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    20 Novembre 2002
    Messages:
    10
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour à tous...

    Depuis quelques années et une bonne quantité de clients, nous n'avons été confronté qu'une fois à ce problème...

    Car dans la majorité des cas, nous appliquons les mêmes méthodes pour nos clients, et après c'est l'algo de google qui décide... Chaque site à ses particularités et ses textes, ou ces mots clés ciblés...

    Dans un cas nous avons demandé au client de nous indiquer ses deux principaux concurrents et nous sommes engagés à ne pas travailler avec...

    Au plaisir

    Franck
     
Chargement...
Similar Threads - [référenceurs] gérez conflits Forum Date
Comment gérez-vous adsense et Core Web Vitals AdSense 4 Avril 2021
Comment gérez-vous votre fil d'ariane ? Débuter en référencement 14 Mai 2013
[jeu Web] gérez des studios de cinéma Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 12 Mars 2012
Google Webmasters Tools : Créez et gérez vos moteurs de recherche personnalisés Google : l'entreprise, les sites web, les services 14 Octobre 2011
Comment gérez-vous la localisation ? Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 2 Décembre 2010
Comment gérez-vous le développement d'un site multilingue ? Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 10 Juillet 2010
Financement d'achat d'un site web monétisé, comment le gérez vous ? Administration d'un site Web 29 Avril 2010
Comment gérez-vous vos médias type image ? Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 24 Février 2010
Emploi temps plein et Webmaster à côté : Vous gérez comment? Administration d'un site Web 4 Juin 2008
Référenceurs : comment gérez-vous la Sandbox ? Référencement Google 6 Septembre 2007
Comment gerez vous les 10 1er jours de votre site ? Débuter en référencement 12 Avril 2007
Combien de site gérez vous? Le café de WebRankInfo 24 Mai 2006
Comment gérez vous vos hosts virtuels sur dédié ? Administration d'un site Web 13 Octobre 2005
Que me suggerez vous comme systeme de stats Administration d'un site Web 11 Septembre 2004
Comment gerez vous vos newsletters? Administration d'un site Web 5 Septembre 2004