➡️ Grosse promo en cours sur ma plateforme SEO ⬅️

Sur My Ranking Metrics, on double les crédits que vous achetez !

🎁 Offre limitée au 25/07 à découvrir ici

Référencement des images dans Google
Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Comment référencer ses images en haut des résultats de Google ?

Découvrez les meilleurs conseils pour bien référencer vos images dans Google Image : critères de classement, conseils et astuces, FAQ.

Article mis à jour le 12/06/2019, publié initialement le 07/09/2007

Depuis que la recherche universelle est très présente dans les pages de résultats de recherches classiques (web), il est important d’optimiser le référencement des images, même si le site n’est pas spécialisé dans ce domaine. En effet, si on n’y fait pas assez attention, on risque de perdre 1 place dans la 1ère page de résultats de Google…

Je commence directement par les techniques d’optimisation. Vous trouverez plus loin dans ce dossier les bases (comment faire indexer des images, quel code HTML…) ainsi que des astuces et une FAQ.

Critères d’optimisation des images pour le référencement

Le positionnement dans Google Images dépend de critères spécifiques à ce moteur de recherche, différents de ceux de l’algorithme classique de la recherche web.

A la création de WebRankInfo en 2002 j’avais donné uniquement un conseil de base concernant l’attribut alt des images. L’objectif de cet article est de présenter une synthèse de tout ce qu’on connait à propos de l’optimisation du référencement des images.

Référencement des images dans Google

Conseils pour bien référencer des images dans Google

Les critères les + importants

Voici selon moi les 3 meilleures optimisations pour le référencement d’une image dans Google :

1 Soignez le contexte sémantique

Le plus important de tout, c’est le contexte sémantique dans lequel vous insérez l’image (balise img). Mes tests m’ont montré que les moteurs se basent sur les 7 à 10 mots avant et après la balise img : à vous de les soigner pour le référencement !

D’ailleurs, c’est souvent à partir de ce texte que Google va créer une description automatique de l’image. A vous de le soigner, d’autant plus que la qualité de ce contenu rédactionnel compte aussi pour le classement des images (lire ici en anglais).

Partagez l’info :

Selon WebRankInfo, le + important pour le référencement des images, c'est le contexte sémantique qui entoure l'imageClick to Tweet

2 Incluez une légende

Je vous recommande donc d’ajouter systématiquement une légende ! N’oubliez surtout pas d’ajouter une légende au-dessus ou au-dessous de l’image (ou bien à côté).

Comme je l’ai indiqué, les moteurs analysent le contexte sémantique de l’image et se basent entre autres sur cette légende. Profitez-en pour décrire l’image avec des termes légèrement différents de ceux utilisés dans l’attribut alt, tout en restant naturel bien entendu.

En HTML5, utilisez le conteneur <figure> qui contient la balise <img> et la balise <figcaption> pour la légende (voir l’exemple de code ci-après).

3 Remplissez l’attribut ALT

Remplissez systématiquement l’attribut alt de la balise img en y mettant une description courte de l’image (quelques mots clés). Ne truffez pas cet attribut avec un paragraphe entier ou toute une série de mots-clés à la suite… Egalement, la phrase utilisée pour cet attribut doit réellement correspondre à l’image et au contexte sémantique de l’image (voir les explications ci-dessous).

N’oubliez pas que l’attribut alt est indispensable pour l’accessibilité (pour les mal voyants). Ce n’est donc pas uniquement pour les robots !

Remarque : on parle ici des images qui illustrent le contenu de la page, pas celles qui servent uniquement au design. Pour ces dernières, qu’on appelle « images décoratives », il faut un attribut alt mais vide, afin qu’il soit ignoré par les lecteurs d’écran.

Partagez ce résumé :

Top 3 du SEO des images : selon WebRankInfo, il faut un bon contexte, une légende et l'attribut ALTClick to Tweet

Que se passe-t-il si l’attribut alt est vide ou absent mais que le contexte sémantique est bon ? Tout devrait être ok indique Google, même si c’est tout de même mieux d’indiquer des attributs ALT pour une plus grande précision.

