Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

URL canonique : le guide complet (mise à jour 2018)

Les principaux moteurs de recherche gèrent l’URL canonique, un procédé permettant de réduire les problèmes de contenus dupliqués (duplicate content). Ce dossier WebRankInfo rédigé par Olivier Duffez explique tout sur l’utilisation de cette balise spéciale link rel=canonical.

Article mis à jour le 29/01/2018

A quoi sert l’URL canonique ?

Le problème du contenu dupliqué

Il y a de nombreuses situations qui font qu’une page est accessible à plusieurs URL, en général à cause d’une mauvaise conception du site (j’ai d’ailleurs donné des conseils pour corriger les problèmes de contenus dupliqués). Ceci pose problème pour le référencement car :

  • pour analyser une page web ou tout document web indexable (PDF, .doc, etc.), les moteurs de recherche fonctionnent avec comme principe 1 page = 1 URL : une page est identifiée par une URL.
  • donc si l’URL est différente, c’est a priori une autre page, analysée différemment

En conséquence, quand une même page web est accessible à plusieurs endroits, les moteurs de recherche considèrent par défaut qu’il s’agit de plusieurs pages. Imaginons donc une fiche produit accessible à plusieurs URL (à cause des identifiants de session, des paramètres de tracking et d’affiliés, de la présence du produit dans plusieurs catégories, etc.).

Parfois, c’est strictement le même contenu qui s’affiche, pour des URL différentes. Dans ce cas on parle de DUST pour Duplicate URL Same Text.

Si chacune de ces versions reçoit des liens différents (venant d’autres sites par exemple), alors chaque page est en concurrence avec les autres dans les pages de résultats Google.

Si inversement le site est bien construit et qu’une page n’est accessible qu’à une seule URL quelles que soient les conditions, alors cette page concentre tous les atouts pour le référencement (notamment au travers de ces fameux backlinks).

Conclusion : vous n’allez pas recevoir un carton rouge de la page de Google parce que vous avez des pages accessibles à plein d’URL à la fois, mais vous vous donnez moins de chances de réussir à bien vous positionner dans les moteurs.

La solution de l’URL canonique

La solution proposée par les principaux moteurs est très simple et a priori très efficace, à tel point qu’on se demande pourquoi cela n’a pas été introduit auparavant.

OK, mais alors qu’est-ce qu’une URL canonique ?

Le principe est de permettre au webmaster d’indiquer pour chaque page de son site quelle est l’URL canonique, c’est-à-dire l’URL officielle de la page sous laquelle le moteur doit indexer la page.

En quelque sorte, le webmaster indique l’URL à laquelle la page est censée être trouvée. Toutes les autres versions, qui jusqu’à présent provoquaient du contenu dupliqué, seront désormais considérées par les moteurs comme étant strictement la même page.

Partagez le résumé à vos abonnés Twitter :

Même si ce n'est pas le meilleur moyen, l'URL canonique aide à résoudre les problèmes de contenus dupliqués (pour améliorer le référencement). Click to Tweet

Le format de la balise rel=canonical

Comment ajouter une balise d’URL canonique ? Il y a 2 façons : dans le code HTML ou dans l’entête HTTP, avec une syntaxe qui diffère légèrement.

L’URL canonique par une balise link dans le code HTML

La manière la plus simple pour la plupart des cas est de placer une balise dans l’entête HTML de votre page, avec le format très simple suivant :

<link rel="canonical" href="URL" />

Par exemple pour la page de cet article cela donne :

<link rel="canonical" href="https://www.webrankinfo.com/dossiers/techniques/url-canonique" />

Où faut-il mettre l’URL canonique ? Simplement entre <head> et </head>.

L’URL canonique par un entête HTTP

Il est également possible (depuis juin 2011) de définir une URL canonique en ajoutant une ligne dans l’entête HTTP, par exemple par une directive dans le fichier .htaccess. Le format est le suivant :

Link: <URL>; rel="canonical"

Par exemple pour la page de cet article cela donne :

Link: <https://www.webrankinfo.com/dossiers/techniques/url-canonique>; rel="canonical"

C’est le même principe que celui utilisé pour interdire l’indexation d’un document non HTML, par exemple un PDF (car dans ce cas on ne peut pas mettre de balise meta robots noindex).

Quand et comment utiliser des URL canoniques

Pourquoi utiliser une URL canonique ?

