Vous êtes ici : Dossiers référencement > Google Search

Membre WebRankInfo ?

S'inscrire Aide

Google Pingouin 2.0 sera une grosse mise à jour de l'algo !

Par , vendredi 5 octobre 2012

Au cours de la conférence SES San Francisco, Matt Cutts a averti que la prochaine version de Pingouin serait "BIG"...

L'algorithme Google Pingouin contre le spamdexing

Google Penguin, l'update contre le spamdexing...

En résumé, pendant cette conférence les nombreux référenceurs présents ont posé des questions à Matt Cutts au sujet de l'algo Pingouin (Google Penguin de son vrai nom). Ils sont (nous sommes en réalité) impatients à voir arriver la prochaine mise à jour, afin de sortir les sites pénalisés de leur pénalité. Même si peu de sites pourraient en réalité s'en sortir, il est vrai qu'il faut attendre chaque mise à jour pour voir les effets de notre travail de SEO.

Depuis sa sortie le 25 avril (Pingouin 1.0), il n'y a eu en effet qu'une seule mise à jour : c'était Pingouin 1.1 le 26 mai.

Matt Cutts leur a répondu :

you don’t want the next Penguin update

Ce qui signifie en gros "vous ne devriez pas demander quand sera la prochaine mise à jour".

Il a aussi qualifié de  "jarring and julting" les prochaines mises à jour algorithmiques de Google. Je ne sais pas traduire ces termes, mais en lisant Barry je me dis que les SEO et webmarketers vont encore plus détester Google qu'avant...

Toujours selon Matt Cutts, "les ingénieurs ont travaillé dur" sur le prochain update Pingouin. On verra si ça contente la majorité mais mon petit doigt me dit que pas mal de SEO vont plutôt être déçus.

Edit du 17/08/2012

Suite au billet de Barry, les SEO ont évidemment réagi fortement. Matt Cutts est venu répondre dans les commentaires pour tenter de rassurer.

Cutts Penguin

En gros, il explique qu'il a voulu dire que pour chaque nouveau filtre important de l'algo Google, les premières mises à jour sont des grosses mises à jour, que son équipe prend du temps pour les préparer, qu'elles incluent généralement de nouveaux critères (signals) et que seulement plus tard Google parvient à un rythme régulier d'une mise à jour mensuelle (environ), résultant simplement d'un recalcul avec les nouvelles données. C'est ce qui s'était passé pour Panda en 2011 et c'est ce qu'il faut prévoir pour Pingouin en 2012.

Mais je trouve qu'il ne répond pas à la question : pourquoi adopter une attitude aussi brutale avec le monde SEO ? Pourquoi chercher ainsi la confrontation alors que la communication du service antispam ou search quality devrait être de rassurer ceux qui font un travail de qualité ?

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Edit du 05/10/2012

On ne sait pas exactement ce que Matt Cutts entendait pas "Pingouin 2.0" mais voici les 3 dates officielles actuellement connues :

Edit du 11/10/2013

Depuis, 2 autres versions sont sorties, dont la fameuse 2.0 annoncée par Matt Cutts :

Autres ressources pour vous aider à vaincre le pingouin :-)

A propos de l'auteur : Olivier Duffez Olivier Duffez sur Google+ Olivier Duffez sur Twitter Olivier Duffez sur Facebook Olivier Duffez sur Pinterest Olivier Duffez sur LinkedIn

Consultant en référencement, Olivier Duffez a travaillé pour les plus grands sites (Doctissimo, FNAC, RueDuCommerce...). Il édite le site WebRankInfo qu'il a créé en 2002, devenu la + grande communauté francophone sur le référencement (270.000 membres, 1,4 million de posts). Il a également créé la société Ranking Metrics, leader des formations emarketing en France (SEO, AdWords, Analytics, réseaux sociaux).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous aimez WebRankInfo ? Suivez-nous !

Si vous souhaitez publier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation de WebRankInfo.

114 commentaires

  1. Denis a dit le

    Oui, Google Panda devait tuer le duplicate content et les agrégateurs de contenus. Ils sont toujours là.

    Google devait mettre en avant les sites de qualité et les 1ères SERP sont bardés de liens vers des forums ! Google devait être neutre. Il ne l'a jamais été.

    Bref, Google a besoin qu'on parle de lui et c'est ce que nous faisons.

  2. oweb_bilou a dit le

    Une annonce pleine d'emphase et d'enthousiasme ... Je crois que "jarring & julting" veut dire frapper fort (jarring[ly]) et assommer violemment(julting me fait penser au mot "jolt" utilisé en boxe :)

    Je pense du coup qu'il s'agit encore de phrases voulant pousser les gens à une crise parano, les lançant dans une modification de leur habitude, et que ces signaux soient perçus par google, pour déterminer qui a quelque chose à se reprocher ... Mais ce n'est qu'un avis;

    Je ne comprend pas la diabolisation dans le discours de MC, menaçant tous les SEO avec cette épée de damoclès... si ce n'est pour valider mon hypothèse.

  3. JB a dit le

    On va encore bien galérer je sens oui, ça serait mise à jour mondiale ?

  4. Avis Site a dit le

    Vraiment hâte que la mise à jour sorte.

    Impossible de remonter depuis le mois d'avril, j'espère que cette mise à jour sera la "solution" à mes soucis de positionnement.

    Et sincèrement quand je regarde les listes de résultats sur certaines expressions ça fait quand même pitié !

  5. Jérémy a dit le

    Après la claque que le manchot v1 à mis à certains sites, je me demande à quoi va ressembler la suite... A titre personnel je n'ai pas vraiment "hâte" de voir ce que ça peut donner...

  6. Manu a dit le

    A en voir les commentaires sur http://www.seroundtable.com/google-penguin-warning-15577.html ça gueule grave !

    meta name="googlebot" content="noindex" ça reviendra au même il n'y aura que des liens sponsorisés ou des sites à Google bientôt.

  7. Jean-marc a dit le

    Si je comprends bien, Google veut faire la loi sur notre vie. Il s'octroie le droit de vie ou de mort de nos entreprises. Inquiétant.

  8. m2ok a dit le

    Ce que j'en pense ?

    En réalité j'en ai marre de stresser à l'annonce sortie d'un nouvel algo et toutes les mises en gardes qui vont avec.

    J'en ai marre de devoir passer presque plus de temps à faire du seo qu'à publier du contenu.

    Bref, c'est toujours la même chanson.

    En attendant Google Pingouin 3...

  9. Aquaportail a dit le

    "jarring and jolting" = "ébranler et secouer" (secousse violente) et "you don't want the next Penguin update" = "vous ne voulez pas de la prochaine mise à jour", c'est à dire qu'on souhaiterait bien plus ne jamais voir cette mise à jour, même dans nos pires cauchemars.

    Ca risque bien d'être tonitruant...

  10. Lindy a dit le

    Moi j'ai peur d'une pénalisation de toute tentative de référencement, aussi "white-hat" soit-elle. Je m'inquiète vraiment pour ce métier et la carrière d'un tas de personnes, dont la mienne. T'as beau passer énormément de temps à bosser sur ton site pour le rendre intéressant, respecter au mieux les consignes, tu sais pas ce qui se passera demain. A chaque mise à jour, tout ce que t'as fait ça sera peut-être même plus visible.

    Donc non, même si je pense pas vraiment faire de "black-hat", I "don’t want the next Penguin update".

  11. Alexandre a dit le

    Hello, encore une mise à jour Google Pingouin qui va faire couler beaucoup d'encres ...

    Est que nous avons une date approximative ?

    Alexandre

  12. olivier luminais a dit le

    à des SERP encore moins pertinente que maintenant, et à plus forte raison sur des requêtes à mots clé à connotation commercial comme plombier; serrurerie ou dépannage et informatique.

  13. Stéphane a dit le

    Hello,

    je pense que "jarring and julting" veut dire que ça va secouer. Un gros ménage annoncé dans les SERPs ?

  14. boboash a dit le

    Bonjour, moi j'en pense qu'encore une fois on ne sait pas vraiment ce google fait dans leur algo on peut seulement l'imaginer ou le tester (donc attendre). Par contre au lieu d'ajouter quelques nouveautés à 2 balles dans les outils pour webmaster ils devraient plutôt nous créer un outil qui permette de voir les pages à contenu dupliqué, de savoir par rapport à quel site ils se base et pourquoi. Il pourrait aussi nous faire un schéma des backlinks avec les bons et les moins bon, nous dire pourquoi il se permet de changer nos balises title alors qu'on lui à rien demandé (Mr pense qu'elle sont meilleur... moi je pense pas) etc.... j'en est plein des comme ça , si tu veux m'appeler Mat j'ai du boulot pour toi !

  15. ThePooh a dit le

    Google n'est pas du genre à faire du gros teasing sur ses mises à jours. Au contraire ils sont plus du genre à dire "vous inquiétez pas si votre site est bien fait ça ne sera pas si grave que ça"

    Là clairement ils te disent qu'on va prendre cher...

  16. Guillaume a dit le

    Je ne sais pas ce que google peut modifier de plus.
    Pour ma part, je me languis de voir ce que ça va donner...
    Avez-vous des idées pour la date de sortie ?

  17. Olivier Duffez a dit le

    @Jean-Marc : il choisit les règles qu'il applique à son système. C'est à chacun de ne pas se rendre dépendant d'un seul acteur (Google). Le problème est que c'est parfois quasi impossible.

