Vous êtes ici : Dossiers référencement > Réseaux sociaux

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Comment mesurer combien Twitter envoie de visites vers son site

Par , jeudi 1 septembre 2011

Entre les liens raccourcis (notamment avec t.co) et les applications ou extensions de navigateurs, il n'est pas toujours facile de mesurer le trafic réellement généré par Twitter. Voici comment faire avec notamment l'exemple de Google Analytics.

Twitter n'est pas toujours vu comme un site référent

Twitter : logoSi tous les utilisateurs de Twitter (Twittos) utilisaient le site web de Twitter, ce serait sans doute plus simple d'estimer combien d'internautes viennent sur votre site. Il suffirait en effet d'aller dans la rubrique "Sources de trafic > Referrers" (ou sites référents) et d'identifier twitter.com.

Le problème est qu'une partie importante des Twittos utilise autre chose que le site officiel. Il faut dire qu'ils ont l'embarras du choix tellement il existe de "clients Twitter", ces outils permettant d'utiliser Twitter d'une autre façon. Et dans tous les cas où ces outils ne sont pas des pages web, ils ne fournissent pas de referrer à votre outil de statistiques, si bien que vous ne pouvez pas les identifier. Conclusion : ils viennent grossir votre trafic direct (rappelez-vous, il faut éviter que le trafic direct soit gonflé artificiellement).

Les solutions à adopter

Ceux qui ont bien suivi connaissent la solution : il faut intégrer du tracking dans toutes les URL que vous mettez dans vos tweets. Pour vous simplifier la vie, je vous propose un outil qui ajoute du tracking à vos liens.

Qui dit tracking dit allongement de la taille des URL. Celles-ci étant de toutes façons déjà (souvent) trop longues pour des tweets, vous passez peut-être pas des outils qui raccourcissent les URL.

Oui mais voilà, même si vous utilisez des bit.ly ou autres raccourcisseurs, depuis peu Twitter s'amuse à rajouter son propre raccourcisseur t.co ce qui fait qu'il peut y avoir 2 redirections qui s'enchainent. Même si ce sont bien des 301, ce n'est pas l'idéal.

Conclusion : il est probable que vous trouviez le domaine t.co dans vos sites référents. Pour identifier plus précisément le trafic envoyé par Twitter, il faut donc rajouter t.co dans votre filtre d'identification de Twitter.

Dans Google Analytics, vous pouvez le faire soit en amont (par un filtre appliqué sur un ou plusieurs profils) soit en aval (par un segment avancé disponible dans un ou plusieurs profils). J'ai fait un peu différemment d'Avinash qui m'a inspiré cet article)...

Google Analytics (logo)

Comment détecter le trafic Twitter par un filtre Google Analytics

Voici un exemple de filtre Google Analytics qui détecte le trafic issu de Twitter (et des autres réseaux sociaux) et qui force le support (par défaut à referral) à la valeur "reseaux-sociaux" (à vous de choisir le libellé de votre choix mais ne changez plus ensuite) :

  • nom : par exemple "Réseaux sociaux : forcer support = reseaux-sociaux"
  • type : personnalisé avancé
  • Champ A -> Extraire A : Source de la campagne = plus\.google\.com|Google Plus|facebook|twitter|^t\.co$|linkedin|viadeo|myspace|friendfeed
  • Champ B -> Extraire B : Support de la campagne = ^referral$
  • Sortie vers > Constructeur : Support de la campagne = reseaux-sociaux
  • Champ A requis : oui
  • Champ B requis : oui
  • Remplacer le champ de sortie : Oui
  • Sensible à la casse : Non

Vous remarquerez que j'ai indiqué "Google Plus" comme une valeur possible de source de campagne pour les réseaux sociaux. C'est parce que j'ai un autre filtre Google Analytics qui m'identifie le trafic généré par Google+.

Evidemment, vous pouvez aussi ajouter un autre filtre spécialement pour Twitter. Il pourrait ressembler à ceci :

  • nom : par exemple "Trafic issu de Twitter"
  • type : personnalisé avancé
  • Champ A -> Extraire A : Source de la campagne = twitter|^t\.co$
  • Champ B -> Extraire B : Support de la campagne = ^referral$
  • Sortie vers > Constructeur : Source de la campagne = Twitter
  • Champ A requis : oui
  • Champ B requis : oui
  • Remplacer le champ de sortie : Oui
  • Sensible à la casse : Non

Attention à bien choisir le libellé de sortie. Ici j'ai mis Twitter avec un T majuscule, donc si j'ai par ailleurs identifié Twitter avec un t minuscule, Google Analytics pourrait ne pas regrouper les 2...

