Vous êtes ici : Dossiers référencement > Google Search

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Google sort son algo Page Layout 2 contre l'abus de publicité en haut de page

Par , mardi 9 octobre 2012

Matt Cutts vient d'annoncer la mise en ligne de la version 2 de l'algorithme Page Layout, visant à pénaliser les sites ayant trop de publicité au-dessus de la ligne de flottaison.

Google Page Layout

Google a désormais un filtre qui pénalise le SEO des sites ayant trop de pub en haut de page...

"Top Heavy" 2

Sorti en janvier 2012, l'algorithme Page Layout cherche à pénaliser les sites qui affichent trop de publicité au-dessus de la ligne de flottaison (above the fold). En gros, il s'agit des sites qui saturent de pub la première zone vue par l'internaute avant qu'il ne fasse défiler la page avec l'ascenseur (scroll).

Depuis le 09/10/2012 la première mise à jour de cet algorithme est déployée par Google, touchant selon Matt Cutts environ 0,7% des requêtes en anglais de façon visible. Je pense qu'il ne précise pas l'impact pour les autres langues faute de place dans son tweet, mais que (comme pour Page Layout 1) cet algo est déjà en place pour toutes les langues et tous les pays (info à confirmer).

Ce filtre est également appelé Top Heavy, notamment par Danny Sullivan.

Mine de rien, cet algorithme est la preuve que Google sait très bien interpréter les CSS ou Javascript quand il le veut...

Pour en savoir plus sur le sujet, je vous conseille de (re)lire mon dossier sur l'algorithme Page Layout de Google.

Edit : la version 3 est sortie en février 2014.

Qu'est-ce que la ligne de flottaison ?

On appelle ligne de flottaison la ligne horizontale correspondant au bas de l'écran du navigateur avant que l'internaute commence à faire défiler le contenu en utilisant l'ascenseur (scrolling). Google recommande d'avoir + de contenu que de pub au-dessus de cette ligne (above the fold).

Tous les internautes n'ont donc pas la ligne de flottaison située au même endroit, ça dépend de l'appareil utilisé pour surfer ainsi que bien entendu la taille en pixels de la zone utile dans le navigateur.

Même si Google a annoncé que l'outil Browser Size allait être supprimé, vous pouvez le tester ici pour évaluer comment s'affiche votre contenu.

Quel impact sur AdSense ?

Il faudrait être chez Google pour le savoir, mais pour ma part je ne pense pas que cet algo fasse une faveur à ceux qui utilisent AdSense, ce serait assez risqué (légalement).

Par contre, cette mise à jour de Google incite les éditeurs web à diminuer le nombre de publicités, en tout cas celles qui ont le plus de chances d'être cliquées. Conclusion : l'éditeur du site risque de supprimer certaines publicités et il y a de fortes chances qu'il conserve AdSense - dans le cas où il utilise AdSense en plus d'autres formes de publicités.

A propos, que conseille AdSense ? Evidemment, Google aimerait bien conseiller de mettre les pubs le plus haut et visibile possible, mais ça ne fait pas un discours très cohérent (c'est le moins que l'on puisse dire). Déjà que Google ne suit absolument pas ses propres conseils avec des pages de résultats (SERP) très chargées en pub dans le haut de l'écran (lisez mon dossier complet sur les abus supposés et réels de Google).

Dans des versions relativement anciennes (apparemment ?) des conseils officiels d'AdSense, on trouve encore ceci :

Adsense intégration pub forte

Conseils Adsense d'intégration de pub assez forte

Pourtant dans la même rubrique du support, on trouve des conseils d'intégration bien plus acceptables (pour l'internaute !) :

Adsense intégration pub correcte

Conseils Adsense d'intégration de la pub mettant le contenu en évidence

D'autres conseils adaptés selon eux au cas où un défilement vers le bas est nécessaire pour visualiser le contenu ;

Conseils AdSense intégration pub contenu bas

Conseils AdSense d'intégration des publicités avec un contenu bas dans la page

Conseils officiels d'AdSense sur l'emplacement des annonces

Je reprends ci-dessous les recommandations officielles de Google AdSense pour l'emplacement des blocs de pub dans vos pages.