  18. Dambiro a dit le

    Après panda, pinguin et une autre version de l'algorithme.
    J'ai fait trois périodes de référencement en moins d'un an et toujours l'impression de devoir recommencer ou d'avoir passé des centaines d'heures pour rien.
    Quand je vois certains résultat en page 1 , de certains concurrents, je me demande vraiment de l'efficacité de l'algorithme, site avec peu de contenu, template très vieillot.
    L'année prochaine ce sera quel animal ?le hibou, l'aigle, le serpent...

    sinon jarring and julting signifie qu'il va il y avoir des secousses, du nettoyage.Accrochez-vous!

  19. lionel a dit le

    Bonjour Olivier,

    Je demande quand même sur quels critères la prochaine version de Pingouin va s'acharner. Je redoute juste les dégâts collatéraux sinon pour le reste...

    amicalement

  20. manubu a dit le

    Pensez-vous que cela a un lien avec les messages envoyés par google il y a 2 semaines ?

  21. Deleter23 a dit le

    Perso j'ai perdu presque 75% de revenus depuis pingouin donc la nouvelle mise à jour je l'attends avec impatience. Au moins si je perds tout je me réoriente et on n'en parle plus :-)

    Pour l’état des serps en ce moment c'est vraiment du n'importe quoi. J'ai vu des sites qui squattent 5 ou 6 pages de résultats avec les pages internes. Et puis toujours des vieux sites sans contenu qui sont en place...

  22. Tony a dit le

    Lorsque Google avait lancé Google Panda, ça avait touché environ 12% des requêtes anglophone à l'époque. Et il ne me semble pas que Matt Cutts avait annoncé à l'époque que ça allait être "BIG". Ça annonce un gros changement en perspective. On ne pourra pas dire qu'on n'avait pas été prévenu.

  23. Nico a dit le

    On fait des paris :P

    perso je pense que ca va être une histoire de 3% d'impacté... Dans tous les cas qui vivra verra. Enfin, si c'est fait proprement pas de raison de paniquer bien qu'au fond de moi la panique me gagne...

  24. pierre a dit le

    Comme certains commentaires à cet article, je constate aussi du "n'importe quoi" dans les résultats de google depuis quelques temps. Quelle pertinence dans la 1ere page ? Suis très très étonné des résultats affichés.

  25. Yannick a dit le

    La clé du problème réside dans la conception du site elle-même.
    D'après ce que j'ai pu constater sur différents sites depuis Panda, si la construction de base est saine (hiérarchisation des balises, pas d'utilisation de liens en surnombre, chargement rapide des pages...), l'impact de Panda/Penguin est faible voire positif !

    Si toutes les agences web savaient construire des sites web correctement, il serait presque inutile de faire appel à des sociétés de SEO qui ne voient que par "ce qui marche en ce moment" sans se soucier des évolutions en préparation. Beaucoup de sociétés perdent de l'argent sur internet à cause des milliers et parfois (souvent ?) millions d'euros lâchés en SEO.

  26. à la campagne a dit le

    J'ai ma petite idée sur ce qui serait le pire de tout avec cette maj Penguin : jusqu'à présent les 301 permettaient de limiter les dégâts...

  27. Harald a dit le

    « Et vous, qu'en pensez-vous ? »
    Que tous les référenceurs vont se retrouver au chômage et que le Web s'en portera beaucoup mieux.

  28. Olivier Duffez a dit le

    @campagne : non c'est une fausse solution, elle marche tant qu'il n'y a pas eu d'update justement

  29. Olivier Duffez a dit le

    @Harald : la fameuse fin du SEO... Seuls les mauvais SEO qui ne s'adaptent pas en permanence (ou qui prennent trop de risques) disparaissent

  30. Turo a dit le

    @Olivier Duffez : juste un petit mot sur la traduction de "Penguin" qui ne veut pas dire "Pingouin" mais "Manchot"

    "Pingouin" en anglais = "Auk"

    Best regards

  31. Olivier Duffez a dit le

    Oui Turo je sais, mais malheureusement la plupart des Français emploient le mauvais terme Pingouin, donc pour me faire comprendre du plus grand monde je fais la même "erreur"...

  32. Harald a dit le

    @ olivier

    il y aurait donc de bons et de mauvais référenceurs ?

    Comme dans le sketch sur les chasseurs des Inconnus, ce sont tous les mêmes : leur seul objectif est de placer leurs liens au plus haut dans les SERP avec un tiroir caisse à la place du cerveau (non pas qu’ils soient cons).
    Ils ne rendent aucun service (pire encore ils grugent leurs clients sur des résultats qui ne sont pas entre leurs mains) et, pire encore, ils polluent et coûtent très chers au Web.

    Quand je recherche des informations sur le LIN, je veux trouver des sites qui m’informent et pas trouver des vendeurs de chaussettes qui me cassent les bonbons à figurer dans les pages de résultats. Je suis assez grand pour taper ACHETER CHEMISE EN LIN, non ?
    C’est ça votre pollution.

    De toutes les façons c’est mort pour vous. C’est fini de chez fini.

    Pour l’e-commerce, Google sera L’INTERMÉDIAIRE. C’est lui qui choisira la boutique depuis les données sémantiques qu’elles lui enverront et quand tu taperas ACHETER CHEMISE EN LIN tu seras au bon endroit.

    Dans les réseaux sociaux (comme je m’essayai à te le faire comprendre dans un commentaire sur un article – très drôle – que tu avais pondu sur Twitter et le référencement naturel), c’est pareil : vous n’aurez aucun contrôle à cet endroit.
    Ce sont les utilisateurs qui y font la Loi, pas les référenceurs.

    Mais, bon… il faut faire tourner la boutique n’est-ce pas ? Vendre à tout prix, même en racontant n’importe quoi.

    Je ne dis pas que tu trompes tes clients, non… juste que tu te trompes.

  33. Patrice a dit le

    Je vais vous dévoiler le nouvel algo de penguin 2.0 :)

    if seo then degage site because we want you to buy adwords.

    Voila tout est dit :)
    pat.

  34. Winsiders a dit le

    Il y a une limite mécanique à la chasse au SEO : la pertinence du résultat. Au fur et à mesure les SEO s'affuttent, certains disparaissent mais les autres survivent.

    Désolé de la métaphore, mais si Google nous prend comme un "virus", à chaque update il fait des morts mais aussi fabriquent des souches résistantes... et quand on augmente à chaque fois la dose du traitement à la fin il devient nocif, et on finit par devoir se couper le bras.

  35. RVIP a dit le

    Il faut avouer que Google (j'imagine de manière volontaire) investisse énormément sur la communication de la peur.... Et les premières victimes de ce type de communication sont bien entendu les SEO. En tout cas, je plains la prochaine génération de SEO, cela ne donne pas envie du tout ;).

  36. Turo a dit le

    On soigne donc l'erreur par l'erreur..pourquoi pas !

  37. tracteurs a dit le

    Bin en voilà une nouvelle réjouissante :/
    Ceux qui étaient passés entre les mailles du filet la première fois et qui se disaient "ouf, c'est bon!" doivent commencer à transpirer. Si ce que dit Cutts est vrai, ça va faire mal et tout le monde risque d'avoir mal.

  38. Olivier Duffez a dit le

    ok Harald, je vois qu'il est inutile de discuter puisque tu es le seul à avoir raison ;-)

  39. LaurentB a dit le

    @Turo : y a anglais UK et anglais US. Aux USA, on dit bien "penguin", plutôt que "auk":

  40. code promo suisse a dit le

    Il devient de plus en plus difficile d'adopter une ligne directrice que l'on maintient dans le temps pour le référencement en général. Et ceci de plus en plus avec les mises à jour des algorithme de nos chers Search Engine. Bientôt, il n'y aura plus que Google Adwords pour le SEO... ;)

  41. Gripsous a dit le

    Le bon et le mauvais SEO. Bon alors le bon SEO, il référence tu vois, il référence bien. La mauvais SEO lui il référence mais il référence mal :-p

    Non mais je pense pas que Google vise les sites propres avec ce genre d'update. Ils visent clairement les Black et Grey Hats. Bon alors des fois y a des dommages collatéraux et c'est surtout ça qui fait peur. Un mec qui a 50 BL provenant de 4 annuaires et 4 blogs ne va pas se faire déboiter. C'est celui qui à mis en place une vraie industrialisation de ses BLs (from des blogs, annuaires tout pourris) qui va en prendre pour son grade. Il me semble.

  42. boboash a dit le

    Faut pas être aussi pessimiste. Si vous n'employez pas de technique frauduleuse google n'en fera rien. Tu m'étonne qu'il va mettre au fond du panier tous les petits malins qui font leurs propres backlinks et tant mieux, ça va faire du ménage.
    De plus on est la première génération internet donc c'est normal d'avoir des remaniement d'algo car google n'est qu'un humain il n'a pas pu pensé à toutes les ruses des webmasters pour contrer son algo. Je suis pas pour google mais je comprends leurs changements. D'ailleurs vive la concurrence ! J'attends avec impatience ceux qui vont essayer de les contrer et de les faire tomber.

