➡️ Grosse promo en cours sur ma plateforme SEO ⬅️

Sur My Ranking Metrics, on double les crédits que vous achetez !

🎁 Offre limitée au 15/11 à découvrir ici

Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Télécharger le PDF des consignes Google Search Quality Rating

Alors que plusieurs fois depuis 2008, on avait trouvé des fuites du document, Google a décidé en 2013 de publier son PDF des consignes destinées à l’équipe en charge de l’analyse de la qualité des résultats (Search Quality Rating Guidelines).

Article mis à jour le 19/11/2015, publié initialement le 04/03/2013

Google Search Quality Rating Guidelines 2012-11

Le guide des consignes pour l’évaluation de la qualité des résultats Google (v1.0 de novembre 2012)

Search Quality Raters Guidelines

La version 1.0, datée du 2 novembre 2012 (43 pages), s’intitulait « Search Quality Rating Guidelines ». Une autre version a été publiée par Google sur son blog en novembre 2015.

Il est destiné à toutes les personnes qui travaillent pour Google à analyser la qualité des SERP. Il s’agit de sous-traitants, gérés par des sociétés tierces ayant passé un contrat avec Google. Il ne faut donc pas les confondre avec l’équipe anti-spam menée à l’époque par le fameux Matt Cutts (il a quitté Google depuis).

Leur travail est minutieusement décrit dans un PDF appelé QRG pour « (search) Quality Raters Guidelines ». Il est disponible en téléchargement ici chez Google.

Concrètement, les Search Quality Raters utilisent une version adaptée de Google pour effectuer de nombreuses recherches. A chaque fois, ils doivent juger si les résultats répondent exactement à la demande de l’internaute, selon une codification très précise expliquée dans ce document. Voici par exemple les 6 valeurs possibles (en 2015) à attribuer à un document en réponse à une requête dans un contexte précis :

  • vital : en général il s’agit d’une page officielle
  • utile : résultat très utile à la plupart des internautes
  • pertinent : résultat utile à de nombreux internautes
  • peu pertinent : résultat pas vraiment utile aux internautes mais qui est malgré tout en relation avec la requête. Quelques internautes pourraient trouver le résultat utile
  • hors-sujet ou inutile : résultat utile pour très peu d’internautes, voire aucun
  • impossible à évaluer : l’évaluateur humain n’est pas en mesure de pouvoir évaluer le document

Même s’il ne faut pas vous attendre à découvrir de scoop (surtout si comme moi vous aviez déjà lu ce document en 2012), ça vaut le coup d’y jeter un oeil. Ca vous rappellera peut-être qu’une bonne façon de voir les choses est de créer le contenu qui peut le mieux répondre à l’intention de l’utilisateur.

Pour chaque requête que l’évaluateur doit faire (avec un contexte bien défini), les pages des sites qui sortent dans les résultats sont évaluées sous 2 angles : la qualité de la page et la satisfaction des besoins de l’internaute.

Voici par exemple les notes possibles pour l’évaluation de la qualité d’une page :

Notes possibles pour qualité d'une page web

Selon Google, les actions des Search Quality Raters n’ont aucun impact sur les sites évalués, et donc pas non plus sur leur référencement.

Est-ce vraiment le cas ? Découvrez le lien entre Consignes aux Search Quality Raters et Ranking

Rappel : rôle des évaluateurs de la qualité de la recherche Google

Les Human Raters (évaluateurs humains) sont des personnes dont le travail consiste à évaluer la qualité et la pertinence des résultats renvoyés par le moteurs de recherche Google. Ils sont là pour ajouter une touche humaine à l’algorithme par définition automatisé. Ces personnes sont (dans la plupart du temps ?) des sous-traitants, payés à l’heure.

Dès 2005 j’en parlais sur WebRankInfo : les évaluateurs de Google Evaluation.

Leur rôle est de contrôler les résultats et dire s’ils sont pertinents ou pas. Mais ils n’ont pas la possibilité de modifier manuellement les résultats (ni l’algorithme d’ailleurs). Par contre, leurs conclusions sont exploitées par la Quality Search pour valider – ou pas – un changement d’algorithme. Rappelez-vous que Google effectue plusieurs centaines de changements par an, la plupart sont indétectables mais certains ont un gros impact (par exemple MaydayPanda ou Pingouin).

