Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Référencement : problèmes liés à la publication d’un site sur plusieurs noms de domaine dans la même langue

D’après Matt Cutts qui répond à une question d’un internaute, en général Google ne considère pas comme du spam le fait de publier le même site dans la même langue à plusieurs endroits (noms de domaine).

Article mis à jour le 22/08/2014, publié initialement le 08/06/2011

Il précise dans quels cas c’est considéré comme légitime :

  • quand il n’y a pas trop de sites dupliqués (par exemple 5 ou 6 ça va, alors que les spammeurs font ça en masse)
  • quand il y a des différences même légères dans la langue (par exemple l’anglais US et l’anglais UK diffèrent un peu)
  • quand il y a des différences liées par exemple à la monnaie utilisée dans les pages du site

Mon avis : si vous pouvez éviter d’avoir votre contenu dans la même langue à plusieurs adresses (noms de domaine), ça sera quand même mieux pour votre référencement. En résumé : vous évitez de vous disperser, vous concentrerez vos efforts au même endroit, vous éviterez les problèmes de contenus dupliqués.

Mise à jour : grâce aux balises d’annotation de langues, ceci ne devrait plus poser problème !

Si vous avez des questions, posez-les dans le forum référencement multilingue.

La vidéo de Matt Cutts :

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

11 commentaires

Android

Cela voudrait dire que l’on peut faire le même site en France et en Belgique : dupliquer le Contenu fr et le mettre sur le ben ?
A.

Répondre
Olivier Duffez

Pour ma part je suis sceptique et conseille en général d’avoir une seule version dans chaque langue. Mais je suis ouvert aux autres avis et retours d’expérience !

Répondre
DavidD [1ère Position]

@android : Oui a condition d’avoir la légitimité de le faire c’est a dire d’avoir une présence physique dans ces 2 pays.

Ensuite pour éviter d’être filtré pour contenu dupliqué il faut éviter de lier les 2 sites, les mettre sur des IP différentes mais surtout de développer le netlinking depuis des sites français pour le .fr et des backlinks depuis la belgique pour le .be

Répondre
lull

Bonjour,
Dans le même genre des différents nom de domaine/site en plusieurs langues proche pour booster le référencement d’un site. Le fait de créer un nom de domaine comportant dans l’url le nom d’un produit phare d’une boutique (exemple: vente-voilier-brest.fr pour la boutique mon-entreprise.com), et y créer un mini-site (voir une seule page) pour faire pointer des liens vers la boutique en question via des mots-clefs précis.

Google tolère ceci ?
c’est possible?
En espérant ne pas dévier le sujet principal, Merci de vos réponses.

Répondre
Olivier Duffez

@lull : pour ma part je trouve que c’est une mauvaise idée, je préfère me concentrer à créer une bonne notoriété sur le site principal. Créer des sites d’une seule page, je ne vois pas bien l’intérêt (surtout pour l’internaute). Les liens de ces sites (vers le principal) ne pèsent pas lourd (car ces sites sont inconnus sur le net).

Répondre
La vérité de grâce

Bonsoir,

A mon humble avis, il est apparement fort efficace d’avoir 2 nom de domaine différents pour un seul site, avec un des 2 noms de domaine ou est appliqué une redirection vers le premier.

Vous reférencez la redirection de maniere séparée au site principal et …

Bingo votre site apparait 2 X dans les serp.

Vous en voulez plus, crééz qq sous domaine et vous aurez les 5,6 premiers résultats + le ndd redirigé en premiere place de google.

++

Répondre
Olivier Duffez

@La vérité de grâce : je désapprouve cette méthode ;-)
D’ailleurs s’il y a des redirections (301), les noms de domaine secondaires n’apparaissent pas dans les SERP.

Répondre
lull

L’intérêt que j’imaginais à faire ceci, était de référencer cette page (ou 4, 5 pages) sur un thème précis, et sur cette requête (ex: vente de bateau)à booster, attraper un maximum de nouveau internaute.

Ou sinon créer un blog sur ce nom de domaine thématique?

Répondre
lull

L’arrivé de Google Panda, justifie d’autant plus le fait de ne pas créer ce genre de site sur des nom de domaine (bidon) ?

Répondre
Kode

Bonjour,

Est-ce que les propos de Matt Cutts sont toujours d actualité en 2016 ? Des domaines peuvent-ils être « dupliqués  » sur des extensions étrangères sans risques de duplicat content? Ex. entre la France et la Belgique. Est ce 2 serps différentes ? Je reste un peu méfiant sur la pratique.

Répondre
Olivier Duffez

@Kode : si les contenus sont dans la même langue, le risque reste réel, sauf si on utilise les annotations de langue : dans ce cas c’est maîtrisé

Répondre