Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

(not provided) arrive sur google.fr avec la recherche en HTTPS

Jusqu’à présent en place uniquement sur google.com, la recherche en HTTPS imposée aux utilisateurs connectés à leur compte Google est en train d’être généralisée sur toutes les versions de Google, y compris google.fr.

Not provided sur google.fr

(not provided) est arrivé sur google.fr

Concrètement, qu’est-ce que ça signifie ?

  • A partir de maintenant, quand vous allez sur google.fr en étant connecté à un compte Google, Google vous redirige vers https://www.google.fr/ même si vous étiez allé sur http://www.google.fr
  • Dans ce cas, vous ne pouvez pas forcer Google à utiliser la version classique non sécurisée (ou alors je n’ai pas vu l’option)
  • Dans ce cas, les sites que vous consulterez en cliquant sur des résultats naturels ne pourront pas savoir la requête que vous avez tapée, quel que soit l’outil qu’ils utilisent (y compris Google Analytics Premium à 150k$/an).
  • En lieu et place de la requête tapée par l’internaute, ces sites verront dans leur outil de stats l’intitulé « (not provided) » (avec les parenthèses)

Vous aurez donc beaucoup plus de mal qu’avant à analyser le trafic issu du référencement naturel Google :-(

Google explique que c’est pour protéger la vie privée de ses utilisateurs. Mais pourquoi dans ce cas la requête est-elle malgré tout transmise dans les stats des annonceurs AdWords ? La vie privée des internautes ne mérite-t-elle pas d’être protégée dès lors que les intérêts des clients de Google sont en jeu ?

Pour en savoir plus sur les détails de cette affaire, je vous conseille de lire mon dossier sur (not provided).

Vous pouvez également lire l’annonce officielle de Google ainsi que cette bonne explication sur Zorgloob.

Edit du 24/09/2013 : Google a décidé d’étendre le blocage des mots-clés de la requête dans 100% des cas.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

40 commentaires

Immobilier-danger

Le taux de visites en provenance de Google avec un (not provided) monte en flèche depuis mardi. Il était jusque là à moins de 3 % des visiteurs depuis Google jusqu’à lundi, mardi c’est monté à 7.39 %, mercredi à 11.38 % !

C’est loin d’être négligeable et cela va fortement corser l’analyse des expressions qui convertissent le mieux…

Répondre
EcoTribu

C’est une très mauvaise nouvelle pour les référenceurs. Car on pourra plus voir quel sont les mot-clés tapé par les utilisateurs pour arriver sur une page d’un site. Il serait intéressant de savoir quel est le pourcentage de personnes qui font des recherches sur google en étant connecté à un compte.

Michaël.

Répondre
Stéphane

Je vous le dis d’avance, « not provided » est le « mot clé » numéro un pour les sites en provenance de Google.com, il est maintenant 3 pour un de mes sites FR et va devenir numéro 1 très rapidement.

Ce n’est pas une si mauvaise nouvelle que cela dans le sens ou tout reste proportionnel et le taux reste inférieur à 15%, il y a juste un groupe invisible « not provided » qu’il faut considérer comme contenant des mots clés dans la même proportion que les ceux visibles.

Répondre
développeur web

C’est en effet sacrément mauvais pour les référenceurs… Protéger la vie privée de des utilisateurs de google ? et en quoi je vous prie ??
Bref, je ne comprend pas trop cette démarche de la part du géant de la recherche (en Europe du moins).

Répondre
Olivier Duffez

Je n’ai pas bien compris cette histoire de logs sans aucun referrer… A priori ce n’est que la variable q qui est vidée

Répondre
Mathias

Je confirme les (not provided) ont été multipliés par 8 pour moi.

Répondre
Video insolite

Heureusement que la majorité des internautes n’ont pas de compte google. Sinon ce serait une catastrophe…

Répondre
jérémie

éliminer définitivement la concurrence et créer un monopole.
Un gars m’avait dit que cela poserait des problèmes à xiti.

