Marre problèmes indexation Google
Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

9 étapes pour faire indexer vos pages dans Google

Marre des pages que Google n’indexe pas ? Suivez mes étapes concrètes pour faire indexer vos pages et obtenir un bon SEO par la même occasion 😎

Article mis à jour le 20/01/2022, mis en ligne en septembre 2021

J’ai eu beaucoup de retours, d’échanges et de discussions suite à mon article sur WebRankInfo qui explique pourquoi Google n’indexe plus toutes les pages, et comment régler ça d’une façon générale.

Je me suis dit que ça vous intéresserait de profiter de ces retours d’expérience SEO !

Alors voilà les 9 étapes à suivre si Google refuse d’indexer une de vos pages…

Vous n’avez besoin que de Google Search Console et d’un rapport RM Tech pour le site concerné (pour gagner un temps considérable…).

Si vous n’avez pas d’audit RM Tech pour le site concerné, demandez-le sur cette page. Je vous offrirai un coupon pour obtenir un pré-audit complet sur le site de votre choix, jusqu’à 100.000 URL 🎁

Vous aurez le rapport complet, avec tous les graphiques (mais pas les annexes pour cette version offerte).

solutions pour indexation google

Les étapes à suivre pour réussir l’indexation

1 Indexabilité

Vérifiez que la page est techniquement indexable : elle doit être listée dans l’annexe en conclusion du rapport RM Tech. Sinon, c’est qu’elle a un problème de crawl (code HTTP autre que 200) ou d’indexabilité (elle déclare une autre URL comme canonique, ou contient une meta robots noindex).

Quelques ressources utiles :

2 Inspecteur d’URL (Google Search Console)

Pour être sûr de votre coup, utilisez l’inspecteur d’URL de la search console pour vérifier que rien ne bloque l’indexation. Il suffit de copier-coller l’URL de la page dans le formulaire de recherche en haut de l’écran de la search console.

Si vous ne l’avez pas encore fait, lisez comment déclarer son site dans la search console de Google.

3 Indice QualityRisk à zéro

Vérifiez que la page a un indice QualityRisk de 0 (ou très faible). Dans le cas contraire, ça signifie que vous n’avez pas donné toutes les chances à la page de réussir : suivez les recommandations de RM Tech pour optimiser la page. Tout est listé dans l’annexe en conclusion ! Ceci inclut aussi bien les balises classiques du référencement que le contenu de la page, ou la vitesse de téléchargement de la page HTML brute, ainsi que le poids du code HTML…

Ressources utiles :

4 Maillage interne

Assurez-vous que le maillage interne est suffisant, c’est-à-dire qu’on trouve facilement plusieurs liens vers cette page (et qu’elle ne dépasse pas la profondeur maximale recommandée dans l’audit). Profitez-en aussi pour varier l’anchor text des liens qui pointent vers la page (c’est le texte qui est cliquable). Ces informations sont disponibles dans les 2 annexes qui figurent en conclusion.

Ressources utiles :

5 Titre

Le titre (balises Title et H1) est-il parfait ? Suffit-il à faire comprendre l’objectif et le contenu de la page même si on le lit hors contexte ?

Ressources utiles :

6 Contenu de la page et intention de recherche

Revoyez le contenu principal de la page du point de vue utilisateur : répond-elle bien mieux que vos concurrents à l’intention de recherche pour laquelle elle a été construite ?

Faites la ou les recherches Google sur les termes les plus stratégiques pour votre page et voyez ce que Google considère comme un excellent contenu pertinent.

7 Contenus dupliqués

Cette page est-elle bien la seule du site à traiter du sujet ? Vérifiez qu’il n’y a pas de contenus dupliqués ou très proches (risque de cannibalisation). Dans l’annexe en conclusion, faites un filtre sur la colonne « Balise Title » avec des mots-clés pour vérifier qu’il n’y a pas de contenus dupliqués ou presque dupliqués.

Evidemment, vérifiez aussi que la page n’est pas listée dans les URL au contenu 100% dupliqué (c’est dans le rapport d’audit SEO RM Tech).

Ressources utiles :

8 Obtenir des backlinks

D’après ce que j’observe, on rencontre des difficultés à faire indexer des pages sur certains sites alors que la qualité semble au rendez-vous. Mais ce sont des sites jeunes (quelques mois maximum) et/ou avec une très faible notoriété.

Google ne va s’intéresser à votre site que si d’autres y font référence. Des mentions c’est bien, mais des backlinks encore mieux ! Alors n’oubliez pas de développer la notoriété du site en allant chercher des backlinks.

9 Utiliser des « indexeurs » (outils SEO d’indexation)

C’est peut-être la solution n°1 indiquée dans d’autres articles. Moi c’est la dernière, pour quelques raisons :

  • elle est payante, voire chère (50c voire 1€ pour l’indexation d’une seule URL)
  • j’ai l’impression qu’elle force Google à indexer des pages. Pour certaines, il aurait clairement dû les indexer et donc c’est tout bon ! Pour d’autres que son algo juge peut-être de trop mauvaise qualité, elles se font parfois/généralement désindexer un peu après.
  • si on l’utilise sans réfléchir à toutes les autres pistes, ce n’est clairement pas ma stratégie. Je ne cherche pas à faire indexer une page « pour qu’elle soit indexée », mais pour qu’elle génère du trafic grâce à sa valeur ajoutée et toute l’optimisation SEO qui l’accompagne.

Si vous êtes pressés et que vous avez du budget (et que vous promettez de suivre les autres étapes plus tard…), alors ça reste une bonne solution.

Que faire si ça ne suffit pas ?

Si vous suivez tout ça à la lettre, ça va marcher !!!

Ou alors…

Obtenez un pré-audit SEO (offert)

Si ça ne marche pas, c’est que vous avez trop de pages pourries sur le même site. Dans ce cas, même si la page qui vous intéresse est de top qualité, Google se souvient que trop souvent il est venu crawler des mauvaises pages. Pour savoir si vous êtes concerné :

Si vous ne savez pas bien gérer une des étapes, demandez de l’aide en commentaires ou dans le forum 🤝

Pour aller vraiment au bout des choses, je vous propose 2 tutos avancés :

Quelques autres pistes à tester…

Les autres trucs à tester… on ne sait jamais ! Après chaque essai, vous pouvez toujours demander une nouvelle indexation via l’inspecteur d’URL de la search console, mais ça n’apporte aucune garantie…

  • mettre la page dans un sitemap : je ne l’ai pas listé dans les étapes car c’est un classique. Pas indispensable, mais recommandé malgré tout. De toutes façons, toutes vos URL indexables devraient déjà être dans des sitemaps…
  • mettre à jour le contenu : vous devriez déjà l’avoir fait dans les étapes 3 et 6
  • ajouter une vidéo Youtube : ça marché dans quelques cas, était-ce un hasard ? A mon avis, c’est surtout le fait de vraiment modifier une page (ou éventuellement de mieux répondre à l’intention de recherche)

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (4 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

2 commentaires

play13

Ou tout simplement indexmenow.com ;)

Répondre
Olivier Duffez

J’en ai parlé au point n°9…

Répondre