➡️ Grosse promo en cours sur ma plateforme SEO ⬅️

Sur My Ranking Metrics, on double les crédits que vous achetez !

🎁 Offre limitée au 15/11 à découvrir ici

Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Que pense Google des liens obtenus par guest blogging ?

Dans cette vidéo, Matt Cutts répond à la question « quel est le point de vue de Google sur l’utilisation du guest blogging pour obtenir des backlinks ? ».

Matt Cutts et les backlinks du guest blogging

Matt Cutts grimace-t-il à l’idée qu’on puisse obtenir des backlinks par le guest blogging ?

Rappelons que le principe est d’obtenir un lien (ou plusieurs) vers votre site en allant écrire un article sur le blog (ou le site) d’un partenaire qui accepte les guest bloggers (auteurs invités). Ca ressemble d’une certaine façon aux sites de soit-disant communiqués de presse (CP) mais en général c’est plus sérieux car le blogueur n’accepte pas tous les thèmes et filtre les contenus de qualité. Enfin, ça dépend des cas…

Vous risquez d’être (encore ?) déçu car Matt Cutts passe 3 minutes à dire en gros que c’est une bonne pratique tant que c’est de la haute qualité mais qu’il ne faut pas en abuser. On est bien avancé hein ?

Et vous, utilisez-vous cette stratégie ? Combien de fois par site et par mois pour rester « naturel » ? On discute des backlinks obtenus par guest blogging dans le forum Netlinking de WRI.

Edit du 13/11/2012 : il répond dans une autre vidéo (en disant à peu près la même chose…) :

http://www.youtube.com/watch?v=qpbCKWu0I0A

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

59 commentaires

Combien 2

Cela prouve bien l’embarras de Google par rapport à ce type d’action qui peut être faite à la fois dans une optique informative pour les internautes et seo. Le guest blogging avec un objectif SEO, s’il est bien fait est difficilement identifiable par GoogleBot.

Répondre
Meilleur consultant de l'univers intergallactique c'est un mot clé ?

Matt doit être Normand à n’en pas douter.

Y’avait la poupée qui faisait « non, non, nonononon », on a le nounours qui dit faites « natuuuuuuuurel ».

Euh vouloir faire naturel c’est déjà ne plus l’être…

Et qui dira à Monsieur Cutts que la publicité honnête existe…bien avant Adwords ?

Répondre
Baptiste REY

Perso c’est un bon moyen de mettre mon reseau a jour.

Répondre
Echangeo

Toujours la même rengaine : si votre backlink est de qualité on aime, sinon on aime pas.

L’argument est en soi tellement subjectif que d’un point de vue humain c’est très dur à interpréter pour le guest blogging. Qui peut être considéré comme de qualité ou non ?

Mais allons plus loin… sachant que c’est dur à interpréter pour un Homme, comment le robot peut s’en sortir?

Je pense donc qu’on sera sur des critères factuels du type :
– Ce blog est-il une référence ? (nombre de liens entrants + qualité pour un robot)
– Ce blog fait-il souvent des liens sortants? (proportion articles avec liens / articles sans lien et/ou nombre de liens sortants/ nombre de liens entrants => je lance des pistes).

En tout cas ça reste dans la ligne de la conception que je me fais du SEO.

Répondre
capitalproximite

Article très intéressant, mais réservé aux gens pointus en la matière. Il est de plus relativement difficile de trouver ‘chaussure à son pied’ dans ce domaine tant les sites et les auteurs varient.

Répondre
Marie

mdr la photo que tu as mis en vignette pour cet article ! hihi

Répondre
jluc

Ces infos sont toujours intéressantes et j’adore les lire, mais depuis un petit moment, je ne supporte plus de voir la bouille de M.C.
Pourrais-tu illustrer autrement ce genre d’article Olivier s’il te plaît ;-)

Répondre
Annuaire Mairie

C’est un bon procédé pour avoir des backlink de qualité, par contre faut bien être à l’aise avec la langue de molière…. ;)

Répondre
The Life List

C’est tellement peu objectif. En meme temps, peut être vaudrait il mieux faire mine de ne pas suivre ce qu’ils font et agir tranquillement dans l’ombre. C’est un peu devenu le meme débat que les limites de vitesse et les radars en France !

