Vous êtes ici : Dossiers référencement > Brèves

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Les infos fournies par Google au SEO Campus Paris 2012

Par , vendredi 9 mars 2012

Voici l'essentiel de ce qu'il fallait retenir des déclarations de Google au cours de la conférence SEO Campus qui s'est tenue aujourd'hui à Paris.

Google au SEO Campus Paris 2012

Les informations fournies par Google au SEOcampus 2012 Paris

"Chaque année : 500 mises à jour d'algo, 20.000 tests et 200 expériences en live."

Au  sujet de Panda :

  • "6 à 9% des requêtes sont affectées par Panda, ce qui est beaucoup pour un seul algo"
  • "84% des sites bloqués par les utilisateurs ont également été pénalisés par Panda" (Pandalisés)
  • "Panda touche l'ensemble du site, y compris les sous-domaines". Donc si une partie est jugée de mauvaise qualité, c'est tout le site qui prend. Ca on le savait, mais ici on comprend que l'utilisation de sous-domaine n'est pas une solution à Panda.
  • "Chaque mois, Panda évalue si la pénalité doit être levée". Donc si on les suit, si vous corrigez suffisamment bien votre site, vous pouvez vous débarrasser de la pénalité Panda en 1 mois (2 mois maxi).

"Les signaux sociaux sont de plus en plus pris en compte par Google" : ça confirme ce que je résume dans mon dossier SEO et signaux sociaux

"S'il y a beaucoup de spam sur un hébergement mutualisé, Google peut pénaliser l'adresse IP du serveur."

"Les Français sont obsédés par le duplicate content (parano) et travaillent beaucoup trop le netlinking" : c'est sans doute leur déclaration la plus drôle non ?

"Pas de différence entre sous-domaine et répertoire, mais pour une version mobile le sous-domaine est recommandé."

Si vous étiez à la conférence Google au SEO Campus, n'hésitez pas à compléter, merci !

source : image taiphan et infos Twitter #seocampus (merci les Twittos !)

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

22 commentaires

  1. naouak a dit le

    google veut jouer la transparence et va continuer à envoyer plus de mails sur webmaster tools. Déjà plus de mails ont été envoyés depuis le début de l'année que l'an dernier sur gwt.

  2. Nicolas a dit le

    On apprend quelques infos, même si je fais de plus en plus attention car la communication Google est parfois "ambigue"...

  3. Arobasenet a dit le

    Il est écrit dans cet article :""Panda touche l'ensemble du site, y compris les sous-domaines". Donc si une partie est jugée de mauvaise qualité, c'est tout le site qui prend. Ca on le savait, mais ici on comprend que l'utilisation de sous-domaine n'est pas une solution à Panda."

    N'est-ce pas ce que j'avais écrit en substance dans mon article sur le référencement Google et les sous-domaines, il y a déjà près de 6 mois ? Tout le monde m'était tombé dessus à bras raccourcis... me traitant d'alarmiste et autres amabilités.

    On y arrive ! Tout doucement.

  4. Olivier Duffez a dit le

    Puisque vous faites à nouveau référence à votre article, vous aviez écrit ceci :

    En effet, au lancement de Google Panda en France le 12 août dernier, certains sites web connus et très fréquentés ont échappé à la pénalité Panda alors qu’au moins un de leurs sous-domaines a été dé-référencé drastiquement. Et pourtant, leur nom de domaine tout en entier aurait dû subir la pénalité Panda comme prévue. Que nenni !

    Et pourtant Google rappelle que Panda touche tout le site, sous-domaines inclus. Je n'ai vu passer aucun exemple sérieux de site qui règle ses problèmes de Panda avec des sous-domaines (avant ou après le 12 aout 2011).

    Et votre article avait été écrit suite à un changement d'affichage des backlinks dans Google Webmaster Tools : ça n'avait rien à voir !

