Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Montée en puissance de la recherche locale sur Google

Vous avez sans doute remarqué que depuis début avril 2009, Google affiche parfois une carte Google Maps avec 10 résultats locaux juste à droite, pour des requêtes classiques n’ayant pourtant pas un caractère local. Jusqu’à présent, cet affichage de la recherche universelle ne se produisait que pour des requêtes constituées d’un nom de lieu en plus des autre mots-clés. Une grande partie de ceux qui travaillent leur référencement naturel doivent désormais apprendre à optimiser la recherche locale ! Voici un article pour faire un point complet et vous donner des pistes d’optimisation pour votre référencement local dans Google

Généralisation des résultats locaux dans les SERP Google

Un seul champ de recherche Quoi + Où dans Google Maps

Souvenez-vous, en juillet 2008, Google a modifié l’interface de recherche dans Google Maps pour passer de 2 champs (quoi ? et où ?) à un unique champ. Google avait sans doute estimé que ses algorithmes étaient suffisamment évolués et robustes pour deviner dans chaque requête la partie qui concerne le lieu. Pour l’internaute il faut avouer que c’est bien pratique, un simple copier-coller d’une adresse suffit à la localiser sur une carte.

Depuis ce mois-ci, Google a franchi une étape supplémentaire en évaluant « tout seul comme un grand » quand un internaute cherche un lieu dans la recherche Google classique (onglet « Web ») sans pourtant indiquer de lieu dans sa requête. Par exemple il cherche à acheter une pizza près de chez lui, ou une agence immobilière. Voici un exemple de page de résultats pour ce type de requêtes…

Carte dans les résultats Google

Une carte de résultats Google Maps pour une requête en recherche classique sans indication de lieu

Petite précision : certains ont vu ce type d’affichage dès décembre 2008 mais ce n’était encore que des tests de Google. Ce fut annoncé officiellement sur le blog de Google le 6 avril 2009.

Identification du lieu de l’internaute faisant une recherche

Google a estimé qu’un internaute qui tape [livraison pizza] cherche en réalité une entreprise qui puisse lui livrer une pizza là où il se trouve. Pour cela, Google se base désormais par défaut sur l’IP de l’internaute et tente de le géolocaliser (c’est-à-dire estimer où il se trouve à partir de ses données de connexion à Internet).

Ce système n’est pas infaillible, si bien qu’on peut avoir des résultats aberrants. Google le sait bien et propose parfois à l’internaute de préciser le lieu dans un petit formulaire qui apparait à l’écran. Ce formulaire est également accessible en cliquant sur le lien « Changer le lieu » visible dans la capture d’écran ci-dessus. Dans ces cas, Google enregistre le choix de l’internaute dans un cookie afin de ne pas le redemander les prochaines fois.

Formulaire pour changer le lieu

Formulaire de modification du lieu utilisé pour la recherche locale

Quelques remarques sur ce pack de 10 résultats locaux

Voici quelques infos concernant cet affichage de carte au milieu des résultats Google (les anglophones appellent ça le 10-pack bien qu’il n’y ait pas toujours 10 résultats à droite de la carte) :

  • quand elle est présente, la carte semble toujours affichée en 4ème position, après 3 résultats « classiques ». Bien entendu s’il y a d’autres résultats de la recherche universelle, la carte peut être repoussée vers le bas.
  • la carte s’affiche surtout pour des requêtes au pluriel (par exemple [notaires] mais pas [notaire]) mais pour certains types de requêtes, le singulier déclenche également cet affichage (plombier ou agence immobilière). Il est assez naturel de voir la carte pour des requêtes portant sur des métiers à caractère local (artisans, agences et magasins ayant pignon sur rue, etc.).
  • la carte disparait souvent quand on précise la requête. Par exemple j’obtiens une carte pour la requête [clim] mais pas pour la requête [devis clim].

Brevet de Google sur l’analyse des requêtes locales

Google a obtenu un brevet sur le sujet :

Interpretting Local Search Queries
Inventeurs : James Norris, Gregory John Donaker et Nina Weiyu Kang
Attribué à : Google
Numéro : US Patent Application 20090019028
Publié le : 15 Janvier 2009
Enregistré le : 9 Juillet 2007
Résumé :

A search query may be interpreted as a number of possible interpretations, and each interpretation may be explored before the results of the search are sent to a user. In one embodiment, a device may split the search query into partitions. Each of the partitions may be submitted, as a search query, to search repositories. Confidence scores based on the results returned from the repositories may be used to determine a measure of confidence of the repository in the search query interpretation.

On apprend notamment (merci William Slawski !) que Google peut se baser sur ces différents éléments :

  • une carte Google Maps actuellement en cours d’affichage
  • un lieu géographique basé sur l’adresse IP de l’utilisateur
  • un lieu géographique (ou d’autres infos) indiqué dans le profil de l’utilisateur
  • l’historique des recherches et des cartes affichées par l’utilisateur
  • la langue utilisée par l’utilisateur
  • la version de Google utilisée (nom d’hôte)

Impact sur les parts de marché des outils de recherche locale

Aux USA, ce changement opéré par Google lui a permis de gagner des parts de marché : Google Maps devance désormais MapQuest (source), leader historique aux Etats-Unis.

Optimiser son référencement Google Maps

OK mais pour vous, qu’est-ce que ça signifie ? Que devez-vous faire avec votre site pour augmenter votre visibilité sur Google ? Il est clair que des sites comme les Pages Jaunes ou les services de renseignements 118 n’ont pas dû apprécier ce changement chez Google…

Techniques d’optimisation

Ce changement chez Google est une énorme opportunité pour un grand nombre de sites, surtout ceux de PME qui peuvent désormais booster leur visibilité dans Google au détriment de certains gros sites portails (on l’avait déjà remarqué avec l’affichage de la carte pour des requêtes du style [restaurant toulouse]). Ne passez donc pas à côté de cette chance !

  • Inscrivez votre site dans Google Local Business Center (c’est gratuit !)
  • Mettez à jour votre site pour faire comprendre aux robots des moteurs que votre site est associé à un lieu géographique
  • Débrouillez-vous pour recueillir des avis des internautes sur votre entreprise, qu’ils viennent de Google Maps directement ou d’autres sites à caractère géographique
  • Travaillez votre netlinking de façon locale

Discussion dans le forum

On en discute dans le forum Google Maps de WebRankInfo : optimisation du référencement local dans Google.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

2 commentaires

cocolibre

Mouai bonne idée mais la liste des pays est très limitée…

Répondre
Olivier Duffez

De quelle liste de pays tu parles ?

Répondre