Répondre
Abdou

Pas de liens sur les forums, pas de lien dans les comments, pas de communiqué de presse, pas de guest blogging, pas de vente de liens, pas d’annuaires … mais ou se procurer alors des liens ? Google : Adwords ^^

Répondre
Awily

Un article de qualité sur un blog de mauvaise qualité, ça donne quoi ? Et inversement ? Est-ce qu’il suffit de prendre le temps de rédiger correctement un billet puis de chercher un blog qui acceptera de le poster ?

Répondre
Dwizer

Eh oui c’est vrai que les informations de ce genre méritent d’être lu mais parfois c’est un peu étouffant d’entendre le même refrain de la part de Google même si on est conscient que c’est lui qui prend le volant. Tout abus est donc considéré comme spam ou bien qui n’a pas de qualité.
La langue de Molière est encore une autre chose

Répondre
B2F

Je ne vois vraiment pas où est le problème dans le guest blogging… L’auteur du blog fait gaffe, en général, aux contenus de son site donc ça force à créer des contenus de qualité.
C’est bien ce qu’ils demandent depuis le début non ?

Répondre
Akihabara

En fait si c’est bien fait, il n’y a aucune possibilité pour google de le détecter donc bon…
Ils ont pas d’autre choix que de l’accepter ^^

Répondre
olivier

Sur mon site, plutôt technique, consacré aux sociétés civiles immobilières, je fais intervenir des gestionnaires de patrimoine ou des avocats pour approfondir un élément de droit ou souligner l’impact d’une réforme. De la même façon, je cherche des sites sur ma thématique pour apporter du contenu aussi précis que possible. Tout cela représente un vrai travail. Mais au final, c’est comme un échange de lien sérieux, entre des sites de thématiques proches, lien dans le contenu de l’article, pour renvoyer vers du contenu qui enrichit son propos, du jour au lendemain le grand chef pourra pénaliser ce type de pratique parce que son robot ne trouve plus cela beau. J’ai bien écouté ce qu’il dit, en gros en cas de problème c’est de notre faute et pas de la sienne. Un comportement un peu irresponsable en fait !

Répondre
Aquaportail

Le problème est l’impossibilité pour les moteurs de distinguer un article de Guest d’un article du « tenancier » du blog.

A la fin, GG va nous faire penser qu’Internet ne doit plus faire d’échange de liens, ni proposer des liens, etc, alors que c’est la base historique d’Internet et surtout du langage HTML.

Répondre
Sylvain

Google veut de la qualité, un bon article invité sur la même thématique avec donc des infos qui intéresseront les visiteurs, c’est ce qu’on peut appeler de la qualité, mais bon, faut toujours se méfier avec google, on ne sait jamais si ce qu’il dit est du lard ou du cochon…

Répondre
phillipe

C’est un passage quasi obligatoire pour :
1- montrer sa bonne foi
2- offrir du contenu de qualité
3- Apporter son expérience et son expertise sur le sujet.

Je ne sais pas si c’est rentable car ca prend énormément de temps (500-700 mots minimum) mais elle donne une visibilité et des liens.

Répondre
Annuaire Français

Conscient des abus possibles et afin de conserver une qualité « réellement informative » des communiqués, en supplément de ne pas permettre la création de liens en dur dans une formule payante, nous avons procédé ainsi :
– les pages de communiqués ne comportent pas de lien en dur, a l’exception de la page individuelle et des liens interne aux catégories de communiqués.
Ceci est propre à notre annuaire, qui, hormis le sitelink de liens en dur (gratuit), renvoie tout le « jus » vers la page individuelle, favorisant ainsi les liens en dur et autorisant leur démultiplication. Cet idem pour les pages de chaque produit « vitrine » qui sont en cours d’implémentation, afin de ne pas « mitrailler  » les outils de recherche de liens plus ou moins artificiels, et d’encourager les abus.

Le « guest blogging » ou le rédactionnel externalisé, vu sous cet angle, reste un moyen très efficace pour faire connaitre un nouveau service, article ou produit, qui conduira de toute manière l’internaute intéressé a aller sur le site.

Répondre
Ervin

C’est aussi précis que les messages de l’outil google webmaster quand celui-ci alarme sur des liens jugés ‘artificiels’, c’est subjectif, souvent erroné et jamais justifié. Cette position de monopole de google est désormais au détriment du web et de leurs acteurs.

Répondre
Koxin-L.fr

Personnellement, je pense que la façon dont communique GG en ce moment démontre une seul chose, qu’ils cherchent à embrouiller.

