Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Référencement e-commerce : comment gérer les fiches des produits supprimés ?

Sur un site marchand, c’est fréquent d’avoir des produits qui sont supprimés définitivement du catalogue. Comment gérer cette situation de façon optimale pour le référencement ? Explications…

Remarque : cette question soulève de nombreux points qui ne seront pas abordés dans cette première version. Le dossier sera complété plus tard.

ecommerce produit supprimé et SEO

Le cas de figure est précisément celui des produits qui sont retirés définitivement de la vente. Il ne faut donc pas confondre avec le cas des produits temporairement indisponibles, pour cause de rupture de stock ou pour d’autres raisons (car dans ce cas il faut tout simplement ne rien faire).

Dans la vidéo ci-dessous, Matt Cutts recommande dans la plupart des cas de renvoyer un code 404 pour les pages de vos produits qui ne sont plus disponibles à la vente. Il explique qu’il vaut mieux éviter que les internautes tombent trop souvent sur des pages qui indiquent « désolé ce produit n’est plus en vente ».

Sauf que d’après mon expérience, il faut parfois attendre des mois (6 mois par exemple) pour que Google désindexe des URL qui renvoient pourtant un code 404. Pour info, c’est la même chose si vous renvoyez un code 410, Google les traite de façon identique. Dernière remarque : faites attention à ne pas faire de soft 404. (si besoin, lisez ma liste des codes HTTP).

C’est pour cette raison que je conseille plutôt de faire une redirection 301 vers la page de catégorie la plus proche possible. Certes, ce n’est pas la vocation première d’une redirection 301 (changement d’adresse d’un contenu), mais c’est sans doute la meilleure solution.

Si possible, complétez par un sitemap listant les URL des fiches produits concernées, ce qui permettra :

  • d’inciter Google à les crawler et donc de découvrir qu’elles sont définitivement supprimées
  • de dénombrer à tout instant combien Google en a encore dans son index (il suffit de consulter le rapport dans Google Webmaster Tools)

C’est exactement le type de problématique qui sera abordée lors de la formation référencement de sites Prestashop organisée par Ranking Metrics le 11 avril à Paris.

Et vous, quelles sont vos stratégies ?

La vidéo de Matt Cutts (mars 2014) :

Je termine par l’intégration du post Google+ concerné :

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

32 commentaires

boboash

Une question que je me suis souvent posé (surtout pour des produits éphémère) mais actuellement j’ai opté pour la 301. Du coup je sais plus… Je trouve que la 404 n’est pas approprié. La 410 le serait plus, j’ai du mal à saisir leur logique…

Répondre
Link@

Et pourquoi ne pas mettre un autre produit tout simplement? :)

Répondre
Olivier Duffez

@Link : un produit qui existait déjà ailleurs à une autre URL ? ça n’est pas une bonne idée, ou alors il faut faire une redirection 301

Répondre
Anna

Pareil que toi Olivier : je trouve la 404 ou la 410 non appropriée. En tant qu’acheteur, je n’ai pas envie de tomber sur une page en erreur… quel est l’intérêt ?

Je ne suis pas fan de la 301 non plus, car je ne peux que deviner que le produit que je cherche n’est plus en vente.
C’est un raisonnement de SEO pur.

En tant qu’acheteur, j’ai envie qu’on m’explique pourquoi je ne peux pas accéder à mon produit. Et qu’on m’en propose d’autres semblables à la place ou qu’on me propose de m’alerter quand et si le produit est à nouveau en vente.

Répondre
frank

Je remplace les produits sur prestashop, ayant une boutique d’articles à l’unité, dès qu’un article est vendu, je le remplace par un article similaire, peut être pas le top pour google, mais mes visiteurs, apprécient cette « stratégie »..

Répondre
Olivier Duffez

@frank : peux-tu préciser ? quand tu dis que tu remplaces le produit A par B, que devient l’URL du produit A ? et celle du produit B ?

Répondre
buythiscomputer

Il a tort et ment une fois de plus.