  43. boboash a dit le

    Pour info : il reste encore des mauvaises techniques de référencement qui fonctionnent pour le moment. Je me suis aperçu que de plus en plus de sites font des sous domaines qui ne sont pas justifiés (1 page par sous domaine) et pour l'instant il sont très bien placés mais je ne donne pas cher de leur peau dans l'avenir. J'ai aussi remarqué que des petits malins ajoutent dans google adresses autant d'adresses qu'il y a de villes en france alors qu'il n'ont pas de pied à terre dans ces villes mais il ressortent très bien en référencement (pour le moment) grâce au bloc "google adresses" qui pour ma part n'a rien à faire sur la première page de résultats de google. Pour cela aussi un jour la claque de google va leur faire mal. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas essayer de la mettre à l'envers à google car vous le payerez un jour. Au passage un ti big up à l'équipe de Webrankinfo, merci pour vos articles et le reste !

  44. port23 a dit le

    Et le Negative SEO dans tout ça?

  45. Abdou a dit le

    Tout ça c'est bien dit, mais que va apporter de plus cette nouvelle MAJ ? qu'elle est la cible cette fois ci ? les gros sites en réseau ou comme d'habitude nous autres pauvres petits webmasters ....

  46. Mathieu a dit le

    Ce qui me dérange dans les dernières mises à jour de Google (Panda et Penguin), c'est que les langues se délient et finalement personne ne trouve de solutions réelles aux problèmes...

    J'étais passé entre les gouttes concernant Panda donc je ne me plains pas trop des résultats mais j'ai pris le Penguin de plein fouet sur un seul site, sachant que j'applique les mêmes techniques sur de nombreux sites web... Je m'efforce de faire du référencement propre sans triche, sans CP, avec du contenu et bien sûr un netlinking suffisant (je ne course pas les backlinks...). Malgré cela, mon site principal a chuté fortement et ne s'en remet pas depuis l'ère Penguin.

    J'ai beau me détacher de ce qui se dit en général en testant mes propres techniques, je suis l'actu et rien de ce que je lis ne me rassure. Finalement, ce ne sont pas les interventions de Matt Cutts qui m'inquiètent, mais celles des internautes car tout le monde se vante de faire de la SEO "clean" mais j'ai le sentiment que les effets collatéraux sont beaucoup plus étendus qu'on ne le pense. Je fais de mon mieux pour être respectueux des règles (bien que le référencement soit une forme de "triche" en soi, ou plutôt un abus de critères) et je suis pénalisé. Rien n'y fait, j'ai retiré des backlinks, j'ai changé les ancres, j'ai même changé des noms de pages et réécrit complètement des contenus, j'ai modifié la structure d'un menu principal dans certaines pages touchées, etc. Tout ça pour... rien ! Merci Penguin ! :D

  47. etix a dit le

    Espérons que le pingouin 2 ne sera pas trop dure avec nos sites. Des grosse mise à jour ça veut tout dire.

  48. Nicolas a dit le

    boboash >> je suis d'accord avec toi sauf que certaines personnes vivent des failles "temporaires" de Google.
    C'est une stratégie qui se vaut. Il y aura d'après moi toujours des failles et c'est aussi de ça que vivent certains SEO et propriétaires de sites web.
    L'inconvénient c'est que lorsque l'on fait ça on ne sait pas combien de temps ca va fonctionner. Après il faut s'adapter et prévoir des éventuelles pénalités (avoir d'autres sites, d'autres sources de revenues, etc ...)

    Après si on est toujours clean c'est plus compliqué d'être bien positionné rapidement mais c'est une stratégie à long terme.

    La stratégie employée dépend des objectifs (temporels) par rapport aux risques qu'on est prêt à prendre.

    Ce qui me désole un peu c'est d'entendre des personnes dire que Google les a "tué" alors qu'ils ont profité de failles pendant XX années. Tant mieux pour ceux qui ont profité je dis même que c'est bien joué. Mais qu'on fait ça il faut être conscient que ca ne durera pas éternellement et les risques liés (déclassement temporaire = baisse du CA du site pendant XX semaines ou mois). Connaitre les risques et les minimiser si possible c'est quasiment indispensable si on veut durer...

    De plus si Google n'avait pas le monopole les SEO auraient travailler leur référencement pour plusieurs moteurs qui n'ont pas le même algo. Pas dit que ce soit mieux et plus rentable. Ca multiplie le travail (recherche sur le fonctionnement de chaque algo, adapter son site aux différents algos, ...).

  49. dakarseo a dit le

    A dire vrai, Google a fini avec les fermes de contenus. Son actuel combat s'adresse aux SEO. Même si les référenceurs respectaient à la règle ses consignes, il (GG) trouvera d'autres prétextes pour bien les boxer. Et le tout, pour favoriser son GG Adwords. Qui peut me dire pourquoi MC a autant de haine dans son discours : "jarring and jolting"?

  50. joey a dit le

    je suis en partie d'accord avec Harald.
    le SEO c'est bien, en abuser ça craint. En clair, le taf des SEO devrait d'être de conseiller les boites à éviter les erreurs qui peuvent pénaliser leur référencement et à leur apprendre à utiliser le web de manière "clean" pour se faire connaitre.

    dès que le taf revient à jouer avec l'algorithme de Google pour faire remonter un site moins pertinent au-dessus des autres sur une requête, c'est purement et simplement du pourrissement de Google. Oui il y a des gens qui veulent passer devant en payant. Oui c'est compliqué de trouver comment duper l'algorithme de Google et ça demande beaucoup d'effort. Mais ça n'est ni souhaitable pour Google, ni pour ses utilisateurs.

    Et oui, cent fois oui pour passer en tête de liste il faut payer des Adwords. C'est ça le business model de Google et ce qu'il devrait être idéalement : un moteur de recherche clean qui gagne son fric en pourrissant quelques-uns de ses premiers résultats avec des liens payés. C'est clair et net.
    Tous ceux qui font du SEO avec des règles compliquées allant au-delà des consignes pour les webmasters sont des sortes de clandestins qui veulent se faire du fric en profitant du succès de Google... et ils ne devraient même pas exister.
    "Oui mais il le faut bien puisque les autres le font" n'est pas une raison valable. Mais Google doit clairement répondre en blindant son algorithme pour éviter que les SEO aient le moindre impact.

    Le SEO, dans ces conditions, ne devrait pas être trop orienté sur les résultats naturels : un "simple" checkup devrait suffire (tant que Google n'est pas capable d'explorer les sites de manière assez fine).
    Pour le reste, à la limite ça devrait consister à conseiller les achats de mots-clé sur Adwords (et autres) !

    Bref, le SEO devrait uniquement corriger des erreurs et non chercher des "optimisations". Il peut aussi s'engager dans la voie du marketing mais ne plus considérer les résultats de Google comme une zone à occuper de manière indue.

  51. Olivier Duffez a dit le

    @joey : tu penses vraiment que tous tes souhaits pour le SEO ("le SEO devrait...") sont compatibles avec la réalité ?

  52. Pierrick a dit le

    Google doit absolument faire rentrer des sous dans ses caisses, ses effectifs ont doublé pour un chiffre d'affaire qui est resté idéntique, donc bénéfices qui s'éffondrent, d'ailleurs la semaine dernière google a licencié 4000 personnes de sa division motorola ( news qui est plutôt passée inaperçue)

    Donc il faut qu'ils vendent de l'adwords coute que coute pour redonner le sourire aux actionnaires...

    En tout cas moi depuis quelques semaines j'utilise bing.fr et je trouve les résulats bien plus pertinents que ceux de google ( et en plus le moteur de recherche est largement plus rapide )

  53. joey a dit le

    @Olivier Duffez : non mais c'est le but que Google doit toujours poursuivre pour rester un bon moteur.
    qu'est-ce qu'ils devraient faire, laisser tomber en se disant que c'est perdu d'avance ?
    on en serait encore aux répétitions à foison des mots-clé, aux bourrage de faux liens en bas de page, ou au spam des forums et commentaires de blogs. il faut que Google apporte des réponses à ces phénomènes pour qu'ils ne prennent pas une ampleur démesurée et pourrissent le web.
    il faut aussi que Google sanctionne durement pour faire réfléchir à deux fois avant de penser qu'exploiter une faiblesse (temporaire) de l'algorithme sera de toute façon bénéfique car facilement réversible lorsqu'elle sera corrigée.

  54. BT Web Création a dit le

    Bien sur qu'1 des objectifs poursuivis par Google est de pousser les propriétaires de sites à passer à la caisse Adwords.
    Franchement, pourquoi laisserait-il toute cette manne financière aux seules mains des SEO?
    Vous pouvez aussi faire comme Pierrick, si tout le monde s'y met, GG n'aura plus la même position, mais bon, ne rêvons pas trop car nous vivons dans 1 monde de moutons!
    Non, ce n'est absolument pas la fin du SEO, au contraire plus Google changera et compliquera les choses et plus les propriétaires de sites web auront besoin de professionnels du SEO.
    Le problème est surtout qu'il ouvre chaque jour 1 peu plus la porte aux margoulins qui pourrissent le référencement et arnaquent leurs clients.
    Concernant la pertinence des résultats de recherche, selon les catégories, ce n'est pas d'aujourd'hui qu'ils sont plus qu'alléatoires. Certaines expressions sont trustées par des pseudos annuaires qui n'apportent rien, ni à l'internaute, ni au propriétaire de site!
    Pour ce qui est des sites avec peu de contenu, il s'agit souvent de sites très anciens qui bénéficient donc de l'antériorité et je pense qu'à 1 moment ou 1 autre ils dégagerons.
    Pour finir, je pense que l'enseignement à garder de tout cela est qu'il faut avant tout faire du qualitatif et non du quantitatif et comme il a été précisé plus haut (j'ai la flemme de remonter les commentaires pour citer le nom, dsl) il faut surtout agir pour le long terme et savoir être patient!