Une stratégie de communication peut amener les gens à ce poser de réelles questions sur leurs façons de travailler.
La stratégie de l’hyper-communication, ça amène surtout les gens à se dire qu’ils peuvent continuer parce qu’en face ils ne savent plus quoi faire pour endiguer, pour ne pas dire contrôler, le travail SEO.

La communication la plus répandue dans le monde, c’est vous faire croire au danger pour vous faire peur.

Répondre
Paul Olivier

Merci pour la vidéo, c’est intéressant.

Je pense que Google est embarrassé car ses robots ne détectent pas la différence entre un article invité et un article classique.
Il me semble que c’est une pratique qui enrichit à la fois le blogueur invité et le blogueur invitant, alors pourquoi serait-on punis pour cela?

D’autre part, j’estime que c’est un bon moyen lorsqu’on débute de se construire un petit réseau de backlinks considérés comme naturels par Google.

Répondre
Eric

Bon en même temps
Notre Matt pratique pas mal la langue de bois
C’est comme tout il faut en faire, il faut bien choisir ses partenaires et cela peut très bien marcher

Répondre
lionel

Bonjour Olivier,

Je ne sais pas si se demander à longueur de temps ce qui est bien pour Google ou non est une bonne méthode pour référencer correctement un site Web. Au pire des cas, je ne pense pas que faire du guest blogging soit pire que faire des blasts à tout va.

Répondre
Clopinette

Tout reste je pense une question de quantité et aussi de thématique concurentiel, beaucoup de liens vers un site qui fait de la mutuelle ça semble forcement louche surtout si le contenu est passable ensuite un lien sur un article qui traite d’un sujet valable passera inaperçu. Au final il faut apporter une plus value avec l’article.

Répondre
Vincent

Très intéressant ce sujet. Pour être en mesure de vraiment déceler les pratiques douteuses il faudrait se baser sur la quantité de site web qui diffuse ce même article et à quel rythme celui-ci a été propagé.

La réponse est de simplement rester dans la limite du raisonnable comme toutes bonnes pratiques d’obtention de backlink.

Répondre
Akihabara

@Vincent :
C’est déjà le cas, avec les vérifications de dublicate content.
Mais un bon article invité ne se retrouvera pas sur d’autres sites, quand ce n’est pas juste pour spammer, les cp sont uniques (si c’est bien fait évidement)

Répondre
Thomas

Je pense que le titre de cet article aurai dut être, « que pense matt cutts des résultats naturels, et comment les supprimer au profit d’adwords ». Le Yes Man de google essaye désespéremment de traumatiser la communauté SEO, ce qui à faillit marcher, mais voila, tout le monde s’est organisé suite à penguin, le guest blogging explose, les articles sponsorisés bien propre aussi,du coup c’est devenu « pire » qu’avant au niveau vente de liens, et surtout ils coutent encore plus cher a acheter, de l’argent qui ne rentre pas dans les caisses de google :)

Répondre
Danièle

Moi je trouve pas mal cette technique, en plus du lien, ça amène de nouveaux visiteurs.

Répondre
ludo

Ouais…. Encore une fois je laisse bien planer le doute, je me mouille pas… Qui prend le pari que dans quelques années le trafic d’un site sera automatiquement payant ET en provenance de Google ?

Répondre
Privilodges Hotels

Belle grimace mais pas d’infos supplémentaires de la part de Matt Cutts

Répondre
Alexandre

@ludo Je ne pense pas que le trafic d’un site sera payant (du moins pas avant longtemps)
cela voudrait dire que Google serait le seul or il a encore quelques concurrents même s’ils sont petits.

Répondre
Jérôme

merci matt cutts, mais pourquoi parle il pour rien dire :-)
Dans tous les cas il est assez simple de se prémunir de ce côté là. Quand on fait du guest blogging, on est pas obligé de cité son nom et de faire seulement un lien retour vers son site dans l’article. Il suffit de faire des liens vers d’autres sites, de ne pas mettre en gros article invité et le tour est joué.

Répondre
Laurence

Merci pour l’article. Cette technique fonctionne bien pour les sites de voyages. Je l’utilise pour mes sites anglophones.
Par contre je recherche l’équivalent de http://myblogguest.com en France. Est-ce que un site listant les bloggeurs acceptant des guest blogs existe?

Répondre
Poitou-Charentes

Matt Cutts, toujours aussi clair… Mais de toute façon, difficile à mon avis à détecter, donc cela semble, si cela est bien fait, sans risque !