  5. Arobasenet a dit le

    Bien entendu ! Quand je disais " leur nom de domaine tout en entier aurait dû subir la pénalité Panda comme prévue ", il faut aussi dire qu'entre temps il y a eu des correctifs apportés à Google Panda pour justement corriger cette anomalie.
    Ce qui fait qu'aujourd'hui, vous pouvez dire "mais ici on comprend que l'utilisation de sous-domaine n'est pas une solution à Panda".
    Je ne cherche pas à avoir absolument raison parce que vous comme moi ne connaissons pas l'algorithme Google. Seulement, pour moi, la logique était celle que j'avançais et que vous mentionnez aujourd'hui. Simplement parce que ça sort de la bouche de Google !

    @Olivier Duffez Juste un autre rappel : vous aviez reconnu à cette même époque que certains de vos sous-domaines avaient été impactés. Toute le monde l'a lu et a écrit là-dessus.

    Mais pas tout votre site entier.

    Et, en fait, c'est ce type de constatation qui avait motivé l'article que j'avais écrit parce que je trouvais que c'était une anomalie.

    D'ailleurs, peu de temps après, Google déclassifiait les sous-domaines.

  6. Olivier Duffez a dit le

    En fait ce qui me gène le plus dans votre article, c'est que Google n'a jamais annoncé avoir déclassifié les sous-domaines ! Je ne pense pas qu'il l'a fait et n'ai vu aucune preuve qu'il l'a fait.

    Pour ce qui concerne WRI, Panda n'a pas eu le même impact selon les sous-domaines, mais selon les répertoires également. J'avais publié à l'époque des chiffres qui montraient par exemple que le forum (en sous-domaine) et les dossiers (en répertoire) avaient bénéficié de Panda, tandis que l'annuaire (en répertoire) avait baissé. Donc ma conclusion est que le fait d'utiliser un ou plusieurs sous-domaines n'est pas une solution à Panda : il faut corriger le problème de qualité au lieu de se focaliser uniquement sur l'URL.

  7. Agence Axekap a dit le

    Même si c'est assez laconique j'ai relevé avec intérêt : "Les Français sont obsédés... et travaillent beaucoup trop le netlinking"

    Il faut reconnaitre qu'historiquement la prise en compte des backlinks c'est le gros point faible de l'algorithme de Google !

    Un moteur qui serait basé sur les réactions d'un grand nombre de "vrais" visiteurs serait certainement plus efficace à détecter le spam ... et plus besoin de faire la chasse aux liens payants et d'inventer des "étrangetés" comme le nofollow, etc...

    On comprend aisément pourquoi Google a investi dans Chrome (alors qu'il soutenait initialement Firefox) et redouble d'efforts dans le "Social".

    Maintenant que Chrome, grâce à des investissements importants notamment dans la fiabilité et rapidité, est un succès (plus seulement une adoption marginale comme pour la toolbar ou réservé seulement à des geeks -ce qui biaisait les data, comme pour par ex. Alexa), il est évident que Google dispose aujourd'hui de beaucoup plus de données pertinentes.
    Fort à parier que les sites ne possédant pas des profils de netlinking "naturels" risquent d'avoir quelques soucis sur les SERP ...

  8. Chambre Hôtes Bourgogne a dit le

    Une info très intéressante que je mets de côté : il est préférable d'utiliser un sous-domaine pour la version mobile, je crois que c'était déjà présumé mais là, on a la confirmation. Merci

  9. Christophe a dit le

    Concernant les hébergements, l'intervention de Google, suite à une question d'un participant, portait sur les hébergements gratuits (free host).

    Ils indiquent que certaines plate-forme d'hébergements gratuits sont de qualité mais que d'autres font l'objet de beaucoup de spam car elles sont trop permissives.

    Dans ce dernier cas, par effet de bord, un site de qualité se verra pénalisé si l'IP de la plate-forme est pénalisée pour trop de spam.

  10. Christophe a dit le

    Au sujet de "mais pour une version mobile le sous-domaine est recommandé". Ils n'ont pas été aussi clair sur le sujet mais ont renvoyé vers le forum pour webmaster car c'est un sujet qui y fait l'objet de questions fréquentes et qui y est dès lors bien documenté.

