Annonces Google

Vous êtes ici : Dossiers référencement > Réseaux sociaux

Le référencement social : guide d'optimisation SMO/SMM

Par , le 11 août 2011

Dans les 5 dernières années, les réseaux sociaux n'ont cessé d'accroître leur importance. Aujourd'hui, ils sont ancrés dans les habitudes de centaines de millions d'utilisateurs. Comment Google et Bing se sont-ils adaptés à cette nouvelle donne ? Quel est l'impact de Twitter, Facebook et les autres dans l'algorithme de classement (référencement naturel) ? Ce qui est sûr, c'est que nous sommes entrés dans l'ère de la recherche sociale. Vos stratégies de référencement ne peuvent plus ignorer l'aspect social : il faut vous y mettre si ce n'est pas encore fait... Ce dossier tente de faire le point sur la situation ; il sera régulièrement mis à jour sur WebRankInfo. Dernière mise à jour du 11/08/2011 : le temps réel sur Google.

Les réseaux sociaux dans les résultats des moteurs

La recherche temps réel

Recherche temps réel sur Google

La recherche en temps réel de Google

Premier constat : Google et Bing ont intégré des options permettant de faire des requêtes dans ce que Google appelle le temps réel et Bing le social. Cela signifie d'une part que ces moteurs estiment que ce service est nécessaire pour leurs utilisateurs et d'autre part que les sites totalement absents de ces résultats subissent une perte importance de visibilité.

Dans les cas où la requête de l'internaute est directement associée à des événements très récents à la une de l'actualité, Google intègre ces résultats temps réel au sein-même de sa page de résultats classique (recherche web) : c'est le principe de la recherche universelle.

Mise à jour du 11/08/2011 : la recherche temps réel a été retirée de Google depuis le 2 juillet 2011.  Je mettrai à jour cet article si Google la remet ! Elle était disponible à l'adresse

La recherche sociale

Deuxième constat : les moteurs proposent aussi de personnaliser les résultats en fonction de votre "sphère sociale". En gros, les pages que vos contacts/amis ont déclaré apprécier (via des boutons décrits ci-après) seront favorisées. Cela signifie que les entreprises qui arrivent à développer une forte présence sur les réseaux sociaux (ou avec les utilisateurs des réseaux sociaux) auront de plus en plus un avantage en termes de visibilité en référencement naturel.

Explications en vidéo de la recherche sociale sur Google :

Le referencement naturel et les reseaux sociaux

Le référencement naturel (SEO) doit inclure l'optimisation par et sur les réseaux sociaux (SMO, SMM)

L'impact direct des réseaux sociaux sur le référencement naturel

Jusqu'à présent, on supposait qu'avoir une forte notoriété dans les réseaux sociaux ne pouvait qu'être positif pour nos activités en ligne, y compris le référencement naturel de nos sites. Par contre on était resté aux suppositions.

Twitter et Facebook sont pris en compte par Google et Bing dans le SEO

Depuis décembre 2010, Google et Bing ont déclaré de manière très officielle qu'ils avaient désormais intégré dans le référencement naturel des critères liés aux réseaux sociaux (principalement Twitter, également Facebook).

Voici ce qu'il faut retenir :

  • Google tient compte du nombre de fois où une page a été tweetée et retweetée. Cela a un impact dans la recherche classique et dans la recherche d'actualités, pour les résultats naturels ("organiques").
  • Google calcule un score de qualité pour chaque utilisateur Twitter ou Facebook et l'utilise dans son algo.
  • La notoriété d'un utilisateur Twitter ou Facebook est prise en compte par Google pour l'attribution du poids des liens situés dans ses tweets ou sur sa fanpage. C'est particulièrement important pour la recherche en temps réel. Pour la recherche web traditionnelle, c'est utilisé dans certaines situations.
  • Google exploite les liens trouvés sur les pages fan Facebook de la même manière que les liens trouvés sur Twitter.  Google ne dispose d'aucune donnée personnelle issue des murs Facebook.

Vous trouverez dans cette vidéo de Matt Cutts une autre confirmation que Google tient compte de Twitter et Facebook pour leur algorithme de classement (SEO). Il rappelle qu'en mai 2010 il affirmait que Google ne tenait pas du tout compte de ces réseaux sociaux et que les choses ont changé.