  55. Olivier a dit le

    Je me réjouis de voir la prochaine mise à jour... En se basant sur le contenu, le texte et tentant d'améliorer l’expérience des utilisateurs, j'espère être encore mieux placé

  56. Annuaire a dit le

    Encore un ènième mise à jour... Y a t-il une corrélation entre les PR des pages web et les mises à jour de l'algorithme de GG ?... car le 18 août, tous les PR d'un de mes sites, sont passés de Rien à 3 ou 4... coïncidence ?

  57. Yoav1987 a dit le

    @Annuaire: Je pensais que le Pagerank n'avait plus aucune importance ? Tu t'en sers comme indicateur seulement ?

  58. BT Web Création a dit le

    @Annuaire
    Tiens c'est marrant, car plusieurs des sites que je gère sont également passés de 0 à 1 ou 2, mais pour ma part je pense aussi et surtout que je récolte les fruits de ma stratégie basée sur la qualité et le long terme.
    L'avenir me le confirmera ou pas, mais de tous les sites que je gère, ce sont bien les plus anciens, avec le plus de contenu, antériorité du nom de domaine, ...etc... qui ont eu le droit à cette progression.

  59. André a dit le

    Je trouve curieuse cette question de l'auteur de l'article : "Mais je trouve qu'il ne répond pas à la question : pourquoi adopter une attitude aussi brutale avec le monde SEO ?"
    Parce que les "référenceurs" manipulent son index non ?
    Je crois bien qu'à l'origine Google a développé un moteur de recherche pour extraire du Web des informations utiles à ses utilisateurs et y fait figurer les publicités de ses annonceurs pour rentabiliser son service. Le succès en a fait la 1ère régie publicitaire du monde.

    Là-dessus des petits malins en ont profité (avec des techniques plus ou moins honnêtes) pour faire figurer leurs propres pubs (CAD leurs pages Web ou celles de leurs clients dans le cas des référenceurs) et l'auteur n'arrive pas à comprendre que Google veut les virer ?

    Peut-être est-ce de l'humour ? sinon c'est grave de ne pas comprendre qu'une société comme Google veuille rester maîtresse chez elle.

  60. Yannick a dit le

    Je ne pense pas que le but de Google avec ses mises à jour soit uniquement de faire de l'argent mais bien d'avoir des résultats de recherche de plus en plus pertinents.
    Il y a quelques mois encore lorsqu'on cherchait "britney spears" sur un moteur de recherche, les premiers résultats étaient des sites pornos. Alors une gamine de 12 ans qui tombe sur ce genre de site innocemment en cherchant des infos sur la chanteuse, personnellement je ne trouve pas cela normal. Avec les maj des algos de Google ces pratiques sont bannies et on ne peut que s'en réjouir.

    Rien n'oblige à acheter de l'Adwords. Il faut juste savoir bien choisir ses partenaires Web et SEO, il y a de plus en plus de mauvais référenceurs mais avec un bon baratin commercial. Le côté technique du métier rend difficile de savoir ce que vaut le partenaire quand on n'est pas du tout du métier.

  61. Olivier Duffez a dit le

    @André : c'est la différence entre le fond et la forme. Ce qui m'étonne, c'est la mauvaise stratégie de comm' de Matt Cutts, qui diabolise bien trop les référenceurs et webmarketers. D'ailleurs on voit que depuis la sortie du billet de SearchEngineRoundtable, il a cherché à arrondir les angles.

  62. André a dit le

    Bah ! c'est le signe que la fin du jeu est sifflée.
    Il s'est certainnement retenu longtemps d'envoyer paître cette population de sangsues alors il se lache.

    De toute façon la page du moteur de recherche telle que nous l'avons connu est en train d'être tournée maintenant : il n'y aura bientôt plus de spam dans son index et la profession de référenceur ne sera plus qu'un mauvais souvenir pour les sites qui font tous leurs efforts pour informer loyalement leurs cibles de lecteurs de leur existence.

    Comme l'usage des moteurs recherche se fera dans des écosystèmes filtrés par des stratégies économiques à l'échelle du Web et imperméables aux parasites, Google nettoie pour rendre son futur index présentable aux futurs annonceurs qui sont lassés d'être mis en concurrence par des guignols qui ne respectent pas les règles.

  63. Julien Muller a dit le

    Hello,

    je ne suis pas tout à fait d'accord avec le dernier commentaire disant que la profession de référenceur allait disparaître.

    Google a toujours été l'acteur numéro 1 de la profession de Référenceur, et cela continue. C'est vrai que ça va être de plus en plus difficile de pouvoir référencer une page dans de bonnes conditions mais ça voudrait dire aussi que notre travail sera plus pointilleux et que moins de personne pourra se dire "référenceur".

    Je ne pense pas me tromper en disant que si Google n'avait pas existé, les référenceurs ne seraient pas là, donc à nous de nous adapter.

    ça me fait autant raler de voir que ce sont eux qui mènent la danse mais c'est là le bon coté des choses, le métier de référenceur est en constante évolution.

  64. André a dit le

    Lol

  65. Winsiders a dit le

    Les commentaires haineux de quelques uns montrent une méconnaissance profonde de la profession dans son ensemble. Ce qui est bien souvent le cas de la part des "extrémistes" quel que soit le domaine, de l'un et l'autre bord d'ailleurs.

    Le conseil SEO ce n'est pas comment "faire en sorte de carotter" l'algorithme. Oui ça peut l'être pour certains. Non ça ne l'est pas pour tous.

    Encourager un client à avoir une structure propre, augmenter le contenu du site, accélérer le chargement des pages, améliorer le rédactionnel, favoriser les vidéos / images avec description alternatives... qui aura le culot de me dire que ça parasite le web?

    Non les amis, ça l'améliore et pourtant ça s'appelle aussi du SEO. Il faut arrêter avec les visions manichéennes, ça n'a jamais fait du bien au monde. En outre de quel droit affirmer qu'un site "client seo" est par définition moins pertinent qu'un autr non seo ?

    Bref, arrêtez de croire qu'il n'y a qu'une seule façon de faire du SEO et surtout qu'elle est forcément nuisible. Certains référenceurs doivent balayer devant leur porte, certains commentateurs aussi.

  66. Stephane a dit le

    Quand on s'est moqué ou qu'on a insulté quelqu'un pendant des années il n'y a rien d'étonnant à cette réaction. Matt Cutts est un homme (sous son polo) comme les autres. Qu'il réagisse ainsi est somme toute une réaction très humaine.
    Maintenant que Google dit Pouce ! et veuille reprendre la main sur son Index c'était assez prévisible non ?
    Et les référenceurs devraient sortir de leurs bulles et considérer que 99,9 % de la population se fout du référencement. Ils veulent trouver ce qu'ils cherchent et pas tomber sur des dizaines, des centaines de pages inintéressantes, clonées, commerciales...

    A mon avis, le web est envahi par des rigolos qui googlisent leurs sites pour vendre leurs daubes ou leurs pubs. Si Google les jette tant mieux !

  67. BT Web Création a dit le

    @Winsiders: je partage ton analyse à 100%

    Comme toujours, les brebis galeuses portent préjudice à ceux qui sont honnêtes!

  68. Josef a dit le

    @Yoav1987

    Le pagerank reste l'élément de base de l'algorithme de Google, lequel d'ailleurs est breveté et consultable.

    Le pagerank ne vient en rien féliciter un quelconque respect des recommandations google, un contenu de qualité ou un respect des standards du web, ou au contraire punir de mauvaises pratiques.

    Le PR témoigne simplement du nombre et de la qualité des liens pointant vers une page (et non pas vers un domaine).

    Les mises à jour successives du moteur GG depuis plusieurs années ne sont que des filtres, de plus en plus complexes et rentrant en conflit les uns les autres, filtres qui tendent à corriger certaines failles offertes aux positionneurs, du fait précisément du fonctionnement même du moteur, basé principalement, sinon exclusivement, sur le PR.

    À la base et pour longtemps encore, le nombre et la qualité des liens vers une page reste fondamentalement l'élément prioritaire des serps google, lesquels sont ensuite manipulées par les filtres.

    Et pour preuve de l'importance absolue du PR, GG sort des résultats de ses serps une page "bannie" par simple manipulation artificielle de son PR, qui se retrouve avec un statut particulier.

    Quant à la "prime de fraîcheur" comme on peut le lire sur les forums seo... Elle n'existe pas. Cette pseudo prime est simplement l'absence de PR, et le positionnement de la page ne dépend alors, et pour un temps seulement, que de son contenu, vu qu'il n'existe alors aucun autre critère objectif de positionnement.

    Par la suite, l'absence de liens vers cette page (et donc: au pire un PR incalculable, au mieux non significatif) amènera cette page à baisser dans les serps, tandis qu'un volume trop importants de liens, et et pire, de mauvaise qualité, amènera aussi cette page à baisser dans les serps.

    En clair, voici les seuls curseurs dont dispose GG. D'abord les analyses sur le contenu même de la page, puis la durée allouée à cette page pour le calcul réel de son PR (disons donc, la prime), et enfin l'analyse du volume et de la nature de ses liens entrants.
    C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une page DC peut se retrouver avant la page originelle.

    Tout le reste n'est donc que littérature, car je le répète, les serps google ne sont uniquement qu'une liste de pages web triées sur leur PR, avec 1/ des pages nouvelles sans PR (le grain de sable dans l'algorithme) et 2/ des pages filtrées par les mises à jour successives (mises en avant des marques, de wikipedia, punition de certains contenus...).