  11. échange de liens a dit le

    Merci pour se résumé intéressant. Je me vais de ce pas faire un petit "lien naturel" vers cette page de votre site :)

    Pour ma part j’espère assister à la prochaine conférence :)

  12. arnaud yhuel a dit le

    Des infos que l'on soupçonnait déjà un peu. Intéressant d'entendre confirmer que le site en entier y compris ses sous-domaines est touché en cas de pénalité. L'info sur l'utilisation du sous-domaine pour les mobiles aussi très utile. Par contre, il parait qu'on fait trop de netlinking? Ah Ah Elle est bien bonne celle-là! :D

  13. Olivier Duffez a dit le

    Merci aux 2 Christophe pour les compléments d'information

  14. Chasseur d’appartement a dit le

    Le DC et le netlinking seraient une obsession française...
    J'espère qu'ils ont ajouté "Content is ALWAYS king" derrière.....

  15. android a dit le

    Je croise ces infos avec l'article du JDN http://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/seo-campus-2012-et-penalite-google/penalite-google-les-causes.shtml et notamment les pénalités liées au linking.

    Cela remet en cause tous les systèmes d'annuaires (type soumission SEOhackers ou autres) ainsi que les échanges de liens dans les footers.

    Votre avis Olivier ?

    A.

  16. Olivier Duffez a dit le

    Comme souvent, il faut distinguer l'outil de l'usage qu'on en fait. Si on inscrit son site dans plein d'annuaires avec toujours le même texte de lien alors oui c'est pas bon. Idem si la plupart des liens viennent du même genre de site (annuaires, CP, etc.).

    Qu'y a-t-il comme info récente qui "remet en cause" ces systèmes ?

    Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu un changement, mais j'aimerais plus d'explications.

  17. android a dit le

    Avec un système comme SEOhackers, je me dis que l'on risque de créer de mauvais liens, étant donné que la soumission a lieu sur du volume (même en variant l'ancre). Donc il y a un risque. Non ?

    Je trouve intéressant aussi : "Pas besoin d'avoir des liens sur une page qui comporte plus de 5 liens vers des annuaires, ou sur un site avec plus de 10 liens externes en footer dont au moins 2 n'ont aucun rapport avec la thématique, ou sur des sites faisant des liens vers des "riad Marrakech", "matériel piscine", "rachat crédit", "mutuelle", "casino en ligne". Autant de secteurs très pollués par le spam, auxquels un site ne doit pas être associé, sous peine d'être pénalisé, selon Sébastien Monnier.
    > intéressant d'avoir des chiffres aussi précis.

    En tout cas, je suis complètement d'accord sur le fait qu'il est indispensable de varier les type de BL.

  18. id meneo a dit le

    Pénaliser un serveur complet parce qu'un site fait du spam? Ca me semble complètement délirant comme déclaration!

  19. Samuel a dit le

    Résumé très clair, merci!

  20. Veille strategique a dit le

    Bel article des plus clair et limpide. Personnellement, je miserais sur une dégradation de l'importance des anchor pour une plus grande prise en considération des ping sociaux. Cela me semblerait logique.

  21. Agence Tanit Référencement a dit le

    Encore un article de bonne qualité, toutefois, pour ma part, je confirme le vrai impact de dynamisme des signaux sociaux. Le maillage interne perdait de son importance sensiblement en détriment de la valeur ajoutée du contenu et la présences intelligente dans les tendances sociaux..
    Nous attendons toujours des nouvelles mises à jour de Panda pour qu’on puisse analyser profondément et comprendre au mieux les divers facteurs prises en compte et les critères innovants en adéquation avec le seo.
    D'ici ce temps, travaillons convenablement et originalement notre contenu et faisons de lui un style propre à nous, accrocheurs de trafic.
    Bien à vous Mr olivier :)

  22. Hams a dit le

    Je suis tombé sur plusieurs articles concernant Google Panda ou Matt Cutts conseillait HubPage de passer en sous domaines pour sortir du filtre...

    Est ce que cette information n'est plus d'actualité ?

    Quelques sources :

    http://www.whitefireseo.com/site-architecture/subdomain-or-subfolder-post-panda/360/

    Au plaisir de vous relire :)

    Edit : Ah désolé,

    J'avais pas vu cet article : :)
    http://www.webrankinfo.com/dossiers/techniques/panda-sous-domaines

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.