💡 Pour mes sites et ceux de mes clients, j’ai besoin de vérifier toutes les images sur toutes les pages. C’est pour ça que j’ai fait développer un outil d’audit des images, sur ma plateforme My Ranking Metrics. Il vous suffit d’activer l’option Images et tout sera vérifié automatiquement, pour toutes les pages 👍

Code HTML d’une image dans une page web

Voici un exemple de code HTML5 optimisé pour le référencement des images :

<p>Ici un paragraphe avec quelques mots-clés dans des phrases bien rédigées.</p>
<figure>
 <img src="/images/mot-cle.jpg"
 alt="Petite description avec des mots-clés, destinée aux moteurs et aux mal voyants"
 title="Autre description destinée aux internautes">
 <figcaption>Légende incluant des mots-clés</figcaption>
</figure>

Remarques

  • Lisez ci-dessous comment adapter ce code à une gestion des images en responsive design
  • Vous pouvez ajouter sur l’image un lien pointant vers une autre page web ou vers une autre version de l’image (par exemple haute résolution).
  • L’attribut alt ne doit contenir que quelques mots pour décrire rapidement l’image, alors que la légende peut être plus longue.
  • L’attribut title n’est pas indispensable. Mettez-le s’il permet de rendre service à l’utilisateur.
  • Avant HTML5, on n’avait pas la balise <figure> alors on mettait la légende dans une balise <p>, l’ensemble (avec la balise <img>) étant regroupé par exemple dans une balise <div>.

Images adaptées à l’écran (responsive design)

Pour assurer une bonne expérience utilisateur, il est recommandé de proposer plusieurs images (de tailles différentes) pour que le navigateur de l’utilisateur utilise la plus adaptée aux dimensions de l’écran (en pixels).

Il existe pour cela 2 solutions :

  • l’attribut srcset de la balise img permet de définir plusieurs noms de fichiers ainsi que les tailles d’écran associées
  • la balise source (incluse dans un bloc picture) permet de définir différentes versions de la même image, dans des formats différents (par exemple un format vectoriel comme SVG en plus d’un format comme PNG)

Dans les 2 cas, il est important de prévoir une image par défaut dans l’attribut src de la balise img.

Code HTML avec img srcset :

<img
  srcset="soleil-320w.jpg 320w, soleil-480w.jpg 480w, soleil-800w.jpg 800w"
  sizes="(max-width: 320px) 280px, (max-width: 480px) 440px, 800px"
  src="soleil-800w.jpg"
  alt="soleil Responsive Web"
>

Code HTML avec les balises picture et source :

<picture>
  <source type="image/svg+xml" srcset="soleil.svg">
  <source type="image/webp" srcset="soleil.webp"> 
  <img src="soleil.png" alt="soleil">
</picture>

Autres critères de classement

L’emplacement de l’image dans la page semble compter pour Google (on parle de ranking factor). Comme vous l’aurez compris, l’image la plus importante et pertinente pour votre page doit se situer au début du contenu principal.

Pour un bon référencement, faut-il mettre des mots-clés dans le nom du fichier image ? Oui mais c’est vraiment secondaire !

Donc je résume pour le nom du fichier : si vous gérez vos images une par une (et que vous n’en avez pas beaucoup), choisissez des bons noms de fichier pour vos images comme décrit ci-dessous. Dans le cas contraire, ne vous embêtez pas à le faire car l’impact est vraiment très faible. Et si vos images déjà en ligne n’ont pas de mots-clés, ne les changez pas !

Mes conseils :

  • incluez des mots-clés en rapport avec l’image
  • séparez les mots par un bon séparateur : moi je préfère les tirets (-) au lieu des underscores (_), car l’underscore n’est pas un séparateur… Ne collez pas les mots comme dans centrevilletoulouse, choisissez plutôt centre-ville-toulouse
  • n’utilisez pas de caractères spéciaux ou accentués, ni de majuscules, ça vous évitera des ennuis
  • pour les photos, utilisez le format JPEG, et pour les autres images le format PNG ou GIF. Vous pouvez aussi envisager le format WebP qui donne de meilleures performances (mais qui n’est pas supporté par tous les navigateurs).

Voici d’autres critères supposés mais que je n’ai pas personnellement vérifiés :

  • Balise title : mettez dans la balise title de la page hébergeant l’image des mots-clés en rapport avec l’image
  • Balise h1 : mettez dans une balise h1 sur la page hébergeant l’image des mots-clés en rapport avec l’image
  • filtre SafeSearch : dans tous les mots-clés, n’incluez aucune référence au sexe, sinon l’image sera filtrée par le filtre parental SafeSearch
  • Backlinks de la page hébergeant l’image : comme pour le référencement classique, faites en sorte d’avoir des mots-clés stratégiques dans les textes des liens pointant vers la page incluant l’image

Un élément qui ne sert apparemment à rien en SEO, c’est l’attribut TITLE. Vous pouvez éventuellement remplir l’attribut title de la balise img (à ne pas confondre avec la balise title de la page), en y mettant une (autre) description de l’image. A ma connaissance cet attribut n’est pas pris en compte par les moteurs de recherche, mais vos visiteurs le verront (sur ordinateur) s’ils mettent leur souris au-dessus de votre image. A propos d’images : dimension des images Facebook, Twitter, LinkedIn…

Quelques astuces…

Pour améliorer votre contenu éditorial entourant l’image (ce qui au final vous aidera à créer une page de qualité), regardez les « tags » que Google affiche au-dessus de ses résultats :

Tags dans Google Images

Les tags affichés en haut des résultats aident à enrichir le contenu éditorial (ou à ajouter d’autres images)

Dans mon exemple, pour la requête « soleil couchant océan » Google suggère « paysage », « horizon », « océan indien », « nuage », « océan atlantique », « wallpaper », « vagues », « ciel »… Incluez les termes appropriés dans votre texte, de façon naturelle.

