Surveillance SEO onsite : exemple
Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

5 sites qui ont échappé de justesse à un désastre SEO

Les problèmes sur un site qui dégradent le SEO, ça n’arrive pas qu’aux autres… Voici pour 5 exemples comment l’erreur a été repérée par la surveillance SEO de My Ranking Metrics.

Il peut se passer pas mal de choses sur un site, même si vous avez l’impression d’avoir touché à rien. Surtout s’il y a plusieurs intervenants…

Je vais vous donner 5 exemples de clients de ma plateforme My Ranking Metrics. Grâce à l’outil de surveillance SEO de tout leur site, chacun a été alerté d’un problème. Vous allez voir qu’ils ont évité le « désastre SEO ».

Parfois ce n’est pas aussi brutal, c’est l’inverse : des problèmes qui passent inaperçus. Mais si on les laisse en place pendant des mois, leur effet néfaste est parfois pire…

Que ce soit des petits ou des gros problèmes, je vous conseille de ne pas attendre qu’ils arrivent sans les détecter.

D’abord, découvrez ces 5 expériences.

Ensuite, regardez mes explications en vidéo, puis le replay gratuit de mon webinar. Vous déciderez alors si vous souhaitez vous aussi faire comme ces 5 clients.

Cas n°1 indexation du moteur à facettes

Sur un site ecommerce, le fichier robots.txt a été modifié sans vérifier suffisamment.

Résultat : le moteur a facettes a généré plein d’URL (évidemment des pages de très faible qualité) 😱

Le client a été alerté :

Alerte SEO augmentation du nb de pages
Alerte SEO en cas d’augmentation du nb de pages et de modification du fichier robots.txt (source : My Ranking Metrics)

Voici ce qu’il a trouvé dans son rapport RM Tech Variation :

RM Tech Variation : hausse du nb de pages
Le rapport RM Tech Variation indique très clairement qu’il y a une hausse anormale du nb de pages

Cas n°2 site piraté, plein d’URL ajoutées

Le site a été piraté et plein de pages pourries ont été injectées 😱

Comme le piratage n’a pas modifié les pages réelles du site, le client n’avait rien vu. Et Google n’avait pas encore envoyé de message dans la search console.

Là aussi le client a eu une alerte sur l’arrivée de nombreuses nouvelles URL. Et dans son rapport RM Tech Variation, il a rapidement compris qu’il s’était passé quelque chose :

Alerte en cas de pages de mauvaise qualité
Avec la surveillance SEO activée, RM Tech Alerte en cas d’augmentation du nombre de pages de mauvaise qualité

Cas n°3 refonte mal gérée

Après une refonte, le site a été mis en prod avec partout l’URL canonique de la préprod 😱

Je sais bien que pour Google, la canonique n’est qu’une indication et pas une obligation. Mais tout de même, mettre une mauvaise URL canonique sur 100% des pages, ce n’est vraiment pas une bonne chose…

Le client a reçu plusieurs alertes :

1 alerte globale (calculée sur une moyenne de tout le site crawlé) :

Alerte sur le taux de pages non indexables
RM Tech Alerte indique au client que 100% de ses pages sont devenues NON indexables…

alerte pour des changements « louches » sur des pages :

Alerte sur l'URL canonique
RM Tech Alerte indique de nombreux changements suspects sur l’URL canonique

alerte pour des nouveaux problèmes sur des pages :

Alerte en cas de problèmes d'indexabilité
RM Tech Alerte car pour de nombreuses URL, l’URL canonique ne semble pas bonne et la page n’est plus indexable

Le rapport RM Tech Variation montre très clairement l’explosion des problèmes :

Analyse des variations sur les pages indexables
Le rapport RM Tech Variation montre l’analyse des variations sur les pages indexables

Cas n°4 contenu supprimé sur fiches produits

Suite à une modif technique sur les fiches produits, toute la partie description du produit a « sauté » 😱

Non seulement ça pénalisait le SEO (évidemment).

Mais encore pire : ça avait fortement diminué les ventes car il ne restait que le bouton ajouter au panier ! Sans descriptif produit, les internautes repartaient directement…

A retenir : cette surveillance ne sert pas seulement au SEO, mais à l’ensemble des objectifs du site.

Le client a été alerté d’une énorme dégradation de notre indice qui évalue si la page contient suffisamment de texte dans la zone principale :

Alerte SEO manque de contenu
RM Tech Alerte indique une hausse étonnante des problèmes de manque de contenu (dans la zone principale de chaque page)

Le rapport RM Tech Variation montre de façon très visuelle (avec l’histogramme ci-dessous) que le site a désormais plein de pages qui manquent de contenu, ce qui n’était pas le cas avant :

Analyse manque de contenu SEO
RM Tech Variation montre immédiatement une forte dégradation du contenu dans la zone principale de chaque page

Le graphique en forme de radar aide aussi à se rendre compte du problème :

Dégradation optimisation du contenu
La note d’optimisation SEO pour la partie contenu a chuté entre les 2 audits RM Tech

Cas n°5 bug sur les produits associés

Après une mise à jour du plugin permettant d’afficher les produits associés, presque aucun produit associé n’était affiché. C’était vicieux car sur certaines fiches produits, on en trouvait. C’est pour ça que le client n’avait pas remarqué le problème.

Ce truc n’a l’air de rien mais il a eu de fortes conséquences sur le maillage interne (aussi bien la profondeur des autres fiches produits que le nombre de liens internes).

Sans compter une chute importante du chiffre d’affaires, car ces produits associés généraient un bon cross selling 😱

Le client a été alerté d’une forte augmentation du taux d’erreur « profondeur et maillage interne ». Il n’aurait rien vu si la surveillance se résumait à crawler une liste d’URL.

Alerte SEO sur la profondeur et le maillage interne
RM Tech Alerte indique qu’il y a eu une forte dégradation de la profondeur des pages du site

Là aussi, le rapport RM Tech Variation illustre l’écart brutal de répartition des pages du site selon leur profondeur :

Analyse des écarts de profondeur de pages
Le rapport RM Tech Variation montre les écarts de profondeur de pages entre les 2 dates

Remarque importante

Ces 5 exemples sont « extrêmes », à ajouter à ma liste des catastrophes du SEO.

Mais les « petites » erreurs peuvent se révéler désastreuses pour votre SEO si vous mettez des mois à les repérer.

Comme une fuite d’eau dans la toiture…

Dans mon webinar de juin 2021, j’ai fait la démo de ma solution de surveillance SEO.

J’offre ici mon replay !

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.