Il vaut mieux laisser la page avec le produit non disponible puisque les visiteurs se dirigeront ensuite sur une autre page de la boutique…

Répondre
Olivier Duffez

@buythiscomputer : si on fait ça, à force, les internautes arriveront souvent sur le site sur une page « produit non disponible », ce qui va fortement leur déplaire

Répondre
fxdc13

@OlivierDuffez Certes l’internaute arrivera sur une page « produit indisponible » , mais au moins on garde le puissance SEO de la page et rien ne nous empêche de proposer à l’internaute une liste de produits similaires.
Je pense aussi que les redirections ou les 404/410 ne sont pas la bonne solution…
C’est une problématique vraiment intéressante, certaine boutiques ne changent jamais de produit et ne se posent pas ce genre de question, cependant il existe des sites de ventes très éphémères (je pense au cinémas par exemple). J’avais regardé il y a quelques temps et eux suppriment carrément la page, ce qui me semble normal…

Répondre
Olivier Duffez

@fxdc13 : « on garde le puissance SEO de la page » je ne suis pas d’accord car bien évidemment, on a retiré en interne tous les liens vers cette page… Et surtout, c’est une mauvaise stratégie sur le long terme.

Répondre
fxdc13

@Olivier : Sur le long terme oui, mais le temps de faire remonter un autre produit sur les requêtes qui génèrent du trafic sur la page je pense que c’est la meilleure solution.
Ensuite on désindexe (robots.txt, balise meta…) pour que la page soit remplacée par le nouveau produit dans les SERPs et on supprime carrément la page (si on est sûr de ne plus avoir ce produit en vente dans le futur).

Répondre
secan

Et pour les sites de petites annonces ?

Il y en a plein qui laissent en ligne les annonces périmées (en désactivant le lien pour contacter le vendeur), pour augmenter leur nombre de pages.

Il faudrait faire une 404 aussi sur les vielles annonces ?

Répondre
Olivier Duffez

@secan : je conseille la même chose, à savoir une redirection 301 vers la page de catégorie la plus appropriée (la plus précise par rapport à l’annonce)

Répondre
Anna

Pas mal d’avis différents sur ce sujet épineux. :)

@Olivier et @fdxc13 : effectivement le volume de produits non disponibles va automatiquement augmenter et finir par dépasser celui des produits disponibles. pas terrible…
A ce moment, on peut envisager la 301 je trouve. Le nec + ultra serait de vérifier s’il y a du trafic / de l’indexation / des BL sur les produits non dispo et d’agir en conséquence : 301 ou 404 / 410.

Répondre
Owebia

Pourquoi ne pas renvoyer un code d’erreur 404 mais afficher un contenu utile pour l’internaute.
Ce contenu utile peut être une liste de produits similaires mais peut aussi être un clone d’une page catégorie.
Comme le code retourné est 404, il ne devrait pas y avoir d’indexation et donc pas de duplicate content.

Il ne faut pas oublier qu’un code d’erreur 404 n’est pas obligatoirement associé à un message indiquant une page indisponible.

Du coup, Google est content avec le code 404, l’internaute est content avec un contenu approprié.
La cerise sur le gateau, en haut de page on place un encart visible mais pas trop grand expliquant que le produit n’est plus disponible à la vente.

Répondre
Olivier Duffez

@Owebia : en laissant un code 404, les pages (déjà indexées, rappelons-le) ne vont pas disparaître de l’index Google avant des mois. Donc les internautes vont encore les trouver dans les résultats Google et en cliquant vont être déçus de ne pas trouver le produit.
Alors qu’avec une 301, les pages vont rapidement disparaître de l’index.

Répondre
Patrick

301 vers un autre produit similaire, c’est très bien pour le client qui si il veut un produit A, se retrouve sur un produit A’ ou A », et pour le SEO, puisqu’il peut arriver que le produit soit placé en lien sur un blog ou ailleurs, vous ne perdez donc pas ce lien sur une 404 inutile.
Je pense que c’est la bonne technique, ça ne trompe pas l’utilisateur et vous vous y retrouvez.
Très facile avec prestashop du reste.
Ceci est bien entendu valable si vous avez un certain nombre de produits très proches, comme c’est mon cas (très proches ne veut pas dire avec la même description et strictement identiques).

Répondre
Olivier Duffez

@Patrick : c’est en effet une bonne solution, sauf si on a des produits qui ont une durée de vie relativement courte, car dans ce cas rediriger vers une URL qui se fera rediriger elle-même n’est pas efficace. C’est pourquoi je conseille une 301 vers une URL stable, donc la catégorie la plus proche possible du produit.