Egalement :

  • Si vous utilisez un tableau (balise table), assurez-vous d’inclure des mots-clés dans la même cellule du tableau que celle qui inclut l’image
  • Ne mettez pas de mots clés dans l’attribut alt des images qui servent au design de votre site (et qui n’ont pas de rapport avec ces mots-clés). C’est inefficace et peut être assimilé à du spamdexing.
  • Optimisez le texte du lien qui mène soit à la page web intégrant l’image, soit à l’image elle-même (ce texte de lien doit évidemment contenir des mots-clés)

L’indexation des images

Comment faire indexer ses images dans Google ?

Dans les premières années de Google Images, c’était assez difficile de faire indexer ses images : ça pouvait prendre des mois. Aujourd’hui Google s’est bien amélioré et l’indexation est plus rapide. J’ai déjà eu des images indexées en moins de 5 minutes (ça arrive si le sujet concerne une actualité majeure). A part s’assurer que la page HTML contenant l’image est bien indexée, je vous conseille d’utiliser les sitemaps images qui permettent de faciliter l’indexation. Si vous n’en avez pas fait, consultez la doc ici.

Comment empêcher Google d’indexer mes images ?

La méthode consiste à empêcher Google de venir crawler vos images, ce qui signifie que ça doit être fait en amont. Le principe est d’utiliser le fichier robots.txt avec une certaine valeur du user-agent :

  • pour bloquer uniquement la recherche d’images de Google : User-agent: Googlebot-Image
  • pour bloquer tous les services de Google : User-agent: Googlebot
  • pour bloquer tous les moteurs de recherche : User-agent: *

Par exemple pour empêcher le crawl par Googlebot-Image du répertoire /images/ (à la racine) :

User-agent: Googlebot-Image
Disallow: /images/

Pour empêcher le crawl par Googlebot-Image de tous les fichiers PNG :

User-agent: Googlebot-Image
Disallow: /*.png$

Pour empêcher le crawl par Googlebot-Image de toutes vos images :

User-agent: Googlebot-Image
Disallow: /

Attention, si vous avez des instructions pour un user-agent précis, seulement celles-ci seront appliquées pour le user-agent en question. Si vous avez d’autres instructions dans une section User-agent: *, elles seront ignorées par ce user-agent.

Comment supprimer une image indexée par Google ?

Pour désindexer une image, utilisez l’outil de suppression d’URL dans l’ancienne Search Console. N’oubliez pas que sans mesure de votre côté, la suppression est temporaire (90 jours). C’est à vous de vous assurer qu’en plus de cette demande, vous avez :

  • soit interdit le crawl de l’image
  • soit supprimé l’image (elle ne renvoie plus un code 200)
  • soit paramétré l’envoi d’un entête X-Robots-Tag noindex

Vous pouvez aussi utiliser cette méthode pour supprimer un répertoire entier, mais pas une liste d’URL malheureusement.

L’indexation d’images aux débuts de Google

Pour le fun, je laisse dans cet article une partie écrite en 2008 :

On est loin de l’époque où il fallait attendre la prochaine Google Images Dance (mise à jour) pour découvrir si ses images étaient indexées ! Voici pour l’Histoire (sic) les dates approximatives des dernières mises à jour de Google Images de cette époque :

A propos des images indexées dans Google Images, j’ai retrouvé les chiffres datant de l’époque où Google indiquait le nombre d’images indexées :

  • 9 août 2005 : 2,19 milliards d’images
  • 1er juin 2005 : 1,3 milliard d’images
  • fin janvier 2005 : 1,1 milliard
  • février 2004 : 800 millions
  • avant : 400 millions

Pour savoir combien Google a indexé d’images de votre site, vous pouvez utiliser le même opérateur que pour la recherche classique, à savoir site:example.com. Par exemple en 2008, Google avait indexé ~23.500 images du site lemonde.fr. Mais désormais le nombre de résultats n’est plus indiqué dans la recherche d’images…

FAQ

Comment savoir si ça vaut le coup de travailler le SEO des images ?

A mon avis ça dépend des requêtes, en fait de l’intention de l’internaute. S’il cherche des images (sans forcément utiliser des mots comme image ou photo), alors c’est évidemment stratégique.