Voici plusieurs cas où l’URL canonique peut résoudre des problèmes de duplicate content :

  • le tracking (affiliation, flux RSS ou autres)
  • les identifiants de sessions situés dans l’URL
  • les pages qui sont accessibles à plusieurs URL (exemple : un produit situé dans plusieurs catégories, une page accessible avec des paramètres optionnels dans l’URL, une page accessible à une URL réécrite et une « normale »)
  • etc.

L’URL canonique est-elle une bonne solution ?

Oui et non !

Oui car c’est assez simple à mettre en place et permet de contourner des problèmes techniques.

Non car c’est une rustine… Il est bien plus efficace de ne pas avoir de contenus dupliqués internes, même s’ils sont gérés par les URL canoniques. Si chaque fiche produit est accessible à 2 URL  (car 2 variantes), cela double le nombre d’URL à crawler, ce qui n’est pas bon pour votre budget de crawl.

Le mieux est vraiment de s’assurer que chaque contenu soit consultable toujours à la même URL.

Pour ça, il faut penser à vos URL… Les meilleurs formats d’URL pour le référencement

Et si vous devez corriger un problème de duplicate content, je pense qu’une bonne redirection 301 est plus efficace et d’ailleurs Matt Cutts était d’accord avec moi ;-)

Comment vérifier ses URL canoniques ?

Voici la marche à suivre :

  1. Explorer tout votre site à l’aide d’un crawler qui suit les liens de page en page comme le fait Googlebot
  2. En déduire la liste de toutes les URL. Concentrez-vous sur celles qui répondent correctement (code 200).
  3. Pour chacune :
    • extraire l’URL canonique (attention, elle peut être définie dans le code HTML ainsi que dans l’entête HTTP)
    • comparer l’URL de la page crawlée à l’URL canonique indiquée
    • si les 2 URL sont identiques, cela ne pose pas de problème
    • si l’URL canonique est inaccessible (code 404, 410, 500, etc.) alors il faut corriger le problème
    • si l’URL canonique est redirigée ailleurs (code 301, 302…) alors il faut corriger le problème en indiquant directement la bonne URL finale
    • si le contenu de la page de l’URL canonique diffère trop de la page étudiée, alors il faut trouver une meilleure solution
Pour éviter de faire ça à la main testez mon outil RM Tech

Comment ajouter des URL canoniques avec Joomla ?

Il faut passer par des plugins, il en existe plein. Testez par exemple EFSEO – Easy Frontend SEO ou bien Sh404SEF qui gère également pas mal d’autres choses pour votre SEO.

Comment gérer l’URL canonique sous WordPress ?

Là aussi il faut utiliser des extensions, par exemple All In One SEO, SEOPress ou Yoast SEO.

Comment définir l’URL canonique dans Drupal ?

Vous pouvez par exemple installer le module gratuit Metatag qui permet de la renseigner dans l’édition d’un contenu.

Quelles sont les erreurs les plus répandues ?

Il y en a plein, à vous de vérifier… Le top 10 des erreurs d’URL canonique

Autres questions réponses sur l’URL canonique

(si vous avez d’autres questions, posez-les dans le forum WebRankInfo)

rel=canonical est-elle une directive ?

Non, c’est une indication fournie par le webmaster, prise en compte par Google pour déterminer sous quelle URL indexer la page.

Cela diffère donc de la balise meta robots qui est une directive, que Google applique.

Comment vérifier si Google tient compte de l’URL canonique ?

Utilisez la commande info: et regardez quelle URL apparait dans le résultat Google : celle-ci est l’URL sous laquelle Google a choisi d’indexer la page.

Qu’est-ce que la canonicalisation ?

C’est le procédé consistant à définir une URL canonique commune à plusieurs URL correspondant au même contenu. On trouve aussi le verbe canonicaliser.

Quel rapport avec les sitemaps ?

A priori, les URL que vous indiquez dans votre fichier sitemap correspondent aux URL canoniques. Il n’est pas conseillé d’indiquer dans un sitemap des URL pour lesquelles une URL différente est indiquée comme canonique.

Faut-il indiquer une URL relative ou absolue ?

Une URL relative fonctionnera bien (chez Google) mais je vous conseille d’utiliser des URL absolues (qui commencent donc par « http:// » ou « https:// »).

Peut-on indiquer en URL canonique l’URL de la page elle-même ?

