Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Bing veut indexer les applis iOS, Android et Windows avec App Linking et Schema.org

Bing propose un mécanisme aux développeurs permettant l’indexation du contenu des applications mobiles iOS, Android et Windows. La compétition avec Google bat son plein !

Bing App Indexing

Comme Google, Bing développe l’App Indexing pour indexer le contenu des applications mobiles de toutes plateformes (iOS, Android, Windows)

Ca n’est pas encore en place, mais les internautes pourraient prochainement voir dans les résultats de recherche sur Bing des applications mobiles, dont Bing aurait préalablement indexé le contenu. C’est exactement la même stratégie que celle que Google est en train de mettre en place (pour l’instant pour Android et iOS).

Bon, OK, on peut aussi trouver que Bing est un « suiveur », copiant tout ce que Google fait, mais concrètement cela développe la compétition et ça ne fera de mal à personne (sauf à Google ?). Ou bien aux développeurs si les systèmes ne sont pas compatibles ? Je n’ai pas encore assez creusé pour répondre, si vous avez la réponse n’hésitez pas.

App Links

applinks.org propose un mécanisme pour référencer des endroits d’une appli, comme des URL pour un site web, avec éventuellement la relation avec l’URL d’une page

D’un point de vue technique, Bing s’appuie sur le standard ouvert AppLinks.org ainsi que sur la définition d’actions via les données structurées de schema.org, ce qui est très similaire aux liens profonds de Google. Vous trouverez certains détails dans leur blog et pourrez tester votre implémentation grâce à l’outil de test des liens d’application (App Links Markup Tester) situé dans Bing Webmaster Tools.

Voici une vidéo de présentation de App Links :

Pour l’instant, Bing est dans une phase de création d’un index d’applications mobiles :

Bing is creating an app index that covers all of these platforms [iOS, Android, Windows]

On ne sait pas encore quand tout ceci sera réellement exploité par Bing, si bien que pour l’instant il faut juste y croire et investir dans le développement concerné. C’est sans doute plus intéressant aux USA où Bing (aidé de Yahoo) flirte avec les 30% de parts de marché, car ici en Europe c’est vraiment très réduit.

Vincent Wehren (Product Lead Webmaster & Publisher Experiences chez Bing) ajoute que ces contenus d’applications indexés par Bing seront également exploités par Cortana et Windows 10…

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

2 commentaires

macfly

Ok alors pour le contenu dupliqué ça risque de craindre non ?

Répondre
Olivier Duffez

Je ne vois pas de problème de contenus dupliqués… Les sites et les applis sont dans des index séparés et justement les liens profonds servent à indiquer la correspondance entre les contenus.

Répondre