Pour le savoir, voyez à quelle hauteur des SERP Google affiche un bloc d’images. Si c’est tout en haut comme ici, alors c’est hyper stratégique :

Bloc d'images en haut des SERP

La position du bloc d’images dans les SERP indique l’importance des images pour la requête. Ici c’est maximal puisque le bloc est tout en haut.

Parfois c’est encore plus important, car Google affiche un énorme groupe d’images :

Groupe d'images en haut des résultats

Si Google affiche un groupe d’images en haut des résultats, c’est que les internautes cherchent essentiellement ça en priorité

Pour certaines requêtes, aucun bloc d’images n’apparait, donc ce n’est pas aussi stratégique. Mais pour savoir si les images intéressent malgré tout les internautes, regardez en quelle position Google place la recherche d’images (après « Tous »). Dans l’exemple ci-dessous, l’internaute cherche des explications sous format texte ou vidéo, mais les images sont importantes malgré tout :

Position des images dans les types de résultats

Ici Images arrive en 1er type de résultats, c’est donc tout de même important même si aucun bloc d’images n’apparait par défaut en page 1

Quels sont les formats d’images pris en compte par Google ?

Google indexe les images aux formats suivants : BMP, GIF, JPEG, PNG, WebP et SVG.

Google sait également gérer les images intégrées (chaîne de caractères encodés en base64) du type <img src="data:image/svg+xml;base64,...données image...">.

Evidemment le BMP est largement déconseillé car il n’inclut pas de compression (le fichier image est alors trop lourd).

Petite spécificité pour Google Actu : je vous conseille de privilégier le format JPEG.

Quelle est la taille d’image maximale (en pixels) et le poids maximal du fichier (en Ko) ?

Il n’y a pas de limite ! Pensez tout de même à l’optimisation de la vitesse de chargement : passez par une bonne compression des images.

A voir aussi : comment compresser ses images pour accélérer le chargement.

Google tient-il compte des données EXIF et XMP ?

Google lit toutes les méta-données situées dans l’entête du fichier image et les utilise s’il juge cela pertinent. Par ailleurs, ces informations sont parfois affichées dans la partie droite de la page qui donne les détails sur une image.  (source)

Comment indiquer la licence de l’image ?

En 2009 Google expliquait qu’on peut le faire avec RDFa, en ajoutant par exemple un lien de ce type vers une URL précisant la licence :

<a rel="license" href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/">Licence CC-BY-NC-SA</a>

Je ne sais pas s’il existe d’autres formats de données structurées pour préciser la licence (par exemple JSON-LD).

Merci d’avance pour vos commentaires et vos retours d’expériences, qui permettront de compléter ce guide d’optimisation des images ! (dans le forum référencement Images).

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 4.4 (16 votes)
Cliquez pour voter !

74 commentaires

DaveH.

Salut,
Merci beaucoup car il s’agit d’un article très intéressant. Avec le lancement de la recherche universelle, il ne fait pas de doute que pour se démarquer des autres, il ne faudra oublier aucun point. Et les images, tout comme les vidéos, prennent de plus en plus de place sur le Web.

Merci

Blog Web Marketing

Un article complet et intéressant sur un sujet trop souvent oublié. Améliorez les attributs des images donnera, je l’espère, une pertinence plus importante sur certaines expressions. Google Image étant un fournisseur d’image pour beaucoup :-)

luxe-campagne

Pour moi, toutes les images de mon site ont disparu des pages de résultats de Google, en raison du filtre SafeSearch. Je n’ai pourtant aucun rapport avec une thématique adulte, loin de là ;-)

Sinon, auparavant, Google image m’apportait une bonne part de mes visiteurs. Certaines images étaient bien positionnées, en particulier celles présentent sur une page optimisée pour les mots clés de l’image (image seule sur la page, avec texte en rapport, attribut alt, title de la page et nom de la page et de l’image le plus près possible du texte alternatif de l’image, cela fonctionne !)

l'Ours

Bon article mais attention tout de même, il faut avoir de bonnes raisons de ressortir sur la recherche d’images, on peut sinon vite voir ses stats polluées par des visites uniquement sur les images ou voir ses images dans des blogs sans avoir été consulté.

StarNablog

Google Images : entre indexation et desindexation

En tant que webmaster, j'imagine que vous portez un intérêt tout particulier à Google et sa recherche classique que l'on ne présente plus. Dans le monde du référencement, ce dernie…

Bilel

Merci Olivier
Je te félicite pour cet effort !

En fait, il faut bien se préoccuper des recherches alternatives car elles sont vraiment porteuses de trafic !