Même s'il est intéressant d'optimiser les performances de vos annonces avec AdSense, lorsque vous insérez des annonces sur votre site, vous devez également veiller au confort de l'internaute et au respect du règlement du programme AdSense. Voici quelques conseils dont vous devez tenir compte :

Mettez-vous tout d'abord à la place de l'internaute : organisez le contenu de votre site de manière logique et facilitez la navigation entre les pages. Voici quelques questions à étudier lors du choix de l'emplacement de diffusion des annonces :

  • Quelle action l'internaute cherche-t-il à effectuer en visitant mon site ?
  • Que fait-il lorsqu'il consulte une page donnée ?
  • Quels sont les éléments susceptibles d'attirer son attention ?
  • Comment puis-je intégrer les annonces dans cette zone sans perturber la consultation de la page par l'internaute ?

Comment puis-je conserver la page propre, claire et engageante ?Mettez-vous à la place de l'internaute. Vous envisagerez alors peut-être votre page (et l'emplacement de vos annonces) sous un angle totalement nouveau. Si les internautes parviennent facilement à trouver ce qu'ils cherchent, ils reviendront sur votre site. Choisissez également une palette de couleurs d'annonce lisible.

Exposez votre contenu : même si le fait d'insérer des annonces dans la partie au-dessus de la ligne de flottaison représente un bon moyen d'améliorer les performances de vos annonces, assurez-vous aussi que le contenu recherché par les internautes est facilement accessible. Par exemple, si votre site propose du contenu en téléchargement, placez les liens de téléchargement dans la partie au-dessus de la ligne de flottaison afin que les internautes puissent aisément les trouver.

Vos annonces doivent ressembler à des annonces : vous pouvez choisir, pour vos annonces, des couleurs qui se marient avec celles de votre site. En revanche, évitez d'harmoniser les images avec vos annonces ou d'intégrer, à proximité, du contenu adoptant une mise en forme similaire. Le règlement du programme interdit de présenter les annonces de cette façon.

Appelez un chat un chat : les annonces sont des annonces. Même s'il peut être tentant de les considérer comme des "ressources" ou de les insérer immédiatement sous le titre de votre site, évitez d'utiliser des libellés et des titres susceptibles de prêter à confusion. Ne positionnez pas vos annonces là où elles risqueraient d'être confondues avec des liens de menu, de navigation ou de téléchargement.

Moins peut signifier plus : même si notre règlement vous autorise à insérer 3 blocs d'annonces, 3 blocs thématiques et 2 champs de recherche dans chacune des pages de votre site, en utilisant le nombre maximal d'annonces sur une page, vous risquez de surcharger cette dernière. Si les internautes ne parviennent pas à trouver ce qu'ils cherchent sur votre site, ils iront voir ailleurs.

Examinez votre site : prenez un peu de temps pour parcourir votre site et évaluer son efficacité auprès des internautes qui le visitent pour la première fois. Si votre site est développé à partir d'un modèle, assurez-vous que les annonces s'affichent correctement, avec le libellé "Annonces Google" ou "Sélection d'annonces".

Une fois la présentation du site achevée, posez-vous ces deux questions : "Peut-on facilement trouver mon contenu ?" "Est-il facile de faire la distinction entre le contenu et les annonces du site ?" Si vous répondez aux deux questions par l'affirmative, vous êtes sur la bonne voie.

Quel impact pour vous ?

Alors, quelle intégration de la pub allez-vous choisir ?

Si vous pensez que votre site est concerné, merci de témoigner en indiquant l'impact en termes de visibilité ou de trafic SEO Google.

Source : @mattcutts

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

22 commentaires

  1. Koxin-l.fr a dit le

    A mon avis, leur filtre déconne...
    Parce que vu les millions de "blog" et plate forme de blog qui usent de cette méthode, cela devrait toucher bien plus que 0.7% des requêtes...

  2. webmaster Kouami Sessou a dit le

    Une question?
    Si cette pub ou série de bloc de pub,c'est du Adsense?
    Google sanctionne de la même manière?