    Assez de considérer GG et son équipe de dirigeants comme des demi dieux. GG n'est qu'un algorithme, certes puisssant et complexe, mais ce n'est qu'une machine.
    Aucun respect à avoir, aucun mythe à créer, aucune légende à offrir aux claviers des WM désespérés de monter de 2 position dans les serps, mais bloqués par des guidelines stupides.

    Yoav1987, il n'y a pas de bons ou de mauvais webmasters, il n'y a pas de note (PR) donnée à un site web du fait de son bon contenu ou de son profil white hat, il n'y a que des pages web avec un PR, des filtres, et un intérêt commercial des deux côtés.

  69. Olivier Duffez a dit le

    Merci josef, on va pouvoir arrêter de se prendre la tête : pour le SEO, seul compte le PR donc. Bonne nouvelle !

  70. Hugo a dit le

    Eu égard à l'évolution des méthodes de l'irrespectueux Google (déférent avec les fraudeurs mais sans considération aucune avec ceux qui travaillent correctement), je reposte ici un commentaire que m'avait inspiré il y a quelques mois un article faisant état de l'autosatisfaction de Google suite à la mise en place de son... Pingouin, qui porte vraiment bien son nom, enfin disons qu'il prend vraiment les utilisateurs et les webmasters pour des... pingouins.

    Mise à jour Pingouin de Google ? Un succès ?! En l’occurrence, celles et ceux qui sont réellement pris pour des pingouins, ce sont les utilisateurs du monde entier. Google ne poursuit qu'un objectif : ne pas éradiquer le spam et vendre ses AdWords aux utilisateurs respectueux des règles et la déontologie, le premier point servant le second. Hélas, il suffit, de connaître son sujet et d'être à l'écoute des exemples qui pullulent autour de soi pour s'en rendre compte.
    Nous observons ici et là des responsables de sites s’insurgeant, à juste titre, contre les effets dévastateurs des « mises à jour » de l’algorithme de Google : Panda, Pingouin et autres joyeusetés qui semblent ne rien résoudre et même aggraver la situation. Et de crier à l’incompétence de Google. Faux, archi-faux : il ne s’agit pas d’incompétence mais d’une volonté, délibérée, de ne pas optimiser les résultats.

    Pour avoir été directement confrontés à la politique éditoriale de Google après le lancement d'un site parfaitement positionné sur les quelques mots-clés capitaux ayant trait à la thématique même de ce site, nous pouvons facilement décrypter la mécanique Google.
    Tout semblait devoir perdurer pour peu que l'on enrichisse patiemment le site comme cela était fait depuis 1 ans, lorsque, sans doute à la suite des nombreuses versions de Panda qui ne sont destinées à faire croire au bon utilisateur lambda que Google travaille à notre bonheur, mais qui en réalité cachent des buts beaucoup plus sournois, le site parfaitement classé et observant les règles de référencement élémentaires, est relégué aux 4e, 5e, 6e pages sur des requêtes qui auparavant le positionnaient parfaitement, quand il ne disparaît pas purement et simplement.

    Mais là où l'on voit que Google se fiche ouvertement du monde, c'est lorsque 8 semaines plus tard, et sans démarche de notre part, nous recevons une offre généreuse de la part de Google : un bon de 75 euros pour se lancer dans le système AdWords... 8 semaines après le déclassement.

    De qui se moque-t-on ? Google bénéficie d'une véritable omerta depuis des années : peu de voix s'élèvent contre son hégémonie, et surtout contre sa soi-disant incapacité à régler les problèmes de spams. Le Google d'aujourd'hui ? L’Altavista de la pire époque. Sauf qu'on ne fera jamais croire à des utilisateurs possédant encore un cerveau que Google, avec les moyens colossaux dont il dispose, avec les ingénieurs les plus chevronnés qui en font la force, n'ait pas réussi depuis 10 ans à endiguer le spam et à contrer les spammeurs qui sont de surcroît parfaitement connus et sévissent depuis des lustres.
    La vérité, crue, évidente, manifeste, c'est que Google vit de ce système ; c’est que Google a créé ce système inique de toutes pièces afin de s’assurer une rentabilité commerciale confortable et pérenne. Google, après avoir totalement torpillé la concurrence, peut désormais imposer ses conditions, au détriment de toute morale.
    Comment se fait-il que sur nombre de requêtes, apparaissent en tête des sites sans contenu, non mis à jour depuis des mois voire des années, sans pertinence avec le sujet, ou polluant les résultats à l'aide de méthodes contrevenant totalement aux règles les plus élémentaires ? Pourquoi ? Parce que ces sites-là, à la différence d'autres plus honnêtes, ne paieront jamais pour un positionnement de qualité. Mais les sites honnêtes, qui peu à peu voient s'effriter leur classement, en désespoir de cause oui, ils paieront : la boucle est bouclée.

    Quant à voir des concurrents de Google émerger, on peut toujours rêver. Google, en bonne société hégémonique qu'elle est, a préparé le terrain et s'est assurée de tuer dans l'oeuf bon nombre d'initiatives pourtant prometteuses : qui se souvient encore de Kartoo, d'Exalead et de tant d'autres, dont on nous a dit qu'ils devaient être la prochaine génération de moteurs accomplis ? Vaste farce. Google tient le marché. Google oriente les résultats. Google fait du commerce. Rien d'autre.

  71. Josef a dit le

    @Olivier

    Désolé, mais vous déformez mes propos. Chacun défend sa crèmerie, je le comprends bien...

    Je dis simplement que le PR est loin d'être mort, et justement qu'il reste l'élément fondamental, au vu de l'algorithme GG, qui est librement consultable.

    Évidemment, plusieurs éléments greffés au fur et à mesure des mises à jour sont venus modifier les serps, mais basiquement, le fonctionnement en amont n'a pas beaucoup changé.

    Vous pouvez prétendre ce que vous voulez dans votre forum et vos sessions de formation: qu'il faut au mininum 200 mots, au max 800 par page, que le ratio de mots clefs dans le contenu doit tendre vers x%, que la hiérarchisation des h1..h4 p b i est importante, qu'une image ne saurait exister sans son alt ni son title, qu'un titre "mot clef" en tête du source html l'est tout autant, que le respect des standards du W3C permet de mieux se positionner, qu'un lien ne veut plus rien dire sans son rel, ou tout autre détail, vous oubliez simplement que oui, une page parfaite avec très peu de lien passera bien après une page pourrie propulsée avec un tas de bons liens.

    Je vous mets au défi de créer un nouveau site/forum sur un autre domaine, la rencontre, les voyages ou l'immobilier par exemple, c'est très peu concurrentiel... Un forum avec la même structure de pages que WRI, exactement le même forum, mais sans forcer les liens entrants, par simple référencement naturel, sans adwords, sans article bidons fourrés de mots clefs ni spam dans les commentaires de blogs ou sur les réseaux sociaux. Un simple travail de simple webmaster white hat attaché à la qualité de son contenu et évitant les "mauvaises" pratiques.

    Si vous dépassez les 5K/j au bout de 6 mois, je changerai de crèmerie.

  72. Olivier Duffez a dit le

    @Josef : c'est vous qui parlez de PageRank, pas moi ! Ai-je dit ou écrit qu'il était inutile d'avoir des bons backlinks ?

  73. Josef a dit le

    @Olivier

    Avoir de bons backlinks ==> bon/fort PR. On en revient toujours au même point.

    "Merci josef, on va pouvoir arrêter de se prendre la tête : pour le SEO, seul compte le PR donc. Bonne nouvelle !"

    Et sans offense, pour le défi, évitez aussi le keyword stuffing, parait que c'est black hat...

    cf. "Catégories des dossiers"

  74. BT Web Création a dit le

    @Josef: Jusqu'à preuve du contraire, les rencontres, les voyages et l'immobilier sont justement des domaines fortement concurrentiels!

  75. Josef a dit le

    @BT Web Création
    C'était de l'ironie...

  76. Harald a dit le

    @ BT Web Création
    Josef fait une forme de litote

    @ Winsiders
    "Encourager un client à avoir une structure propre, augmenter le contenu du site, accélérer le chargement des pages, améliorer le rédactionnel, favoriser les vidéos / images avec description alternatives... qui aura le culot de me dire que ça parasite le web?"

    Euh... personne n'a dit ça non plus. Faudrait apprendre à lire.

    "Non les amis, ça l'améliore et pourtant ça s'appelle aussi du SEO."

    Si tu fais des sites pour les moteurs de recherche et que les visiteurs en profitent aussi, c'est bien. Moi, j'appelle faire des sites de qualité pour des humains, pas pour des robots.

  77. Olivier Duffez a dit le

    En effet on tourne en rond... autant s'arrêter là alors.
    Merci pour les conseils SEO.

  78. Jean-philippe a dit le

    Cassons ce monopole pour cesser d'être les pantins de google ! Montrez l'exemple et utilisez un moteur de recherche alternatif, comme http://duckduckgo.com qui est tout simplement excellent !