Oui c’est possible de s’auto-designer canonique. A quoi ça sert ? simplement en prévention, si jamais vous n’avez pas prévu d’autres formats d’URL permettant d’accéder au même contenu.

L’URL canonique peut-elle faire partie d’un autre nom de domaine ?

Oui depuis décembre 2009, l’URL canonique indiquée sur une page peut faire partie d’un autre domaine (ce n’était pas le cas au lancement de la balise d’URL canonique en février 2009).

Que se passe-t-il si les différentes pages n’ont pas exactement le même contenu ?

Google autorise des légères différences, par exemple sur une page qui liste les produits selon un critère de tri. Toutefois Google aura sans doute besoin de crawler les différentes versions, et plusieurs peuvent parfois (encore) apparaître dans les résultats.

2 pages qui n’ont (vraiment) pas le même contenu ne devraient donc pas utiliser la même URL canonique.

Que se passe-t-il si l’URL canonique renvoie un code 404 ?

Google continuera d’indexer vos pages et son algorithme tentera de trouver une URL canonique qui fonctionne. Bien entendu il est conseillé de veiller à ce que vos URL canoniques ne renvoient aucun code d’erreur.

L’URL canonique est manquante, est-ce grave ?

Non ce n’est pas indispensable, mais comme indiqué plus haut, c’est mieux de bien définir pour chaque contenu sous quelle URL il doit être indexé.

A condition que l’URL canonique fournie soit juste et accessible !

Pour en savoir plus

Je vous invite à consulter les pages suivantes pour en savoir plus sur cette balise URL canonique :

On a aussi dans le forum WebRankInfo une discussion qui rassemble les bonnes idées pour résoudre les problèmes liés aux contenus dupliqués.

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (3 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

53 commentaires

Voyage indonésie

Comment va être gérer le duel entre les sites d’actualité qui publie en même temps des articles de l’Afp.
Est ce que celui qui aura mis en place ce système de balise sera avantagé par rapport aux autres.
Un site copieurs pourrait-il voler la vedette au site d’origine moins bien référencé?

Répondre
Olivier Duffez

Cette balise est à usage interne d’un site, elle indique à Google parmi plusieurs URL possibles pour une même page d’un site, laquelle est la version officielle.

Pour ce qui est du duplicate content externe, Google conserve ses filtres actuels.

Répondre
Figures Ambigues

J’ai un site avec des cadres (je sais c’est pas bien). Le même menu vertical gauche apparaît sur toutes les pages. A chaque chargement d’une nouvelle page, ce menu est peut-être ou sans doute rechargé à l’intérieur du cadre principal. Est-ce que la balise canonical s’applique à ce qui pourrait apparaître comme du « duplicate content » ?
Merci d’avance pour une réponse (de qui que ce soit, d’ailleurs).

Répondre
YoyoS

Totalement absurde. Moi je préfère que ceux qui savent pas faire un site restent dans leur m€rde et continuent à se plaindre d’un mauvais référencement. Les moteurs nous donnent une solution de facilité comme ça il y aura encore plus des sites mal codés et les sites nuls comme les pros seront vu de la même façon :/

Répondre
yesnie

Cela signifie que les URL qui ne sont pas mentionnées comme canonical ne seront plus référencées par google un peu à la manière de :

Et que tous les backlinks seront mutualisés ?

Répondre
sebastien

Sur la plupart des blogs on a sur la page d’accueil (ou les pages d’archives) un ensemble d’articles qui peuvent également être lus individuellement dans une page « article seul », où l’article apparait seul avec éventuellement ses commentaires (parfois même il apparait seul dans un page et il apparait avec ses commentaires sur une 3eme page). Ma question est la suivante : la homepage contenant l’article 1 et la page ad’rticle seul de l’article 1 sont elles un duplicate content ?
Le cas échéant, quelle est l’adresse canonique à indiquer pour chacune de ces pages (surtout dans e cas où homepage et article seul sont bel et bien un cas de duplicate content) ?

Répondre
Olivier Duffez

La balise d’URL canonique n’est pas adaptée pour résoudre ce problème… Sur la page d’accueil ou les pages d’archives, il faut limiter le texte en commun avec les pages d’articles, donc une bonne solution est de n’afficher que le début des articles (comme je fais sur WRI).

Répondre
Sebastien

Merci Olivier (et désolé pour l’abominable rédaction de mon précédent commentaire).
Le fait qu’on ait du contenu commun sur la homepage et sur la page d’article seul est donc bien un cas de « duplicate content » ?