  3. Olivier Duffez a dit le

    Oui je pense que c'est pareil avec AdSense

  4. arjuna a dit le

    Ce qui est alarmant avec Google, c'est qu'il se contredit à chaque mise à jour de son algorithme. Matt Cutts lui-même conseillait à l'époque d'avoir un nom de domaine en rapport avec son activité. Aujourd'hui, la plupart des EMD sont pénalisés.

    Maintenant, on parle de pénalité pour les publicités au-dessus de la ligne de flottaison, alors qu'adsense lui, conseil l'inverse pour le placement, et autorise en plus, 3 pubs par pages. http://sideincomeblogging.com/wp-content/uploads/adsense_placement.jpg

    Je me demande si ce nouvel algo est vraiment fait pour limiter les sites surcharger de pub, ou pour favoriser adsense, sachant que maintenant le nombre d'emplacements pub de qualité (sur le site) sera limité.

  5. Gougueule a dit le

    Bah, pour ce que çà rapporte maintenant Adsense depuis qu'ils trustent les pages de recherches. C'est un tour de vis en plus et ils récupèrent des petits % de régie très importants.

  6. Création Sites Web Tours a dit le

    Personnellement j'ai toujours banni les pubs en haut de page et/ou trop visibles par rapport au contenu, aussi je ne verrai probablement pas de changement sur mes sites.

    C'est plus une question d'ergonomie pour le visiteur qu'autre chose.

    Sinon, d'accord avec Koxin-l.fr pour les plateformes de blog, il doit y avoir un truc qui coince quelque part!

  7. Akihabara a dit le

    La seule chose qui me choque c'est que google applique sur son moteur l'inverse de ce qu'il nous demande de faire et nous mets des liens commerciaux de partout...

  8. Studio Créations a dit le

    Un peu comme Création Sites Web Tours, depuis toujours je ne met quasi jamais de publicités sur tous mes différents sites, si je peut m'en passer je les zappe, c'est beaucoup plus agréable pour les visiteurs. On se fais déjà assez agresser dans la vie réelle avec les 4x3 :-)

  9. arjuna a dit le

    Mouais, je vois mal Google se tirer une balle dans le pied sachant que la majorité de ses revenus viennent d'Adsense.

    Concernant notre network, nous travaillons essentiellement avec deux régies Pub. Adsense et CPMstar. Tout fonctionnait parfaitement jusqu'au moment où nous avons reçu un email de la part d'Adsense précisant que son robot rencontrait depuis quelques jours des difficultés à explorer les pages de contenu à cause de CPMstar (il y a environ une semaine). N'ayant fait aucune modification sur nos sites, et le code de CPMstar étant le même, je me demande si ce n'est pas encore une façon de la part de(Google et Adsense) pour virer les concurrents.

    Cela me fait fortement penser que le nouvel algo concernant les pubs au-dessus de la ligne de flottaison, va en faveur d'Adsense.

  10. Olivier Duffez a dit le

    @arjuna : peux-tu nous indiquer précisément le message envoyé par AdSense disant que son robot était bloqué ? et/ou nous indiquer l'URL concernée

  11. cecile a dit le

    ha ha google a le droit de faire du fric avec la pub mais pas les autres
    c'est juste une grande farce...

  12. Mussot valéry a dit le

    Moi je possède pas mal de sites avec des publicités dans le header plus le haut de contenu et je ne suis pourtant pas impacté par ses mises à jour.
    Par contre je me demande si ce filtre s'applique au format mobile et tablette, car pour le coup, la ligne de flottaison est vraiment haute ...

  13. webmaster Kouami Sessou a dit le

    Pour ceux qui veulent suivre ces conseils,les CTR vont baisser dangereusement ainsi que les revenus.
    Le paradoxe est que Google même ne les respecte pas,ces recommandations.

  14. David BONIN a dit le

    Il faut bien prendre en compte que la plupart des modifications d'algorithme de ce genre sont faites pour éviter en sanctionnant les abus, par pour changer le design de tous les sites web.

