Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Sous-domaine ou répertoire pour le référencement naturel Google ?

Le sujet fait couler moins d’encre que l’histoire du underscore comme séparateur, mais on voit souvent des discussions au sujet de l’intérêt des sous-domaines pour le référencement. Est-ce plus efficace que les répertoires ? Est-ce risqué vis-à-vis des moteurs ? Google a-t-il changé son algorithme récemment ? Voici quelques réponses…

Article mis à jour le 10/01/2017, publié initialement le 10/12/2007

Qu’est-ce qu’un sous-domaine ?

Je rappelle très rapidement ce que j’entends par sous-domaine : dans l’URL http://arts-graphiques.louvre.fr/fo/visite?srv=home, arts-graphiques est un sous-domaine de louvre.fr, tandis que fo est un répertoire (ou dossier). Pour plus d’explications je vous invite à lire mon article sur le vocabulaire des URL.

A la différence des noms de domaine, les sous-domaines ne coûtent rien à créer. Si on se débrouille bien, on peut même en avoir des milliers sans problème. Il peut donc être tentant de multiplier le nombre de sous-domaines sur un même site… mais c’est considéré comme du spam par Google.

Intérêt du sous-domaine pour le référencement

Chaque sous-domaine est considéré comme un nouveau site, ce qui apporte des avantages et des inconvénients dans l’optique du référencement :

  • en général cela prend plus de temps de bien référencer un nouveau sous-domaine qu’un nouveau répertoire d’un site déjà bien référencé (mais à terme cet inconvénient disparait)
  • il est souvent plus facile d’inscrire un sous-domaine dans un annuaire qu’un répertoire, car les annuaires ne listent en général que les pages d’accueil des sites. Cela permet donc d’avoir des liens profonds par les annuaires

Ce qui était vrai à la rédaction de cet article en 2007, qui ne l’est plus aujourd’hui :

  • l’utilisation de sous-domaines peut apporter une meilleure visibilité dans les moteurs, qui limitent en général à 2 résultats par sous-domaine (si on se débrouille bien on peut donc avoir plus de 2 résultats parmi les 10 premiers résultats). Aujourd’hui, il est rare qu’un site obtienne plus de 2 résultats, mais ça peut arriver. En outre, les 2 résultats par sous-domaine ne sont plus décalés (cluster).
  • les liens issus de différents sous-domaine ont sans doute plus de poids que ceux issus de différents répertoires (mais c’est assez difficile à évaluer de façon rigoureuse). Aujourd’hui ce qui compte, c’est surtout de vérifier si le sous-domaine est imbriqué au reste du site ou pas.

Exemple avec la requête le louvre (il fonctionnait en 2007 mais plus maintenant) :

Impact des sous-domaines dans le référencement Google

Ce qui a changé sur Google

Matt Cutts a indiqué fin 2007 que Google avait fait quelques changements dans son algorithme au sujet de la prise en compte des sous-domaines : dans certains cas, les sous-domaines sont gérés de la même façon que les répertoires, ce qui a pour conséquence que le site concerné ne peut être visible dans Google qu’avec 2 pages au maximum. Il faut bien noter les 2 points suivants :

  • le changement a déjà été fait au moment où il a écrit ça (contrairement à l’annonce sur le tiret bas en comme séparateur…)
  • cela ne concerne que les cas abusifs pour lesquels les sous-domaines ont été créés dans l’unique but d’optimiser la visibilité dans Google

Je pense néanmoins qu’il sera plus difficile qu’avant de positionner plusieurs sous-domaines d’un même domaine dans les résultats de Google (surtout sur la première page).

Heureusement que Google n’a pas appliqué ce changement de façon brutale, sinon :

  • les sites hébergés en sous-domaine (free.fr, blogspot.com, etc.) auraient eu de gros problèmes de référencement puisque seulement 2 pages du domaine pourraient apparaître dans Google pour une même requête
  • les sites d’entreprise de forte notoriété auraient eu du mal à gérer la visibilité de leur marque (Matt Cutts donne l’exemple d’IBM). Les Sitelinks auraient alors eu encore plus d’importance.

Alors, sous-domaine ou répertoire ?

A première vue on peut penser que les sous-domaines présentent un petit avantage sur les répertoires en termes de référencement.

Mais attention aux excès !

Il me semble que les moteurs pénalisent de temps en temps les sites utilisant des sous-domaines à outrance dans l’unique but d’être mieux référencés. Ainsi, une agence de voyages peut être tentée de créer un sous-domaine par destination, quitte à n’avoir qu’une page par sous-domaine… Je déconseille cette pratique, je pense qu’il faut créer un sous-domaine quand cela correspond vraiment à une (grande) catégorie du site.

