Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google écrit parfois au webmaster en cas de blacklistage

C’est nouveau et en beta (faut-il le préciser ?) : Google envoie désormais dans certains cas un email au webmaster d’un site dont tout ou partie de ces pages viennent d’être supprimées de l’index (black-list).

Il s’agit en général de sites ayant un réel contenu mais n’ayant pas respecté toutes les règles de Google. Ils reçoivent alors un email de Google leur précisant quelles pages ont été retirées de l’index (pour 30 jours en général). Il peut s’agit de pages satellites ou de texte caché.

D’ailleurs Matt Cutts a confirmé ces informations et précisé récemment qu’ils s’étaient améliorés et pouvaient détecter facilement les pages satellites avec leurs redirections JavaScript.

Exemple de mail envoyé par Google :

From: Google Search Quality DO NOT REPLY Date: 8 September 2005 23:10:04 BDT To: admin@domainname.com, technical@domainname.com, webmaster@domainname.com Cc: hostingcompany@domainname.com

Subject: Removal from Google’s Index

Dear site owner or webmaster of url removed,

While we were indexing your webpages, we detected that some of your pages were using techniques that were outside our quality guidelines, which can be found here: link In order to preserve the quality of our search engine, we have temporarily removed some webpages from our search results. Currently pages from url removed are scheduled to be removed for at least 30 days.

Specifically, we detected the following practices on your webpages: On url removed, we noticed that pages such as url removed redirect to pages such as url removed using JavaScript redirects.

We would prefer to have your pages in Google’s index. If you wish to be reincluded, please correct or remove all pages that are outside our quality guidelines. When you are ready, please submit a reinclusion request at link

You can select « I’m a webmaster inquiring about my website » and then « Why my site disappeared from the search results or dropped in ranking, » click Continue, and then make sure to type « Reinclusion Request » in the Subject: line of the resulting form.

Sincerely, Google Search Quality Team

Pour envoyer ce mail, Google cherche un email de contact sur le site. En cas d’échec, ils écrivent à des adresse génériques du type webmaster@example.com ou root@example.com. L’hébergeur n’est pas concerné par ces mails.

Jamais Google n’avait pris la peine de prévenir les responsables des sites blacklistés. Matt Cutts, qui indique qu’il en dira plus prochainement dans son blog, explique qu’ils souhaitent développer ce système à l’avenir, mais que pour l’instant très peu de mails sont envoyés.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !