Vous êtes ici : Dossiers référencement > Réseaux sociaux

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Comment augmenter le nombre de partages de vos articles

Par , vendredi 25 avril 2014

Grâce à une étude portant sur les partages de plus de 100 millions d'articles, on a des confirmations sur les pratiques qui fonctionnent le mieux pour obtenir le maximum de partages sur les réseaux sociaux (et sans doute aussi de backlinks). Suivez les conseils !

Vous trouverez les détails dans l'article de Noah Kagan. En voici un résumé en français, complété par mes conseils issus de mon expérience.

Astuce : au sujet des partages sur les réseaux sociaux, ne ratez pas mon outil qui permet de les mesurer.

Augmenter partages sur réseaux sociaux

Techniques, astuces, outils pour augmenter les partages sur les réseaux sociaux (et obtenir des backlinks)

Influence du nombre de mots : les articles les plus longs ont + de partages

Même si de plus en plus de monde consulte les contenus sur mobile, ce sont les articles de grande taille qui sont les plus partagés. Les auteurs de l'étude recommandent de publier des articles d'au moins 2000 mots. Evidemment, c'est à adapter en fonction de votre cible.

Partages nb de mots article

Nombre de partages en fonction du nb de mots dans l'article

Influence des images : les articles avec au moins 1 image ont + de partages

L'étude montre que les articles ayant au moins une image obtiennent bien plus de partages Facebook ou Twitter que ceux qui n'en ont aucune.

Partages présence image dans article

Les articles contenant au moins une image sont bien plus partagés que ceux qui n'en ont aucune

Evidemment, si ces images sont de qualité, l'impact sur le nombre de partages sera encore plus fort.

A propos d'image, vous savez sans doute qu'il est conseillé d'inclure des balises de l'Open Graph (pour Facebook), d'autres pour les Twitter Cards, et d'autres encore pour Google+. Ca fait partie des données structurées à inclure en priorité dans vos pages. L'étude montre que les articles ayant défini (balise open graph) une image de miniature à utiliser pour les partages obtiennent 3 fois plus de partages sur Facebook.

Partages image miniature Facebook

Les articles ayant une image de miniature (balise Open Graph) sont bien plus partagés sur Facebook que ceux qui n'en ont pas

Jouez sur les émotions !

Cette fois-ci, l'étude a porté sur les 10 000 articles ayant reçu le plus de partages, afin d'évaluer le type d'émotion véhiculée dans l'article, pour faire réagir le lecteur. Par exemple l'admiration, la colère, la tristesse, le rire, l'amusement, la joie, l'empathie, la surprise... Le top 3 étant l'admiration, le rire et l'amusement. En clair, visez plutôt le divertissement, sinon vos lecteurs ne partageront pas beaucoup vos articles.

Parmi les types d'articles jouant sur ces émotions, ceux qui semblent le mieux fonctionner sont les quiz. Les gens aiment partager des outils leur permettant de mieux savoir qui ils sont.

Partages et émotions

Voici les émotions véhiculées dans les articles qui ont eu le plus de succès en termes de partages sur les réseaux sociaux

Les listes et infographies sont fortement partagées

Au cours de cette étude, les articles ont été classés selon 6 types :

  • listes
  • infographies
  • articles "comment faire"
  • articles dont le titre commence par "What" ("quel", "quels", "quelle", "quelles")
  • articles répondant à une question de type "pourquoi"
  • vidéos

Voici les performances de ces 6 types, ainsi que la moyenne ("all content") :

Partages types articles

Les types d'articles qui fonctionnent le mieux en termes de partages Facebook, Twitter, Google+, etc.

2 types d'articles ont particulièrement du succès en termes de partages : les listes et les infographies.

Et tant qu'à faire des listes, sachez que les articles les plus partagés sont les listes de 10 éléments. Pas 11, ni 9, mais 10. Est-ce vraiment la cause du succès, ce n'est pas certain...

Les gens partagent les contenus qui inspirent confiance

Au cours de l'étude, les articles contenant une biographie de l'auteur (ou un sous-titre le mentionnant) ont été étudiés spécifiquement. Les résultats pour Facebook sont étonnants car ce type d'article n'est pas plus partagé que les autres (gain de 0,1% seulement). A l'opposé, sur Google+ les articles avec un auteur bien mis en avant ont 42% de partages de plus. On peut sans doute en conclure que sur Facebook on cherche plus à s'amuser (peu importe l'auteur du contenu partagé) alors que sur Google+ (et Twitter et LinkedIn) l'usage est plus professionnel.

Au passage, c'est une raison de plus de mettre en place la notion d'auteur (Google+) sur votre site.

Voici les résultats :

Partages bio auteur

A part sur Facebook, les articles avec un auteur bien mis en avant recueillent bien plus de partages que les autres

Avec des influenceurs, les partages sont démultipliés

Les auteurs de l'étude se sont intéressés à l'impact des influenceurs qui partagent des contenus. Selon leur définition, un internaute est considéré comme influenceur si en moyenne chacun de ses tweets est partagé 2 fois (j'ai testé et miracle, j'en fais partie !).

Ils ont mesuré que si un contenu est partagé par 1 influenceur, le nombre de partages augmente en moyenne de 32%. Ce nombre est même doublé si seulement 3 influenceurs partagent le contenu. Si vous arrivez à avoir 5 influenceurs qui partagent votre contenu, alors en moyenne vous aurez 4 fois plus de partages !