Jean

Le jour viendra où on devra taguer nos images comme sur Facebook, non seulement en mettant le nom des personnes, mais également en piochant dans une liste préétablie de mots (arbre, piscine, match de foot…)

Ce sera une vraie révolution dans le domaine du référencement des images.

seo montreal

c’est vrais que l’optimisation des images est aussi bien importante pour votre site que ca soit pour google ou bien google.com/images, deja moi pour l’un des sites que je gère j’obtiens plus de 20 visiteurs qui viennent à partir de google.com/images ce qui n’est pas négligeable.

Magazine BD

Un très bon « résumé » des basiques sur l’optimisation des images . Merci !

blog marketing

Merci pour se résumer. Si un jour un système comme sur facebook permettrait de taguer les images, ce serait génial. En espérant que Google trouve des solutions pour faire en sorte que les resultats de recherches deviennent plus pertinents sur google image

LamaHurlant

Bonjour,

Petite ajout à ce qui vient d’être dit au sujet de la légende de l’image. Mettre la légende au dessus de l’image semblerait plus pertinent (du moins pour google). Pour une requête de recherche, il m’est déjà arrivé de retrouver non pas l’image associé à la légende recherchée, mais l’image suivant la légende recherchée.

Olivier Duffez

@LamaHurlant : à ce sujet, voir mes conseils dans l’article. Tout dépend si on a pris soin d’englober dans une même balise (div ou td par exemple) à la fois l’image (balise img) et la légende. Dans ce cas ça ne change rien de mettre au-dessus ou en-dessous

PSantiquian

Bonjour,

Vous parlez des séparateurs, notamment dans les noms de fichiers. Que pensez-vous de l’usage du « | »? Exemple : « Mot01 | Mot2 »

Merci pour vos articles.

Olivier Duffez

@PSantiquian : on peut utiliser le pipe mais ce n’est pas celui que je recommande le plus. Voir mon dossier sur les séparateurs dans l’URL.

Lenie

Bonjour,

Il est généralement recommandé pour l’accessibilité des pages Internet de ne pas mettre d’attribut alt aux images décoratives. Comme il n’est pas toujours possible de les traiter en CSS (notamment à l’intérieur d’un article), cette recommandation pénalise l’un des leviers principaux du référencement des images. Pensez-vous que la légende ou le contexte permettent de palier à ce manque ? Avez-vous fait des tests d’indexation avec des images sans cet attribut ? Merci de vos expériences !

Olivier Duffez

@Lenie : je n’ai pas bien compris ta remarque. Ce que tu appelles les images décoratives, ce sont les images qui servent au design ? Dans ce cas il ne faut PAS mettre d’attribut ALT je pense.

Marie

Bonjour,

Je me permets de rebondir, en tant qu’experte accessibilité : si l’image est décorative, alors son alternative doit rester vide, mais l’attribut alt doit toujours être présent sur les balises img, même sur les images décoratives.

Autrement, si l’attribut alt manque, certains lecteurs d’écran, utilisés notamment par les personnes aveugles, vont lire le nom du fichier, ce qui n’a aucun intérêt pour l’utilisateur !

Lorsque l’attribut alt est bien présent et qu’il est vide, l’image décorative est alors simplement ignorée par les lecteurs d’écran. En effet, il est inutile de créer du bruit si l’image est juste là pour faire joli et qu’elle n’apporte aucune information supplémentaire par rapport au contenu qu’elle illustre.

Olivier Duffez

Merci Marie, tout ça tombe sous le sens mais c’est encore mieux de bien l’expliquer :-)

Lenie

@Olivier : a priori une image décorative est une image qui ne possède ni lien ni valeur informative (graphique par exemple). Il peut donc s’agir d’image d’illustration dans un article.

Olivier Duffez

Si l’image d’illustration ne nécessite pas de légende, il faut s’assurer qu’elle a un bon attribut ALT et qu’elle est intégrée dans un bon contexte.

Tranchesdunet

Très bon article.
Manque juste une partie concernant les évolutions du HTML5, et notamment les balises et , la 2eme permettant de mettre une légende à la première. Qu’en est-il de leur prise en compte par Google Image ?

Olivier Duffez

@Tranchesdunet : désolé les balises ne sont pas passées, il s’agit desquelles ? (même si pour ma part je ne connais pas assez HTML5…)

Tranchesdunet

Je parlais des balises « figure » et « figcaption »

adoucisseur

Malgré tout ca dur dur, toutes les images ne s’indexe pas de la même manière.

Existe t’il n petit utilitaires qui editerai un sitemap des images ?

Déménagement Montréal

Bonjour.

C’est un très bon article qui récapitule tous ce qu’il faudrait faire idéalement pour obtenir de bons résultats sur google images. Il y a en plus des domaines dans lequel c’est devenu incontournable comme pour la vente de produits.