  79. totoro a dit le

    On peut s'étriper comme on veut sur les techniques de référencement, sur ce que l'on croit bon ou pas.
    Finalement la seule chose qui importe à google c'est rester le leader de la recherche et d'augmenter encore ses parts de marché. Son seul intérêt c'est l'argent, il fera donc tout et n'importe quoi pourvu que ses revenus augmentent. Google n'en a rien à cirer de laisser des sites pas très pertinents en première pages, de sanctionner certains dignes d’intérêts à partir du moment où c'est rentable pour lui.
    Désespérant pour nous, mais après tout il est encore temps de changer de boulot afin de ne pas avoir un américain comme chefaillon.
    Si seulement google pouvait se tirer une balle dans le pied!

  80. boboash a dit le

    @Jean-philippe => tout a fait d'accord avec toi. C'est nous et nous seul qui pouvons casser son monopole. Très bien ce moteur ;-) même mieux car il ont pris la technique des réseaux sociaux pour ne plus avoir a cliquez pour changer de page. Dernièrement j'avais envie de créer "La semaine contre Google" c'est a dire 1 semaine ou personne ne se sert de Google mais j'ai pas le temps si quelqu'un veut recup l'idée je lui laisse. @+

  81. MD a dit le

    Un résumé intéressant des contradictions de Google : http://www.seobook.com/learn-seo/infographics/search-spam.php

    Et dire que leur slogan est "Don't be evil" !

  82. Thierry C&M a dit le

    Bonjour,

    Je suis d'accord avec Jean Philippe et boboash.
    Ca fait un moment que je dis que les entreprises existaient avant Google, et je ne vois pas pourquoi maintenant qu'il existe il serait subitement incontournable.
    Ne pas zapper non plus qu'il impose le "https" sur son moteur de recherche, à tous ceux qui ont un compte Google quel qu'il soit (Gmail ou autre).
    Résultat, comment les pros du SEO le gèrent-ils ?

  83. Thierry C&M a dit le

    Je rajoute qu'avant que Google devienne ce qu'il est, j'utilisais "copernic agent" dans sa version gatuite en 2001 déjà.
    Il a l'avantage de prendre tous les résultats de plusieurs moteurs de recherche que l'utilisateur a la possibilité de choisir.
    Plusieurs moteurs sauf Google qui n'a jamais voulu adhérer à ce système.
    Je pense que je vais réinstaller Copernic...

  84. Huggy a dit le

    Pourquoi absolument paniquer si le site semble respecter le bon sens et procurer un contenu pertinent ?
    Je pense qu'il s'agit plus de faire le ménage et de combler des failles qui permettent à certains sans scrupules de s'accorder des places bien moins méritées qu'elles ne le devraient.

  85. Thierry C&M a dit le

    Ou pas !..

  86. Pierre a dit le

    C'est bien simple : depuis l'affreux Penguin, j'ai pratiquement stoppé de faire du SEO... en attendant de voir où ça va. La suite ne s'annonce pas bien. Matt Cutts a décidé de purger le web de ses ennemis (du web ou de lui-même... je pense que dans son esprit les deux sont proches !). C'est d'une violence (symbolique) extrêmement forte.

    Comme Olivier l'expliquait dans un article récent, cette annonce virulente ("tremblez, mécréants !") fait certainement partie de la guerre psychologique. En réagissant, les "méchants" vont se trahir eux-même et donner leur position à GG... qui n'aura plus qu'à aller les déterrer à coup de dynamite... et à les faire disparaître des SERPs.

    On est bien dans une guerre... et elle a déjà fait des morts "IRL". J'ai entendu parler de suicide suite à Penguin... et le stress que cette politique de "nettoyage webique" provoque a sans doute contribué à donner des ulcères à plus d'un. D'autant plus qu'on est dans le royaume de la "zéro tolérance". Des webmasters qui n'avaient pas fait tant de mal que ça ont été impitoyablement broyés.

    Enfin bref...

    J'entends dire qu'il "suffit de quelques bons backlinks (fort PR)" pour continuer à référencer son site comme au bon vieux temps. Cela me paraît improbable. Le référencement "naturel" d'un site doit avoir l'air... naturel ! Or, avoir seulement quelques "bon backlinks" a l'air de tout sauf de quelque chose de "naturel".

    Je ne pense pas que le métier de SEO soit mort. En revanche, simuler un référencement naturel va prendre beaucoup plus de temps, et surtout, coûter BEAUCOUP plus cher. On aura toujours besoin de liens "faiblards" : forum, commentaire de blogs, à la limite annuaires (sauf si la tolérance devient celle du zéro absolu !). Mais pour dominer les moteurs de recherche sur des requêtes concurrentielles, il faudra aussi acheter des liens. Pas trop, ceci dit... et pas sur des sites qui en vendent trop non plus. Long, compliqué et cher : c'est sans doute cela l'avenir du référencement.

    En attendant de voir où tout cela nous mène, ou en attendant que GG se fasse démanteler grâce à la loi anti-trust (on peut toujours rêver !), je plussoie Jean-Philippe : est un moteur de recherche sympa.

  87. wanafans a dit le

    Alors, Google essaye de tout faire pour monopoliser le Web, il veut imposer ses règles et de façon brutale. On peut s'attendre à d'autres nouvelles venant de chez eux. On peut se dire que les casses-têtes des petits webmasters ne va jamais finir (^_^).

    Il est temps de relire encore des centaines d'articles sur des forums qui ont tout dit et n'ont pas beaucoup donné de solutions. On va tous passer aux filtres (^_^).

  88. Thierry C&M a dit le

    Bonjour Pierre,

    Oui on peut utiliser duckduckgo ou copernic ou d'autres encore.
    Mais quel en est l'intérêt si chacun utilise un moteur ou un autre dans son coin ?
    Qu'est-ce que ça va changer pour Google ?
    Rien parce que les particuliers l'utiliseront toujours de façon systématique, parce que naturelle.

    Ne serait il pas plus judicieux de créer un moteur de recherche français ou même européen et de le médiatiser ?
    Il suffirait d'expliquer aux internautes que lorsqu'ils font une recherche sur GG ils sont dirigés vers des sites qui servent ses intérêts et non pas les leurs, et je suis sûr qu'à terme les habitudes changeront.

    Votre avis ?

  89. Olivier Duffez a dit le

    Entièrement d'accord avec toi Thierry sur la nécessité pour l'Europe d'avoir son moteur de recherche. Reste à ce que les pays arrivent à s'entendre pour le développer : c'est pas gagné ! Une tentative a échoué sur ce sujet (Quaero)

  90. Elodie a dit le

    C'est le moment de lancer les nouveaux sites... non?

  91. Thierry C&M a dit le

    Bonjour Olivier.

    Commençons alors par la France, ce serait déjà pas mal.
    De toute façon les efforts de positionnements sont principalement faits pour le marché français non ?
    Et puis si un pays réussit à se désengager du monopole de GG, les autres suivront sûrement.

    Oui je sais ... qui va prendre cette initiative ? :)

  92. Jean-Luc a dit le

    Et qu'est-ce qu'il a de spécial ce duckduckgo ?

  93. Bruno Blondeau a dit le

    Il est évident que faire du SEO sera de moins en moins rentable avec le temps. Evidemment, avec une vue court terme, il y aura toujours du business à faire (et des clients intéressés), mais il ne faut pas oublier que le SEO (en particulier à coup de backlinks artificiels) n'est que de la _triche_ et une arnaque aux algo. Dans le meilleur des mondes, on se contenterait de faire de belles pages bien propres avec du bon contenu, bien hiérarchisé, etc... Cela permettrait un vrai classement facilement. Nous ne sommes hélas pas dans le meilleur des mondes, mais il est évident que Google pénalisera de plus en plus les backlinks. A tous ceux qui ont payé pour avoir des backlinks, tremblez, vous paierez un jour. A tous ceux qui ont trop échangé ou poussé des backlinks à tort et à travers, vivez dans la crainte, car ce sera la roulette russe suivant que l'algo vous considèrera ou non dans la rubrique précédente. Ceux qui vivent avec un vrai site, avec de vrais gens ayant posté un lien vers le site, ou qui auront échangé quelques liens avec des sites vraiment en liaison, il n'y aura rien à craindre... Mais je pense si ce n'est pas déjà fait que les échanges "simples" seront annulés ou fortement minorés par google. Seuls les liens dans un seul sens seront bien considérés. Donc pas si simple.

  94. PIerre a dit le

    Salut Thierry,

    Il y a quelques années, il y avait une multitude de moteurs de recherche et ce n'était pas plus mal, non ? On utilisait Lycos, Altavista (voire Altalavista :-D) et on n'avait pas à s'en plaindre...

    Puis est arrivé Google, qui est apparu comme LE truc COOL. Rapide, efficace, moderne, nouveau... Le site a réussi à embrasser l'esprit du web. Son slogan était même "hippisant" : "Don't be evil".

    Sauf que maintenant, avec son succès, Google est en quelque sorte *devenu* le web. Il y a une sorte de monopole. Être visible sur Internet, c'est être visible sur Google. Et ça c'est regrettable car Google n'est plus du tout aussi cool que ça (du moins pour les professionnels du web !). On est face à une espèce de dictature. Ce que Google veut... Internet veut, non ?

    Matt Cutts a pour objectif d'améliorer le web (contre les spammeurs, etc.). Mais c'est aussi une sorte d'aseptisation du web. Plus que regrettable, je dirais même que c'est dangereux. Le web ne devrait pas dépendre d'une compagnie... Internet c'est le désordre. Google veut y mettre de l'ordre, et donc tuer cet esprit originel...

    Alors c'est sûr, utiliser DuckDuckGo ou autre, ça ne change pas grand chose. Mais c'est toujours bon d'avoir des alternatives... en dehors du "mainstream" (ce qu'est devenu Google).

