Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Référencement : comment sortir d’une pénalité Google après avoir spammé ses backlinks ?

Comment faire pour sortir rapidement d’une pénalité manuelle infligée par Google suite à du spam de backlinks ? Faut-il désavouer petit à petit ou tout d’un coup ? Matt Cutts répond en vidéo.

La question précise était à peu de choses près :

Comment Interflora a-t-il réussi à sortir d’une pénalité en [seulement] 11 jours ? Pouvez-vous expliquer quel type de pénalité ils ont eu, comment ils l’ont corrigée, parce que certains d’entre nous ont passé des mois à essayer de nettoyer des choses suite à une notification peu claire envoyée via Google Webmaster Tools.

Matt Cutts : conseils pour sortir d'une pénalité backlinks

Conseils de Matt Cutts pour sortir d’une pénalité après avoir passé du temps à spammer pour obtenir des liens artificiels

Dans sa réponse, il précise qu’il ne souhaite pas parler d’une société en particulier : il donne donc une réponse d’ordre général. Il explique qu’il peut y avoir des cas où l’éditeur du site a spammé en obtenant des liens artificiels (les fameux liens factices, c’est-à-dire qui ne respectent pas les consignes de Google). Si cette période a été longue, il conseille de ne pas hésite à aller franchement dans le nettoyage (« à la machette ») pour faire retirer les liens incriminés. Et si besoin, il faut passer par l’outil pour désavouer un lien qu’on n’arrive pas à faire supprimer.

Il aborde aussi le cas particulier d’un site qu’on rachète. Dans ce cas, si on pense que le netlinking a besoin d’être nettoyé, ça peut aussi valoir le coup de désavouer un paquet de liens.

Concrètement, vous allez une fois de plus être déçu en regardant la vidéo, car Matt Cutts :

Néanmoins, si vous ne faites rien, une chose est certaine : votre référencement ne reviendra pas au niveau d’avant.

Tout ça me rappelle la remarque de John Mueller que j’ai relayée sur mon compte Google+ (vous l’avez vue puisque vous me suivez sur G+, n’est-ce pas ?). En gros, j’ai cru comprendre que plus on a passé de temps à spammer Google (avec des liens artificiels), plus Google limitera les possibilités de revenir à une bonne visibilité. Quelque chose dans le genre : « Tu as joué, mais tu as perdu ! » ?

Si vous avez besoin d’aide pour sortir d’une pénalité manuelle de backlinks artificiels et/ou d’un problème avec Pingouin, contactez-moi pour un devis.

Une autre façon de régler le problème est de vous inscrire à ma formation Pingouin chez Ranking Metrics où j’explique en détails ce qu’est un bon lien non risqué mais efficace, ainsi que comment analyser un profil de backlinks et repérer les liens artificiels.

Voici la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=oRi1rAI_TmY

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

10 commentaires

Jean Bot

Bonjour, Une question svp : il ne faut pas suroptimiser les ancres. Cependant, on peut mettre notamment l’url du site comme l’ancre et aussi le nom du site… MAIS si mon url et le nom de mon site contiennent un money keyword ? Est-ce préjudiciable ? EX : mon site a l’url : bonjourolivierinfo.com. On considère que « Olivier » est un money keyword très important, est-ce qu’en faisant des backlinks avec l’url et aussi en mettant dans les ancres bonjourolivierinfo ou Bonjour Olivier Info, Google risque de me pénaliser car il y a « Olivier » dans l’ancre ? Merci de votre réponse.

Répondre
Olivier Duffez

Si tu n’as pas de marque, c’est le nom de domaine (incluant l’extension) qui joue le rôle de la marque. Donc à mon avis un lien « Bonjour Olivier Info » a des risques d’être considéré artificiel. Cela dit l’anchor text n’est pas le seul critère à prendre en compte.
autre remarque : ce n’est que mon avis, je n’ai pas fait l’algo de Google…

Répondre
Noren

Bonsoir

Donc si je comprend bien il est préférable de désavouer tout d’un coup plutôt que progressivement?

je dois avouer avoir eu des sueurs froides en lisant ceci :

 »
En gros, j’ai cru comprendre que plus on a passé de temps à spammer Google (avec des liens artificiels), plus Google limitera les possibilités de revenir à une bonne visibilité.
 »

Mon site à 7 ans, pendant toutes ces années j’ai effectué des échanges de liens avec ancres optimisées (c’était progressif et plutôt constant mais moins fréquent les 2-3 dernières années), dois-je donc en conclure que pour moi c’est peine perdue même en désoptimisant certains liens et en désavouant les autres?
Pour le moment la seule chose que je constate c’est que je chute depuis mai. Impossible de stopper l’hémorragie.

