Problème achats indirects Amazon

Discussion dans 'Monétisation d'un site web' créé par Creaserv, 18 Février 2021.

  1. Creaserv
    Creaserv Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    18 Février 2021
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Bonjour,

    Je possède actuellement deux sites sur la thématique des bandes dessinées. Depuis le 1er février 2021, Amazon a appliqué de nouvelles conditions concernant les commissions pour les affiliés. En effet, les ventes considérées comme indirectes sont maintenant rémunérées à 1,5% au lieu de 6% (pour les livres).

    Bien que tous les liens d'affiliation présents sur mes sites renvoient directement sur les fiches produits amazon, la majorité des ventes sont considérées comme indirectes ce qui implique un manque à gagner important.
    Pour les ventes ne correspondant pas à des livres, c'est normal, mais pour les autres, cela ne l'est pas. Actuellement, environ 80% des ventes sont considérées indirectes alors qu'en réalité il n'y a en moyenne que 5% de ventes autres que des livres...
    J'ai tenté de contacter Amazon mais je n'ai pour le moment pas eu de réponse précise sur le sujet...

    Est-ce que quelqu'un qui est affilié Amazon a constaté ceci depuis le 1er février ? On peut voir tous les détails dans les rapports de l'espace partenaire.

    Merci par avance.
     
  2. erwinol2
    erwinol2 WRInaute discret
    Inscrit:
    19 Juillet 2020
    Messages:
    52
    J'aime reçus:
    8
    Les ventes indirectes sont les ventes dans d'autres catégories que la catégorie vers laquelle tu envoies l'internaute. La question à se poser est plutôt "quelle granularité utilise Amazon pour identifier une catégorie ?". Est-ce qu'un roman et une bande dessinée sont considérés par Amazon comme étant la même catégorie ? Peut-être pas.

    Moi je vends de la tech sur Amazon. Je remarque que j'ai beaucoup de ventes indirectes depuis cette modification. Par contre c'est toujours un peu "hors-catégorie" bien qu'étant souvent dans la même catégorie générale.

    Ca fout les boules mais les alternatives sont minces.
     
  3. Creaserv
    Creaserv Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    18 Février 2021
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour ta réponse. Dans mon cas la question ne se pose pas vraiment puisque toutes les ventes sont bien des bandes dessinées... Et il y a encore plus étrange : sur une journée on avait vendu 6 exemplaires du même tome et la moitié était considérée comme vente directe et l'autre vente indirecte... C'est à n'y rien comprendre !
     
  4. erwinol2
    erwinol2 WRInaute discret
    Inscrit:
    19 Juillet 2020
    Messages:
    52
    J'aime reçus:
    8
    Étrange. Tiens-moi au courant si tu obtiens une réponse d'Amazon.
     
  5. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    @Creaserv ,
    Citation "sur une journée on avait vendu 6 exemplaires du même tome et la moitié était considérée comme vente directe et l'autre vente indirecte... C'est à n'y rien comprendre !"

    Je crains hélas, que c'est fort compréhensible.
    Si tu contestes trop (du style allez en justice pour que les règles soient respectées) : ton compte est fermé.
    Tu ne contestes pas trop
    (juste quelques mails) : ton revenu est diminué de beaucoup.

    A mon avis, il est grand temps de chercher des solutions alternatives. Parce que dépendre d'un seul acteur, c'est se tisser une corde pour se pendre dès que l'acteur est en position dominante.

    Voici quelques pistes alternatives.

    - Te mettre en relation directement avec des éditeurs (français ou pas) et mettre en place un système de vente avec eux. En bref, tu vends leurs livres, et ils t'octroient une commission appelée "remise". Exactement comme pour un libraire.
    - Te mettre en relation avec des écrivains qui s'auto-publie (je connais le secteur, puisque j'en suis un. Leur proposer une place dans ta boutique. Et comme pour les éditeurs, vendre leur livre à leur place.

    En tant qu'auto-publié, voici le modèle que je te soumets.
    1- Tu places le livre de l'auto-publié sur ta boutique.
    2- Tu vends et encaisses l'argent (argent que tu gardes en réserve selon le délai de rétractation légal du client : 14 jours pour les ventes par correspondance).
    3- L'auteur auto-publié envoie le livre au client (avec numéro de suivi qu'il te communique).
    4- Une fois le délai de rétractation du client passé (14 jours après la réception du livre), ton encaissement étant assuré, tu envoies la somme à l'auteur auto-publié, en gardant ta commission.

    Certes, cela te demande plus de travail, mais au moins, tu préserves ton autonomie et, surtout, ton bénéfice qui serait beaucoup plus important.
    Personnellement, je proposerai une commission de 15 % plutôt que les 6% d'Amazon.

    Note.1 Cela ressemble à du dropshipping, mais beaucoup de librairies en ligne fonctionnent de cette façon.
    Note 2. Les éditeurs, en général, demandent aux librairies (physiques) d'acheter à l'avance les livres. (C'est donc une prise de risque) mais pas par Internet. Là aussi, cela ressemble à du dropshipping.

    Note 3. Tu ne prends aucun risque avec les auteurs auto-publiés. Le délai de rétractation commençant 14 jours après la réception du livre, si jamais, un auteur-partenaire fait défaut et n'envoie pas l'ouvrage, comme tu as placé le montant de la vente en réserve, tu peux proposer au client soit de le rembourser, soit d'attendre, soit de lui faire un avoir pour un autre achat.
    Note 4. Avec des auteurs peu connus, tu feras moins de ventes par auteur (ou très peu), mais c'est le volume d'auteurs sur de ta boutique qui te permettra au final de gagner plus.
    Ex. 3 x 15 %, vaut mieux que 6 x 1,5 %.

    Que penses-tu de cette formule ?
     