Enfin, dans une vidéo publiée en mars 2011, Matt Cutts répond à la question suivante :

Si vous étiez un spécialiste SEO en charge du référencement en interne d'une grande entreprise, quelles seraient les 3 stratégies prioritaires pour 2011 ?

Parmi les 3, il conseille de s'intéresser au social media marketing (SMM).

Les votes / partages des utilisateurs (Boutons J'aime, +1, RT)

Bouton Like Google

Le logo du bouton +1, le "J'aime" de Google

Le 30 mars 2011, Google a progressé d'un cran supplémentaire en annonçant son bouton Like, baptisé "+1". Il s'agit d'un bouton permettant aux utilisateurs d'indiquer qu'ils ont apprécié tel ou tel résultat. C'est un peu déroutant car ce vote ne peut a priori avoir lieu qu'une fois que l'internaute a visité la page concernée (il doit donc revenir en arrière voter). Mais d'ici peu, les webmasters pourront intégrer des boutons +1 de Google sur toutes leurs pages, comme ils l'ont déjà fait avec les J'aime de Facebook ou les Retweet de Twitter. Les sites qui récolteront peu ou pas de votes issus de Facebook, Twitter ou Google auront de plus en plus de mal à lutter contre les autres en termes de référencement naturel. Pour résumer, on va dire que c'est la partie SMO (Social Media Optimization, l'optimisation pour les médias sociaux).

Est-ce vraiment si efficace que ça ?

Oui, c'est déjà le cas et prouvé par plusieurs tests. Voyez par exemple ici comment SEOmoz a réussi à se placer en 1ère page de Google pour une requête concurrentielle grâce à Twitter. En résumé, on peut booster le positionnement d'une page sur une requête en utilisant les mots dans un tweet qui inclut également un lien (raccourci) vers la page, à condition que le compte Twitter ait de la notoriété et qu'il soit largement repris sur Twitter (retweeté, partagé, cliqué... tout ce que vous voulez !).

Outils pour mesurer la popularité d'un site, d'une page sur les réseaux sociaux

Si vous souhaitez évaluer si une page a eu du succès sur les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser mon outil qui calcule combien de fois une page est partagée sur les principaux réseaux sociaux. Pour les développeurs qui veulent en savoir plus et éventuellement développer des outils basés sur des API (incluant le fameux graphe social de Facebook), je vous recommande la lecture de cet article.

La visibilité sur les réseaux sociaux eux-mêmes

Là, on sort du référencement naturel classique, puisqu'on ne parle plus de visibilité sur les moteurs mais sur certaines sites ou supports en particulier. Mais si les internautes que vous souhaitez "toucher" passent un temps croissant sur ces sites ou supports, vous devez vous adapter pour que votre entreprise, ses produits et services, soit visible. Pour résumer, on pourrait dire qu'il s'agit ici du SMM (Social Media Marketing, le marketing avec et sur les réseaux sociaux).

En plus de vouloir développer une image de marque ou faire la promotion de produits et services, on se rend compte également qu'il est de plus en plus stratégique de communiquer, pour travailler ce qu'on appelle la e-réputation. D'ailleurs, les gouvernements et administrations l'ont très bien compris avec le "Printemps Arabe".

Facebook Twitter

Mettez en place votre stratégie réseaux sociaux avant qu'il ne soit trop tard !

Alors, faut-il créer des comptes Twitter et Facebook ?

C'est la question que de nombreuses entreprises se posent en ce moment. Il me semble évident qu'il faut au moins faire l'effort de se poser sérieusement la question. Si la plupart de vos concurrents l'ont déjà fait, on va dire que vous n'avez plus le choix : vous devez le faire. Sinon, considérez que ça peut devenir un avantage pour vous.

Formez-vous pour démarrer facilement sur Facebook et Twitter !

Formation Reseaux Sociaux Ranking Metrics

Formations Ranking Metrics

Evidemment, vous n'allez pas y consacrer de fortes ressources (en temps, en argent, etc.) sans vérifier que cela en vaut la peine. En tout cas, c'est mon point de vue et donc l'approche qui a été choisir pour monter la formation réseaux sociaux chez Ranking Metrics. Etant spécialistes du référencement et de Google Analytics, nous avons monté une formation réseaux sociaux très pragmatique, qui explique comment faire depuis la création d'un compte jusqu'à son optimisation, en passant par une estimation du retour sur investissement (ROI). C'est donc une formation destinée avant tout à ceux qui se mettent tout juste aux réseaux sociaux, ou à ceux qui n'ont jamais travaillé ce qu'on appelle en anglais la Social Media Optimization (SMO).