Répondre
Detectimmobilier

Toujours la même politique de la langue de bois, le flou reste de rigueur…

Répondre
Mathias

De toute façon il peut pas dire non plus: « oui! oui! c’est une très bonne pratique, je vous invite à le faire le plus souvent possible c’est très bon pour le ref nat !!! »
Sinon après c’est le carnage !

Répondre
AD Lyon

Encore une indication magnifique !
Moi j’ai décidé pour l’instant de faire ma propre campagne, article sur article sur mon site et rien autre part.
Lien interne (je n’ose faire un lien sur mes autres sites) si un peu tout de même…
Cela fait deux mois + 20% visites, je remonte sur des requêtes, longue traîne marche pas mal.

Bref, je vous lis, mais on ne sait plus comment trop avancer.

Répondre
Marie

Olivier !!! J’adore les photos que tu publies sur ces articles de Matt Cutts ! hihihiii

Répondre
Kévin

Le guest-blogging est tellement peut utilisé en France qu’un annuaire les recensant ne serait d’ailleurs pas de refus …

A mon avis cela ne fait pas de mal. Il suffirait que Matt cutts dise : « Oui c’est bénéfique » et le web serait de nouveau submergé par ce procédé SEO.

Répondre
bigbudhiphop

Pas mal la grimace ! Merci pour l’article, ça devient de plus en plus difficile, pour ma part je ne m’occupe que de poster mes articles, et j’adapte avec un plugin seo…

Répondre
Sabrina

Moi je ne sais pas quelle est la limite tolérée par google en termes de liens provenant du guest-blogging, mais ce que je sais c’est que personnellement j’adore ça! Je n’ai pas de blog mais j’adore découvrir de nouveaux personnages et de nouveaux blogs via ce procédé d’articles invités! Donc plus il y en a plus je suis contente :-)

Répondre
Chromevintage

Alors là,
C’est assez alarmant, car que reste t’il comme stratégie pour faire des liens dit naturels ??? Pas d’annuaires, pas de cp, pas de guest blogging, pas de commentaires sur les blog, pas d’achats de liens…

Franchement Matt Cutts est bien gentil, mais il travaille pour Google, il ne connait pas les petites structures qui galèrent à essayer de positionner leur site en se documentant à droite et à gauche.

Bref, encore une nouvelle qui tombe à point…

Répondre
Olivier Duffez

@Chromevintage : Matt Cutts ne dit pas que Google est contre le guest blogging, il recommande de ne viser que le guest blogging de qualité.

Répondre
mjidovic

Merci pour l’article, ça devient de plus en plus difficile

Répondre
phil

Il faut de tout en liens… mais surtout ne pas l’écouter, c’est un roublard, un embobineur de première. A la constatation des statistiques de plusieurs thématiques, je me suis aperçu que bien des sites ciblent « que » cette méthode, et pire encore, par l’achat de liens.

T’es perdu Matt, avoue, avoue ! Les sites « jetables » ont une belle carrière devant eux.

Répondre
Dr Sbaitso

Bonjour,

Est-ce qu’une âme charitable pourrait m’expliquer un truc !

Comment lancer un site aujourd’hui ?
J’ai une idée, j’achète un domaine, je crée un site et …quoi ?

D’après ce que j’ai compris, en gros, il ne faut plus « poser » un lien où que ce soit… il ne faut plus faire de la promotion de son site (annuaires, forums..etc), c’était pourtant le seul tremplin pour commencer en amenant les 1er visiteurs… (c’est d’ailleurs ce qui se passe dans la vraie vie, une entreprise qui se lance parle d’elle et essaye de faire parler d’elle…)

J’ai donc le choix entre faire du faux-contenu (ce que je refuse) avec des faux internautes qui écrivent des faux trucs et s’émerveillent du site… Bravo le naturel !!!

…ou acheter de l’adword.

J’ai le sentiment que pour lancer un site NATURELLEMENT aujourd’hui, il faut faire le buzz sur un sujet avec un bon gros lien vers son domaine et croiser les doigts pour que pendant cette courte période, un max de gens viennent, participent au contenu et parlent du site.

Je me trompe ?

