Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Apprendre les bases de l’Eye Tracking sur le web

A l’occasion de la publication des résultats d’une étude sur le suivi du regard (Eye Tracking ou plus savamment oculométrie), je vous livre ici une petite synthèse de ce qu’il faut connaître à ce sujet. Quel est le rapport avec le référencement ? Savoir comment les internautes lisent à l’écran (notamment les pages de résultats des moteurs) s’avère assez utile…

Techniques de suivi du regard

L’oculométrie est une technique permettant de suivre le parcours de l’oeil d’un utilisateur sur un site web. Elle est utilisée par les ergonomes et les webmasters pour les aider dans les choix de conception et de design des sites web. Un utilisateur sert de cobaye et parcourt un site. Le mouvement de son oeil est enregistré puis restitué sur une machine. L’analyse des mouvements des yeux permet de tirer des conclusions et de prendre des décisions relatives à l’ergonomie générale d’un site.

Le triangle d’or des moteurs de recherche

Le triangle d'or dans GoogleCela fait longtemps maintenant que nous savons que les internautes concentrent leur attention sur le triangle supérieur gauche des pages de résultats des moteurs de recherche. Nous savons aussi qu’avec la recherche universelle, leur comportement est modifié : l’oeil est attiré par les photos affichées au milieu des résultats (je décortique cela dans mon cours sur le référencement Google…).

Des résultats d’étude détaillés

Ce matin en parcourant les flux RSS dans mon agrégateur, je suis tombé sur un petit quiz basé sur les résultats d’une étude de Poynter Online intitulée Eyetrack III (qui remonte tout de même à 2004… je n’ai pas trouvé l’URL de l’article de 2007).

Pour ceux qui veulent jouer au quiz, c’est ici. Pour ceux qui veulent directement les réponses, lisez ci-dessous…

Sur une page d’accueil, l’internaute zigzague en partant du coin supérieur gauche :

Eye tracking sur une page d'accueil

Voici donc les trucs à savoir, issus de ce quiz :

  • Le eye tracking désigne l’étude du regard (fixation, déplacements). On le traduit en français par oculométrie
  • Un même article est lu plus en profondeur à l’écran que sur le papier
  • Les éléments de navigation textuels (menus, accroches, liens…) sont les premiers éléments lus par l’internaute
  • Au tout premier regard sur un site web, les titres sont 2,5 fois plus regardés que les photos
  • Pour les journaux imprimés, il existe 2 familles de lecteurs : les linéaires (75%) et les lecteurs en diagonale (25%). Sur Internet, les lecteurs sont à 50% linéaires, 50% en diagonale.
  • Au cours des premières secondes, le parcours du regard sur une page web prend la forme d’un F
  • Les contenus éditoriaux alternatifs (hors-texte) sont attractifs sur les sites web. Les plus performants sont les cartes et les infographies.
  • Les bannières horizontales en haut des pages web sont 3 fois plus efficaces quand elles sont animées
  • Les Indiens sont les internautes qui ont généré le plus grand nombre de recherches de l’expression eye tracking sur Google en 2007
  • Les premiers travaux de mesure et de suivi du regard humain ont été réalisés par l’ophtalmologiste français Louis Émile Javal en 1879

Si vous connaissez des articles récents qui apportent des nouvelles informations sur le sujet, n’hésitez pas à les indiquer en commentaires !

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

6 commentaires

Yazerty

Il faudrait qu’on puisse "louer" un service de cobayes pour tester nos sites et les différentes intégrations / Design possibles:). Ok l’idée est sans doute stupide, quoi que ^^….

Répondre
Olivier Duffez

Merci pour vos remarques et vos liens intéressants

Répondre
Pascal Maupas (Hypertexte)

Merci Olivier d’avoir cité notre nouveau Quiz, qui fait la synthèse en français sur la toute dernière étude de eye tracking de l’institut Poynter (Floride, USA), appelée EyeTrack 07.
Elle a été publiée cet hiver 2007-2008 aux Etats-Unis.

EyeTrack 07, étude sérieuse, compare pour la première fois la lecture des informations et des pubs à l’écran et sur le papier.
Certains biais ont été supprimés.

Nous continuons à l’éplucher en entier (elle est longue) et livrerons en avril 2008 la synthèse.

La dernière étude de eye tracking du Poynter Institute (appelée EyeTrack III) remontait à 2004, mais elle était moins complète.
Elle était librement téléchargeable en PDF. Cette fois, ils la vendent au format… livre papier !

Bon quiz !

Pascal Maupas – Hypertexte

Répondre
Neoxy

L’étude est super intéressante, l’avenir du référencement va surement s’accentuer en analaysant avec plus de profondeur, le comportement des internautes…

Voici un outil simpa à essayer pour analyser les clics effectués par des internautes sur une page :
http://www.labsmedia.fr/clickheat/index.html

Je pense que cela pourrais être complémentaire à cet article :)

Répondre
Cédric GIRARD

Bonjour Olivier

Excellent article, avec des liens intéressants… qui ont semble-t-il été mangés par la dernière MAJ de WRI (on les retrouve néanmoins aisément).

Pour info ;-)

Répondre
Spoonjack

Quelques études complémentaires réalisées par Miratech :

Eye tracking sur Google :
Ordre d’exploration des pages web :

Répondre