Répondre
buythiscomputer

@fxdc13 TOUT A FAIT D’ACCORD ! Je pense que Olivier est plus doué en SEO de forums que de boutiques :-)

Dans tous les cas je trouve les redirections ridicules dans ce cas précis.

La boutique qui en arrive à avoir plus de produits non disponibles que disponibles doit se demander si le choix initial des produits à vendre était intelligent…

Répondre
Olivier Duffez

@buythiscomputer : tu peux croire ce que tu veux et te moquer, ça ne changera pas mon point de vue ! Peut-être n’as tu pas encore géré des boutiques avec plusieurs centaines de milliers de produits ?
Par ailleurs, ce principe s’applique aussi aux sites de petites annonces, par exemple dans l’immobilier, où c’est justement très fréquent d’avoir des annonces qui disparaissent.
Dans tous ces cas, renvoyer un code 404 ou 410 n’est pas une bonne solution.

Répondre
Marc Ecdew

@Owebia : Assez d’accord avec ta proposition, ça me semble à la fois satisfaisant pour Google ET pour l’internaute .. qu’il ne faut pas négliger. J’ai peur qu’il ne comprenne pas la redirection 301 vers une page catégorie alors qu’il s’attend à tomber sur une page produit.

@Olivier : pourquoi ne pas compléter la proposition d’Owebia par ta reco de mettre à jour le sitemap ? Ca contournerait peut être la lenteur de la désindexation ?
Une fois la page produit définitivement désindéxée, il faudrait la supprimer.

Sujet similaire, que faire des produits qui sont indisponibles pendant 6 mois ou plus, mais qui vont plus que sûrement réapparaître !

Débat très intéressant en tout cas ! Merci.

Répondre
Olivier Duffez

si on ne fait jamais aucune 301, on perd du « jus » apporté par les liens pointant vers les pages qu’on supprime
à force, au fil du temps, ça fait un gaspillage

Répondre
Datch

Pour ma part, j’ai longuement pensé à ce problème
Comment je procède :

– Je laisse ces produits en ligne, car il rapport des visites sur Google images, et m’assure de proposer au prospect sur cette page des produits similaires

– Je les envois dans Webmaster avec la plus basse Priorité 0.1

– Ces produits sont accessibles via un lien dans le footer du site « visiter les anciennes collections », le client tombe sur un pseudo listing de plusieurs pages avec tous les produits Hors ligne.

– Ces produits ne bénéficient de aucun lien interne à part ceux du pseudo listing et font des liens internes vers des produits en ligne

Je ne sais pas si c’est la meilleur des solutions mais je pense que j’évite la dilution du jus, et ne me prive pas de prospect

Qu’en pensez vous ? , merci d’avance de vos conseils

Répondre
Ady

Hmm.. je suis d’accord à moitié avec Anna, lorsqu’elle dit :

« …je trouve la 404 ou la 410 non appropriée. En tant qu’acheteur, je n’ai pas envie de tomber sur une page en erreur… quel est l’intérêt ?… »

Puis :

« …en tant qu’acheteur, j’ai envie qu’on m’explique pourquoi je ne peux pas accéder à mon produit. Et qu’on m’en propose d’autres semblables à la place… »

Oui je suis d’accord sur le fait qu’il n’est pas agréable de tomber sur une page en erreur (404 ou 410).
Seulement je suis désolé, ici une page est supprimée donc on utilise une page 410 (Gone).

Et effectivement on va prendre soin de customiser correctement pour son site, la page 404 ainsi qu’ici la page 410, afin de faire comprendre à l’utilisateur qu’effectivement le produit n’existe plus, ce qui est la moindre chose.

Evidemment on n’oublie pas également d’optimiser cette page pour que juste en dessous de notre message on puisse afficher (puis rediriger) notre cher internaute vers des produits similaires et toutes autres optimisations intuitives que chacun jugera nécessaire.

Suis-je le seul à trouver cette démarche la plus logique possible ?!

Répondre
Olivier Duffez

@Ady : tu as bien raison, avec une 404 ou 410 personnalisée, l’internaute peut ne pas être si déçu que ça que la page ne soit pas/plus disponible. Par contre, d’un point de vue référencement, la 301 me semble un peu mieux, car elle transmet la popularité acquise par la page qu’on supprime.