Combien de sous-domaines au maximum ? Je n’ai pas de chiffre absolu à donner, mais on peut raisonner selon un autre axe, en choisissant de créer un sous-domaine uniquement s’il contiendra suffisamment de pages (par exemple plusieurs dizaines), preuve de sa légitimité.

D’autres (comme Moz) estiment qu’au contraire, le répertoire est bien mieux que le sous-domaine…

N’oubliez pas qu’il n’y a pas que le SEO qui compte : d’un point de vue pratique, le répertoire à la racine est tout de même bien plus simple. Pas de questions à se poser avec Search Console ou Analytics, ou d’autres outils qui considèrent que l’unité de base est le sous-domaine.

Bref : à vous de choisir, mais aujourd’hui finalement, le sous-domaine n’est plus toujours le favori !

Faut-il supprimer les sous-domaines ?

Si vous utilisez des sous-domaines, ne changez rien ! Vous avez sûrement une bonne raison d’avoir organisé le contenu de votre site en sous-domaines plutôt qu’en répertoires, alors ne revenez pas en arrière sans y réfléchir à 2 fois. A moins que vous n’ayez utilisé cette technique comme du spamdexing : dans ce cas c’est sans doute le moment de faire un peu de ménage.

On discute des sous-domaines dans le forum

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

16 commentaires

Victor BRITO

"dans certains cas, les sous-domaines sont gérés de la même façon que les répertoires, ce qui a pour conséquence que le site concerné ne peut être visible dans Google qu’avec 2 pages au maximum".

Imaginons que WRI ait plusieurs sous-domaines : un pour les forums, un pour les actualités, un pour l’annuaire. J’ose espérer qu’un tel cas de figure (vu le contenu bien fourni de chacune de ces parties) ne sera pas traité comme s’il s’agissait de répertoires ; sinon, bien des sites de qualité comme Alsacréations (qui fonctionne exclusivement par sous-domaines) seront pénalisés, ce qui serait fort dommage s’il devait en être ainsi. :(

Répondre
mobilier pour chr

moira : je ne pense pas que l’ip change grand chose, sinon il y aurait un problème pour identifier les serveurs mutualisés qui ont souvent un grand nombres de sites différents sur une même ip … tu as lu ça où ?

Répondre
Moira

"les liens issus de différents sous-domaine ont sans doute plus de poids que ceux issus de différents répertoires"

J’ai toujours lu sur WRI que le sous-domaine ayant la même IP que le domaine, le backlink d’un sous-domaine est rigoureusement du même que le backlink d’une page d’un sous-répertoire.

Répondre
moira

Ben sur les forums de WRI, à plusieurs reprises au cours des 12 derniers mois :p

Répondre
Actualité Auto

Merci pour cet article. Donc en gros, pour les sites ayant un gros contenu dans un repertoire, il vaut peut(être mieux rester ainsi et ne pas adopter les sous-domaines ?

Par ailleurs, est-ce possible d’avoir un ip différent entre un domaine et un sous-domaine ?

Répondre
Victor BRITO

Pas convaincu non plus par le critère de l’adresse IP du serveur hébergeur.

Répondre
Visite guidée à Rome

Il est vrai aussi que certains annuaires valident uniquement la page d’accueil d’un site, et sont plutot orientés vers un refus pour ce qui concerne un sous-domaine supplémentaire…

Répondre
bink

bonjour,
Ce n’est pas pour moi mais on pas poser la question et je n’ai pas su répondre.

j’aurai aimer savoir s’il est possible, et utile de faire ce qui suit:
avoir un nom de domaine qui ne correspond plus à ses attentes et décider de racheter un nom de domaine puis la mettre en sous-domaine.(chose gratuite d’ailleurs il me semble?) Tout ça pour ne pas perdre son travail de référencement sur l’ancien.

Ou bien de basculer le site directement sur le nouveau nom de domaine, en faisant une redirection de l’ancien vers le nouveau. (chose que je conseillerais je pense)

Répondre
Greg3126

Bonjour. Super interessant votre article. Sur mon site je compte creer un reseau de blog et je pensais faire des sous domaine. Mais vu que mon hebergeur n’accepte pas les wildcards, je peux le faire que manuellement en creant le sous domaine sur mon hebergement et en le rattachant au site principal. Ce n’est pas ce que je veux puisque le but c’est que les internautes sinscrive sur le site principal et qu’ils puissent faire leur blog via le site principal.

Donc pour l’instant je suis qu’en sous dossier et je me demande donc si ca ne serai pas plus mal. En gros yaurai le site principal : http://www.example.com puis pleins dautre site en dossier du style http://www.example.com/site1, http://www.example.com/site.2 etc..

La ou je me pose la question c’est au niveau du referencement. Est que les annuaires vont accepter un nouveau site sur une url qui est deja referencer. Et sinon quel sont les avantages a rester en sous dossier ?. Merci pour vos reponses..