Réservez votre place pour la prochaine session à Paris le 5 octobre ou à Marseille le 14 octobre. Nous expliquons toute notre méthodologie du référencement naturel, incluant la e-réputation, Facebook et Twitter.

Obtenez de l'aide pour votre optimisation des réseaux sociaux

Vous pouvez aussi promouvoir gratuitement vos comptes Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Youtube dans l'annuaire WebRankInfo (le délai actuel de validation pour l'inscription  est de 5 jours maximum).

Enfin, vous pouvez poser toutes vos questions dans les forums WebRankInfo dédiés à Facebook, à Twitter et à tous les autres réseaux sociaux. D'ailleurs on discute de ce guide SEO / SMM / SMO dans le forum.

 

Cet article vous a-t-il plu ?
Cliquez pour voter !

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC,...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le SEO (+300.000 membres, 1,5 million de posts). Il est aussi cofondateur de Ranking Metrics, leader des formations webmarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux) et éditrice de la plateforme MyRankingMetrics (crawler et audit SEO en ligne).

Article (Guide du référencement social (SEO, SMO, SMM) : réseaux sociaux) publié par WebRankInfo dans la rubrique Réseaux sociaux. Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

31 commentaires

  • Olivier (Veilleur) a dit le

    Merci pour le guide qui devrait intéresser les community managers pour les différents réseaux sociaux. Le bouton +1 de Google est sorti avant le : Le 30 mars 2011, qui est cité dans l'article. Pour l'efficacité en exemple avec le message sur le réseau social c'est un raccourci un peu rapide.

  • Olivier Duffez a dit le

    Il est sorti quand ce bouton +1 ?

  • Olivier (Veilleur) a dit le

    On remarque que la date de la vidéo (qui n'est pas celle de l'article) date du 28, avec le lien vers la page du service +1.

  • tonguide a dit le

    Le soucis c'est que FB et pire encore Tweeter n'est pas adopté dans tous les domaines. Même si j'ai motivé des membres à s'inscrire sur FB quasi exclusivement pour ma fan page, tweeter est totalement inconnu de mes visiteurs, et donc autant dire qu'obtenir des "tweet" est difficilement imaginable.

    Et là encore, ce n'est pas évident à transposer dans tous les domaines.

  • louiaz a dit le

    comment est calculé le score de qualité utilisé ensuite par Google dans son algo?
    merci.

  • Olivier Duffez a dit le

    @louiaz : malheureusement personne n'est en mesure de le dire, Google ne fournissant pas ce genre d'infos... J'ai émis des hypothèses de critères sans doute utilisés par Google (lire mon article indiqué plus haut)

  • max a dit le

    Comment Google fait l'association entre une page Facebook et twitter est un site internet.
    Par exemple, j'ai ma page facebook TOTO.fr avec mes fans comment google sait que cette page facebook est la page du site TOTO.fr ?

  • Thalassoline a dit le

    Je dis ça, je dis rien... mais j'ai une idée pour vous...
    Pourquoi lors de la soumission du site dans l'annuaire, lorsque vous demandez un lien retour, n'en profiteriez-vous pas pour demander plutôt ou en plus un "twitt" ?? ça prend 2 secondes, c'est beaucoup moins contraignant que mettre en place un lien, et vous pourriez profiter de centaines de twitts vers vos pages profndes...
    Vous pourriez faire pareil avec des shares depuis les pages fans des sites que vous rentrez sur votre annuaire..

    Et pour aller plus loin... pourquoi ne pas créer des pages fans facebook... annuaire de share.... ;-)

  • Olivier Duffez a dit le

    Bonjour Thalassoline et merci pour ces suggestions. Je ne sais pas si j'ai bien tout compris, mais je fais déjà pas mal de ces choses-là : certains tweetent leur inscription dans l'annuaire, et moi de mon côté je tweete les validations d'inscriptions ainsi que les modifications et les nouveaux avis. Ceux qui ont pris la peine d'indiquer leur compte Twitter sont mis "en copie" de ces tweets.
    Maintenant il me reste à trouver une bonne intégration sur Facebook.

  • Ilan Freoua a dit le

    Si l'on part du principe que notre stratégie de référencement ne peut plus ignorer l'aspect social, il faut également supposer qu'a terme google et bing, voudront être un réseau social à part entière et non plus être considéré uniquement comme moteur de recherche.