Vivien

Bonjour à tous !

Juste une petite précision concernant les alternatives aux images :

L’alternative aux images doit avant tout être pensée pour décrire exactement ce que contient l’image aux utilisateurs mal ou non voyant (ils utilisent alors un lecteur d’écran : une voix parcours la page web transcrivant oralement son contenu, comme ils ne peuvent pas voir les images, on leur lit l’alternative). Une fois que l’alternative est renseignée en cette connaissance de cause, on peut alors rajouter quelques mots clés intéressant pour les moteurs de recherche.
Dans le premier cas on fait de l’accessibilité pour les utilisateurs, dans le second on fait de l’accessibilité pour les moteurs de recherche.

Pour les images de décoration : attribut alt vide
Pour les images d’information : on renseigne l’attribut alt

Attention, on est pas obligé de se limité à un nombre de caractère pour le contenu de l’attribut alt (je parle ici en tant qu’attribut HTML, je ne sais pas si les règles de google diffèrent de cette utilisation). Tant que l’information alternative n’a pas besoin d’être structuré (des titres, des citations, paragraphes…) on peut tout mettre dans l’attribut alt. Dans le cas contraire (graphique, horaires…), on utilise un attribut longdesc, une légende ou encore la description de l’image dans une autre page.

Je sors un peu du sujet, mais j’espère que ces quelques infos vous serons utiles :p

Immo

Merci pour cet article, quoi qu’au début je donnais pas d’importance à la baliste Title de l’image. Je renseignais souvent la balise ALT par contre. J’ai une grande parti des visite sur mon site à travers les recherches en images, qui sont souvent des expressions clefs à la quelle je ne suis pas positionnés sur le moteur de recherche en général. Par contre le seul HIC, c’est que les images rapportent des fois trop de trafic, mais avec un taux énorme de rebond. Vu que la personne n’en a besoin qu’une fraction de seconde pour télécharger l’image et partir :(

adoucisseur d'eau

Petit up, je n’arrive pas a trouver sur le net d’utilitaire pouvant généré un sitemap des images en html ou autres.

Auriez vous un tuyau ?

Olivier Duffez

Comme pour tout outil de génération de sitemap, il est largement conseillé d’en faire un sur-mesure ou d’activer une option du CMS.
C’est encore plus vrai pour le sitemap images, un outil externe ne pourrait pas savoir quelles images intégrer pour chaque page crawlée.

Maison bricolage

Sur le site que j’ai mis en lien dans mon pseudo, j’arrive à avoir 40 % de mon trafic par les images.
alors que le site est tout jeune et donc peu d’article et peu de pertinence pour GG, le fait d’avoir des images bien calibrées permet de faire du visiteur facilement et de décoller en pertinence.

Jérémie

Merci Olivier pour tous ces conseils, j’ai de quoi faire en retravaillant chaque image que j’ai mise sur mon blog… Par contre, je n’aime pas du tout le rendu de la légende, serait-il possible d’en modifier l’apparence ?
Je n’avais jamais pensé que le trafic généré par la recherche d’images puisse être si important (quand je lis le commentaire de Maison bricolage, je suis vraiment surpris).
Jérémie

Olivier Duffez

@Jérémie : pour modifier l’apparence, il faut modifier les styles CSS

Jérémie

D’accord, merci Olivier, je vais essayer d’éplucher la feuille de style CSS. Je l’ai déjà fait pour la police et la couleur de mes titres et quelques autres bricoles, mais je dois dire que c’est fastidieux ! Enfin, j’imagine qu’avec l’habitude ça deviendra de plus en plus facile…
Jérémie

Jeux de Grattage

Bonjour,

Je viens de créer un site il y a un mois de cela scratchmania.fr et lorsque je tape ce site sur google voici ce qui s’affiche:

La description de ce résultat n’est pas accessible à cause du fichier robots.txt de ce site.

Que dois-je faire pour que google procède à l’indexation de mon site web ?

Merci de votre retour

Penguin

Déja regardez le fichiers robots.txt !!!

Philippe SEBAGH

Merci pour toutes ses informations qui me seront très utiles. J’utilise déjà la plus part de vos conseils. Il me reste à revoir les noms des fichiers images…

Web communique

Bonjour,

Petite question. Est ce que les attributs ALT ont le même poids pour Google que du texte ?