Merci de votre aide, j’ai une idée et je ne sais plus du tout comment lancer le truc…

Répondre
Olivier Duffez

@Dr Sbaitso : il faut faire un peu de tout, y compris de la communication classique, des relations presse, comme fait une entreprise « classique » qui se lance.
Et comme pour l’économie classique, si notre site ne sort pas du lot en raison de la faiblesse de ses contenus, produits ou services, alors il a peu de chances de s’en sortir.
Mais c’est vrai qu’avec l’algo actuel de Google, c’est plus dur qu’avant.

Répondre
Jean

Du guest bloging de mauvaise qualité c’est du CP, Et du CP de bonne qualité c’est du bloging…

Bref, c’est probablement la méthode de référencement la plus propre avec les annuaires.

Répondre
cecile

Je regardais l’intérêt de faire des articles invités sur des blogs mais si ça passe mal auprès de google, je vois pas l’intérêt de s’embêter avec ça…en même temps il ne reste plus tellement de possibilités pour obtenir des liens propres.

Répondre
Rémi LMC

Qualité > quantité… Le discours de Google et de Matt Cutts en devient répétitif ! On a de moins en moins de marge de manœuvre…

Répondre
Sewan

Effectivement c’est toujours la même rangaine qualité, le reste sera sanctionné. Faite ce que Google dit sinon vous passerez à la trappe… C’est les joies du monopole ;)

Répondre
Himan

oui tout a fait ok pour la qualité je pense que c’est ce qui fera la différence à l’avenir

Répondre
Dr Sbaitso

@Olivier Duffez : c’est tout à fait logique sur ce point de vue « entreprise ». Qu’une personne morale se lance et investisse temps et argent pour faire grandir son bébé, me paraît tout à fait logique. Google veille au grain et sacque les excès et les tricheurs : OK ! Quand on déconne, on est éjecté et quand on est approximatif, on se fait bouffer. C’est la loi de la jungle.

Maintenant je vais encore faire mon idéaliste chiant…

Si je me fais la voix du petit : quid du web « amateur » ? Ce web qui fait qu’un internaute avec son CMS libre et un Gimp peut avoir sa « place » dans les résultats car son site renifle bon la bonne réponse à la requête ?

J’ai vraiment l’impression que les algo de Google aujourd’hui frappent très fort sur les « petits ». Google en complexifiant et en calibrant autant « son » web est en train de professionnaliser la toile en quelque sorte. Si t’as pas de tune pour adwords, pas d’objectif lucratif, pas de solide formation SEO, t’es « out » ! -> c’est même plus la peine de lancer un site par passion, tu ne sortiras jamais la tête de l’eau !

On parle de quoi là ? De qualité + quantité ? …de quantité ??? Mais comment une passionnée de pâte FIMO sur son Joomla va nous sortir 1 nouveau collier par jour, 1 tuto et entretenir un forum super actif ?

Pour ma part et au risque de me répéter, j’ai 2 sites touchés par les nouveaux algos, par ignorance probable j’ai péché, Dieu seul sait où… Mais le résultat est que je n’ai plus du tout envie de lancer le moindre site ou d’acheter le moindre domaine : je ne vais pas faire un spectacle guignol pour une salle vide ! Mes salles étaient pourtant pleines avant ce con de manchot !

Aujourd’hui, on a des serps presque exclusivement flanquées d’un wiki, de youtube, d’actu, de sites marchands et de sites à forte notoriété : c’est une erreur magistrale à mon sens. Google tue le web historique et tout esprit communautaire.

Personnellement, je préfère trouver un tuto pour fabriquer une niche chez un passionné de bricolage et de clebs que des pseudos « fiches techniques » chez Leroy Merlin !

Répondre
Légicia Investigations

Il est très beau Matt sur la photo ;)

Répondre
convertic

@Kevin
Le guest blogging est largement utilisé et à de quoi occuper un SEO à plein temps si il ne décider de faire que cela. Il faut juste savoir ou allez chercher, demander à publier un article en direct…. Cela prend du temps mais on a rien sans rien.

Répondre
mkn30

Quel sont les meilleurs backlinks ? ou vaut il mieux poster ?

Répondre
astuces

Oui des explications très intéressantes effectivement. mais je pense que comme tous le référencement en règle générale, google veut favoriser la qualité plutôt que la quantité, ce qui se comprend facilement dans la mesure où chaque article indexé prend de la place dans ses disques durs.. donc du guest posting oui mais de qualité car trop coûteux sinon.

Répondre
Benzaky

super la photo de article hhh… ^-^

Répondre