    (Bing via msn/hotmail/messenger)
    (Google via Profiles/adresses/gmail)
    (Facebook via Wall/Inbox/@fb.com/chat ...)

    Sachant que Facebook à un avantage sur le coté social, google à un avantage sur la recherche et la messagerie, et que bing à (--tout copié--) été le precurseur sur la messagerie instantané, je pense qu'il serait interessant de faire un point sur les évolutions de chacun des reseaux.

    Apple entrera il dans la bataille ?

  • Thalassoline a dit le

    @Olivier
    En gros, je partais du principe de l'échange de liens..., pour l'exporter en "échange de twitts" ou "échange de shares facebook" ...
    Exemple: le classique échange contenu vs liens, que l'on trouve dans les annuaires webs, pourrait devenir...:
    Le site qui soumet sur WRI vous offre du contenu + 1 twitt ou 1 share facebook, contre des liens depuis votre annuaire
    etc...
    Peut-être procèdera-t'on comme ça en 2012... :)

  • Olivier Duffez a dit le

    @Thalassoline : c'est pas évident pour l'annuaire d'aller vérifier les tweets ou partages Facebook, comme on peut le faire pour les backlinks, non ?

  • Janolapin a dit le

    Petite précision pas inutile: Google ferait bien passer le jus à travers les raccourcisseurs d'url, d'après WebProNews:
    http://www.webpronews.com/url-shorteners-and-seo-according-to-google-2011-04

    Petite question supplémentaire: quid des raccourcisseurs personnels installé sur son serveur ?

    Par ailleurs, j'avoue être extrèmement sceptique sur l'importance qu'accorde réellement Google aux réseaux sociaux. Une part importante du web échappe complètement à cela, voire ne se laisse pas "socialiser". Donc soit Google se sert de deux poids et deux mesures selon les secteurs, soit...

  • Olivier Duffez a dit le

    En effet, Google fait passer le lien à travers les raccourcisseurs d'URL car ce sont tout simplement des redirections 301 (quand ils sont bien faits). Mais on parle de "passer du jus" quand ces liens sont situés sur des pages indexées avec des liens follow. Donc cette notion n'est pas forcément la plus adaptée pour parler de l'influence des liens sur Twitter.

    Avec les raccourcisseurs personnels, on a quelques avantages :
    - on a le choix complet dans les intitulés d'URL (slugs) qui peuvent inclure des mots-clés
    - on ne dépend pas d'un tiers
    - au moins on en choisit un qui fait des bonnes redirections permanentes 301

  • Thalassoline a dit le

    Vous marquez un point !!
    Je vous donnais, du haut de ma très petite expérience, une éventuelle piste pour plus tard, et ma vision du ref dans les mois à venir ;-)
    Bonne continuation

  • Olivier Duffez a dit le

    Pas tant que ça... je vais réfléchir à mieux utiliser Facebook en lien avec l'annuaire. Pour l'instant c'est surtout Twitter qui est exploité.

  • benjistik a dit le

    Très intéressant. Cependant c'est un peu dérourant du fait que certains travaillent réellement le contenu et d'autres utiliseront le fameux "+1". Il faudrait en savoir plus sur l'analyse sémantique et la manière dont elle va être prise en compte dans ses tweets.

    A suivre :)

  • Valbou26 Photographe Drôme a dit le

    Une suggestion dans le sens du partage:

    Pour s'inscrire, on devrait être "obligé" de tweeter 10 sites internet de l'annuaire différents. ;)
    Comme ça plusieurs centaines de comptes font plusieurs milliers de tweets...

    Sans parler de la notoriété créé par ses tweets et du trafic potentiel induit.

    un widget javascript pourrait compter tout ça sans problèmes ;)

    arf des pistes de réflexions :p

  • Olivier Duffez a dit le

    Merci pour cette suggestion. Par contre je n'ai pas forcément tout compris : pour s'inscrire (dans l'annuaire ou simplement dans le forum ?) les candidats à l'inscription devraient twitter des sites déjà présents dans l'annuaire ? Ca peut paraître étonnant, on ne connait pas forcément les sites déjà inscrits donc difficile d'exiger que les gens en parlent sur leur compte Twitter ?

  • pierre a dit le

    Bonjour

    Il me semble que si Google veut vraiment reproduire l'analyse qualitative que ferait un internaute dans le but de servir des SERP basés sur la pertinence et la qualité des contenus...