Répondre
Quentin

Je rebondis un peu tardivement sur ce dossier :
Conseillez-vous toujours la 301 ? Dans le cas d’un produit qui n’avait aucune popularité (par exemple non indexé sur google en cas de requête site:), n’est il pas + intéressant de laisser une 410 ?
Sous Magento, il y a un problème particulier puisque des URL produits dans des répertoires sont gérés en canonical vers l’URL produit à la racine. Si on redirige le produit à la racine, les URL avec repértoire en canonical passent en 404 mais n’ont absolument aucun jus et je ne vois pas l’intérêt de les rediriger.

Répondre
Olivier Duffez

@Quentin : si la page n’a aucun BL et si aucun internaute ne l’a mise en favoris/bookmarks, en effet la 410 personnalisée est également un bon choix.
Pour l’autre point je n’ai pas compris : les fiches produits ont 2 URL possibles (à la racine ou avec les catégories dans l’URL) ?

Répondre
Quentin

Merci Olivier.
C’est bien ça ! Il y a l’URL produit à la racine, et une URL avec un répertoire catégorie généré automatiquement par Magento en natif. On fait une canonical de l’URL en catégorie vers l’URL produit à la racine pour éviter le duplicate.
Quand on supprime le produit, on redirige bien l’URL produit à la racine en 301. Mais pour l’URL en catégorie, elle passe en erreur 404 et il y a débat : faut il la rediriger, la laisser en 404 ou la passer en 410 ?

Evidemment, dans l’idéal, il faudrait empêcher ces URL de se créer, mais ce développement n’est visiblement pas prévu du coté de l’équipe technique…

Répondre
hams

Bonjour Olivier,

Dans le cas d’une fiche produit expirée, je pensais que c’était une solution de faire une 301 vers la catégorie à laquelle elle appartenait.

Cependant, j’ai constaté que cette technique génère un autre problème, celui de produire des erreurs du type : Soft 404.

Il semble que google, et les internautes n’aiment pas du tout tomber sur un contenu qui n’est pas celui qui est initialement recherché :

https://support.google.com/webmasters/answer/181708

De ce fait, Google semble conseiller aux webmaster de bien utiliser un code erreur 404 ou 410 et d’affiché personnalisée indiquant que le produit n’existe plus… (accompagné d’un listing des produits populaires ou d’un lien vers la home)
J’ai cru comprendre que 301 est à utiliser uniquement si une page a changé d’url, et si le contenu déplacé est identique ou sensiblement similaire !

Alors je sais bien que le « Jus SEO » est en partie perdu, mais n’est-ce pas une bonne chose si c’est au profit de l’expérience utilisateur ?

Cliquer sur un résultat de Google, pour tomber finalement sur un listing de type page catégorie peut aussi générer un taux de rebond important (pogosticking)

Serait-il possible d’écrire ce que tu pense du cas des erreur soft 404 ?

Au plaisir de de relire :)

Répondre
Olivier Duffez

@hams : j’ai déjà un article sur les Soft 404, depuis que Google les a inventées d’ailleurs. Mais à l’époque il ne considérait pas le cas que tu décris comme une soft 404 (c’est le cas depuis 2015 de mémoire).
« Cliquer sur un résultat de Google, pour tomber finalement sur un listing de type page catégorie peut aussi générer un taux de rebond important (pogosticking) »
=> justement, avec les 301 l’internaute ne peut plus tomber sur ces pages puisqu’elles sont désindexées, fusionnées en quelque sorte avec la page listing. donc ce problème arrive très peu.
Je pense qu’il faut faire une 301 si on a des bons BL, ou si on a une page de destination dont le contenu est proche. Par contre, il ne faut pas l’utiliser s’il y a un grand nb d’URL à rediriger.

Répondre
hams

Salut Olivier,

Merci pour ta réponse rapide ! Oui, je suis tombé à plusieurs reprise sur ton article concernant les soft 404 !

Cependant, je te remercie pour cette information concernant ce changement de position de google datant de 2015.

