Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Rediriger un internaute par géolocalisation ne pose pas de problème pour le référencement

Matt Cutts répond en vidéo aux questions : peut-on faire des redirections sur son site en fonction de la géolocalisation ? peut-on donc fournir un contenu différent selon la géolocalisation ? Voici dans quels cas c’est OK pour Google.

Remarque préléminaire : quand je dis « ne pose pas de problème pour le référencement Google », il faut comprendre que c’est conforme aux consignes de Google.

redirection via géolocalisation autorisée par Google

Rediriger les internautes en fonction de leur géolocalisation est conforme aux consignes de Google tant qu’on traite Googlebot comme les internautes (pas de cloaking)

Concrètement, Matt Cutts répond que cela ne pose aucun problème de se baser sur la géolocalisation pour décider s’il faut rediriger le visiteur vers telle ou telle partie (ou site). Par exemple, sur un site multilingue ou multipays, cela ne pose pas de problème (pour le SEO) de tenter de détecter le pays de l’internaute pour le rediriger vers la page prévue pour le pays où il est situé.

Attention, il faut comprendre la fin de sa phrase comme étant du style « cela ne pose pas de problème tant que vous considérez strictement de la même manière les internautes et les moteurs de recherche » (ici, Googlebot, le crawler de Google).

Mais, car il y a toujours un mais pour une vidéo de Matt Cutts, n’oubliez pas que Googlebot a toujours une adresse IP des USA, donc si vous vous basez strictement là-dessus, sachez que vous enverrez toujours le robot de Google sur la version de votre site adaptée pour les internautes des USA. Est-ce bien ce que vous voulez ?

Et donc à la question sur la fourniture d’un contenu différent selon les visiteurs, Matt Cutts rappelle que cela peut être considéré comme du cloaking. Se baser sur la géolocalisation pour fournir un contenu différent (c’est différent de la redirection mais passons ce détail) ne pose pas de problème tant que vous considérez strictement de la même manière les internautes et les moteurs de recherche (ici, Googlebot, le crawler de Google).

 

Cela étant… le mieux reste de ne pas avoir besoin de faire la moindre redirection ! Si par exemple vous vous limitez à un seul site par langue, et que vous prenez l’extension de nom de domaine du principal pays associé à chaque langue (.fr pour le français, .es pour l’espagnol, etc. et .com pour l’anglais), alors vous n’avez aucun problème et aucune redirection à gérer.

 

Voici la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=Z9SZCvgXak4

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

Un Commentaire

Limonads.com

Bonjour,

Pour les sites multilingues, après avoir effectué beaucoup de recherches sur le sujet.
J’en pense qu’il est plus sage d’éviter les redirections en fonction de la langue ou du Pays.

Premièrement, un site multilingue, donc,
c’est que l’on souhaite cibler d’autres zones géographiques, et utilisateurs.
Théoriquement, c’est que l’on veut aussi se positionner sur ces requêtes linguistiques.

Si c’est fait correctement, la partie fr, d’un site ce positionne dans les recherches FR
La partie EN, sur la zone EN
La partie ES dans les résultats ES

Il faut préférer l’utilisation des balises :

meta property= »og:locale:alternate » content= »es_ES »

Plutôt qu’une redirection,
puis permettre à l’utilisateur de pouvoir changer de langue facilement (manuellement).

+ utiliser des IP en rapport avec la langue.
– La partie ES -> IP ES
– La partie FR -> IP FR
– La partie DE -> IP DE

Entre autres, il faut faciliter le travail pour les Bots, de sorte qu’ils puissent positionner les traductions de notre site dans les langues correspondantes.

Si un Espagnol fait une recherche en Espagnole, théoriquement il va trouver votre section traduite en Espagnole. Il n’y aura pas besoin de faire une redirection.

Pour améliorer la réponse de votre site multilingue dans les différents pays ciblés:
– Utilisez par exemple un DNS AnyCast
– Ou bien sinon encore mieux un CDN ( plus onéreux, mais plus performant )

Avec cette technique, et sans utiliser de redirection, on est sure que chacune des sections langues de notre site, ce positionne dans les résultats de recherches des pays ( zone langues ) ciblés.

La redirection, je pense est à utiliser avec précaution.

Répondre