Vous trouverez d’autres détails dans mon dossier sur le fonctionnement de l’équipe qualité pour Google Search.

Voici une vidéo d’explications de Matt Cutts (chef de l’équipe anti-spam de Google, une sous-partie de l’équipe quality search) :

La fuite du document en 2012

Un fail de Google ?

Même Google ne fait pas bien son boulot, en laissant se faire indexer des pages pourtant interdites d’accès au commun des mortels : il s’agit de pages destinées aux Quality Raters, ces salariés (ou plutôt sous-traitants freelance) qui évaluent la qualité des résultats Google. Ils utilisent une interface spéciale de Google pour lancer des requêtes et analyser les résultats.

Un document complet listant les consignes avait déjà fuité, cette fois-ci c’est directement sur le site… mais les contenus ne sont pas disponibles. Il s’agit uniquement des URL (voir ici et les requêtes). Mais comme le fait remarquer Seg, ça peut donner des idées sur leur travail :

URL de documents pour les Quality Raters

J’ai donc récupéré pour vous la liste des fichiers PDF et HTML et l’ai mise dans ce tableau, avec parfois quelques commentaires.

BadImageIdentification.pdfidentification des images de mauvaise qualité ?
BookResultModules.pdfmodules de recherche de livres
Booksearch.pdfrecherche de livres
BooksearchAmazon.pdfrecherche de livres : Amazon est-il un cas particulier traité différemment ?
BooksearchDisplayBlock.pdfaffichage d’un bloc de résultats de recherche de livres ?
BooksearchResultSet.pdfensemble de résultats de recherche de livres
BooksearchUtility.pdfutilitaire de recherche de livres
card.html
ChainRating.pdf
CroppedImages.pdf
display_block_relevance.pdf
ewoqmobilebundle.pdf
General_Guidelines.pdfconsignes générales
hours.html
image_search_relevance.pdfpertinence de la recherche d’images
ImagePageUtility.pdf
ImageSxS.pdfà quoi correspond SxS ?
ImageUtility.pdf
LocalMapResults.pdf
LocalRatingGuidelines.pdfconsignes sur les avis dans Google Maps ?
LocationSpecific.pdf
mobileinstructions.pdf
MultiURL.pdfURL multiples
navigationalclassification_instructions.pdfinstructions pour classer une requête ou un résultat dans le type navigation ?
Plumeria.pdf
PornImageReview.pdfgestion des images porno ?
practicalexaminstructions-080706.html
ProductEvaluation.pdfévaluation d’un produit
ProductPage.pdf
ProductSearch.pdf
QueryCategorization.pdfcatégorisation d’une requête
rating_display_block.pdf
RealtimeEvaluation.pdf
RelatedBooks.pdf
side-by-side.pdfsans doute l’affichage côte-à-côte des SERP classiques et des SERP modifiés par un test d’algo ?
SimilarImages.pdf
spam_100frame.htmltype de spam = 100% frame ?
spam_copiedcontent.htmltype de spam = contenu copié
spam_doorwaypages.htmltype de spam = pages satellite
spam_fakemessageboard.htmltype de spam = forum de discussion avec des faux messages
spam_fakesearch.htmltype de spam = fausse page de (résultats de ?) recherche ?
spam_hiddentextext.htmltype de spam = texte caché
spam_keywordstuffing.htmltype de spam = bourrage de mots-clés
spam_parkeddomain.htmltype de spam = nom de domaine en parking
spam_pureppc.htmltype de spam = uniquement du PPC (pay per click) = MFA ?
spam_sneakyredirect.htmltype de spam = redirection « trompeuse » ?
spam_templatepages.htmltype de spam = pages abusant d’un modèle de page et avec trop peu de contenu ?
spam_thinaffiliate.htmltype de spam = affiliation avec trop peu de contenu unique ?
spam_unhelpfulcontent.htmltype de spam = contenu qui n’aide pas (l’internaute) ?
spam.htmlexplications sur le spam en général ?
SxScomments.pdfencore le SxS
timeoff.html
TTR_Timer.pdfà quoi correspond TTR ? Time To XXX
ttr.html
Video_Instructions.pdf
VideoPlaylist.pdf
VideoProblems.pdf
VideoResultRating.pdf
VideosWorthWatching.pdf