Partages et influenceurs

Si des influenceurs partagent vos contenus, l'effet est très net sur l'augmentation du nombre total de partages

Vous comprenez donc qu'il est primordial d'entrer en contact avec des influenceurs qui partageront régulièrement vos contenus. Sur Google+, faites-en sorte qu'ils s'abonnent à votre compte. D'une manière générale, une façon de faire est de prendre les choses à l'envers : avant de publier votre article, et même de l'écrire, cherchez d'autres articles écrits sur le même sujet. Identifiez alors les influenceurs qui les ont partagés et entrez en contact avec eux. Ensuite, quand vous publierez votre article, vous profiterez de cet effet démultiplicateur des partages. Pour effectuer ce type de recherche d'articles fortement partagés, vous pouvez tester BuzzSumo (outil qui a servi à cette étude).

Il n'y a presque plus aucun partage au bout de 3 jours

L'étude a montré qu'au bout de 3 jours, le nombre de partages s'effondre littéralement, de 96% à 99% de baisse.

Il faut donc refaire la promotion de vos articles pour leur redonner de la visibilité et une chance d'être repartagés. Les auteurs conseillent néanmoins d'attendre environ 10 jours avant de re-partager vos contenus.

C'est évidemment plus difficile de relancer un article lié à une actualité ou une date. C'est pourquoi dans votre stratégie éditoriale, vous devez absolument prévoir des contenus "evergreen", qui ne "périssent" pas et que vous pouvez régulièrement re-partager. Pour n'en citer que quelques uns sur WebRankInfo, j'ai la grande liste des produits/services Google, la liste des commandes spéciales de Google et Bing, le tutoriel sur les redirections ou la réécriture d'URL, etc.

Quand vous re-partagez vos vieux contenus, il est parfois plus efficace d'utiliser une citation d'un extrait important de l'article plutôt que l'article. C'est ce que je fais par exemple avec mes articles sur les résultats financiers de Google : une fois je parle du CA, une autre des réserves de cash, une autre du nombre d'employés, etc. Ca permet d'élargir l'audience en intéressant différents profils de personnes.

Et vous, quelles sont vos stratégies pour refaire la promotion d'anciens articles ?

Le mardi, meilleure journée en termes de partages sur les réseaux sociaux

Selon cette étude, mardi est la journée qui totalise le plus de partages, suivie de lundi.

Partages jours semaine

Le mardi est le jour où il y a le plus de partages

Et vous, quelles astuces pour booster les partages ?

Merci d'avance de partager dans les commentaires vos retours d'expérience sur ce qui marche bien pour doper les partages sur les réseaux sociaux (et souvent aussi les backlinks). En plus de la méthode, vous avez peut-être des noms d'outils à nous indiquer pour faciliter cela ?

Crédit photo : Shutterstock

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

6 commentaires

  1. en7lettres-redactionweb a dit le

    Effectivement, on n'y pense pas assez mais un article écrit il y a plusieurs jours/semaines ou même plusieurs mois peut être de nouveau mis en avant et partagé sur les réseaux. Un bon moyen de renouveler l'intérêt pour ce contenu (si celui-ci est bien sûr toujours d'actualité) et par là même, le trafic général !
    Je note pour le mardi en tout cas :) Merci !

  2. Patrick L. a dit le

    Je suis surpris que les articles les plus longs en nombre de mots soient les plus partagés - je pense que les gens sont hyper speed et qu'ils ne prennent pas (toujours) le temps de lire de longs discours.
    Il est déjà reconnu depuis longtemps que les articles commençant par "poser une question (comment ? Pourquoi ? quel ? etc...) attire plus de lecteurs d'autant que eux même posent ce genre de questions dans les moteurs de recherche - de là à les partager....
    Je pratique le renouvellement de la promotion de mes articles plus anciens - voire antérieurs à l’existence des réseaux sociaux - pour leur redonner un regain d'intérêt - la plupart du temps c'est bénéfique, d'autant que la notoriété du site a progressé entretemps.
    "Trois jours" ! Nous sommes dans une "génération zapping" - les articles sont vite relégués aux oubliettes ou presque - enterrés quasi-instantanément par tous les nouveaux qui affluent à chaque minute (pour ne pas dire seconde), aussi, ça me semble naturel de faire de la redif.
    Je note que le mardi (puis le lundi) sont des jours favorables aux partages.

  3. Liés a dit le

    @patrick : Je confirme pour les longs articles car même moi quand je tombe sur un article intéressant mais très long, je le partage sur google+ pour pouvoir être sur de le retrouver plus tard et le lire en entier ;-) alors j'imagine qu'il n'y a pas que moi qui fait la même chose!

  4. Liés a dit le

    Apres concernant les partages nombreux le mardi, je le savait mais juste pour facebook, je ne sais pas pour les autres reseaux sociaux!

  5. Marie a dit le

    Le meilleur moyen pour faire ses propres déductions est encore de calculer le score des pages sur les réseaux sociaux et de voir les posts qui ont le mieux marché (exemple avec Oasis : http://www.evalueanalytics.com/403/social-pages/Oasis+Be+Fruit )

  6. Olivier Duffez a dit le

    Cet outil ne semble pas fonctionner pour une URL mais pour un nom de produit ou de marque, ce qui n'est pas exploitable pour tous les cas.

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.