Quelles pages mettre à jour en premier pour le SEO ?
Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Comment trouver quelles pages mettre à jour en SEO

Mettre à jour vos contenus est indispensable en SEO (et pour fidéliser vos utilisateurs). Je vais vous expliquer comment trouver les pages prioritaires, celles pour lesquelles ça serait le plus rentable de les actualiser.

En résumé :

  • il est crucial de mettre à jour vos contenus très régulièrement
  • mettre à jour et re-optimiser une page est relativement simple
  • mais le plus déterminant est de choisir quelles pages actualiser
  • je fournis dans ce dossier la méthode à suivre
  • en 1 clic, mon outil RM Console liste vos pages prioritaires à mettre à jour

Si vous lisez ce dossier c'est que vous savez déjà pourquoi il faut mettre à jour vos contenus (pour le SEO mais aussi pour convaincre vos utilisateurs).

Alors soyons concrets : vous commencez par quelle page ?

Si vous n'avez pas de méthode (ou mieux, un outil), vous êtes fichu !

Oui car :

  • vous devez faire ça souvent (au moins 1 fois par mois d'après mon expérience)
  • vous avez sans doute pas mal de pages sur le site
  • si vous travaillez en premier des pages sans gros potentiel, votre rentabilité sera très faible

Je vais d'abord rappeler ce que trop de monde fait et qui n'est pas efficace, puis vous donner une bonne méthode. Je termine ce dossier en décrivant comment je fais au quotidien pour mes sites et ceux de mes clients.

La méthode à oublier 👎

La mauvaise méthode est de se baser sur un seul critère, surtout ceux-ci (trop basiques) :

  • les contenus trop faibles / trop courts (nombre de mots)
  • ou les pages qui se positionnent mal dans Google (d'après votre outil de suivi du positionnement)
  • ou les pages qui génèrent un faible trafic (d'après Google Search Console)
  • ou les pages dont le trafic s'est écroulé d'un coup

Ceci est moins mauvais mais toujours pas ce que je recommande :

  • les contenus dont la mise à jour a plus d'1 an (y compris les contenus evergreen)
  • ou les contenus clairement associés à une année (notamment dans leur titre)

Pourquoi est-ce une mauvaise méthode ?

Certes, il faut éviter d’avoir des pages pourries sur votre site, mais il ne faut pas se baser sur un seul critère, ou même 2 ou 3.

Si vous commencez vos mises à jour par ces pages, vous aurez une très mauvaise rentabilité. Et donc vous serez découragé de continuer, alors que pourtant ce process de mise à jour est extrêmement efficace en SEO.

Je vais donc vous expliquer ce que je vous conseille de faire...

La bonne méthode 👍

Il va falloir vous baser à la fois sur le plus de cas possibles. Intéressez-vous aux pages :

  • avec un manque important de contenu (pas seulement en nombre de mots mais aussi en couverture du sujet abordé)
  • avec des informations obsolètes
  • avec des contenus copiés
  • sans valeur ajoutée suffisante
  • avec un contenu qui ne reflète plus l'image de marque ou les valeurs de l'entreprise
  • avec des contenus liés à des réglementations, des statistiques, des prix, ou des normes qui évoluent
  • avec une marge de progression intéressante en termes de SEO technique (balises, profondeur, maillage interne, signaux web essentiels, données structurées, backlinks)
  • dont le trafic organique s'est dégradé au fil des mois (hors effets saison)
  • dont le positionnement s'est dégradé au fil des mois (hors effets saison)
  • avec un faible taux d'engagement (taux de rebond élevé)
  • avec une baisse des conversions au fil des mois

Cette liste n'est pas exhaustive, mais c'est un bon point de départ.

Allez, c'est parti !

Étape 1 Récupération des données

Récupérez le maximum de données afin de baser votre décision sur de multiples critères. Voici une liste non exhaustive des données que je vous conseille d'obtenir pour chaque page du site :

DonnéesDétailsOutil
évolution du trafic depuis 12 à 18 moisrepérez les tendances à la baisse, sans vous faire avoir par les saisonnalitésclics selon GSC (via API)
pertes de positionnement sur des mots-clés importants de la pagetenez compte de tous les mots-clés liés à la page, pas seulement 1 ou 2 principauxrequêtes de la page selon GSC (via API)
écart entre le contenu de la page et les intentions de recherches de vos personasce qui intéresse votre audience évolue au fil du temps, votre contenu doit être adaptérequêtes de la page selon GSC (via API), analyse sémantique, analyse des SERP, etc.
perte d'efficacité sur l'engagement des internautestemps passé et toutes autres métriques d'interaction avec la pageGoogle Analytics, Matomo ou autres
importance en termes de businesschiffre d'affaires, objectifs mesurés, etc.Google Analytics, Matomo ou autres
anciennetépar rapport à la date de publication ou mise à jourvotre CMS
taille du contenutenez compte du type de pagevotre CMS ou dév sur-mesure ou RM Tech
maillage interne vers la pagenombre de liens entrants internes, ancres de ces liensoutil d'audit technique (RM Tech, Screaming Frog, etc.)
profondeurnombre de clics nécessaires pour trouver la page depuis l'accueil (sur des liens autorisés au crawl)outil d'audit technique (RM Tech, Screaming Frog, etc.)
balises de la pagetitle, meta description, Hnvotre CMS ou outil d'audit technique (RM Tech, Screaming Frog, etc.)
liens sortants externes de la pageuniquement les liens "follow"votre CMS ou outil d'audit technique (RM Tech, Screaming Frog, etc.)
backlinks (liens entrants externes de la page)uniquement les liens "follow"SE Ranking, Sistrix, Semrush, etc.
Données nécessaires pour identifier les pages à retravailler sur un site en SEO

