Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google obtient un brevet pour l’analyse du contexte des backlinks pour lutter contre le spam

Près de 10 ans après l’avoir déposé, Google vient d’obtenir un brevet qui décrit comment l’analyse du contexte des backlinks peut aider à identifier le spam de liens.

En gros, ce brevet décrit une analyse que Google fait à mon avis depuis le début, à savoir tenir compte du contexte des liens. Par contre, au fil des ans, l’algorithme se fait sans doute moins avoir qu’au début et parvient (enfin) à mieux identifier quand un lien est totalement hors contexte.

On ne peut pas savoir si les techniques décrites ici sont exploitées dans l’algo Pingouin ou dans la détection de liens artificiels menant aux pénalités manuelles.

Remarque : l’un des auteurs du brevet est Anna Patterson à qui est également attribué le brevet sur l’analyse des syntagmes.

Le schéma général :

Brevet contexte backlinks

Schéma général du brevet Google d’analyse du contexte de l’anchor text des backlinks pour la détection du spam

Exemple d’analyse du contexte avec une fenêtre à gauche et une à droite, pour analyser les mots présents de part et d’autre de l’anchor text :

Brevet analyse contexte anchor text backlink

Fenêtres d’analyse du lien

Source : seobythesea.com

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

6 commentaires

impressionnant

Bonjour,je trouve cet article intéressant et explique l’analyse du contexte d’un lien pour la détection du spam

Répondre
Jerome pasquelin

L’analyse se fait horizontalement mais est ce qu’ils précisent le facteur vertical?
Par exemple le paragraphe avant et après, si le lien n’est pas contextualisé comme dans l’exemple

Répondre
Christian Méline

Quand je dis sur mon blog que la « zone » 15 mots avant et 15 mots après un lien est très sensible…

Malheureusement, il est assez simple de spammer en mettant un faux bon contexte autour d’un lien…

Répondre
boboash

Il dépose vraiment des brevets pour n’importe quoi je trouve que ce soit google, apple ou d’autres… Si un autres moteurs de recherche emploi ce mécanisme il faudrait déjà que google le repère et arrive à le prouver… c’est n’importe nawac. De plus avec tous leurs brevets ils doivent déjà en avoir oublié la moitié :-)

Répondre
mxh

J’espère que google à pas encore pensé à breveter la connerie humaine sinon on est mal…

Répondre
Alexandre Giannelli

Si Google traite les liens isolés (non contextuels) avec le même algorithme, on pourrait comprendre comment il leur donne moins de poids de manière automatique…

Répondre