Ce que Google a dû révéler au Congrès US en juillet 2020

WebRankInfo

Olivier Duffez (admin)
Membre du personnel
Google a été entendu en juillet 2020 par le Congrès américain (comme Facebook, Amazon et Apple) et a dû révéler publiquement des documents jusque-là hautement confidentiels. Voici un petit extrait de ce qu'on a appris.

Notes :

Les e-mails internes de Google pour s'assurer que les machines Dell sont livrées avec Google comme moteur de recherche par défaut, décourager une page d'accueil de navigateur de marque Dell, utiliser la barre d'outils Google si Dell insiste pour inclure l'IE de Microsoft... Ils n'essaient même pas de prétendre qu'il s'agit d'autre chose que de la "construction de fossés" (moat-building que je ne sais pas mieux traduire).
EeNhHDuU8AENp3i



D'après un fil de discussion de 2007. Celui-ci sera pertinent lorsque Sundar Pichai essaiera de prétendre que la recherche est un marché concurrentiel et que tout le monde est le bienvenu pour construire un meilleur moteur. Idem pour Google qui prétend que son entrée dans la recherche verticale était d'"aider les utilisateurs" plutôt que d'"empêcher la concurrence".
EeNh8IsVAAI5Kwr




Les SEO vont adorer celui-ci :
- Oui, Google utilise des "signaux d'utilisateurs, comme les clics".
- Oui, Google a une certaine autorité sur le "domaine".
- Oui, ils apprennent par machine à partir de données de classement humain
Toutes ces dénégations pendant toutes ces années, mais voilà, tout est consigné dans les documents internes.
EeNidMvU0AATenZ



Il semble que Google ait ses propres chiffres internes sur le trafic web qu'il compare à des panels comme Comscore. Nous savons qu'ils ont également acheté des données sur les parcours de navigation à des personnes comme Jumpshot, qui a été supprimé depuis. Il est intéressant de voir la crainte que suscitent les données des personnes déclarées avec MySpace, puis migrées vers Facebook.
EeNjVVsUYAIg2Md



Google sait qu'ils ont un impact énorme sur les autres entreprises (même eBay+Amazon) lorsqu'ils privilégient leurs propres propriétés dans les SERP. Plus haut dans ce document, ils parlent d'utiliser la "onebox" pour gagner dans la recherche de produits. Encore une fois, c'est pertinent pour savoir si/quand ils affirment que ce n'est pas leur véritable objectif.
EeNkfskU8AEYL_4



Souvenez-vous comment, en 2018, le Congrès a demandé à Sundar Pichai quel pourcentage de clics Google envoie à d'autres sites web par rapport à leurs propres propriétés, et il a répondu "nous ne suivons pas cela". Et puis j'ai publié quelques données clickstream à ce sujet ? Une histoire drôle... Ils font pourtant le suivi de ça.
EeNlmtHUwAE1M8v



Pour ceux qui se plaignent que les acquisitions de Google dans les folles périodes d'achat de 2005-2015 ont été une combinaison de manœuvres défensives contre MS et Yahoo ! et ont été négociées en coulisses par de puissants VC... Ouais... C'est à peu près ça.
EeNm0mrUwAAgnQq



Google craint que s'il ne devient pas le leader de la recherche dans les secteurs verticaux comme le voyage, le local, etc., d'autres entreprises pourraient être en mesure de rivaliser... Et puis ils disent que le fait de posséder des données de recherche générales leur donnait un avantage injuste sur les autres acteurs. La partie silencieuse est tellement bruyante !
EeNn5WlUcAE4yR2
 

kristel

WRInaute impliqué
A en juger par le peu de réactions aux tweets de Rand Fishkin et au post ici, ces révélations n'ont pas l'air d'émouvoir grand monde.

A vrai dire, elles ne dévoilent pas de grandes malhonnêtetés, mais simplement le fait que, déjà dans ses "jeunes" années, Google n'était pas la Blanche Neige que beaucoup s'imaginaient et qu'encore aujourd'hui, pas mal de monde croient.
 

Patrick Huet

WRInaute occasionnel
@kristel "ces révélations n'ont pas l'air d'émouvoir grand monde"
Peut-être. A moins, qu'on cherche à éviter une mise à l'index... au cas où les algos seraient suffisamment sophistiqués pour établir des classements en fonction de ses prises de position sur des blogs ou forums.

A moins, encore, que ce soient les vacances.
 

colonies

WRInaute impliqué
J'en profite pour caser quelques vidéos en rapport avec le sujet :

En anglais, une traduction est dispo si vous cliquez l'icône "sous-titres" (une vraie traduction, pas une traduction automatique) :
We're building a dystopia just to make people click on ads (TED de Zeynep Tufekci, durée : 23 minutes) :

Souveraineté numérique, la douche froide ? (Thinkerview avec Tariq Krim et Bernard Benhamou, durée : 2h19)
 

Discussions similaires

Haut