Une fois que vous avez toutes ces données, vous allez pouvoir les exploiter et faire des calculs.

ℹ️ Si ça vous semble bien trop compliqué, lisez ma solution en fin de l'article...

Étape 2 Algo

Déterminez un algo et des formules exploitant ces données, afin de calculer un score pour chaque page.

  • il doit représenter fidèlement le potentiel de croissance de la page
  • choisissez une échelle entre 0 (aucun potentiel) et 100 (le plus fort)

Vous l'avez compris, l'intérêt est de ne pas perdre de temps à mettre à jour en premier des pages qui ont beaucoup moins de potentiel que les autres.

Par exemple, le score d'une page doit être d'autant + élevé que :

  • la page dispose d'une croissance possible en ciblant de nouveaux mots-clés, voire des (micro-) intentions de recherches supplémentaires
  • la page est clairement devenue obsolète et les évolutions du sujet abordé sont manquantes
  • la page dispose d'une réserve d'optimisations techniques (maillage interne trop faible, etc.)
  • le trafic que générait la page l'année d'avant était important
  • etc. je pense que vous avez saisi l'idée

Je le répète : attention à ne pas vous faire avoir par les effets liés à la saisonnalité ou à des pics ou creux exceptionnels.

Parfois, l’analyse sera compliquée si l’ensemble du site ou certaines pages ont chuté avec une mise à jour majeure de Google (Core Update, HCU, Spam Update, Review Update).

En sortie, vous devriez obtenir un tableau listant vos pages (uniquement celles en déclin) avec leur score (plus il est élevé, plus la page est prioritaire à mettre à jour). Voici par exemple celui que j'obtiens avec RM Console :

pages en déclin à retravailler en premier
L'outil RM Console identifie les pages en déclin ayant le plus gros potentiel SEO

Étape 3 Optimisation d'une page

Ce n'est pas le but de ce dossier, mais la suite c'est évidemment l'actualisation des pages en déclin les plus stratégiques.

Pour chacune des pages au plus fort potentiel, donnez-lui toutes les chances de remonter au top des résultats Google, pour au moins 1 an.

J'ai un dossier ultra complet pour vous : comment mettre à jour une page pour le SEO.

Ce n'est pas tout ! Hyper important : après chaque optimisation, mesurez ce qui se passe...

Étape 4 Mesure de l'impact SEO

Si vous me connaissez, vous savez que j'attache la plus grande importance à pouvoir mesurer l'impact de mes actions SEO. Comme moi, vous avez besoin de savoir si ça a été aussi efficace que prévu. Ou bien d'identifier les cas où c'est moins bon qu'espéré.

Ne vous contentez pas de regarder le positionnement sur le mot-clé principal de la page mise à jour, ou de surveiller l'évolution de son trafic.

Déjà, il faut bien choisir les périodes. Comparez quelques semaines après votre actualisation de contenu à la période équivalente précédente ET à la période équivalente de l'année précédente.

Ensuite, comparez :

  • le trafic généré par la page (clics selon Google Search Console)
  • la position moyenne de toutes les requêtes sur lesquelles la page sortait avant, et sort après
  • la position moyenne sur toutes ces requêtes
  • le nombre de requêtes dans le top 3 des SERP, et en 4 à 10, 11 à 20, 21 à 100

Et moi comment je fais ?

Je clique sur 1 seul bouton et c'est fait ✅

J'obtiens la liste des pages en net déclin mais disposant du plus grand potentiel SEO (en termes de trafic).

Le secret ? J'ai mis au point un algo spécial avec de l'IA et des données sur-mesure.

Et puis je l'ai rajouté dans mon outil RM Console afin que tous les utilisateurs puissent en profiter. Avec des conseils d'optimisation et un procédé automatique pour mesurer l'impact de votre travail.

Vous pouvez le tester gratuitement *

* test gratuit possible si vous n'avez pas encore utilisé votre abonnement gratuit de 2 mois à RM Console

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (3 votes)
Cliquez pour voter !