  6. Creaserv
    Creaserv Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    18 Février 2021
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Merci pour ta réponse. Cependant, l'affiliation n'est pour nous qu'un revenu secondaire et nous ne proposons pas d'acheter que sur Amazon. Mais force est de constater que les gens cliquent beaucoup plus sur le lien d'achat amazon que sur les autres partenaires...

    Mettre en place un système de vente avec les éditeurs peut être une solution alternative en effet.
    Pour les auteurs auto-publiés la solution que tu proposes est bien sûr plus intéressante pour toute le monde mais nous sommes plutôt dans le manga donc pas vraiment adapté.

    Quoiqu'il en soit, nous n'avons pas encore réussi à élucider le mystère des achats directs et indirects !
     
  7. erwinol2
    erwinol2 WRInaute discret
    Inscrit:
    19 Juillet 2020
    Messages:
    52
    J'aime reçus:
    8
    @Patrick Huet

    C'est louable mais vu le travail que ça représente:
    - ça nécéssite de vendre peu de produits différents
    - ça nécéssite de faire du volume sur chaque produit

    Et c'est bien beau de doubler la commission mais ce que le internautes vont faire c'est voir la recommandation et aller acheter sur Amazon. Donc autant proposer le lien directement et prendre la commission. C'est triste à dire mais Amazon est tellement ancré dans le quotidien des gens aujourd'hui que si tu ne proposes pas le lien directement, ils vont aller le chercher eux-même.
     
  8. Lawrencefdn
    Lawrencefdn Nouveau WRInaute
    Inscrit:
    24 Juin 2016
    Messages:
    37
    J'aime reçus:
    8
    Pour moi Livre et Bd sont de la même catégorie.

    Par exemple, électro-ménager fait partie de l'ensemble Cuisine et maison. Comme les BD font partie de "LIVRES". Il s'agit d'une sous-catégorie, si on suit leur fil d'ariane. Donc, ce que tu affirmes est très bizarre. Je croyais avoir compris leur système d'achat direct et indirect... Mais là...

    J'ai un site affilié sur les produits animaux. J'ai toujours obtenu des achats direct parce qu'ils venaient de la catégorie animalerie. Par contre, certains articles comme la terre de diatomée peuvent provenir EN PLUS de "Jardin"... Et là je l'ai dans le baba, puisque je fais uniquement la promotion sur animalerie.

    J'ai recherché pour la BD. Je vois vraiment pas dans quelle autre catégorie elle pourrait être. On arrive toujours dans le rayon livre.

    La seule explication c'est que leurs directives s'appliquent aussi aux sous catégories. Imaginons que tu affiches une bd dont la fiche produit EST Livres --> BD --> Sciences-fiction.

    Ton prospect clique. Il part. Il revient 5 minutes après et va retrouver la même bd mais au rayon

    Livres --> BD --> Comics.

    Amazon considère que c'est pas la même catégorie. Tu l'a dans le baba.

    Donc, on pourrait appliquer cette logique partout.

    Par exemple avec moi, ce serait pour un arbre à chat

    Animalerie --> Chat --> couchage

    Différent de

    Animalerie --> Chat --> arbre à chat

    Si tu as des nouvelles, n'hésite pas à revenir. Mais je pense que les nouvelles commissions s'appliquent certainement aux sous-catégories également. En tout cas c'est ce que je conclue à la lumière de ton message.

    Fethi Hachemi
     
  9. Patrick Huet
    Patrick Huet WRInaute occasionnel
    Inscrit:
    1 Octobre 2009
    Messages:
    403
    J'aime reçus:
    54
    Dans ce cas, il faudrait étudier un système qui leur donne envie de rester et de commander sur ton site.
    Par exemple, offrir quelque chose, un bénéfice qui les séduira s'ils achètent sur ta boutique.
    A tout hasard : Le troisième livre à moitié prix s'ils en achètent deux. Ou un livre offert à la personne de leur choix pour tel montant acheté.

    Evidememnt, il faut étudier cela en amont.
    Voir avec les auteurs (ou les éditeurs si tu travailles avec un éditeur) lesquels seraient susceptibles d'être intéressés par la formule. Ainsi, ce n'est pas toi qui paye de ta poche, mais l'auteur ou l'éditeur qui, d'un point de vue "promotionnel" sera d'accord pour vendre à moitié prix un troisième livre, voire offrir un livre gratuit pour 3 livres achetés.

    Vu comme un élément promotionnel, ce n'est plus pour l'auteur un "rabais", mais un moyen de faire connaître un titre.

    Je crois qu'il ne faut pas baisser les bras devant les grosses structures, mais peaufiner les idées, discuter de nouveaux modes de promotion, faire des tests en direct, car ce sont les tests en réels qui diront si c'est une bonne idée ou pas.

    A mon avis, il y a des choses à faire.
     
Chargement...
Similar Threads - Problème achats indirects Forum Date
Problème avec tag manager pixel Facebook Référencement Google Hier à 11:24
Problème d'indexation Google : que faire ? Crawl et indexation Google, sitemaps Mardi à 11:38
Problèmes score Rank Math Référencement Google Lundi à 15:40
Problème avec alternate.fr e-commerce 10 Septembre 2021
GSC : problème de Couverture Rédaction web et référencement 5 Septembre 2021
PHP : problème de comparaison égalité dans boucle FOR avec incrément décimal de 0.1 Développement d'un site Web ou d'une appli mobile 26 Août 2021
Problème de ranking sur une requête cible Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 24 Août 2021
Problème smart bidding et mots-clés AdWords 21 Août 2021
WordPress Problème d'indexation de mon article Demandes d'avis et de conseils sur vos sites 19 Août 2021
problème lors de l indexation de mes fichiers Crawl et indexation Google, sitemaps 15 Août 2021