Répondre
Olivier Duffez

Oui c’est un problème classique de duplicate content rencontré sur les blogs. D’ailleurs faudrait que j’en parle dans mon article sur le référencement des blogs…

Répondre
Sun Location

Cette nouvelle directive reste quand même intéressante mais il faut faire attention à ne pas faire bétises…

Car une mauvaise définition de l’url canonical peut faire en sorte que google ignore certaines pages…

Répondre
Olivier Duffez

En effet il vaut mieux éviter de se tromper car mettre une mauvaise URL dans la balise link rel canonical peut s’avérer assez catastrophique…

Répondre
Matdebayonne

Effectivement, déclarer une mauvaise url canonique peut s’avérer catastrophique….
J’ai déclaré la page d’accueil comme url canonique de toutes mes pages du site (mauvaise manipulation) et depuis 1 semaine, baisse très importante des pages indexées dans GG…. (de 40000 pages à 16000)
3 jours aprés m’en être aperçu, j’ai bien sur corriger/ enlever cette balise de toutes les pages…ma crainte maintenant est de ne plus être réindexé….

Répondre
Visite de Rome

Si tu as résolu le problème Google reviendra t’indexer les pages comme avant petit à petit: patience..

Répondre
Olivia

Aujourd’hui tout le monde prend du contenu repris à gauche et à droite, contribuer donner son avis et apporter des contributions mais tellement de perte quand meme..gare à la duplication donc

Répondre
Trouvannonces

Sujet très intéressant Olivier, je suis régulièrement les articles postés, merci pour le tuyau

Répondre
Benamour Jr

Bonjour,

Tout d’abord merci pour tous vos tuto, votre site est très enrichissant !
Je me pose une question concernant cette nouvelle technique.
J’ai par exemple une page x.php qui accepte différents paramètres tels que x.php?page=2. est-ce si j’indique pour la page x.php le code cela veut dire que seul le contenu de la page 1 (l’absence de paramètre ‘page’ correspond à la première page) sera référencée et toutes les autres non ?

Répondre
torrent games

Le fait qu’on ait du contenu commun sur la homepage et sur la page d’article seul est donc bien un cas de « duplicate content » ?

Répondre
Olivier Duffez

Si la partie commune est réduite, par exemple le début de l’article, ça ne pose pas de problème.

Répondre
chlurps

Le mieux étant quand même d’avoir un résumé unique pour chaque article individuel différent de celui repris respectivement dans la liste de la home… Des plugin Seo permettent de gérer cela très bien… avec un peu d’huile de coude… :)

Répondre
Olivier Duffez

Le résumé pour chaque article, ok mais ça n’a pas de rapport avec le sujet de cet article (URL canonique), n’est-ce pas ?

imarion

Cela signifie que les URL qui ne sont pas mentionnées comme canonical ne seront plus référencées par google un peu à la manière de :Et que tous les backlinks seront mutualisés ?

Répondre
Olivier Duffez

Quand une page A affiche une balise canonique mentionnant une autre URL, le webmaster indique à Google que cette page A ne doit être indexée que sous l’URL canonique.

Répondre
Jerome

Tout le monde peut il mettre en place l’URL canonical ?
Exemple :
Un site A publie un article unique.
Un site B reprend à l’identique l’article du site A et ne sais pas gêner pour mettre en place l’URL canonical sur son site.
Et pour couronner le tout, Google a d’abord indexer le contenu du site B avant celui du site A.

Une explication ? Une solution ?

Répondre
Vincent P

Comment procéder lorsque dans l’adresse canonique que l’on souhaite indiquer à Google, figure le « & » ? Faut-il soumettre l’adresse en employant « & » ?

Répondre
Olivier Duffez

Oui Vincent, l’URL prise en compte par Google inclut ce qui suit le signe ? et les éventuels &

Répondre
jump manual

Jusqu’ici, lorsqu’il était question de duplicate content, Google nous disait que l’algorithme parvenait à “comprendre” quel était le contenu d’origine

Répondre
Nicolas

Bonjour,

Doit on mettre une balise canonical uniquement sur la page dupliquée que l’on souhaite associer à la page canonique?