Répondre
Olivier Duffez

@Jérémie : ça peut en poser à XiTi car leur outil devient moins utile à cause de tous ces mots-clés non disponibles. Mais ça pose le même problème à tous les outils de mesure d’audience, Google Analytics inclus.

Répondre
Zistoloen@Git Server Windows

Ça va vraiment devenir de plus en plus compliqué de tracer le trafic.

Si ça se généralise, où allons-nous aller ? Cela pourrait être catastrophique pour le métier de Seo.

Il nous suffit à présent d’espérer que la plupart des internautes ne naviguent pas étant connecté à leur compte Google…

Répondre
inscription annuaire

Chez moi il est déjà numéro un depuis une semaine et n’a cessé de progresser pour atteindre 15%

Répondre
Chambre Hôtes Bourgogne

On s’y attendait depuis longtemps mais là c’est fait !
Une nouvelle fois, google nous force un peu la main à acheter de l’adwords…
On s’en sort toujours bien tant que tout le monde n’utilise pas chrome en étant obligé de se connecter à son compte google pour pouvoir l’utiliser !…
Je devrais peut-être vendre cette idée à GG s’il ne l’a pas déjà eu !… ;-)

Répondre
Blog expérience immobilière

La même chose chez moi, le « (not provided) » prend de plus en plus de place.

Il y a quelques semaines c’était 1% maximum, et la j’ai eu un pic à 10% cette semaine! Le référencement sera plus difficile, il reste la fréquentation des pages visités qui donne toujours de bonnes indications sur le temps passé par nos visiteurs.

Répondre
zalone

A priori pour le moment ce n’ai pas catastrophique pour ma part cela reste minoritaire, mais , Ça va vraiment devenir de plus en plus compliqué de tracer le trafic c’est évident.

Répondre
Blog Bulgarie

10/15% ça va encore, on peut encore tirer des tendances.
J’oubliais: tout dépend de votre cible (plus ou moins technophile)

Répondre
chambre hôtes saone-et-loire

Cette fois c’est fait, mon mot clé le plus recherché est : « not provided » depuis 2 jours…

Répondre
Maison de retraite Parkinson

Ce qui est surtout intéressant, c’est que ça nous donnera une idée de l’ampleur de l’impact des SERP personnalisés !

On va savoir combien de personnes surfent connectés à Google !

Répondre
Benseo

Hello,

Quelqu’un sait-il si c’est le même problème sur xiti ?

Répondre
Olivier Duffez

@Benseo : Google supprime en amont l’information donc aucun outil ne peut la récupérer, que ce soit XiTi, Google Analytics ou d’autres (y compris les analyseurs de logs)

Répondre
SlipHouse

C’est vraiment très gênant surtout lorsque l’on possède un fort taux de pourcentage de not set…
Surtout que Google OBLIGE d’être en HTTPS, c’est un peu injuste malheureusement on ne peut rien faire pour contrer notre amis Google

Répondre
Olivier Duffez

Pourquoi des not set ? Dans quel rapport de Google Analytics tu en vois ?

Répondre
Formation Drupal

Le trafic des not provided a été multiplié par 3 chez moi et arrive en 2ème position des mots clés d’accès, ça m’agace un peu…

Répondre
SlipHouse

Oups ce ne sont pas des not set mais bien des not provided

Répondre
Datacenter

le Not provided est de plus en plus important et concernent les internautes les plus importants (taux de rebond faible et temps resté élevé).

Répondre
Huggy

Bjr,

Les « Not provided » ont été multipliés par 5 de mon côté. Un peu dommage…

Répondre
plus de bons plans

Le « not provided » maintenant en tête de mes résultats de puis 2 jours, ça va devenir de plus en plus difficile de tracer le trafic, c’est bien dommage :(

Répondre
MrRoger

Ce sont les navigateurs qui ne transmettent pas le referer, car ils respectent la norme du RFC 2616 :
http://www.w3.org/Protocols/rfc2616/rfc2616-sec15.html#sec15.1.3

Quant à Google, l’utilisation du HTTPS empêche des intermédiaires (dans l’entreprise, chez le FAI ou au niveau étatique) d’effectuer du DPI ou du filtrage sur la requête et son contenu, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour la vie privée (…hormis le fait que Google garde les logs, mais c’est la loi qui veut ça, et que rien n’empêche le DPI/filtrage sur les liens cliqués si ils ne sont pas eux aussi en HTTPS).

