Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Ajouter un bouton J’aime de Facebook dans Google Chrome (extension)

Après Google+, c’est au tour de Facebook de proposer son extension Chrome officielle qui ajoute un bouton J’aime dans le navigateur. Ce bouton permet aux utilisateurs d’indiquer qu’ils aiment n’importe quelle page publique, même si le webmaster n’a pas intégré de bouton sur la page.

Fonctionnement du bouton J’aime dans Chrome (extension)

Une fois que vous aurez installé cette extension, vous verrez le symbole du pouce levé (J’aime) juste à côté du +1 et de l’icône clé à molette du menu de Chrome. Si vous êtes sur une page publique qui a déjà reçu des interactions Facebook, le bouton affichera le nombre total de ces interactions (comme le fait mon outil). Rappelez-vous, il ne s’agit pas uniquement du nombre de Like mais aussi du nombre de partages et de commentaires Facebook.

Si vous cliquez sur ce bouton, Facebook affichera une zone avec le bouton J’aime classique accompagné du nombre de personnes ayant cliqué (ou interagi) et les noms de vos éventuels contacts qui l’ont également fait.

Extension Google Chrome : bouton Like Facebook

Extension pour Google Chrome : le bouton Like Facebook (extension officielle)

Ce qui est dommage, c’est qu’il ne soit pas possible de partager la page : on peut seulement l’aimer. Ca m’empêche par exemple de partager une page en tant que Page Facebook (au lieu de mon profil perso). Dites-moi si je me trompe !

Par contre, si vous cliquez du bouton droit n’importe où sur n’importe quelle page, vous aurez un nouveau menu déroulant permettant d’aimer la page, de la recommander ou de la partager. Cool :-)

J’ai aussi remarqué qu’un clic droit sur un texte préalablement sélectionné donne accès à un lien vers la recherche de ce texte sur Facebook. Facebook aimerait ramener plein d’internautes vers son site qu’il ne s’y prendrait pas autrement !

Notez que cette extension pas seulement réservée aux pages web : elle permet aussi d’indiquer qu’on aime des images, des vidéos (seulement au format HTML5), des pistes audio (seulement au format HTML5).

Les 2 seules options permettent d’indiquer une liste de noms de domaine pour lesquelles le bouton ne doit pas s’afficher, ainsi que la possibilité de désactiver le bouton pour toutes les URL en HTTPS (version sécurisée de HTTP).

Informations récupérées par Facebook

Pour utiliser cette extension, vous n’avez pas forcément besoin d’être connecté à votre compte Facebook. Par exemple, n’importe qui peut savoir combien d’utilisateurs Facebook ont aimé la page en cours de consultation. Par contre pour utiliser le bouton, il faut bien entendu être connecté en tant que membre Facebook.

Dans tous les cas, Facebook récupère les informations suivantes : adresse IP, URL consultée, date et heure. Dans le cas où vous êtes connecté, Facebook fait évidemment le lien avec votre compte Facebook.

Cette extension « Facebook Like Button » a été développée par Facebook, elle est disponible sur le Chrome Web Store.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

6 commentaires

Sébastien Mouchet

Trop de Facebook va tué Facebook :( Bizarre également que Chrome (Google) à laissé faire

Répondre
Consultant référencement internet

Intéressant mais, au bout d’un moment, entre le bouton Google+1 dans les SERP, ce nouveau bouton Facebook dans Chrome, les multiples boutons Twitter et autres réseaux, les boutons j’aime, partager envoyer,… dans les articles / pages web, ça commence à faire vraiment beaucoup de boutons partout. Nos pages web ont la varicelle !

Répondre
Ugo

Le nombre de « j’aime » peut-il avoir une incidence en termes de référencement ?

Répondre
Alexandre

@Sebastien

Google Chrome n’a pas trop le choix de laisser faire, trop d’utilisateur de Google Chrome changerait de navigateur si on commence à mettre des censures un peu n’importe ou.

C’est un peu comme si Google Chrome forcerait à utiliser Google en page d’accueil.

Que Internet explorer fonctionnerait uniquement avec Bing en page d’accueil …

Répondre
Valentin

Facebook est mort… Vive Facebook !

Répondre
fareskamelofficiel

click like

Répondre