Merci pour vos réponses

Olivier

Une question peut être simpliste, mais dans la balise des mots clés comment doivent ils être séparés

alt= »mot1, mot2″

ou autrement ?

merci

Olivier Duffez

L’attribut ALT doit contenir un texte qui décrit l’image pour les non-voyants, donc pas une suite de mots-clés

Lucile

Bonjour,
Est-ce que l’hébergement a un impact sur le positionnement des images ? Si oui, vaut-il mieux les héberger sur le même domaine que le contenu ou externaliser ? (pour un site avec un volume important de photos)
Merci :)

Olivier Duffez

@Lucile : moi je te conseille de rester sur le même domaine, mais il faudrait des retours d’expérience

Audiofeeline

Externaliser les images est utile lorsque le site à un énorme trafic. Ça permet d’allouer la bande passante des médias à une machine dédiée. Toutefois héberger ses images sur son domaine permet d’optimiser le chargement des pages. Disons que c’est un choix à faire en fonction du trafic.

aquaportail

J’ai constaté des améliorations lorsque les images sont sur un serveur statique (pas d’échange de cookies pour simplifier). @audiofeeline : on peut externaliser le stockage sur une autre machine physique tout en conservant le NDD du domaine principal, ce sont juste quelques réglages sur les serveurs.

Il ne faut pas non plus négliger la présence d’un RSS Images (format spécifique images) dans les GWT.

INTERSTYLEPARIS

Bonjour Olivier,
Notre problème est le suivant : Après avoir été pendant des années présents dans les premières réponses sur le mot- clef « stylisme de mode » Google n’affiche plus qu’une image présente sur notre site (avec lien) dans le choix des 4 photos de Google Images en haut de la première page de résultats . Nous avons pu constater qu’au début c’était systématique à chaque fois qu’il y avait des annonces payantes Adsenses.
Sans tomber dans la paranoïa peut être est ce une façon pour Google de nous « éjecter » discrètement en transformant notre présence en image pour mettre en valeur les annonces payantes concernant le secteur « stylisme de mode »…
Cet état de chose est maintenant permanent, nous avons des difficultés à trouver ce sujet sur les forums. Qu’en pensez vous ?
Quel conseil nous donneriez vous ?
Bien cordialement
L’équipe d’INTERSTYLEPARIS.com

Olivier Duffez

@ INTERSTYLEPARIS : merci de poster ce message dans le forum, ça sera bien plus efficace que noyé dans les commentaires ici

Elogweb

Bonjour à tous,

Cet article est très complet et très bien. J’ai quelques questions :

1)Supposons que je nomme une image cognac-xo.jpg et que je duplique cette image en cognac-grande-champagne.jpg mais c’est la même photo. Puis-je grâce à cette méthode être visible sur plusieurs requête avec la même image avec les champs alt qui vont bien ?

2)Mettre un lien « a » vers mon image avec une ancre optimisé me fera t’il remonter dans Google images ou le knowledge graph ?

3)Mettre une balise img avec une image distante me fera t’il gagner des places de la même manière avec le champs alt qui va bien ?

Olivier Duffez

1- en mettant cette image sur des pages différentes je suppose ? car sinon pauvres internautes… A mon avis c’est du spam, et Google cherche à limiter le contenu dupliqué y compris dans les images. Donc mauvaise idée je pense.

2- c’est probable, tant qu’il n’y a pas d’abus

3- ici on parle du référencement des images hébergées chez vous

Guillaume

Bonjour,
Je rebondis sur cette problématique de la duplication de contenu appliquée aux images….
Que se passe t’il quand une même image se retrouve sur plusieurs sites web ? Est-ce que Google est capable de détecter la source originale et de favoriser l’auteur de l’image ? Cela peut être relativement compliqué pour des images type Fotolia…

Olivier Duffez

@Guillaume : il me semble que Google est moins bon pour la reconnaissance des images dupliquées

Denis

Bonjour Olivier,

Quand on cherche une info sur le seo, on tombe inlassablement sur WRI :)

Comment gérer une refonte de site où les images apportaient beaucoup de trafic ? Faut-il rediriger leurs urls comme n’importe quelle page puisque le nom des fichiers a changé ?

Olivier Duffez

Bonjour Denis
La réponse qui ne va pas te satisfaire : il ne veut pas modifier les URL des images ! Sauf si on cherche les problèmes…
Si c’est trop tard ou inévitable, la redirection 301 est la moins mauvaise solution.

Plouf

Bonjour Olivier,

Cela fait des mois que je suis à la recherche d’un outil pour suivre l’avancement du positionnement des images sur Google Images.

Aurais-tu des pistes à ce sujet ?

Merci !

Olivier Duffez

Non désolé Plouf, je n’en connais pas. Tu peux néanmoins utiliser Search Console (analyse de la recherche), mais les résultats avec images sont parfois étonnants…

gbustos

Bonjour Olivier,

je réalise des sites bilingues pour mes clients.
Je comprends bien que la balise alt doit être différente dans chaque langue du site mais quid du fichier image ? Un fichier par langue avec un nom de fichier dans chaque langue (ce qui double le volume d’images) ou bien un seul nom de fichier (en anglais ?) pour toutes les langues ?

