🧟‍♂️️ Vérifiez vos pages zombies SEO sur votre site !!! 🧟‍♀️️

Elles plombent votre référencement et ne vous rapportent rien...

Je le détaille dans mon tuto Pages Zombies

Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Sites blacklistés par Google

Cet article présente la notion de blacklistage (blacklisting) de Google et indique ce qu’il faut faire si votre site est ainsi banni de l’index Google.

Mise à jour : cet article date de plusieurs années, attention à le lire pour votre culture web personnelle ! En effet bien des choses ont changé et les informations ou techniques décrites ici ne sont plus forcément applicables à 100%…

Qu’est-ce qu’un site banni (ou black-listé) ?

Il s’agit d’un site présent dans l’index de Google qui devient introuvable, suite à un blocage. Google possède une liste des sites qu’il a bannis, c’est-à-dire des sites qui ont été identifiés ne respectant pas certaines règles.

Sachez qu’il est extrêmement rare d’avoir son site banni, et que si c’est le cas vous devez bien savoir pourquoi. Si vous n’avez rien à vous reprocher, oubliez cette histoire de sites bannis…

Attention donc à ne pas confondre cette situation avec celle d’un site qui vient de disparaître temporairement de Google (même si la différence est parfois difficile à déterminer). Avoir un site banni est donc pire puisque tant que Google le maintient dans sa black-list, il restera introuvable dans son index (ce qui vous privera de tous les visiteurs qu’il vous envoyait habituellement).

Si cela vous arrive, c’est sûrement parce que vous avez fait quelque chose interdit par Google. Voici quelques unes des causes possibles :

  • vous utilisez une des formes de cloaking, que ce soit de manière extrême (votre serveur ne renvoie pas la même page à un robot comme GoogleBot et aux internautes) ou de manière plus douce (texte, image ou lien caché),
  • vous avez inscrit votre site dans un réseau de sites ayant pour unique but d’améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche (par exemple les FFA : Free For All aussi appelés Links Farms),
  • vous avez développé un très grand nombre de pages satellites ou avez créé toute une galaxie de sites reliés intensément entre eux.

Si vous ne rentrez dans aucun de ces cas et que vous ne pensez pas avoir utilisé de mauvaise méthode se rapprochant du spamdexing, alors votre site a peut-être simplement disparu momentanément de Google.

Mon site a disparu de Google… Quelle peut en être la cause ?

Là encore les explications ne sont pas évidentes et les causes peuvent différer selon les cas. La plupart du temps, il s’agit d’un site qui était partiellement ou totalement inaccessible le jour où GoogleBot est passé l’indexer. Dans ce cas-là il programme une ou plusieurs autres tentatives mais s’il échoue alors votre site ne sera pas présent dans l’index… en attendant la prochaine Google Dance !

Il peut arriver aussi que le problème vienne de Google lui-même. Si vous vous rappelez que ce qui est demandé au système d’indexation est de parcourir environ 4 milliards de pages tous les mois, peut-être comprendrez-vous qu’il est possible que certaines pages soient oubliées…

Si votre site n’est pas encore bien classé (avec des pages ayant un faible PageRank), il est largement dépendant des autres sites faisant un lien vers lui. Dans ce cas il suffit que ces autres sites aient eu des problèmes techniques pendant le passage du robot, ou pire qu’ils aient retiré le lien ou même disparu…

Si votre site utilise des identifiants de session passés en paramètre dans l’URL, Google risque de ne pas l’indexer, ou de manière très limitée (les pages sans gestion de session).

Google écrit parfois au webmaster en cas de blacklistage

En 2005, on a connu un cas étonnant, qui semblait être en version beta. Google envoie dans certains cas un email au webmaster d’un site dont tout ou partie de ces pages viennent d’être supprimées de l’index (black-list).

Il s’agit en général de sites ayant un réel contenu mais n’ayant pas respecté toutes les règles de Google. Ils reçoivent alors un email de Google leur précisant quelles pages ont été retirées de l’index (pour 30 jours en général). Il peut s’agit de pages satellites ou de texte caché.

D’ailleurs Matt Cutts a confirmé ces informations et précisé récemment qu’ils s’étaient améliorés et pouvaient détecter facilement les pages satellites avec leurs redirections JavaScript.

Exemple de mail envoyé par Google :

From: Google Search Quality DO NOT REPLY Date: 8 September 2005 23:10:04 BDT To: admin@domainname.com, technical@domainname.com, webmaster@domainname.com Cc: hostingcompany@domainname.com

Subject: Removal from Google’s Index

Dear site owner or webmaster of url removed,

While we were indexing your webpages, we detected that some of your pages were using techniques that were outside our quality guidelines, which can be found here: link In order to preserve the quality of our search engine, we have temporarily removed some webpages from our search results. Currently pages from url removed are scheduled to be removed for at least 30 days.

Specifically, we detected the following practices on your webpages: On url removed, we noticed that pages such as url removed redirect to pages such as url removed using JavaScript redirects.

We would prefer to have your pages in Google’s index. If you wish to be reincluded, please correct or remove all pages that are outside our quality guidelines. When you are ready, please submit a reinclusion request at link

You can select « I’m a webmaster inquiring about my website » and then « Why my site disappeared from the search results or dropped in ranking, » click Continue, and then make sure to type « Reinclusion Request » in the Subject: line of the resulting form.

Sincerely, Google Search Quality Team

Pour envoyer ce mail, Google cherche un email de contact sur le site. En cas d’échec, ils écrivent à des adresse génériques du type webmaster@example.com ou root@example.com. L’hébergeur n’est pas concerné par ces mails.

Jamais Google n’avait pris la peine de prévenir les responsables des sites blacklistés. Matt Cutts, qui indique qu’il en dira plus prochainement dans son blog, explique qu’ils souhaitent développer ce système à l’avenir, mais que pour l’instant très peu de mails sont envoyés.

Conclusion

En conclusion, il vous faut un peu de patience et attendre une voire deux mises à jour de l’index. Pendant ce temps, continuez d’enrichir le contenu de votre site et d’obtenir des liens depuis d’autres sites. Tout devrait revenir dans l’ordre automatiquement. Si votre site reste introuvable pendant plusieurs mois, essayez d’expliquer votre cas directement à Google sur un forum officiel, tout en sachant qu’aucune garantie de réinclusion n’est donnée.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

2 commentaires

Un internaute

Je ris encore aujourd’hui quand je vois des agences de référencement proposer des pages satellites ou des nuages cachés de mots clés.
Dans la moindre mesure car ce n’est pas du spam, des experts du référencement qui possèdent des meta after visit ou author dans le code source de leur site.

Répondre
Lionel

Mais du coup, n’y a t’il pas de liste de noms de domaine blacklistés ?
Si je veux en acheter un, comment savoir s’il n’a jamais été blacklisté auparavant ?

Répondre