Répondre
Drupal

C’est vraiment dommage de la part de Google, je ne comprends pas pourquoi il fait ça, pour favoriser les Adwords peut être ?

Répondre
Clovis

Petite variante, chez moi (avec Woopra pour les stats), j’ai le mot clé « – Encrypted – » qui est passé premier depuis quelques jours…

Répondre
Fabrice

Autant dire que l’on ne peut plus du tout analyser les mots-clés source.

Sur mes stats du jour le (not provided) représente 11,62% des visites et est le premier mot-clé levé par GA.

Si on exclu ensuite le nom de mon site et ses variantes (13% du traffic), le premier mot-clé « utile » représente 2,76% du trafic !

Répondre
Denis

Plus de referer dans les logs Apache, quand la requête est réalisée à partir de https://encrypted.google.com ! Voici les logs dans Apache de 3 requêtes réalisées sur le site Winuxware :

Log obtenu à partir d’une requête réalisée sur https://encrypted.google.com

90.23.76.232 - - [20/Mar/2012:12:57:30 +0100] "GET / HTTP/1.1" 200 7155 "-" "Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:11.0) Gecko/20100101 Firefox/11.0"

Log obtenu à partir d’une requête réalisée sur http://www.google.fr

90.23.76.232 - - [20/Mar/2012:12:55:50 +0100] "GET / HTTP/1.1" 200 7155 "http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=winuxware&source=web&cd=1&ved=0CCoQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.winuxware.com%2F&ei=p3FoT5b-J_OU0QWP-5iZCQ&usg=AFQjCNFQZngJmgRSf_PiVJIge1NUiFHmtw&cad=rjt" "Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:11.0) Gecko/20100101 Firefox/11.0"

Log obtenu à partir de https://www.dsfc.net

90.23.76.232 - - [20/Mar/2012:13:04:30 +0100] "GET / HTTP/1.1" 200 7178 "https://www.dsfc.net/test.html" "Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:11.0) Gecko/20100101 Firefox/11.0"

Remarquez : le dernier lien est bien consigné correctement, alors qu’il est réalisé à partir d’un site https.

Répondre
Olivier Duffez

Donc la suppression du referrer n’est faite qu’avec la version cryptée de Google, ce qui est tout de même très différent de la version HTTPS. Donc ça contredit ce qui est écrit sur ton site (« L’analyse des logs Apache montre que les requêtes provenant de la recherche Google en https correspondent à des requêtes sans referer ») ?

Répondre
Denis

Ça ne contredit rien. Il n’y a pas de referer en https, non plus. Vérifié.

Répondre
Olivier Duffez

Mais alors comment les outils de stats identifient-ils les visites venant de Google HTTPS (avec ce fameux not provided) ?

Répondre
Denis

Là, tu parles de Google Analytics exclusivement ! Pour Awstats, il ne voit rien, alors qu’il voit le flux https venant d’autres sites.

Je n’ai pas regardé avec Piwik (marqueur) et Webalizer (log).

C’est une discussion que nous avons déjà eu. Je pense que peu de gens ont compris où Google était en train de nous emmener ! ;+)

Répondre
Olivier Duffez

Non je ne parle pas exclusivement de Google Analytics (qui d’ailleurs ne bénéficie d’aucun traitement de faveur).
J’ai pas exemple regardé dans XiTi, le trafic est bien identifié comme venant de Google, mais aucun mot-clé n’est fourni. Le referrer est donc bien connu.

Répondre
Denis

Etrange, en effet, que les scripts Javascript captent le referer et qu’il ne figure pas dans les logs. Document.referrer ?

D’ailleurs, les mots-clés sont captés dans les logs du fait de leur présence dans le referer exclusivement.

Je vais monter un test.

Répondre
Pierre

Voilà ce que ça donne une situation de quasi-monopole…

Répondre