Je demande ceci car je suis un peu perdu avec le post provenant du service search qulity de Google lui même sur cette article :

http://www.abondance.com/actualites/20110621-8973-duplicate-content-dust-et-balise-canonical-questionsreponses-avec-google-14.html

Je cite : Il est nécessaire d’ajouter l’élément canonique non seulement dans la version favorite, mais également – et éventuellement – dans toutes les autres versions non canoniques de la page.

???? Quelqu’un peut m’aider à comprendre svp;-) Merci d’avance !

Répondre
Olivier Duffez

Oui autant en mettre une dans tous les cas

Répondre
Webconsulting

« à tel point qu’on se demande pourquoi cela n’a pas été introduit auparavant »

Une réponse qui me paraît évidente: Aujourd’hui le nombre de pages indexées par les moteurs de recherche est devenu tellement important qu’il faut absolument filtrer les contenus dupliqués.

Répondre
charlotte

Bonjour,

Y a-t-il un intérêt à mettre une URL canonique sur les pages de son site si leur contenu est unique ?

Par avance merci

Répondre
Antoine Canal

Bonjour Olivier.

Petite question: mon site, agentbocaboca.com, comprend plusieurs contenus dupliqués:

J’ai pour commencer 3 sous répertoires, /france, /belgique, et /suisse.

J’ai aussi acheté .fr, .be .ch et .eu, qui sont redirigés en 301 vers /france, /belgique, /suisse.

.eu va sur la page d’accueil du .com, qui permet de choisir la langue.

Ces trois répertoires contiennent le même site, seuls les logos changent.

En plus de cela, dans le répertoire /france, je vais être amené à avoir des centaines de sous répertoires avec nouveau répétition de ce site (site dupliqué pour l’usage personnel de chaque utilisateur du site)

Pour éviter le duplicate content, j’ai un robot.txt qui interdit d’indexer /belgique et /suisse, et qui se met à jour automatiquement pour interdire l’indexation de tout nouveau sous répertoire qui serait créé dans/france (ex : /france/utilisateur1/, 2/…..). J’ai aussi une balise noindex pour chaque page de /belgique, /suisse, et de chaque sous répertoire utilisateur.

En gros, seules les pages contenues dans /france seront amenées à être indexées.

Le problème est que les suisses et les belges qui vont vouloir trouver mon site vont tomber sur la page france, et les sites miroirs perso de mes utilisateurs ne pourront pas non plus être trouvés par recherche (uniquement le site principal France).

L’URL canonique peut-elle m’être utile dans ce cas?

Pour vous donner un exemple, dans mes sites utilisateurs figurent les coordonnées de l’utilisateur. Si les pages ne sont pas indexées, forcément, personne ne tombera jamais sur sa page en faisant une recherche. Si j’utilise l’URL canonique, sa page pourra-t-elle être trouvée sans que Google considère que c’est du duplicate content? De même pour Belgique et Suisse bien sûr…

Si je n’ai pas été assez clair, n’hésitez pas à me faire repréciser.

Amicalement,

Antoine Canal

Répondre
Olivier Duffez

@Antoine : pour des questions sur des cas aussi détaillés, merci d’utiliser le forum, ce sera plus pratique et plus efficace

Répondre
Antoine Canal

autre chose encore: mes sites d’utilisateurs (sous dossier /france/utilisateurX) sont fait avec des php includes qui vont chercher le code de mes pages du site principal.

Pour confirmation, le PHP include n’empêche pas le duplicate content, puisqu’au final, la page est bien lue dans son entier, et google ne fait pas la différence. Je me trompe?

Répondre
Olivier Duffez

Peu importe si on fait du PHP, des include PHP ou autre, ce qui compte c’est le code HTML visible au final.
cf. référencer des pages PHP

Répondre
Antoine Canal

Ok, je vais poster ça sur le forum. Merci pour les PHP include, c’est ce que je pensais, c’est logique. Aurez-vous cependant une réponse à me fournir pour ma première question?

Amicalement,

Antoine

Répondre
bouselahane amid

bonsoir Olivier
est ce que un sous domaine peut etre un url canonical.
le post date, mais bon

Répondre
Olivier Duffez

Il faudrait préciser la question en donnant un exemple (avec le site fictif example.com)

Répondre
bouselahane amid

bonjour

merci pour la reponse

Répondre
D0minique

Les URL canoniques sont-elles la solution lorsque 90% du site (20 000 pages)est composé de données acquises sous licence ?