Si vous avez des suggestions d'amélioration de ces filtres, ou des nouvelles idées, n'hésitez pas à les indiquer en commentaires, merci d'avance !

Voilà ce que ça donne ensuite dans les rapports, quand je demande le détail pour le support "reseaux-sociaux" :

Filtre Google Analytics trafic issu des réseaux sociaux

Résultats du filtre Google Analytics d'identification des réseaux sociaux

Comment détecter le trafic Twitter par un segment avancé

Voici un exemple de segment avancé Google Analytics qui détecte le trafic issu uniquement de Twitter (en supposant que vous avez inclus le tracking nécessaire expliqué précédemment) :

Un segment avancé pour le trafic Twitter dans Google Analytics

Exemple de segment avancé pour extraire uniquement le trafic Twitter dans Google Analytics

Pour ajouter ce segment avancé à votre compte Google Analytics, cliquez ici. En échange, faites connaître cet article sur vos réseaux sociaux ou faites-lui un joli lien :-)

Toujours à propos de t.co : sachez que Twitter l'utilise non seulement pour raccourcir les URL mais aussi pour compter les clics, afin de mesurer la qualité des tweets (les meilleurs ont un fort taux de clic sur les liens intégrés). Selon les propos de Twitter, ce taux de clic pourrait devenir un critère important pris en compte dans leur algorithme. Pour l'instant, t.co n'est utilisé que pour les URL de plus de 20 caractères (c'est quand même la majorité) mais ça pourrait être étendu à 100% des cas. Sources : distilled.net

Pour aller plus loin...

Pour compléter cet article, je vous conseille de lire mon dossier sur l'impact de Twitter sur le référencement naturel.

Ranking Metrics, organisme de formationEt si vous avez aimé cet article, vous aimerez sans doute apprendre d'autres astuces et conseils sur l'utilisation de Google Analytics pour le référencement. C'est le nouveau module de formation de Ranking Metrics pour la rentrée : si vous vous intéressez au référencement et à Google Analytics, inscrivez-vous vite avant que toutes les places soient prises !

Je peux aussi vous aider à configurer votre compte Google Analytics pour que cet outil vous aide à optimiser le référencement (vérification du code de suivi, création de profils, de filtres, de segments avancés et d'alertes).

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

5 commentaires

  1. Denis TRUFFAUT a dit le

    Si c'est un problème de minuscule / majuscule, il suffit de mettre "[tT]witter|[fF]acebook"... etc dans la regexp.

    Les crochets dénués d'espace font ici office de OU logique, pour chaque caractère en son sein.

    Avec un tiret, attention par contre, on obtient une portée (style [a-zA-Z]).

  2. Olivier Duffez a dit le

    En effet Denis, mais on s'est mal compris... Si jamais on utilise parfois Twitter comme nom de source et d'autres fois twitter (dans les sorties des filtres ou dans le tracking), alors dans les rapports Google Analytics fera apparaître 2 lignes distinctes, ce qui posera problème.

  3. Thib’ a dit le

    Merci beaucoup pour ce très utile résumé, +1.

  4. velane19 a dit le

    Bonjour Olivier,
    Tout ceci est très intéressant, mais pour les libellés je ne sais pas comment les intégrés sur mon blog qui est en HTML ( blogspot.com ).
    Vu que je suis un as du HTML, comme du reste d'ailleurs
    serait-il possible et si se n'est pas trop demander que vous donniez le code en (et je me répète ) HTML.
    Je vous remercie pour vos commentaires qui sont toujours très instructifs.
    Cordialement,
    Bruno

  5. Olivier Duffez a dit le

    Les paramètres de tracking se mettent tout simplement à la suite de l'URL.
    Quand tu fais un lien, au lieu de mettre l'URL du lien comme d'habitude, il faut mettre l'URL du lien incluant du tracking.
    Pour des explications plus complètes, merci de relire mes explications sur le tracking des URL.

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.