Conseils référencement Yandex.ru

Cet article constitue la troisième partie du tutoriel référencement Yandex, le principal moteur de recherche russe. Il fournit des conseils d’optimisation du référencement pour Yandex. Parmi les notions abordées : l’index TIC, la géolocalisation, la linguistique, le contenu dupliqué, les SERP Yandex, les robots, l’URL rewriting et des ressources SEO sur Yandex.

Le TIC de Yandex, l’équivalent du PageRank de Google

Thematic Index Citation

Le TIC de Yandex, ou « Thematic Citation Index » est l’équivalent du PageRank de Google. Il mesure la quantité et la qualité des liens entrants. Il est présenté sous la forme d’un nombre sur une échelle ouverte, contrairement au PR de Google qui se situe toujours entre 0 et 10. Ainsi, la page d’accueil de Yandex.ru a un TIC de 160.000, celle de Google.com un TIC de 83.000 et celle de WebRankInfo recueille un petit 20. Yandex fournit ces données dans ses Outils pour Webmasters (cf. article à venir). Ces données sont également accessibles via de petites extensions Firefox qui indiquent le TIC pour la page visitée, comme l’extension Yandex TIC Status Bar.

Forte prise en compte de la thématique

Cet Indice de Citation Thématique est, comme son nom l’indique, fortement basé sur la notion de pertinence thématique. A la différence du PR de Google (en tout cas celui décrit dans la formule d’origine), les liens entrants sont d’abord évalués en fonction de leur thématique. Ainsi, le TIC aurait du mal à grimper pour des sites trop généralistes. Le nombre et la qualité de liens sortants pourraient aussi affecter sa valeur. Tous les liens entrants ou sortants depuis ou vers des forums, tchats, annuaires, hébergeurs gratuits seraient automatiquement stérilisés et non pris en compte dans le calcul. Les valeurs sont recalculées et mises à jour environ 2 fois par mois. La vente (ou plutôt la location) de liens fortement thématisés est une pratique courante et la plupart des agences web moscovites la proposent immédiatement à leurs clients, généralement sur leur propre réseau de sites.

Un fort TIC n’est pas indispensable pour réussir sur Yandex, mais ça aide

A l’instar du PageRank de Google, un TIC élevé n’est pas nécessairement synonyme de positionnement performant, et une page ayant un TIC faible peut tout à fait être convenablement positionnée. Dans tous les cas, les trois facteurs principaux pour être bien positionné dans Yandex restent classiques : des backlinks de qualité, du contenu (structuré), et un peu d’ancienneté.

L’importance de la géolocalisation chez Yandex

Yandex est capable de géolocaliser avec précision les sites russes et les SERP diffèrent profondément selon les requêtes, les spécificités onpage et offpage des sites et l’emplacement géographique de l’internaute, notamment depuis début 2009 et la mise à jour de l’algorithme baptisée « Arzamas ». Un peu comme pour le LBC de Google, il est donc important pour les sites visant un marché particulier de la Russie d’y inclure des éléments géolocalisés tels qu’adresses, codes postaux etc., mais aussi d’obtenir des liens entrants depuis des sites à forte connotation locale ou régionale. Les outils pour webmasters permettent également de gérer cet aspect, tout comme l’inscription (gratuite ou payante, au choix) dans l’annuaire Yandex Yaca qui est un peu le DMOZ russe. Ci-dessous la capture d’écran de cet annuaire et le lien pour l’inscription :

Annuaire yaca.yandex.ru

L’annuaire Yandex yaca.yandex.ru

Yandex n’aime pas les pop-up

L’utilisation de pop-up est fortement pénalisante chez Yandex, de même que toutes les pratiques visant à modifier le comportement d’une page web sans intervention volontaire de l’internaute. L’enfer étant pavé de bonnes intentions, évitez si possible les pop-ups de service client (tchat) ou de sondage sur votre page d’accueil.

Yandex est un fin linguiste

Dès sa création, le moteur s’est concentré sur les aspects linguistiques spécifiques à la langue russe. Il comprend et analyse parfaitement (ou presque) les synonymes, la grammaire, la conjugaison et la syntaxe russes et est dans ce domaine loin devant ses concurrents, Google inclus. Il s’agit d’une des raisons principales de son succès.

Lors de la création d’un site destiné à ce marché, il est donc très important de confier la traduction voire la rédaction des contenus textes à un traducteur maîtrisant parfaitement les subtilités de la langue, et si possible à une personne dont le russe est la langue maternelle. Evitez si possible l’ami de la copine dont le grand père parle russe et optez pour un professionnel qualifié et expérimenté. Utilisez à fond les synonymes, les champs lexicaux, les singuliers et les pluriels, les formes conjuguées, les expressions idiomatiques locales, etc. Bref, appliquez les bonnes recettes du référencement éditorial.