Est-ce que cette remarque s’appliquerait également à ceux qui n’ont pas reçu de message pour liens factices mais qui ont salement morflé algorithmiquement?

Interflora aurait donc utilisé des méthodes spammy uniquement durant une courte période, ce qui leur aurait valus une sortie rapide de la sanction. Est-ce bien ça?

Peut-on penser à une éventuelle entente entre Google et Interflora? 11 jours ça parait plus qu’étonnant.

Après je crois qu’on a bien compris qu’ils veulent qu’on se serve de ce fichu outil de désaveu. Ils nous laissent pas vraiment le choix. On a comme l’impression d’avoir une épée de Damoclès au dessus de la tête. Une bien lourde épée.

Répondre
Olivier Duffez

@Noren : je ne peux malheureusement pas répondre à tes questions à la place de John Mueller

Répondre
boboash

Bonjour, une question aussi. Je m’aperçois souvent de site comme Woorank qui font des liens vers nos sites automatiquement. Faut il désavouer ce genre de site ?

Répondre
Olivier Duffez

@ boboash : à mon avis non, mais ce n’est que mon humble avis…

Répondre
Jean Bot

Merci de la réponse. Je reviens sur mon cas personnel et pour donner des indications sur le désaveu des backlinks. Je l’ai fait voici deux mois massivement (nom de domaine 6 ans) car j’avais des liens « peu orthodoxes ». A ce jour, dans gwt, les liens sont toujours pris en compte -Google les annule-t-il s’il prend acte du désaveu dans le listing des liens externes ?)- et lors du récent nouveau PR, j’ai perdu 1 rang sur l’accueil de mon site : ce qui fait que la home page a le même PR que certaines pages internes de mon site. En revanche, pour le référencement, je n’ai toujours rien vu bouger, sauf dans le mauvais sens si j’en juge des visites sur GA qui ne cessent de baisser.

Répondre
seof1

Pour Interflora, c’est l’exemple à ne pas utiliser…
Une fois sanctionné, Interflora a créé le buzz dans le monde entier avec pleins de liens depuis des articles sur des sites de qualités. Tous les liens ont du aider à sortir de la sanction. Et vu le buzz créé, Google a du être très réactif sur ce dossier…

Répondre
Jean Bot

PS : Oups ! IL y a la réponse dans votre dernier article sur le hangout de google sur le désaveu des backlinks… « Même si c’est assez perturbant, voire pénible, Google continue de lister dans la rubrique Liens externes de GWT les liens que vous avez pourtant désavoués. »

Répondre
Peters Frederic

Ce type me gave. Toujours occuper a parler avec ses mains, essayer de nous faire croire que Google est parfait et fait tout bien. Il est doué pour une chose: détourner l’attention des dizaines de milliers de webmasters qui le suivent d’un peu trop près.
On passe son temps a essayer de faire des backlinks, alors qu on devrait passer son temps a améliorer son site. C est ca le web de 2013. Ca craint.

Dans quelle société on rémunère les gens a jouer ? Y a que chez Google qu’on voit ca. Où ils vont chercher l’argent pour payer les gens a jouer ? Ils ont une productivité / valeur ajoutée tellement supérieure ? Je ne pense pas. C est juste qu’ils abusent de leur position pour nous faire payer a chacun d’entre nous le maximum qu on serait pret a payer. relisez vos cours d économie c est le principe même du Monopole. Y a pas un produit a un prix, y a autant de produits et le prix s ajuste au centime près, ils prennent le maximum de ce qu’ils peuvent prendre. Si le train vendait ses places selon ce principe, tout le mondre crierait au scandale.

Répondre