« Je pense qu’il faut faire une 301 si on a des bons BL, ou si on a une page de destination dont le contenu est proche. Par contre, il ne faut pas l’utiliser s’il y a un grand nb d’URL à rediriger »

Je suis d’accord avec cela… Les redirections deviennent vite bordélique si on en a un très grand nombre.

Du coup, je réfléchis sérieusement à supprimer un grand nombre de pages catégories générés un peu automatiquement, qui n’ont pas forcément de BL, et qui finalement, diluent le potentiel seo …

Ce sont des catégories générées par le biais d’une navigation à facettes, et elle ne génèrent que très peu de visites…

Les temps ont changé :)

Répondre
lyudrummer

C’est effectivement complexe au niveau des URL. Pour ma part j’avais opté pour les 301 début 2015, et j’avais effectivement remarqué assez tôt ces soft 404 sans trop savoir quoi y faire. Le souci, c’est quand on est un site qui oscille entre 2000 références en fin de saison et 4500 références en haute saison, avec plusieurs versions internationales, on n’a pas envie de s’embêter à rediriger manuellement. Notre fonctionnement est le suivant : si un produit est en rupture temporaire, on le met dans un dossier ‘temporaire’ : aucune redirection n’est faite mais on indique au client que le produit est en rupture. Si un produit est en rupture définitive, on le met dans un dossier archive qui va automatiquement rediriger les url vers la catégorie au dessus (redirection faite au niveau serveur). Ce n’est cependant pas optimal et il faut savoir qu’il est extrêmement fréquent que des produits en ‘archive’ soient finalement réactivés quelques mois plus tard quand on a du réassort auprès des fournisseurs…donc redirection permanente puis finalement on annule la redirection, etc. Bref je pense que l’idéal serait de laisser en 404 et laisser faire Google. Qu’en pensez-vous ?

J’ai récemment vu l’infographie suivante qui confirme un peu tout ça :

http://i1.wp.com/www.joptimisemonsite.fr/wp-content/uploads/2016/07/gerer-produits-epuises-e-commerce.jpg?resize=595%2C842

Donc on laisse en 404 ou fait du 410 sauf si c’est vraiment une page importante. Mais encore une fois, nos pages importantes épuisées peuvent être réapprovisionnées…Ca me fait penser à une question : Le juice de la page 404 est-il conservé même si l’on décide un an plus tard de faire une redirection ?

@hams Je vais être un peu hors sujet mais juste pour rebondir sur le dernier commentaire, je pense que la navigation est une situation spécifique. Tu peux décider du type d’url affiché selon le(s) filtre(s) sélectionnés. Je trouve que Zalando est un bon exemple en la matière :

Si l’on sélectionne une taille, couleur ou marque, alors l’url ressemblera à quelque chose du style : dans le cas de sélection d’une taille : nomdedomaine.fr/robes/__taille-36/

dans le cas d’une sélection d’une couleur : nomdedomaine.fr/robes/_bleu/

Si l’on sélectionne autre chose que taille, couleur ou marque mais par exemple collection ou longueur ou matière, cela est considéré comme un paramètre par zalando (query string => ?) et ils décident alors de faire un canonical vers la dernière page. Exemple :

si on a sélectionné couleur + matière alors l’url est http://www.nomdedomaine.fr/robes/_bleu/?upper_material=coton

et donc le canonical ira vers http://www.nomdedomaine.fr/robes/_bleu/

Voici les différentes règles en place de leur côté :

Categorie + taille = index, follow + pas de canonical
Categorie + marque = index, follow + pas de canonical (l’url étant la même que l’on filtre depuis une page marque ou une page catégorie)
Categorie + couleur = index, follow + pas de canonical
Categorie + taille + marque = no index, follow + pas de canonical
Categorie + couleur + marque = no index, follow + pas de canonical
Categorie + taille + couleur = no index, follow + pas de canonical
Categorie + taille + marque + couleur = no index, follow + pas de canonical
Categorie (avec ou sans taille/marque/couleur) + longueur/collection ou autre filtre secondaire = no index, follow + canonical vers dernier sous dossier avant paramètre

Donc canonical uniquement quand il y a un paramètre. Et on indexe que dans certains cas quand il est intéressant au niveau du référencement et que ca ne déborde pas sur les plate-bandes d’autres pages pour éviter le duplicate.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve ca plutôt bien.

Répondre