Répondre
Rosie

Bonjour, je tombe sur cet article qui date de 2007, qu’en est-il aujourd’hui ? Il vaut mieux mettre un blog en répertoire ou sous-domaine ? je suis plus tentée par le sous-domaine pour avoir un aspect graphique différent. Merci

Répondre
Olivier Duffez

@Rosie : il semblerait qu’un répertoire soit à la fois plus simple (ça c’est sûr) et mieux pour le SEO (ça c’est plus dur à affirmer). Le design peut très bien être différent avec un répertoire.

Répondre
Netec

Bonjour,
Je ne trouve que des avis divergents concernant le choix d’utiliser un sous domaine ou un répertoire… Mon cas précis est le suivant: Je gère un portail d’info sur la mode créé sous wordpress qui génère maintenant 100 000 pages vues par mois et je voudrais y intégrer une boutique en ligne. Et donc voilà… la question que tout le monde se pose: boutique.portail.com ou bien portail.com/boutique… Quelqu’un aurait-il une réponse qui soit au goût du jour ? Actuellement le portail n’utilise aucun sous domaine à part le « www ». Je sais que Google prône pour la logique, mais quelque part les deux solutions sont logiques. D’autre part comme d’habitude aucunes des déclarations de Google ne sont claires et disent simplement que les deux possibilités sont bonnes et aucune n’ait meilleure que l’autre.
J’aurais tendance à partir sur la solution du répertoire pour continuer à renforcer la notoriété du nom de domaine en augmentant le nombre de pages et liens, mais d’autre part l’inconvénient me semble-t-il serait que le référencement des catégories de ma boutique aient un peu plus de mal à monter en référencement vu que je perds un niveau dans le référencement des catégories en comparaison à un sous domaine (ex : portail.com/boutique/chaussure-de-sport-homme contre boutique.portail.com/chaussure-de-sport-homme) Alors déjà est-ce toujours vrai que l’on a plus de mal à faire monter une page si elle est 2 ou 3 niveaux sous la racine ? Et peut-être est-il possible que même en utilisant les répertoires on puisse remonter les catégories de la boutique directement sous la racine (ex : portail.com/chaussure-de-sport-homme) à partir du moment qu’elle ne gêne pas une catégorie ou post du portail.) Reste à voir si un prestashop permet cela ou si il faut rester chez wordpress en utilisant le plugin commerce Woocommerce…
Pour ce qui serait d’utiliser un sous domaine, cela implique de ne pas profiter de la notoriété du portail existant et de repartir sur un référencement spécifique à ce nouveau « nom de domaine ». De plus l’avantage qui qu’avaient les sous domaines permettant d’avoir plusieurs résultats en première page d’une recherche Google semble terminé.
Désolé si c’est un peu brouillon mais je me pose pas mal de questions et je voudrais prendre le bon chemin en créant la boutique de la meilleure façon qu’il soit afin d’éviter un jour de devoir faire marche arrière avec tout ce que cela impliquerait.
Merci d’avance pour votre aide.
Cordialement.

Répondre
Olivier Duffez

@Netec : en effet, les avis divergent depuis longtemps et pour longtemps encore je pense !
pour ma part, je conseille la plupart du temps le répertoire car c’est bien plus simple à gérer au quotidien (search console, analytics, etc.) et renforce encore plus l’unité du site. Cela ne veut pas dire qu’un sous-domaine est considéré comme un site différent : ça dépend du maillage et du surf des internautes.
Concernant cette histoire de niveaux, tu te trompes complètement car la profondeur (niveaux) n’a AUCUN rapport avec l’URL, que ce soit les répertoires (qui peuvent être totalement virtuels) ou toute autre forme de l’URL.

Répondre
Netec

Bonjour @Olivier Duffez: Bon 4 mois plus tard et les devs enfin quasiment terminés je vais finalement opter pour du sous domaine…
La raison et surtout technique, car comme je l’expliquais dans ma première question, je gère un portail sur lequel on rajoute une boutique. Le theme WordPress du portail n’est pas optimal pour une boutique en ligne. J’ai donc décidé de partir sur un autre theme spécialement pensé pour.
Donc je me retrouve techniquement à ne pas pouvoir installer plusieurs thèmes sur un seul et même domaine (ex: installer le theme boutique sous /boutique). Même si j’ai vu des tutoriaux pour les hébergeurs (bluehost ou hostgator) pour installer plusieurs wordpress sur un seul domaine, je n’ai rien vu ni trouver le moyen de le faire ayant OVH comme hébergeur… (si quelqu’un à une solution ou bien déjà fais ce genre d’installation je suis preneur d’ailleurs).
Donc au final ce sera nouveau theme et en sous domaine.
Encore merci pour ton avis et aide.
Longue vie à WebrankInfo! ;)

Répondre