    Je pense qu'avoir un moteur de recherche européen serait une excellente chose. Ce projet, intéressant, proposerait également une transparence sur l'algorithme. Et c'est là que le bât blesse. Si on explique comment se référencer efficacement, pourquoi se priver ?

    Ceux qui travailleront le plus pour bien se référencer seront ceux qui y auront un intérêt économique. Ce ne sera pas le passionné qui cherche à partager ses connaissances bénévolement, ou l'activiste, ou le libre-penseur...

    Alors même qu'il y a 100 (ou 1000 ou 100000) de fois plus de pages web qu'il y a 10 ans, on est aujourd'hui dans une "normalisation" (au sens de "norme", "moyennisation") du web, un lissage des résultats de recherche. Et cette normalisation du web, c'est tout simplement l'extension du marché (du "domaine de la lutte" comme dirait l'autre), où ceux qui prédominent sont les plus forts, les leaders économiques. Avec ces nouveaux updates de Google, qui sont les gagnants : les poids lourds (Amazon, Wikipedia... et Google itself). C'est dommage.

    Franchement, on est dans un modèle insoluble... du moins pour l'instant (n'oublions pas qu'on en est encore à la pré-histoire du web... Google aura peut-être totalement cessé d'exister dans 10 ou 20 ans... qui sait ?).

    Au fur et à mesure, le web cesse d'être une terre de liberté pour ressembler de plus en plus au monde "réel". Finis les indépendants, les libres penseurs, et bienvenus les grandes enseignes. Je trouve ça dommage quand même...

  95. Forum référencement a dit le

    Bonjour à tous,

    IL est évident que bon nombre de sites en ont fait les frais de cette mise à jour, nous verrons si cela s'améliorera par la suite avec la big mise à jour de pingouin.

  96. fraja a dit le

    ça va être la fiesta pour la prochaine mise à jour, j'espère qu'on aura plus le type de sites qui bombardent leurs pages par les mots clés afin d'être mieux positionné , et d'autres qui envoient des milliers de soumissions vers des annuaires médiocre avec la même description ! ça serait une première pour ce grand moteur de recherche!

  97. Thierry C&M a dit le

    Bonjour,

    Pour résumer, plus de 90 commentaires sur la future mise à jour de Pingouin prouvent que GG fait peur à beaucoup de monde.
    Du moins à tous ceux dont le référencement est une question de survie financière.

    Alors que faire ?

    Attendre et prier pour ne pas être impacté ?
    A vrai dire il n'y a pas grand chose d'autre à faire, du moins dans l'immédiat.
    Et d'ailleurs, si c'était ça le problème : l'immédiat.

    A vouloir tout très vite, on se tourne vers celui qui est à même de nous le donner, GG en l'occurence.
    Et quand "il" décide de changer les règles du jeu (le sien après tout !) tout le monde râle.

    Si demain je confie tout mon argent à un trader de génie en lui donnant les pleins pouvoirs, à qui devrais-je logiquement m'en prendre si je perds tout ?

    Pour en revenir à GG, oui on peut le zapper et utiliser d'autres moteurs de recherches.
    Mon avis est que ça ne changera rien. Les seuls à pouvoir faire trembler GG, sont ceux pour qui les termes SEO, référencements, baclinks et autres ne veulent rien dire : les utilisateurs donc nos clients potentiels.
    Et je ne vois pas pourquoi ils changeraient leurs habitudes juste pour nous faire plaisir.

    Quelle(s) solution(s) alors ?

    1 - Un nouveau moteur de recherche qui soit uniquement francophone ?
    Pourquoi pas. Après tout, quand je recherche quelque chose, je ne m'intéresse pas à des sites dont je ne comprends pas la langue.
    Vous me direz que GG propose cette option dans ses outils, mais combien d'utilisateurs la connaissent ?
    En plus elle n'est pas fiable ; il m'arrive de sélectionner les sites uniquement en français et ce choix n'est jamais respecté.

    2 - Utiliser le bouche à oreille internet : les réseaux sociaux.
    Là au moins, GG ne pourra pas nous déréférencer !

    3 - La communication offline ?
    pourquoi ne pas revenir à ce qui existait avant le net...

    Je suis conscient que ces solutions ont un gros point faible : nous ne sommes plus dans l'immédiat.

  98. lafronde a dit le

    Oui pas mal ! Je vais commencer par ne plus utiliser GG Analytics pour mes sites...le bâton pour se faire battre! Besoin d'oxygène!

  99. Dr Sbaitso a dit le

    Bonjour tous,

    AAAAAAAAAHHHHHH !!! C'est la meilleure nouvelle depuis la fin avril !!! (non je plaisante)

    Ceci dit, j'ai quelques sites par passion de la programmation web et 2 de mes 4 sites sont aux oubliettes depuis fin avril RIP

    Vu que je ne fais AUCUN référencement (depuis quelques années) ni aucune communication à droite à gauche, que du contenu-loisir
    ...je me sens un peu comme un porc qui a mangé un piaf en pleine poire ! (vous connaissez Angry Birds ???)

    Je vais attendre la mise à jour qui doit tout dégommer... on verra si Google corrige le tir pour les petits sites même si j'ai peu d'espoir de retrouver mes visiteurs, mais bon...

    Si je ne remonte pas, je clos analytics et les wmt... je ne suis pas maso à ce point-là ! J'ai déjà sorti les quelques bandeaux qui m'aidaient à financer le serveur, je ne vais pas en plus faire homme-sandwich à l'oeil et continuer à nourrir les précieuses statistiques si chères à Google !

    En attendant, soyons pragmatiques et désintéressés un moment :

    QU'EST CE QU'UN MOTEUR DE RECHERCHE ?
    et ...QUE VOYEZ-VOUS DANS LES RESULTATS GOOGLE ?

    Pas besoin d'être le meilleur des référenceurs pour voir ça... même un internaute qui cherche un tuto pour "VIDER DES TRUITES" voit bien que ça déconne grave, puisque à part des articles de pêche, la page wikipédia "la truite", des youtubes de "pêcheurs" et des articles du Monde, y'a pas grand chose de sympa...

    Sans parler du fait que Google pourrait vous proposer arbitrairement des résultats de "TWEET" à la place de "TRUITE" ...là c'est le pompon !!! :D

    Bref, je pense que Google est très loin des fondamentaux dans sa sphère rose bonbon avec son pseudo-"naturel" et son bestiaire de volailles.

    Je me rappelle un temps où quand je déployais des salles informatiques dans des écoles ...DEVINEZ QUELLE PAGE D'ACCUEIL JE METTAIS ?

    ...On s'est tous fait PIGEONNES !!!
    Nous avons été le principal vecteur de la réussite de Google en propageant depuis des années la belle page épurée et simple d'utilisation et nous avons été emmanch...ots !

    Nous connaissons nos sites et nous avons quand même une idée précise de leur classement "normal" vis à vis de la concurrence, alors qui se sent floué ? QUI ? QUI ?

    MOI MOI MOI MOI MOI MOI MOI !!! -> pour ma part : 400ème n'est pas une position normale pour un site 4ème depuis 3 ans... JE LE SAIS ! -> Google se trompe clairement : qu'il achète des cluques à ses canards ! MOI en tout cas je ne crois plus à ses résultats !

    A mon avis la seule issue, c'est la diversité (le naturel, donc !), il faut absolument sortir Google de sa position hégémonique en diffusant les solutions alternatives (qui existent) autour de nous...

    ...et je ne parle pas seulement de http://www.duckduckgo.com :D

  100. lafronde a dit le

    Si seulement Bing n'était pas si médiocre mais bon, je me 'force' à l'utiliser par dégoût de Google. MS a vraiment loupé le coche ces dernières années mais je les encourage toujours à construire une vrai alternative à Google. Ca va prendre des lustres et on a pas fini de souffrir les gars. Dans la vie perso comme dans la vie d'une entreprise, il y a des cycles, Google n'échappera pas à cette règle universelle et je serai heureux de les enfoncer à mon tour le moment venu et sans pitié.

  101. Manu a dit le

    @Dr Sbaitso

    Je suis totalement d'accord avec toi !

  102. Thierry C&M a dit le

    Bonjour,

    Il y a une chose qu'il faut comprendre : Le public n'en n'a rien à fiche de nos petits soucis de référencement avec Google. Il continuera à l'utiliser de toute façon.

  103. boboash a dit le

    @Thierry C&M => Belle mentalité, ça va faire évoluer les choses.... On ne dit pas que GooGle va disparaître du jour au lendemain on veut juste casser son monopole pour avoir au moins 1 concurrent de taille et ne pas tout miser sur ce moteur (car tu peux faire faillite très vite). Pour le moment c'est Bing qui à le plus de poids et j'espère qu'il va continuer à prendre des parts de marché. De plus, le public il s'en fiche un peu d'être sur GG ou bing.fr ...

  104. Thierry C&M a dit le

    @ boboash

    Si tu te bases à mon dernier commentaire pour juger ma mentalité et décréter qu'elle n'est pas recommendable, je te suggère de lire quelques posts plus haut, juste par curiosité...

    Et puis pour être franc, je dois être trop stupide pour ne pas saisir la différence entre ce que jai dit et ce que tu viens de dire.

    Quand je dis que les utilisateurs de GG continueront à s'en servir de toute façon, je veux dire que je ne vois pas pour quelle raison ils ne le feraient plus.
    Qu'auraient-il à gagner à passer sur Bing par exemple ? De plus, j'ai hate de savoir commment tu vas t'y prendre pour leur suggérer de le faire.