Il n’y a aucune révélation, cet article sert plutôt d’ « archive » ;-) D’ailleurs, ces documents sont peut-être vieux et plus utilisés. Ou alors c’est un super honeypot créé par Google pour piéger les SEO (Google aime piéger les référenceurs).

Mais tant qu’à faire, on pourrait donner un conseil à Google :

Si par mégarde tu as laissé se faire indexer des documents, ça ne suffit pas de rajouter un disallow dans ton fichier robots.txt car ça empêche simplement que le crawler retourne analyser les documents pour une mise à jour.

Il faut aller dans ton compte Google Webmaster Tools pour demander la désindexation immédiate de ton répertoire /evaluation/

;-)

Cet article vous a-t-il plu ?

Note : 5.0 (1 vote)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

16 commentaires

Julien

Je l’ai déjà vu passer ce document, à l’époque je n’avais pas pris la peine de tout lire car c’est quand même assez long mais ton article me donne envie de m’y remettre pour de bon cette fois ci ! J’espère y trouver quelques infos SEO croustillantes :)

Répondre
Dark

Pour une version plus récente : (URL)

Répondre
Olivier Duffez

@Dark : merci de donner une URL publique, là on ne sait pas d’où ça vient

Répondre
Janolapin

@julien: en même temps, c’ets comme l’annuaire: tu n’es pas obligé de tout lire en une fois ;-)

Répondre
Besky

J’ai du mal à croire que Google puisse pondre des documents aussi indigeste que ça pour expliquer des concepts à leurs collaborateurs…

Certes je ne suis pas apte à lire un document en Anglais de cette taille la sans me suicider après mais même un collaborateur parlant Anglais couramment ne peut décemment pas affirmer qu’il à tout retenu de ce PDF selon moi.

Quelqu’un aurait un résumé en Français des fois ?

Répondre
Comment Se Ruiner

Merci pour cette fabuleuse information.

Mais j’aimerai savoir où je peux télécharger le pdf ?

Merci Olivier

Répondre
Olivier Duffez

il suffit de lire mon article, c’est marqué

Répondre
FemmeTaureau

Bonjour,
Et encore cette histoire de qualité!!!!
J’espère que Goggle tient compte vraiment de la qualité de contenu et que ses algorithmes cherchent à fidéliser les internautes loin de toutes autres raisons.
Ouvrage à lire +1!

Répondre
Aurele

Merci pour l’information. Cela semble interessant après j avoue que cela me parait assez indigeste de prime abord. De plus, on est jamais certain de vraiment apprendre quelque chose au final.

Mais bon, il est vrai que cela reste utile d avoir une vision provenant de l intérieur de Google

Merci encore,

Répondre
Marion

Merci pour le PDF, effectivement on le retrouvait sur plusieurs forum SEO, je suis d’accord avec le commentaire plus haut c’est assez indigeste à lire, pas très structurée, je me demande comment il s’y retrouve l’équipe chargé de faire les évaluations.

Ca reste un doc a lire pour « mieux » comprendre le géant de montain view ;)

Au plaisir.

Répondre
Olivier Duffez

Merci pour l’info HPL

Répondre
Awily

Considérant le jeu de courses / poursuites entre Google et les spammers, la publication de ce document ne serait-elle pas le signe que Google est passé à d’autres méthodes d’évaluation ?

Répondre
netcooking

Merci WRI pour cette ressource. Google en remet une couche avec la Qualité… bravo Google ! Maintenant, il va falloir joindre le geste à la parole ;-)

Répondre
Patrice

Merci pour ce document, dommage qu’une version Française n’existe pas ça m’aurai bien aidé.
Ce PDF est très intéressant on en apprend plus sur Google.

Répondre