Merci pour ton avis
Georges

Olivier Duffez

Un seul fichier image devrait suffire même si les images sont utilisées dans plusieurs contextes/langues

JulietteJ

Bonjour, j’ai une petite question sur le format WebP
Je pense qu’actuellement quasiment tous les explorateurs ainsi que Smartphones prennent en chargent le format de Google.
Vu la super compression et donc rapidité de chargement je trouve intéressante et pense changer les formats de mes images en WebP.
Qu’en pensez vous ? Il y a t il un problème de référencement ou de SEO médiocre (ou autre) sur ce format
Merci d’avance

Olivier Duffez

Pour ma part je ne connais pas le taux d’adoption de ce format sur les différents appareils, donc j’ai du mal à répondre.
Quel est le gain en taille de fichier à qualité identique ?

Olivier Duffez

J’ai du mal à croire que cela apporte 25% de plus que ce qu’on peut obtenir en compressant correctement une image JPEG ou PNG… Un exemple ?

Olivier Duffez

en effet pour cet exemple c’est très bon ! ça fait réfléchir, mais pour ma part tous mes logiciels d’images ne savent pas ouvrir ce format, donc ça me gênerait de le faire

JulietteJ

je suis moi même un peu incertaine car si forcement parait très puissant il y a très peux de retour sur les problèmes de compatibilité (avec aussi les reseaux sociaux) et de SEO.
Merci pour vos réponses, car je voulais connaitre l’avis d’un professionnel et que je constate qu’en tous les cas le format est loin d’être rependu et discutés et que donc restera peut être qu’un sympathique projet. Je pense que je vais attendre avant de me lancer.
Bonne soirée.

Olivier Duffez

Il se trouve qu’avant d’être spécialiste SEO, mon métier était la compression d’images ! J’ai humblement participé à l’élaboration de la norme JPEG2000 (pour la partie imagerie spatiale), qui donnait (et donne encore) de bien meilleurs résultats que JPEG. Déjà à l’époque (vers 2000) JPEG était dépassé, et 17 ans plus tard, il est toujours bien là, car c’est extrêmement difficile de faire évoluer des standards mondiaux pareils.

Laetitia

Bonjour Olivier,
Je rencontre un souci sur les images d’un de mes clients. Le nom de l’entreprise doit correspondre à un nom de …pâtes si on le traduit en italien. Du coup lorsque je cherche dans Google Images le nom de l’entreprise j’obtiens … des plats de pâtes au lieu des photos produits :(
Comment faire? Faut il que j’ajoute le nom de l’entreprise dans les alt des photos?

Merci beaucoup pour votre expertise,
Laetitia

Olivier Duffez

désolé, je ne suis pas sûr de savoir quoi répondre ! le mieux serait de lancer une discussion dans le forum référencement des images

Magina

Bonjour et merci pour ce super article ! J’aimerais avoir votre avis sur un point : Mes clients me demandent souvent quoi mettre dans la balise ALT. Est-ce qu’il vaut mieux décrire l’image (ex : ampoule phosphorescente) ou mettre des mots clés en rapport avec la page (ex : comment trouver des idées lumineuses). Je croyais que la balise ALT servait d’abord aux mal-voyants et qu’elle devait être descriptive ? Merci de votre éclairage… ^^

Olivier Duffez

En effet l’attribut ALT doit décrire succinctement l’image, dans l’esprit de rendre service aux mal-voyants. Mais ça revient bien à utiliser des mots-clés (ici « ampoule phosphorescente »). Pour une description plus longue, la légende est adaptée.

Romain

Bonjour,

Merci pour tout ces conseils. Je me posais une question concernant l’emplacement de la légende vis à vis de l’image. L’utilisation des balises et peuvent-elles aider les moteurs de recherches à associer plus facilement les images avec les mots clés de la légendes?

Romain

Olivier Duffez

Bonjour Romain
Je conseille d’inclure la légende dans le même bloc HTML que celui qui contient la balise IMG. ça peut être un DIV ou même un TD.

Fabien

Super article comme d’habitude !

Je ne sais pas si cela peut aider les lecteurs de cet article, mais je partage une liste de 49 banques de photos gratuites pour trouver des images gratuites à utiliser dans les contenus.

https://template.pro/42-sites-image-libre-de-droit/

Cdlt

Fabien

Olivier Duffez

Merci Fabien, c’est toujours utile en effet ! Pour ta part, tu utilises principalement quelle banque d’images ?

Yassine

Merci Olivier, Je te félicite pour cet effort.

Les commentaires sont fermés