    Depuis le début je dis qu'effectivement il faut casser le monopole de GG mais en proposant un outil qui soit innovant et qui apporte quelque chose de plus aux internautes francophones dans un 1er temps.
    Si c'est pour passer d'un moteur de recherche à un autre que l'on ne maitrise pas davantage, je ne saisit pas l'intérêt.

  105. Dr Sbaitso a dit le

    @lafronde
    Très franchement, je trouve à Bing un petit côté Google de la belle époque ! :)

    @Thierry C&M
    Je ne suis pas d'accord : le public sera attentif à avoir des résultats pertinents et pas des montagnes de pubs au milieu de trucs imposés ou au mieux “suggérés”, Google va beaucoup trop loin à mon sens, les dollars lui font perdre la raison et le respect des gens et de leurs libertés.

    COTE PRO
    - des pros volages seront un problème pour la promotion des produits (...Drive ou Dropbox ? )
    - les critiques intempestives de "ceux qui savent" ne seront pas favorables à l'image pour le grand public
    - les participations aux "programmes d'amélioration" seront systématiquement refusés
    - les outils d'analyse et statistiques seront craints et suspectés...(c'est la cerise ! )

    COTE UTILISATEUR
    - Les résultats de recherche ressemblent de plus en plus à un 4par3 ! Beurk !
    - La vie privée avec le ciblage publicitaire trop intrusif (gmail, agenda, picasa)
    - Les pc "Windows" vendus avec plusieurs moteurs ...dont Bing qui gagnera naturellement des parts de marché
    - Facebook qui bombarde du Bing
    - Sans oublier le monde du Mac
    Et pour finir ...quand je demande à mon gamin "c'est quoi Internet ?", il me répond "c'est Google"....brrr en tant qu'utilisateur, ça fait peur...

    Probablement que beaucoup de spécialistes ont étudié cela et ont posé ces éléments sur la balance à fric en jugeant que ça ne nuirait pas trop au business mais ces pingouineries auront eu au moins le mérite d'avoir ouvert les yeux à beaucoup de professionnels du web (moi le 1er qui ne jurait que par mon Google adoré)

    Quoi qu'on en dise, c'est, de toute façon, un échec : se mettre à dos ses "VRP", faire régner la terreur chez les SEO et mépriser les gens et leur travail ne servira pas les intérêts de Google...

    “Don't be evil” ...je me marre !

  106. boboash a dit le

    @ Dr sbaisto : "Les pc "Windows" vendus avec plusieurs moteurs ...dont Bing qui gagnera naturellement des parts de marché" tout à fait d'accord et c'est grâce à cela que Bing en est là aujourd'hui.

    @Thierry C&M : j'voulais pas t'offenser et en effet tes commentaires précédents sont plutôt juste mais tu m'excuse le dernier est assez fataliste et je ne vois pas les choses comme cela.

  107. Thierry C&M a dit le

    @ Dr Sbaitso :

    "le public sera attentif à avoir des résultats pertinent..."

    Je suis aussi convaincu par ça ! Ce que je dis depuis le début c'est :

    1 - QUI va dire au public que GG ne leur donne réellement l'info qu'ils cherchent.
    2 - POURQUOI nous croieraient-ils ?
    3 - QUELLE SOLUTION va t'on leur présenter.

    Mon opinion est que si on les convainc (c'est un exemple) que BING est bien mieux, il faut être sûrs et certains qu'il ne fera pas comme GG quand il aura atteint la même popularité.
    Sinon c'est bis répétita, et on aura perdu pas mal d'années.

    Il faut donc apporter une solution innovante (pour eux et pour nous) et la médiatiser on-line mais aussi off-line.
    Et pour que cette solution soit la plus pertinante possible, il faut qu'elle se limite à la France, au mieux à la francophonie.
    Vouloir référencer des sites comme Amazon, Ebay, Wikipédia ou autres ne sert à rien, le public y va tout seul sans passer par un moteur de recherche.

    @ boboash : il n' y a pas de mal :) Mais je ne suis pas fataliste. J'essaie d'être réaliste et de trouver une solution en fonction des réalités constatées.
    Il ne faut pas oublier une phrase qui commence à dater mais qui est toujours d'actualité sur le net :"Google est ton ami".
    Partant de là, pas étonnant qu'il soit la référence aux yeux des internautes.

  108. Evenstood – iPhone a dit le

    Et bien le calendrier avance et la mise à jour de Pingouin ce fait encore et toujours attendre.

    Au vu de la première salve violente qui a secouer quelque peu le monde des SEO, à quoi s'attendre avec cette V2 fortement annoncée par MC.

    Ce qu'il faut se dire, c'est que les pages de résultats ne bougent pas elles (7 ou 10 résultats) il faudra toujours des sites pour les comblées, à nous de trouver les nouveaux facteurs et de nouveau retrouver notre belle visibilité (plus facile à dire qu'à faire non ?).

  109. Douceur de France a dit le

    Soit c'est du bluff et nous aurons la même chose que la 1ère salve, soit un grand coup de balai ou tous les honnêtes référenceurs White-HAT prendront pour les autres..

    Dans tous les cas, nous allons encore perdre en visibilité et ça sera pire pour l'E-commerce..

  110. Dr Sbaitso a dit le

    Avec la même popularité, Microsoft ferait pareil (l'histoire le prouve d'ailleurs) et Yahoo, je ne sais pas, mais passé un certain poids, il est fort à parier que ces firmes basculent toujours du côté obscur !

    L'idéal est bien que les parts de marché de chacun des 3 principaux Yahoo Google et Bing soient nivelées.

    Si les internautes se répartissaient à 30% sur chacun d'eux, il est clair que ça donnerait une belle leçon de modestie à Google et une remise en question des stratégies (serps, respect de la vie privée, publicité...etc)

    Aujourd'hui, c'est nécessaire.

    D'ailleurs je viens de faire un test sur positeo et je sens comme une perturbation dans la force... 1 de mes sites (beau, sain et vivant...mon préféré) vient de perdre 5 places sans raison aucune... allez Google, courage, plus que 2 sites à déclasser et Dr Sbaitso se fait une injection létale ...ou change de page d'accueil ! :D

    Google m'a tuer

  111. lafronde a dit le

    @ Dr Sbaitso

    Ton humour est vraiment bienvenue dans ces temps tristes!

    De mon côté, j'ai décidé d'informer tout mon entourage de la situation en pointant sur les disfonctionnements de Google et des conséquences sur la vie d'honnêtes webmasters. Je leur dis d'utiliser Bing ou duckduckgo, au moins d'essayer... c'est pas gagné. Mais si on ne fait rien à notre très petite échelle alors Google aura toujours le champs libre pour imposer sa loi.

    Ca danse sévère en ce moment, du gros 'up and down' sur beaucoup de mots clés par périodes de 2 à 3 jours.

    Et comme toujours Google incapable de respecter de simples instructions de paramètres URL dans GWT en indexant 3 fois plus de pages que le sitemap n'en contient. Pfff, vraiment minable pour un donneur de leçons.

    Le plus insupportable est de savoir depuis le 18 Aout que ça va frapper fort (peut-être en positif? maybe?) mais voilà, on ne sait pas quand. Merci Google, FU very much.

  112. Xavier a dit le

    Mhm, j'attends toujours la mise à jour ENORME tant annoncée. Est-elle toujours en attente ou était ce du bluff ?

  113. Olivier Duffez a dit le

    @Xavier : j'ai mis à jour l'article pour indiquer les 3 dates connues des 3 versions de Pingouin. Maintenant, quand Matt Cutts faisait allusion à Pingouin 2.0, parlait-il de la version de Pingouin sortie en octobre ?

  114. Xavier a dit le

    Ok merci. Vu les échos sur les forums, la mise à jour n'était pas si grosse que ca.

    Je viens de lire votre nouveau post :
    http://www.webrankinfo.com/dossiers/breves/updates-seo-google-2013
    Peut-être s'agit-il de cette mise à jour avec beaucoup de retard ...

Postez un commentaire !

Les champs marqués du signe * sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée.

En postant un commentaire, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo.

Cherchez dans tous les dossiers

Cherchez par mots-clés dans ~2000 articles :

Catégories des dossiers

Consultez les dossiers par thématiques :

Discussions sur ce sujet

Toujours sur le sujet de l'article ci-contre, consultez les discussions suivantes du forum WebRankInfo :

Formation référencement et webmarketing

Venez chez Ranking Metrics vous former au référencement, à Google AdWords et Analytics ainsi qu'aux réseaux sociaux ! Plus de 4000 entreprises sont déjà venues (Dossier possible OPCA, DIF...).

Préparés et animés par Olivier Duffez (WebRankInfo) et Fabien Faceries (AgentWebRanking), 2 professionnels reconnus dans le domaine, nos modules sur le référencement naturel sont très complets tout en laissant une grande place à l'interactivité pour répondre à toutes les questions des participants.

Pour connaître le plan détaillé de chaque module, le prix, les dates et les lieux, consultez le site de Ranking Metrics (organisme de formation).

Hébergement web

Hébergement web mutualisé et dédié

Pour un bon référencement, il faut un bon hébergeur. Testez Sivit by Nerim, l'hébergeur choisi par Olivier Duffez pour son site WebRankInfo.

A partir de 3€ HT/mois.