  15. Ldi a dit le

    Adsense elle même nous propose d'intégrer la publicité au-dessus de la ligne de flottaison et là Matt Cutts demande l'inverse !

  16. olivier a dit le

    Google m'envoie régulièrement des messages pour me conseiller de mettre le maximum de pub par page, soit 3 blocs. Il y a véritablement une contradiction entre un moteur de recherche qui se veut propre et une régie publicitaire monopolistique.

    De plus, mais c'est ancien (18 mois), un salarié de Google m'avait téléphoné d'Irlande pour me conseiller de repositionner mes pubs, en les mettant notamment en haut de page. Après des semaines de test, je suis revenu en arrière. Notamment, 2 blocs par page semblent plus rémunérateurs que 3 (en évitant les clics à 0,x centime).

  17. Reclassement Salariés a dit le

    C'est d'autant plus ridicule de mettre trop de pub au-dessus de la ligne de flottaison que les visiteurs qui cliquent dessus n'achèvent en général pas leur visite. C'est très bien pour eux s'ils ont trouvé la réponse à leur requête, mais ce n'est pas ce qui me convient. Je pense que la meilleure place, pour une pub, est juste sous le contenu.

  18. Fabien a dit le

    Bonjour
    J’ai dans mon site un seul bloc adsense sur chaque page et pas d’autre pub.
    Google me demande régulièrement d’en rajouter deux autres pour augmenter mes revenues mais jusqu’a maintenant je n’ai rien fait.
    Seulement le seul bloc existant se trouve au-dessus de la ligne de flottaison.
    J’aimerais donc savoir si c’est le nombre de pub au dessus de cette ligne ou bien c’est seulement l’emplacement de cette pub qui est pénalisé.
    Merci.

  19. Annuaire Français a dit le

    Nous utilisons aussi adsense, faute d'un prestataire adapté a nous fournir de quoi alimenter plus d'un millier de catégories. Mais c'est assez la cata, car la majorité du temps, les pubs ne sont pas en rapport avec le contenu. Ca passe encore pour des pages très catégorisé (rubrique), mais sur des pages individuelles d'établissement qui sont rarement visités individuellement, le CTR s'effondre et il n'y a aucune pertinence, malgré la présence de mots clés et de catégorie.

    Il y a des periodes ou ca s'arrange, mais depuis le 10 octobre, le CTR sur les publicité adsense thématique est en chute libre, divisé par 2. Peut-être une relance des serveurs adsense, a voir dans les jours qui viennent.

    Même si ce n'est pas notre" gagne-pain", le côté "crédibilité" envers le visiteur est concerné par l'affichage de ces pubs qui n'ont aucun rapport avec le sujet.

  20. Julien a dit le

    Ca ne m'étonne pas que le CSS soit déchiffré. Comment google sait-il que le contenu que vous mettez en avant est publicitaire. Que se passe t'il si vous avez des images ou des liens internet à cet endroit ?

  21. Creer un site a dit le

    Salut Olivier, ce qui me fait gravement sourire en grinçant des dents dans tout çà c'est que google dit toujours de ne pas faire ce qu'ils font. Quand on regarde un résultat de recherche google c'est affolant toute cette agressivité avec la pub! de + il paraitrait que le nombre de résultat diminuerait sur la première page, au lieu de 10 il n'y en aurait plus que 6 ou 7 selon les requêtes.
    C'est vraiment affreux jojo tout çà tu penses pas?
    Abus de pouvoir! :)

  22. Jack Slater a dit le

    Ceci dit qu'il faut penser à mettre en place un nouveau système de gestion des MFA (Made for Adsense), chose qui va certainement pas plaire au fraudeurs :)
    Je me demande juste pour ceux qui se sont déjà basé sur l'emplacement adsense pour la mise en page de leurs sites et l'élaboration de leurs CSS, comment ils vont faire.
    Un changement radical tel que celui ci doit être mis en avant pour les éditeurs et doit être compris par les publishers.
    Je vois que google commence une nouvelle politique et que ça va être très hard de gagner sa vie avec.

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.