Quelle type de site / entreprise / association créer...

fefed22

Nouveau WRInaute
Bonjour,

Je m'explique je voudrais créer un site pour proposer des services aux particulier dans la domaine de l'informatique (pour plus de précisions je dirais que cela implique que le client envoi du matériel chez moi).
Mais je ne veux pas créer de micro entreprise ou auto entrepreneur car je suis déjà salarié... sans savoir ce que je dis faire et si c'est légal...
Je fais ça pour une seconde source de revenu et parce que j'aime bien ça. :wink:

En faite je voudrais mettre en place un système de don en fonction du service rendu et du contentement de la personne
je serais donc rémunérer en fonction de de sa gratitude :D

Quelle serait le meilleur moyen, sans être illégal, de mettre en place un tel service (Paypal, Envoi Poste ...) ? :idea:

Cordialement
Frédéric M.
 

miss pronostic

WRInaute occasionnel
Ton but est lucratif (même si le client donne ce qu'il souhaite) donc il te faut monter une entreprise. On peut très bien monter son entreprise en étant salarié, l'autoentreprise étant certainement la structure juridique la plus adaptée et la plus simple à mettre en place.
 

fefed22

Nouveau WRInaute
L'autoentreprise est vraiment la seul alternative ?
Non pas que cela m'embête mais la création d'une entité, d'un nom me fait tout de même un peu peur ...

Fred
 

miss pronostic

WRInaute occasionnel
Pour l'autoentreprise, tu n'es pas obligé de te créer un nom (dénomination commerciale), car ton prénom+nom suffisent comme pour toutes entreprises individuelles.

Au niveau formalités, c'est assez simple. Il y a une déclaration à faire sur internet pour te déclarer. On te donne un numéro SIRET quelques temps après. Et il suffit juste d'entrer ton chiffre d'affaires (tes recettes) chaque trimestre sur internet pour calculer puis payer toutes tes cotisations, y compris l'IR si tu choisis le prélèvement libératoire.
Au niveau de la TVA, tu bénéficies du régime micro-fiscal donc tu ne peux ni en collecter, ni en déduire (comme un particulier en fait).

Sinon, ce que tu appelles un "don" n'en est pas un. Pour un don, il n'y a aucune contrepartie, et là tu offres bien une prestation de services.

Si tu veux te déclarer en association, déjà il faut trouver au moins un collègue, et ne pas avoir de but lucratif : tu as le droit de récolter de l'argent, mais cet argent doit être réinvesti dans l'association.
 

fefed22

Nouveau WRInaute
merci beaucoup pour cette réponse
ok pour le nom de l'entreprise je savais pas ...

pour continuer sur l'autoentreprise
Les cotisations représente combien par rapport à ce que l'on gagne
Exemple mois de novembre 1 000 euro entrant dans la caisse (ça serait top ...)
Combien me restera t'il ?
et surtout sur le long terme est ce que le régime particulier de l'autoentreprise va évoluer (genre pas de cotisation la première année mais la 2ème oui...)

autre question qu'est ce que l'IR (impôt sur le revenu ? :D )
 

ap34df

WRInaute occasionnel
miss pronostic a dit:
Ton but est lucratif (même si le client donne ce qu'il souhaite) donc il te faut monter une entreprise.
Faux.
Un asso (a but non lucratif) peut très bien avoir un fonctionnement à but lucratif.
Comme n'importe quelle entreprise elle peut avoir des salarié.

La seul différence est que les excédent financier ne peuvent être redistribué entre les membres de l'asso.
 

Ceram

WRInaute discret
Attention, une association à but lucratif est soumis à l'impôt comme toute entreprise à but lucratif (impôt sur les sociétés).

Le statut d'AE répond bien à ton projet de créer une activité secondaire.
 

Ceram

WRInaute discret
Es-tu certain de cette affirmation ? De mon côté, j'affirme qu'une association qui réalise des activités commerciales imposables à l'IS est parfaitement légale.
 

ap34df

WRInaute occasionnel
J'ai pas dis le contraire...

Une asso a le droit de gagner de 'argent et donc de payer des impôts, mais en aucun cas elle n'a le droit de reverser à ses membres/employés les dividende de fin d'année, donc... elle n'a pas de but lucratif. ;-)
 

HawkEye

WRInaute accro
NB: tu risques de devoir acheter du matériel (ne fût-ce que pour réparer les machines défectueuses), des logiciels, de l'équipement, tu vas avoir une consommation électrique, tu vas éventuellement faire de la publicité, tu vas dédier une surface (même réduite) à cette activité: assure-toi que ton choix te permette de déduire correctement les frais et charges inhérent à ton activité.

Ce n'est parce que c'est "petit" que ça doit être "brouillon" ;)
 

ap34df

WRInaute occasionnel
Ceram a dit:
Je n'avais pas compris qu'on jouait sur les mots...
Non, on répond juste à la question...

Je résume le fil de discussion...

- Je fais quoi une asso ?
- Non une asso ne peut pas gagner d'argent.
- Si une asso le peut.
- Donc faut une asso à but lucratif ?
- Non, une asso est toujours à but non lucratif.

où vois-tu que l'on joue sur les mots ?
 

Ceram

WRInaute discret
"De mon côté, j'affirme qu'une association qui réalise des activités commerciales imposables à l'IS est parfaitement légale."

Et cette association peut évidemment verser des salaires.

Plus intéressant, les charges sont déductibles dans une association soumise à l'IS (amortissements des immobilisations inclus), mais en cas de cessation d'activité, les membres de l'association ne pourront pas récupérer ces immobilisations; elles devront faire l'objet d'un don à une autre association...

Le statut d'AE est vraiment plus adapté pour développer ce type d'activité, quitte à dépasser les plafonds de chiffre d'affaires et devenir TNS (travailleur non salarié), en optant pour l'EIRL par exemple si l'on veut protéger son patrimoine.
 

Discussions similaires

Haut