Répondre
Olivier Duffez

@ D0minique : ça veut dire quoi acquises sous licence ? un site A, qui fait indexer ses pages, laisse un site B les faire également indexer ?

Répondre
difman68

2 questions :
1- J’ai activé l’URL canonique mais je me rends compte sous outils pour Webmaster que même après avoir soumis un nouveau sitemaps, il y a toujours autant de duplicat content pourtant les Url ce transforme automatiquement en Url officielle après clic : combien de temps pour que google webmastertools prenne cela en compte ?

2- avec une boutique prestashop, j’ai du duplicat dans les meta description des catégorie dans : Page = 1, page = 2, page = 3 : ceci est inévitable puisque nous pouvons faire qu’une seule meta description par catégorie sous prestashop : hors si j’ai bien compris, google ne doit détecter aucun contenu dupliqué… J’ai du mal à comprendre

Répondre
Olivier Duffez

@difman68 : 1- l’URL canonique ne transforme rien pour l’internaute, si c’est le cas c’est qu’il y a autre chose en place (redirection 301 ?)
2- il faut essayer de faire mieux pour la pagination (+ d’articles par page, rel=next/prev)

Répondre
difman68

1- l’Url change bien pour l’internaute mais pas d’amélioration au niveau de webmastertools

2-merci pour le conseil de bon sens

Répondre
rick

Pouvez-vous me dire si la balise canonical peut résoudre mon problème :

Mes articles de blogs ont des commentaires (à la fin de la page de l’article). Comme ici d’ailleurs.

Sauf qu’en plus, j’affiche cette liste de commentaires dans un forum.
Donc la partie des commentaires est dupliquée à la fois en bas de l’article et dans un fil de forum.

Devrais-mettre une balise canonical dans le fil du forum vers l’article du blog ?

Merci!

Répondre
Olivier Duffez

@rick : non car il ne faut utiliser la canonique que dans le cas où 2 URL affichent le même contenu (ou avec une très légère différence).
je te conseille de n’afficher dans les commentaires que quelques uns des messages postés dans la discussion associée du forum

Répondre
Georges Durand

Bonjour,

Merci pour les informations.
Concernant un site wordpress avec des catégories qui listent les articles (donc il y a une URL vers l’article + une URL vers la catégorie où s’affiche tous les articles), parle-t-on de duplicate content dans ce cas là ?

Et si oui, avoir une URL canonique est-elle la solution ?
Si oui, il faut mettre dans la balise canonique le lien de l’article ou bien celui de la catégorie ?

Répondre
Olivier Duffez

@Georges : la catégorie a un titre propre à sa page, et le listing crée une sorte de contenu même s’il est fait par la concaténation de petits bouts déjà présents ailleurs. C’est mieux si on peut ajouter un texte de présentation de la catégorie (entre son nom et le listing).

Répondre
Anthony

Bonjour,
Faut il indiquer dans le cas d’un ecommerce, la balise rel=canonical seulement sur les pages 2 d’une catégorie ?
Il est pas nécessaire de la mettre sur la page 1, la page référente dans ce cas là ?

Répondre
Olivier Duffez

@Anthony : l’URL canonique n’est pas adaptée à ce cas de figure, il faut plutôt utiliser les link rel=prev ou next (ou mieux, éviter d’avoir recours à la pagination)

Répondre
Jérôme

Bonjour,
Dans le cas ou un site présente des urls courtes (c’est à dire qui ne présente pas le chemin d’arborescence des catégories et sous catégories dans son URL) et qu’aucun élément de paramètres ou de variable de session viennent perturber le fonctionnement de celle-ci, quel est l’intérêt de cette balise canonique sur ces fiches produits ?
Je constate cette pratique sur beaucoup de sites…

Merci par avance,

Répondre
Olivier Duffez

@Jérôme : ce n’est pas indispensable en effet dans ce cas. On en met parfois par principe, au cas où il existe une façon d’accéder au contenu par une autre URL que celle prévue par le concepteur du site. Une sorte de prévention.

Répondre
Jérôme

@Olivier : merci pour ta réponse.

Répondre
Quentin

Bonjour,
J’ai vu que certains cdn proposent la mise en place de balises canonical sur les images en cas d’utilisation de celles-ci sur plusieurs sites. Mais je ne trouve aucun article SEO là dessus. Une canonical sur une image, c’est possible ? Ca peut être utile ?

Répondre