Yandex fait une (efficace) chasse au contenu dupliqué

Bien avant ses concurrents, et dès sa naissance comme on l’a vu ci-dessus, Yandex s’est concentré sur la détection des contenus dupliqués. Tout comme chez Google, la détection est parfois difficile voire injuste mais Yandex a pris beaucoup d’avance dans ce domaine, notamment avec les mises à jour d’algorithme « Arzamas » début 2009, puis surtout « Snezhinsk » en novembre 2009. Un robot est d’ailleurs entièrement dédié à cette tâche de détection (voir plus bas).

Les SERP Yandex (pages de résultats de recherche)

Yandex n’affiche jamais la meta description dans le snippet, mais utilise systématiquement un extrait de la page. En revanche, le title est affiché (env. 80 caractères) et demande donc, comme pour les autres moteurs, un soin particulier car il est le premier contact de l’utilisateur avec votre site. Il doit donc être clair et correctement rédigé pour inciter à cliquer.

Autre particularité des SERP Yandex, l’affichage des favicons : il est donc particulièrement conseillé d’en utiliser pour les sites visant la Russie car il peut lui aussi augmenter les taux de clic (CTR) dans les pages de résultats.

Les sitelinks (liens de site supplémentaires) existent aussi chez Yandex, et sont entièrement éditables (notamment les anchor-text !) via les Outils pour Webmaster (cf. article à venir).

Liste des robots Yandex

Voici les Yandex Bots :

  • Yandex/1.01.001 (compatible; Win16; I) : robot principal; sa fréquence de crawl est assez élevée et il est de loin le plus assidu des robots pour un site russe, même petit, au netlinking très faible et aux mises à jour rares. Ce robot est également de plus en plus présent sur les sites non-russophones.
  • Yandex/1.01.001 (compatible; Win16; H) : robot dédié aux sites miroirs et contenus dupliqués
  • Yandex/1.01.001 (compatible; Win16; P) : robot images
  • Yandex/1.02.000 (compatible; Win16; F) : robot favicons
  • Yandex/1.03.000 (compatible; Win16; M) : robot servant au surlignage des mots-clés dans le cache
  • Yandex/1.03.003 (compatible; Win16; D) : robot actif lors de l’ajout d’URL à Yandex
  • YaDirectBot/1.0 (compatible; Win16; I) : robot pour les sites qui installent un code Yandex Direct (régie publicitaire de Yandex)
  • YandexBlog/0.99.101 (compatible; DOS3.30,B) : robot dédié aux fichiers XML pour Blog Search (RSS/Atom) http://blogs.yandex.ru/
  • YandexSomething/1.0 : robot Yandex News news.yandex.ru
  • Yandex/2.01.000 (compatible; Win16; Dyatel; C) : robot vérifiant si les sites présents dans l’annuaire Yandex fonctionnent; si non, les sites sont supprimés rapidement
  • Yandex/2.01.000 (compatible; Win16; Dyatel; D) : contrôle les liens sponsorisés Yandex Direct
  • Yandex/2.01.000 (compatible; Win16; Dyatel; Z) : robot de Yandex Bookmark

URL-rewriting sur Yandex

Lors de la conception d’un site russe, on se pose rapidement la question de l’url-rewriting. Les URL ne pouvant contenir que des caractères latins et non cyrilliques, voici les 3 solutions rencontrées sur les « gros » sites russes :

  • pas d’url-rewriting: www.domaine.ru/1233658855566555.shtml
  • url-rewriting « phonétique »: les mots russes sont traduits phonétiquement en caractères latins: www.domaine.ru/evgueni-sokolov.html
  • url-rewriting traduit en anglais: www.domaine.ru/news/latest-news.html, c’est la solution retenue par Yandex lui-même.

A titre personnel et dans le doute, je choisis la première solution (pas d’url rewriting). N’ayant aucune certitude sur la démarche la plus pertinente, n’hésitez pas à poster vos points de vue sur ce sujet dans les commentaires !

Quelques portails et forums dédiés au référencement Yandex

En russe :

En anglais :

Ces sites sont aussi les principales sources de cette partie de l’article.

Le tour d’horizon de Yandex :

Cet article est le troisième du descriptif de Yandex, le leader des moteurs de recherche en Russie :

  1. Historique de Yandex
  2. Des chiffres sur le marché russe de la recherche d’information
  3. Le référencement sur Yandex
  4. Les outils pour webmasters de Yandex

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

Un Commentaire

chambre hotes saone-et-loire

J’ai essayé le lien vers l’extension Yandex TIC Status Bar mais c’est écrit en russe !… J’en utilise une autre (pour le fun !…) plus facile d’accès que voici :
https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/tyc-pr-indicator/?src=ss
Le TYC et le PR sont indiqués dans la barre d’adresse, tout à droite, ça ne prend donc pas de place.

Répondre