    ... Alors Google va devoir impérativement donner des poids différents aux media sociaux en fonction du profil de celui qui "Like" ou "plussoie" ou "twitte".

    Parce que soyons clairs, les cliqueurs fous se rencontrent chez les référenceurs et les collégiens kikoulol, et leur avis ne peut avoir le même poids que celui d'une personne moins dispendieuse de clics...

    Ou pas ?

  • Akihabara a dit le

    N'étant pas vraiment utilisateur de réseaux sociaux c'est un peu déplaisant mais compréhensible.
    Quand on voir l'importance de sites comme twitter ou Facebook c'est évident qu'il doivent avoir du poids au niveau du référencement.

    Il va falloir modifier un peu nos vielles habitudes.

    C'est aussi l'occasion pour ceux qui ont du mal à se démarquer des concurrents sur le réf naturel, de leur emboiter le pas et de faire la différence.

  • Shelko a dit le

    C'est vrai qu'en 2012, je pense que l'on va voir fleurir les demandes de "tweet" et "like" "forcé" pour divers action.
    Facebook a déjà commencé avec ces obligations de partage pour visionner certaines vidéos, certains gestionnaires d'annuaire commencent déjà à marchander les "like" sur leurs inscriptions, c'est un moyen de gagner du traffic et un peu de jus en des profils utilisés.
    Est-ce bien ou mal on verra ça au fur et à mesure.

  • coffret cadeau a dit le

    Personnellement, je pense qu'il faut mettre un vrai community manager en place afin d'utiliser les réseaux sociaux dans une démarche seo. Cela prend du temps, et cela doit être fait de manière réfléchie et appliquée.

  • tissiaval a dit le

    Bonsoir,
    Je me suis inscrite à webrankinfo, mais je ne vois rien à mon sujet ?
    Et dans google, je pense que c'est trop tôt, mais mes articles y sont avant tout !

  • Olivier Duffez a dit le

    @tissiaval : je n'ai pas compris ce que tu veux "voir à ton sujet" sur WebRankInfo ?

  • agence rérencement France a dit le

    votre billet d'info est utile et frais.
    Mais ce que j'aime rajouter en tant que Tunisien qui assistait à une révolution tn : il faut contrôler sa marque et s'assurer d'une forte notoriété.
    Qui sait ? il se peut que votre ex-salarié ou l'un de vos clients insatisfaits parle très mal de vous. Alors assurez-vous de tout ce qu'on dit de votre marque, service, sav, etc.

  • leblogrému a dit le

    j'ai remarqué l'arrivée de sites genre like ub ou un truc du genre ;en fait on s'inscrit on clic j'aime 15 pages facebook et en échange 15 personnses viendront cliquer votre page, et si en on veut mille il suffit d'en aimer mille, ou alors on peut payer pour que des gens cliquent votre page
    est ce que ça ne vient pas tout fausser et est ce que c'est un bon système , vu que en fait il y a des sites qui vont avoir 10000 j'aime alors que le contenu du site n'est pas trés bon

  • ronde et fière a dit le

    Bonjour,

    Je trouve cela un peu déroutant. Est-ce qu'au final, ce n'est pas celui qui fait le plus de demande d'ajout ( pour FB par exemple ) qui aura le plus d'audience donc celui qui bénéficiera le plus de la plateforme ? Au fond ce n'est pas naturel non plus...

  • Jean-Luc a dit le

    Le seo c'est passionnant mais franchement ça prend de plus en plus temps...
    Je crois que les agences sérieuses de seo ont un bel avenir en plus d'un bon présent

  • Raphael a dit le

    Merci pour cet article. Très instructif ! Est-ce que tout les réseaux sociaux sont pris en compte ou bien seuls les gros poissons comme facebook ou twitter? Quid des réseaux Viadeo, linkedin etc...

  • FemmeTaureau a dit le

    Bonjour,
    Merci pour l'article.
    "D'ailleurs, les gouvernements et administrations l'ont très bien compris avec le "Printemps Arabe".", je vous partage cette idée puisqu'en Tunisie, l’articulation de notre révolution était Facebook par excellence. Donc, il ne faut pas négliger ce côté social pour le référencement et le bien travailler espérant qu'un jour atteindre la notoriété.

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Annonces Google

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.

Annonces Google


178 Partages